Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2006 > Batou Abdoulaye

Batou Abdoulaye

A) Données générales
Age : 14 ans (née vers 1999)
Sexe : féminin
Village d’origine : Dounamari, Tanout (Action AGR : chèvres)
Date d’arrivée à l’internat : 2006

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Sa mère a reçu une chèvre dans le cadre des AGR Esafro oct.2009

Nom du père : Abdoulaye Age : 51 ans (né vers 1958)
Nom de la mère : Zeinabou Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : 1 Homme, 1 Femme,
6 enfants dont 3 en primaire
Patrimoine du ménage : 3 champs, 1 grenier
Revenus : Exode

C) Lien avec les personnes ressources
- 

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
- 

E) Tuteur
Pas de tuteur
F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Batou a reçu une fois la visite de son père à l’internat.
Elle est sortie en ville plusieurs fois chez le personnel de l’internat.

G) Parrain français
Depuis son arrivée Batou a réceptionné de son parrain français 9 fois et durant l’année scolaire 2008/2009 deux fois.

H) Commentaires sur son comportement
Elle est intelligente et elle a un tempérament de leader. Son influence auprès de ses camarades peut-être positive comme négative. Elle est courtoise et polie. Elle est souvent en compagnie d’Awa, Nana Aicha, Hadiza et Dayaba Ali. Elle ne cherche pas du tout à créer de liens avec les enfants qui ne sont pas Béribéri.
Envers les adultes, elle ne socialise pas. Si elle était plus assidue, elle pourrait avoir des meilleurs résultats scolaires.
Hamady 15/11/2015
Batou a perdu son grand frère unique aujourd’hui dans son village. Il était le soutien de leur famille depuis le décès de père. Une mission de matassa passera à Dounamari dans la semaine (pour le suivi du soutien scolaire). Elle en profitera pour présenter les condoléances au nom de GRYK.
Hamady 09/2015
Après son admission au BEPC de cette année, Batou souhaite faire une formation de comptable. Elle a passé le concours public d’entrée au CFPA.

Ali 05/2015 : Mission de suivi
Village Dounamari
1. Nom de l’enfant :
Batou
2. Nom du père :
Abdoulaye
3. Nom de la mère :
Zeinabou
4. Evolution de la famille :
7 enfants
5. Etat de santé de l’enfant En forme
6. Description ante de l’enfant :
Respectueuse et calme
7. Changements observés Renforcement de son bon caractère
8. Réaction de l’enfant Ravie de voir la mission.
9. Motivation Je veux que ma fille étudie
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène fait
17. Utilisation de la moustiquaire Accrochée
18. Prise des médicaments Respectée
Réponse de la mère :
-  Votre fille sera réorientée.
-  Je suis au courant.
-  Elle bénéficiera d’une formation professionnelle de 3 ans et elle doit travailler en ville après la formation.
-  Que Dieu aide ma fille à aller de l’avant quel que soit le lieu.
-  Et le mariage ?
-  Priorité aux études.
-  Ok merci à vous !
Commentaire du Directeur pédagogique : Une mère voulant garantir l’avenir de sa fille ( aimant l’internat) à travers l’éducation.

Hamady 06/04/2015
Batou s’était très bien réveillée cette année. C’est une fille moyenne qui a conscience de la tâche qui est la sienne pour passer son brevet. Elle y a beaucoup travaillé cette année. A ce rythme, elle n’aura pas de difficulté à y arriver.
Mission de suivi 08/2014
Village : Dounamari
1.Nom de l’enfant :
Batou
2. Nom du père :
Abdoulaye
3.Nom de la mère :
Zeinabou
4. Evolution de la famille :
4 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Ras
6. Description ante de l’enfant :
Un peu timide
7. Changements observés Très polie
8. Réaction de l’enfant Elle vint pour nous saluer
9. Motivation Son père voulait qu’elle aille à l’école
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive Fait
15. Transfert des règles d’hygiène Fait
16. Utilisation de la moustiquaire fixée
17.Prise des médicaments effectuée
18. quels sont vos sentiments à l’égard de l’internat ? Vous avez fait beaucoup lors de la maladie de son père
19. Quelle est l’intégration de votre enfant de retour de l’internat ? Elle sort rarement mais elle n’a pas de problème
20. Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
Elle ne parle pas beaucoup avec moi
21. Allez-vous le laisser finir ses études ?
Ce sont les vœux de son père
22. Commentaire d e la mère :
On veut qu’elle travaille pour qu’elle passe avec succès son examen.
23. Commentaire du directeur : Une mère qui respecte les paroles de son mari

Hamady 13/04/2014
Batou a piqué une crise d’hystérie. Cette crise a duré du lundi au vendredi. Le samedi, elle repris les cours.

Hamady 17/12/2013
Le répétiteur d’Anglais a attiré notre attention sur le fait que Batou n’a pas voulu suivre son cours hier. Elle était restée dans chambre. Il a fallu qu’il envoie Yagana la chercher à 15 minute de la fin de l’heure. Avec Mazika nous l’avons appelé pour lui rappeler que c’est un mauvais comportement inhabituel de sa part. Nous lui avons demandé pour ce comportement, elle n’a fait que pleurer.
En fait cette fille traverse une phase de doute sur ses capacités à surmonter ses difficultés scolaires de cette année. C’est une très courageuses mais ses difficultés restent les matières fondamentales : français, mathématiques et anglais.

Mise en dossier le 06 Juin 2013 : Evaluation basket
• Batou :un peu légère, elle se déplace vite et marque des paniers impossibles

Mise en dossier le 03 Juin 2013 : Evaluation atelier écriture :
Batou (06) : fille qui travaille passablement mais à du talent quand elle écrit. Enfant parfois calme.

Mise en dossier le 07/11/2012 :
Batou Abdoulaye : Mazika a rappelé la dernière volonté de son père avant son décès qui n’est autre que sa fille continue ses études. Elle est une fille propre, timide et respectueuse. Il est observé aussi que c’est une fille influente au niveau de leur chambre. Sur le plan académique elle s’est améliorée bien qu’elle a des difficultés. Sur son hygiène elle est propre et est en bonne santé. Elle participe activement a toutes les activités surtout le sport (est dans l’équipe de basket). Elle a beaucoup de respect aux adultes.

Mise en dossier le 03 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)

Village Dounamari
1.Nom de l’enfant :
Batou
2. Nom du père :
Abdoulaye
3.Nom de la mère :
Zeinabou
4. Evolution de la famille :
6 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Fièvre(médécine moderne)
6. Description ante de l’enfant :
Une fille calme et qui n’aime pas des histoires
7. Changements observés Un peu plus respectueuse
8. Réaction de l’enfant Un peu triste en raison du deuil
9. Motivation <>
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres et ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène A amies
17.Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : Le père est décédé ;nous avons présenté les condoléances au nom de Matassa et de LNC et nous avons donné 5000frs à la famille
20. Commentaire de la mère : La volonté de son père était de laisser batou terminer ses études
21Commentaire du directeur : La parole des morts étant sacrée,Batou pourra continuer aussi longtemps que possible ses études

Mise en dossier le 02/09/2012
Batou Abdoulaye a perdu son père pendant les vacances

Samba : Le 14 Mars 2012
Le 09 Janvier 2012 : Entretien avec Batou Abdoulaye 06 –S : Batou dit moi ce que vous voulez devenir dans la vie ? –B : Infirmière –S : Et comme ca tu veux étre infirmière ? –B : Oui c’est un travail qui me plaît –S : Vous savez ce que cela demande ? –B : De bien travailler à l’école et si j’ai le brevet, je m’inscris à une école de médecine. –S : D’où est ce que vous avez apris ça ? –B : Je causais avec Hadiza, elle m’a dit que c’est tantie Rabi qui lui a dit ça. –S : Du courage et il faut redoubler d’efforts pour y arriver.

28 02 2012 av
Le père de batou a été hospitalisé à zinder pour le bilan d’une maladie longue durée et un traitement a été institué. Il sera ensuite suivie à l’hopital de tanout. Il fait partie des patients que nous avons pris en charge. Batou est allée le voir à l’hnz et luc et moi aussi.

Le 14 Novembre 2011 : RE : 11. 2011 :
Cas Batou Abdoulaye : Elle est sociable, bon caractère, propre, souriante et respectueuse. Elle a était soupçonnée d’étre au cœur des conflits de ses amis de l’internat mais jusqu’à présent ces soupçons n’ont pas étaient prouvées. Elle est calme et effacée parfois. Elle a des difficultés de participation lors des cours de soutien scolaire. Ce calme et effacement peut étre provoqué parce qu’elle a des difficultés a s’exprimée en français. Elle demande une approche pour l’aider à vaicre cette timidité qui contribuera à l’amélioration de ses résultats scolaire.

24 et 25 /7 :2011
1. Village :Dounamari
2. Nom de l’enfant :Batou
3. Nom du père :Abdoulaye
4. Nom de la mère Zeinabou
5. Constitution de la famille : 6 enfants (3 filles) ;les enfants vont à l’école
6. Etat de l’enfant : Rhume ; produit nigérian utilisé
7. Description ante de l’enfant : Elle ne parle pas beaucoup mais elle est serviable
8. Les changements observés
- positifs :
- Négatifs
9. Observations particulières des parents
Motivation des parents : Qu’elle aille loin dans les études mais notre peur est qu’elle dérape
10. Activités de l’enfant au village : travaux domestiques.
11. Utilisation des règles d’hygiène :
Hygiène corporelle : ok
- lavage des mains : Ok
- Brossage : OK
- Bain : ok
12. transfert des règles d’hygiène : réalisé
13. Prévention santé :
- Utilisation de la moustiquaire : Non fixée
- Prise des médicaments : ok
14. description de cadre de vie et de l’organisation interne de l’internat
15. Réaction des parents :le père est déterminé pour que sa fille continue ses études mais il a peur de la vie en ville.. .
J’ai rassuré le père de la jeune fille par rapport à sa crainte en lui parlant de l’organisation de la vie à l’internat ;je lui ai renvoyé la balle dans son camp et on discuta pendant un long moment/
Quand elle revint du champ, elle nous rejoignit avec les autres filles de Dounamri

Re du 4 04 2011

Batou :
Propre, serviable et gentille ; elle a beaucoup changé.
Elle s’entend avec les autres enfants et même si il y a des problèmes entre elles et les autres filles, elle n’est pas directement impliquée.
Batou a un bon comportement envers le personnel qu’elle respecte
Elle est dynamique et participe à toutes les activités ; elle adore le ballon prisonnier et le jeu de numéros.
Sur le plan académique, elle a des difficultés qu’elle cherche à surmonter.

Re 6 12 10
Batou :
Cet enfant a changé et les éducateurs sont tous d’accord qu’elle n’est plus leader des jeunes filles de sa chambre ; elle est devenue plus gentille et serviable.
Elle apprend de plus en plus mieux ses leçons.
Elle est en bonne santé et participe activement aux activités.

Compte rendu de la mission retour des enfants de Tanout et Gangara -24 juin 2010

Entretien avec le père de Batou

Je le trouve en train de manger avec son enfant qui vient de passer le CFEPD et qu’il aimerait voir venir à l’internat.
Il me confirma les liens de parenté entre toutes ces filles de Dounamari et promit de leur prodiguer des conseils avant leur retour ; il fut content d’apprendre que sa fille travaille un peu plus et en conclusion, il dit qu’ils remercient le projet internat et ils prient pour que Dieu lui donne longue vie.

Anecdotes : éducateurs, juin 2010

De retour de l’école, Awa, Yagana et les autres filles de leur chambre me trouvèrent devant l’entrée du grand pavillon de l’internat me saluèrent puis un peu confuses me confièrent « tu sais monsieur, on a commencé à nous dispenser des cours de puériculture ; alors que nous pensions qu’on a voulu nous travestir ici à l’ internat quand on nous le dispensait, maintenant nous avons honte de notre comportement » Très bien, allez donc présenter des excuses à ceux que aviez manqué du respect à cause de cela.

FORMULAIRE ENFANTNom de l’enfant :Batou (06)
Encadreur : Mariama
Date : Avril, 2010

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
Ouverte, sage, souvent calme, sociable, obéissante…

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
Elle évolue normalement, elle a le courage d’apprendre sans réserve surtout les choses auxquelles elle a des difficultés.

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
Le suivi particulier dont elle a plus besoin c’est toujours par rapport a ses études.

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
Elle n’a aucune animosité particulière envers le personnel de l’internat

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
Elle fait preuve de sa sagesse

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
Oui, surtout après qu’elle était partit deux fois chez moi lors des visites chez le personnel

Rapports entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Elle ne fait aucune preuve de rivalité envers qui que ce soit

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Oui, elle a des rapports d’amitié envers plusieurs enfants ; Hadiza, Zeinabou,Yagana, Awa ,Dayaba…

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
Oui

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
Sociable, puisque elle joue et sympathise même avec les enfants qui ne sont pas de la même promotion qu’elle.

Rapports en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
Oui, elle reçoit souvent des visites

Village

L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
Elle est nostalgique du village comme toute les filles de sa promotion parce que m’avait plusieurs fois parlé du village.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
Non

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
Ses qualités en tant qu’élève peuvent être le courage et l’ardeur surtout quant il s’agit des remises à niveau des élève en difficulté.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
Au moment des révisions, quand il s’agit de répondre a des questions elle ose même si elle doute.

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
Je ne le situe pas au juste.

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
Elle a besoin d’un suivi de prêt pour ne pas lâcher.

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
Elle n’a pas de préférence devant les activités.

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?
Révisions.

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
Elle s’adapte à toutes les activités.

Conclusion

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
Elle évolue particulièrement sur tous les plans.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ? Lesquelles ?
S’il y a une mesure a prendre c’est peut être celle de la suivre de prêt pour qu’ellel ne soit pas victime d’une rechute sur ses notes à l’école.

Réunion Educative 10 mai, 2010

Elle ne manifeste pas de problèmes particuliers. Elle est respectueuse, serviable et sérieuse. Elle est propre. Elle se montre réservée et calme.
Une partie du personnel est de l’avis que cette fille est mesquine. Lorsqu’il y a des problèmes c’est elle qui détient un clan de manière sournoise. Elle est maligne. Elle arrive parfois à montrer aux encadreurs qu’elle les suit avec sincérité mais souvent ce n’est pas le cas.
Elle a peur de son père c’est pour cela qu’elle n’arrive à afficher les bêtises clairement. Elle a toujours le respect de l’adulte. Elle cache beaucoup de choses. C’est elle qui se met souvent à parler en béribéri pour que le personnel ne comprenne pas ce qu’elle est en train de dire.

Février 2010

La chambre de Batou a reçu le prix de propreté.

Note : Rebeca 22 janvier, 2010

Suite à l’attitude des filles de CM2, la Direction les a convoquées pour leur parler de leur comportement et leur faire comprendre qu’elles allaient être sanctionnées selon les directives du document fautes et sanctions. Tout d’abord, elles ont été priées de s’excuser auprès du professeur devant la direction de l’internat et de préparer pendant cinq jours les salles des classes au début et à la fin des cours (balayer, nettoyer les tables et les chaises, mettre les seaux d’eau, les éponges et le matériel nécessaire aux cours et à la fin vider les seaux et fermer les fenêtres).
Elles ont accompli convenablement les tâches qui leur ont été assignées à la fin de la semaine.
Leur attitude a été positive durant toute la semaine.

Rapport hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 08 au vendredi 15 janvier 2010

Le dimanche soir, les filles du CM2 ont empêché le professeur de faire son cours. Elles se sont mises d’accord pour ne pas répondre aux questions, ne pas aller au tableau, et même ne pas regarder le professeur. Le professeur a discuté avec elles à la fin du cours sur ce comportement. Yagana a prétexté qu’elle avait perdu son foulard, le professeur lui a donc fait savoir que ceci ne justifiait pas une telle attitude en cours. Après une longue discussion avec ces filles, elles se sont excusées mais juste à ce moment-là Yagana s’est mis à pleurer de manière inconsolable. Mazika a du la mettre à l’écart pour discuter avec elle. Auprès de Mazika, elle est revenue sur son histoire de foulard égaré. Après discussion avec Mazika, elle s’est calmée. Le lendemain le professeur nous a confirmé que les filles avaient eu un comportement très positif à son égard, elles se sont précipitées à leur arrivée pour lui porter ses affaires jusqu’au salon. L’équipe éducative a discuté durant la semaine sur les décisions à prendre face à ces comportements.

Echange RV-AV 12/01/2010

RV
Les grandes filles (Batou, Awa, Yagana, Hadiza) malgré le fait qu’après leur retour on sentait un net changement positif, le dimanche dernier, selon ce que le professeur du CM2 a dit à Mazika, elles se sont mises d’accord pour saboter son cours. Le professeur a dit à Mazika qu’il était même prêt à rompre son contrat avec l’internat ce jour-là, tellement il était déçu du comportement de ces filles. Il paraît qu’elles ne voulaient répondre aux questions et lorsqu’un des garçons répondait elles lui lançaient des regards foudroyants.

AV :
A notre avis, là, il faut réagir immédiatement voir le doc faute et sanction :

- Pour toute faute grave commise à l’encontre d’un membre du personnel
Excuses→ PLLP (Privation de loisirs pendant une longue période). Avertissement écrit avec communiqué à la famille. Si une deuxième faute a lieu, c’est le Conseil de Discipline qui devra juger de la situation.

Nous vous demandons de ne pas laisser passer ce comportement et de réagir très vite en appliquant le texte récemment créé de la façon la plus sévère possible. Pour nous, c’est une urgence absolue.

RV

Franchement, la semaine commence mal avec toutes ces histoires. Je suis très déçue de l’attitude de ces enfants. S’ils ne respectent personne qui va pouvoir les éduquer alors ? Le personnel ici se dit qu’avec l’attitude de ces enfants les gens vont commencer à quitter l’internat.

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Le père de Batou était surpris du mauvais comportement de sa fille à l’internat (provocation, désobéissance, non collaboration). Elle travaille quand elle veut, absence de volonté. Il a pris des engagements pour résoudre tous ses changements.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009
Batou

Elle est respectueuse dans l’ensemble. Elle craint et respecte ses parents. C’est une fille dont on ne ressent pas sa présence au niveau de l’internat. L’ensemble du personnel affirme avoir des difficultés pour la cerner. Il a été dit qu’elle peut se montrer mesquine parfois. Abdou affirme qu’elle est en bonne santé.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

L’instituteur de CM2 A a affirmé que le travail d’Aboubacar est passable. Batou et Hadiza ont des problèmes d’écriture. Le comportement de ces enfants est en général bon. Mazika a dit qu’il a regardé les cahiers de Hadiza et de Batou, il pense que leur écriture ne semble être aussi mauvaise. Il pense qu’il n’y a pas de quoi trop inquiéter. Yagana travaille bien et le travail de Sarihou est passable.

Rapport Hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 30 au vendredi 06 octobre, 2009

Le jeudi soir, Mazika, Joëlle et moi nous avons convoqué les filles de la promotion 06 de l’école Dan Bassa après avoir été informés qu’elles frappaient les petites filles dans le trajet internat –école –internat. Il semblerait qu’en cours de route les plus grandes courent laissant les petites derrière-elles. Si ces dernières ne se dépêchent pas, les grandes les frappent ou le plus souvent Batou se charge de les pousser brusquement quitte à les faire tomber par terre. Joëlle les a demandé le pourquoi de cette attitude mais elles n’ont rien répondu de précis. Une des filles convoquées a dit seulement que les petites filles n’obéissaient pas toujours, sans donner plus d’explications. On les a dit qu’à l’internat, lorsqu’elles n’obéissent pas, le personnel ne les frappe pas et donc, qu’elles doivent agir ainsi envers les autres enfants. On les a fait comprendre que si on les fait partir avec les plus petites c’est parce qu’on les fait confiance et qu’on était déçus de leur comportement qui mettait même en danger les petites. Mazika a insisté sur le fait que si elles frappent les plus petites, on allait les mettre face à elles et on allait laisser les plus petites rendre le coup qu’elles ont reçu.

Rapport Hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 23 au 31 octobre, 2009

Les filles de la promotion 06 avec Nana Aicha et Dayaba S. de la promotion 07 ont été convoquées dans le bureau du Directeur par Anne, Luc, Marie, Mazika et Rebeca. L’objectif était de leur faire comprendre que certaines attitudes de provocation de leur part, tendant au non respect de l’autorité des éducateurs (en particulier Limana et Rebeca) n’allaient pas être tolérées au sein de l’internat. Suite à cette convocation, les filles ont été priées de s’excuser et de changer d’attitude si elles voulaient continuer à faire partie de l’internat. La décision de les convoquer vient du fait qu’elles ne se pressent pas toujours à obéir les ordres donnés même devant les plus petites. Lorsqu’elles sont punies, elles entraînent les plus petites, à tel point que, même ces dernières font la tête aux éducateurs. Ces comportements risquent de rendre problématique l’encadrement des enfants et nuire la motivation des éducateurs.

Rapport Hebdomadaire : Rebeca VEGA
Du vendredi 25 septembre au vendredi 02 octobre, 2009

Awa, Hadiza, Yagana, Batou et Dayaba Ali

Durant la première semaine, j’ai été surprise de voir que l’attitude de Nana Aicha n’a pas eu de répercussions dans la motivation d’Awa, Hadiza, Yagana, Batou et Dayaba Ali de rester à l’internat. Elles participent pleinement à toutes les activités et pour le moment aucune n’a parlé de vouloir retourner au village.

Présentation Mazika : Août/Octobre 2009

Enfant : Froide, fausse et hypocrite ; c’est elle qui tire le fil de la rébellion des grandes filles ; elle à une in fluence négative sur les grandes filles en coulisse.

Père : sage et favorable à l’internat (quand les enfants de son village se sont cachés, il a suggéré que chaque parent amène de lui-même son enfant à l’internat).

Village (Dounamari) : les gens ici affichent une indifférence (accueil froid lors de nos différents passages) ; hormis les parents des enfants qui ne se bousculent pas pour vous accueillir, c’est à peine si les autres habitants du village vous regardent ; de l’avis des autres partenaires, Dounamari est un village divisé. En ramenant les enfants cette année pour les grandes vacances, on a eu du mal pour tenir une AG ; dans ce village, ces genres des rencontres doivent toujours se dérouler devant la demeure du chef de village ; il faut intensifier la sensibilisation pour que tout le village accepte le projet et il urge de commencer des AGR dans ce village pour susciter une adhésion plus massive au projet internat. Il faut souligner que les enfants de ce village sont les plus récalcitrants de l’internat (comportement des grandes filles de Dounamari qui frisent l’insolence).

Mission 15/08/09
Rencontre individuelle avec les parents : visite des enfants pendant les grandes vacances
Il nous affirma qu’il vient juste de revenir du champ avec Batou ; sa fille n’a rien dit de négatif de l’internat et il nous rassura en nous disant qu’il l’a beaucoup conseillée par rapport aux études à l’internat ; il ne sera pas un obstacle à sa scolarisation.

A tous les parents, je leur ai rappelé leur engagement de confectionner au moins 3 complets pour leurs enfants à la rentrée.

Rapport de mission de ramener les enfants en vacances
7,8 et 9 juin 09) : Visite dans les familles : (Tanout et Gangara )

Dounamari

Bien que son père soit en déplacement, j’ai pu m’entretenir avec sa mère qui a promis d’informer son mari surtout par rapport au travail en dent de scie de leur fille.
Dans tous les villages ou Abdou n y était pas, j’ai remis les cachets de fansidar, demandé aux parent de veiller à ce que les enfants dorment sous la moustiquaire et qu’ils utilisent seuls leur brosse.

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
5,40 5,59 5,17

COMPTE RENDU MISSION TANOUT DU 08/05/09

A Dounamari

Nous avons réunis les parents des 6 enfants qui sont à l’internat à qui nous avions donnés des informations concernant la santé de leurs enfants, leurs comportements et leurs rendements scolaires qui sont en baisse pour la plupart d’entre eux et aussi sur la mésentente entre les filles issues de ce village. Nous avons également présenté l’animateur aux parents d’élèves et aux personnes ressources. Les parents se sont engagés à intervenir.

REUNION EDUCATIVE du 27/04/2009

Sa moyenne à l’école pour la troisième composition est de 4,12
Comportement : Elle commande les autres enfants en cachette. Elle est hypocrite et mesquine
Travail : Elle travaille quand elle veut. Elle manifeste une absence de volonté.
Activités : Elle participe aux activités.

REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Résultat de la composition interne : 4,79

CR RENCONTRE PERSONNES RESSOURCES du 03-04 avril 2009-04

Présence de la maman de Batou ce week-end à l’internat. A participé à la sensibilisation avec la SCOFI et la représentante de la protection de l’enfant.

CR MISSION TANOUT 26/02/2009

Sont présentes une tante de Yagana, mères de Batou et d’Issa, grand mère d’Awa et mère d’Oumarou, ainsi que la grand mère maternelle de Yagana.

Les mères et grand mères nommées ci dessus sont toutes OK pour dire qu’au début elles ne voulaient pas que les enfants partent à l’internat mais maintenant elles souhaitent vraiment qu’ils réussissent car ils ont quitté le monde du village et n’y ont plus leur place. Elles sont maintenant inquiètes à l’idée qu’elles ne réussissent pas. C’est la première fois que nous entendons de tels propos.....elles demandent également les matelas usés de l’internat. Elles posent des questions sur la santé des enfants, on les rassure.

Av demande ce que disent les enfants sur l’internat. Enf fait les enfants parlent peu mais ils se plaignent d’une chose, la distance entre l’internat et l’école. On insiste encore sur l’importance de l’échange entre elles et nous.

CR REUNION EDUCATIVE 16/02/09

Par rapport à aux résultats 2ème composition, les participants à la réunion ont souligné :
 Le manque de volonté de la part de certains enfants : Issa, Yagana, Batou et Sarriou qui peuvent faire mieux

Face à cette situation, il a été préconisé de discuter de leurs notes avec eux, d’en parler à leur parent et d’essayer de cibler les lacunes de chacun et de faire un suivi beaucoup plus individualisé.

CR REUNION EDUCATIVE Mazika 5/01/09

Batou : c’est une fille calme, gentille de loin mais avec ses camarades, elle est à l’origine des histoires ; elle dirige positivement mais elle est hypocrite, elle n’est pas très sociable. La plus brillante en Math, mais elle a d’énormes problèmes de prononciation. Elle est courtoise, polie et tout le temps elle est avec le cercle des filles. Elle est en bonne santé si tu es en conflit avec elle tu es en conflit avec les autres enfants de la chambre.

Merci, 04/01/09

Trois filles ont rejoint l’internat vers 22h accompagne du père de Batou, reste Sariou qui a fuit encore. D’après le père de Awoua, il sera ramené par son père. A+ en attendant le détail de cette aventure.

MAIL RETOUR ENFANTS vers internat après vacances 01/01/09

Bonjour à tous

Je vous informe de ce qui c’est passé à Dounamari :
4 enfants (Awaou, Batou, Hadiza et Sariou) se sont cachés aux alentours du village quand ils ont aperçu notre véhicule ; de retour de Zani 1 et 2 on trouva le père de Batou seul à la place publique ; c’est lui qui nous informa de la fuite des enfants. Il avait envoyé quelqu’un sur la moto pour les retrouver mais en vain.
De notre côté on a jeté un coup d’oeil chez Yagana qu’on a trouvée à la maison retenue par sa mère qui a pu empêcher à sa fille d’aller se cacher avec les autres ; quant à Sariou, il a pris le chemin de leur champ pour s’enfuir et son père est parti à sa trousse.
Après quelques échanges avec les deux parents (le père de Batou et celui de Hadiza), ces derniers nous ont conseillé de partir et chacun d’entre eux se fait le devoir de ramener son enfant à l’internat au plus tard le Mardi 6 janvier.
A Tanout, le père de Awa informé de cette situation fut extrêmement bouleversé et surpris ; il s’engagea comme tous les autres à amener de lui sa fille à l’internat.(voir rapport de mission pour plus de détail)
Mais la situation n’est pas si dramatique car les parents ne sont impliqués dans la fuite de leurs enfants.

Cordialement merci

Mazika et Souleman

BATOU REUNION CS du 30/12/08

Comportement :

Batou est le leader chez les filles, mais souvent négatif depuis le début de cette année. Elle provoque souvent les conflits. Elle décide de tout dans le groupe des grandes. Les autres filles hésitent à prendre des initiatives, et même à prendre la parole en sa présence et cèdent à tous ses caprices, mêmes celles avec un grand caractère (Yagana). Elle peut être mesquine et hypocrite.
Avec les garçons plus petits, elle a très peu de contacts. Ils l’évitent. De manière générale, elle s’occupe peu des petits. Elle envoie les autres filles.
Très difficile d’avoir une relation duelle avec elle : elle est toujours entourée (Yagana, Hadiza) et elle n’est pas la dernière pour faire des bêtises.
Elle est très fière et parfois rancunière.
Elle sait néanmoins se montrer agréable et serviable. Mais peut-être qu’elle cherche à s’attirer des faveurs ou à ne pas se faire gronder.
Elle est très intelligente, comprend vite les choses.
Elle s’exprime peu en français mais le parle et le comprend très bien.
Elle ne cherche pas du tout à créer de liens avec les enfants qui ne sont pas Béribéri.
Elle a beaucoup changé dans l’ensemble depuis son arrivée à l’internat. Elle est beaucoup moins ouverte.

Activité :

Elle participe assez peu aux activités. Elle est pourtant douée dans ce qu’elle entreprend et comprend vite les consignes, mais préfère s’organiser ses jeux avec ses amies (marelle, osselets…).
C’est une jeune fille dynamique qui semble beaucoup apprécier le sport (jeu du béret, ballon prisonnier…).
Elle apprécie beaucoup les activités culturelles (chant, contes…) auxquelles elle participe activement.

Scolarité

Elle est assidue et elle a beaucoup d’aptitudes. Elle est la plus douée en maths, malgré sa chute aux compositions. Elle s’applique et fait de son mieux, mais bâcle souvent son travail.
Elle a quelques problèmes de prononciation (B, P, V, F, CH…). Elle est peut être dyslexique ou a des problèmes orthophoniques (à vérifier).

CR MISSION MATASSA MAZIKA retour des enfants au village 12/2008
Batou (entretien avec la mère, le père étant au champ)

 Père : Abdoulaye
 Sa mère : Zeinabou
 frères : Oumara, CMI, Mahamadou, LIsseyni exode en Lybie
• La motivation des parents repose sur la présence d’une école dans le village et une mère qui veut que sa fille étudie.
De notre côté, nous lui avons dit que son enfant à un bon comportement à l’internat et qu’elle travaille passablement (5,06 de moyenne) ; on lui parla de la mésentente de filles de Dounomari ;elle promit d’en parler à son mari.
Un peu plus tard, son père arriva et il nous confirma leur désir de laisser leur fille poursuivre leurs études.
On lui a demandé de veiller à ce que Batou fasse son sommeil sous la moustiquaire, qu’elle utilise seule sa brosse à dents, son savon et sa pommade ;si son enfant est malade, elle doit la conduire au niveau d’un centre de soin et de nous appeler si le cas est alarmant.

Le père de Batou et celui de Nana Hadiza ont approuvé la décharge en présence d’un enseignant qui représente le directeur d’école et ont donné un avis favorable pour les visites dans les familles. Aucun père n’a donné un tuteur à Zinder.

Comportement/personnalité

Activités
Visites extérieures
OCTOBRE – NOVEMBRE
2006

Un peu en retrait mais très intelligente. Elle répond souvent aux questions posées en français.

Elle est petite mais très responsable et les autres l’écoutent beaucoup. Elle leur donne même parfois des ordres.

Elle s’occupe beaucoup des enfants de Cheffou, les console, les porte, etc.

C’est celle qui réussit le mieux à l’école, elle sait déjà lire et écrire et séparer chaque syllabe.

Sa famille est venue en septembre lui rendre visite.

DECEMBRE – JANVIER
2006

Bien qu’elle soit la plus petite, elle a beaucoup d’influence sur les autres, qui l’écoutent toujours mais elle n’est pas la dernière pour faire des bêtises.

La plus rapide et douée pour la lecture et la compréhension du français.

Dynamique et toujours volontaire pour chanter ou danser.
FEVRIER - MARS
2007

Même avec les garçons, elle est parfois un peu tyrannique. Elle semble avoir une autorité naturelle sur eux.
Fière, elle me demande rarement quelque chose.

Assez douée dans tout ce qu’elle fait : elle est habile au basket, réussit facilement, mieux que les autres les exercices de coordination ou d’adresse.

Elle semble beaucoup moins touchée que d’autres d’être séparée de sa famille, dont elle parle rarement.
Le 27.02.07 : Son papa est venu le midi et a apporté des vêtements pour elle et Hadiza.

Totalement indépendante, elle propose (ou impose) beaucoup aux filles, leurs jeux. Proche d’Awa et Yagana.

26.10.07 :

Moins rebelle vis-à-vis des adultes et même des enfants, elle s’assagit. Elle semble plus responsable et s’exprime aussi plus qu’avant en français.