Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2006 > Hadiza Hamadou

Hadiza Hamadou

Le 15 mai 2017 Mahamane Sani
mails d’Ali et Anne V
Bonjour Ali
Merci beaucoup pour ces magnifiques documents, qui me touchent infiniment car ce n’était vraiment pas gagné.. Hadiza a fait preuve d’une immense ténacité et je me réjouis pour elle, et bravo à vous tous qui avez pu l’accompagner.
amitiés anne

Le 15 mai 2017 à 14:36, directeurzinder_gryk_lnc_fr a écrit :

Bonjour à tous,
Trouvez ci-joint le carnet de stage de hadiza hamadou , stage passé à l’hôpital de zinder. j’ai juste scanné quelques parties. La dernière page porte sa note de stage qui est de 18,5. Tout marche très bien pour cette fille qui se pliait dans cette formation.
Merci
A) Données générales
Age : 15 ans (née vers 1998)
Sexe : féminin
Village d’origine : Dounamari, Tanout (Action AGR : chèvres).
Date d’arrivée à l’internat : 2006

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Hadiza s’occupe du travail de la maison. Elle est l’espoir de la famille.
La mère de Hadiza est malade.
Sa mère a reçu une chèvre dans le cadre des AGR Esafro oct. 2009

Nom du père : Hamadou Age : 74 ans (né vers 1935)
Nom de la mère : Hannate Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : 2 Hommes, 2 Femmes
7 Enfants dont 1 en primaire, 2 en secondaire
Patrimoine du ménage : 2 champs et une charrette
Revenus : Exode

C) Lien avec les personnes ressources
- 

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
- 

E) Tuteur
Pas de tuteur
F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Hadiza n’a jamais reçu de visite à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009.
Elle est sortie en ville chez le personnel de l’internat.

G) Parrain français
Depuis son arrivée Hadiza a réceptionné 17 fois de son parrain français et durant l’année scolaire 2008/2009 trois fois.

H) Commentaires sur son comportement
Hadiza est une fille timide et trop renfermée sur elle-même. Elle ne se plaint jamais. Dans son comportement, elle montre qu’elle est plus mûre que le reste de ses camarades. Elle est moins capricieuse et ne boude jamais. Dans les activités sportives, elle travaille très bien grâce à sa force physique.
Elle est souvent en compagnie de Awa, Nana Aicha, Batou et Dayaba Ali.
Quant à sa scolarité, elle est capable et intelligente mais elle a tendance à s’embrouiller dans l’élaboration de son travail, ceci a des répercussions dans son rendement scolaire

Hamady 07/2015
Hadiza est venue me voir ce matin pour me faire part de sa volonté de reprendre la 3ème l’année prochaine. A mon avis ce sera une bonne idée de lui accorder une seconde chance au BEPC. On pourrait peut être voir cela avec le fondateur de Dan Bassa en vue d’une dérogation. Pour réussir son BEPC l’année prochaine, elle m’a proposé d’organiser un cours de soutien spécial pour elle dès son retour du village en français et mathématiques. Ce cours lui permettrait de rattraper son retard avant la rentrée scolaire. Avec sa détermination cette fille pourra réussir son BEPC l’année prochaine si on réunissait ces conditions autour d’elle.

Mission de suivi 08/2014
Village : Dounamari
1.Nom de l’enfant :
Hadiza
2. Nom du père :
Ahmadou
3.Nom de la mère :
Hannata
4. Evolution de la famille :
9 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Ras
6. Description ante de l’enfant :
Très calme et réservée

7. Changements observés Elle est toujours la même
8. Réaction de l’enfant On l’a pas vue
9. Motivation On veut qu’elle termine ses études
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive Fait
15. Transfert des règles d’hygiène Fait
16. Utilisation de la moustiquaire fixée
17.Prise des médicaments effectuée
18. quels sont vos sentiments à l’égard de l’internat ? Un bel endroit et un lieu sûr pour nos enfants
19. Quelle est l’intégration de votre enfant de retour de l’internat ? Elle est tout le temps à la maison ;elle ne sort pas beaucoup
20. Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
Elle ne communique pas beaucoup
21. Allez-vous le laisser finir ses études ?
Pas de mariage avant la fin de sa scolarité sauf si elle est renvoyée
22. Commentaire du père :
Nous sommes contents d’apprendre qu’elle a travaillé cette année.
23. Commentaire du directeur : Un père sage qui est content du travail scolaire de sa fille cette année

Hamady 26/12/2013
Avec le dispositif mis en place pour l’accompagner, Hadiza a fait des progrès intéressants. Ces notes attestent que les leçons sont apprises et mieux comprises. Ces capacités en Anglais aussi sont bonnes. Il reste la mathématique et, un peu, le français. Même si nous constatons qu’elle a relativement progressé dans cette dernière aussi. A ce rythme on pourrait s’attendre à des bons résultats en perspective.

Mazika mission été 2013
Hadiza ahmadou:l’entretien avec sa belle-sœur.
L’enfant était surprise de son redoublement même si elle l’avait pressenti.
Aucun projet de mariage et retour garanti.
J’annonce l’interdiction du téléphone et le nouveau hijab.
Dose de fansidar remise.

Mise en dossier le 06 Juin 2013 : Evaluation basket
• Hadiza :sur le terrain ,elle ressemble à un homme ;elle joue avec force et vivacité.
Elle très adroite et elle peut à elle seule faire la différence.

Mise en dossier le 03 Juin 2013 : Evaluation atelier écriture :
Hadiza (06) : enfant calme et un peu effacé parfois. Elle aime colorier mais à honte parfois de lire même avec ses camarades. Elle a peur du public.

5. Hadiza Ahamadou
6,89 de moyenne au 1er semestre.
Les leçons ne sont pas apprises et elle a un problème de niveau.
Des fortes chances de redoublement et je doute de ses capacités à aller au-delà de la 4eme ; très difficile pour elle de continuer les études.
Elle aura besoin de 11,51 pour passer en 3eme.
Il faut prévoir une formation pour elle : genre couture avec une machine et un capital de démarrage.
Av Si hadiza n’est pas autorisée à redoubler je suis tout à fait ok avec toi pour une formation.
Si hadiza était autorisée à redoubler j’aimerais qu’on en reparle.. elle parle assez bien français, ne pourrait on pas la prendre en skype régulièrement ? et lui apporter un soutien individualisé ? bon on en reparle bien sûr..
Lb Favorable au redoublement avec un soutien individualisé fort Si Hadiza est volontaire pour continuer les études
PC Ce qui est assez dur à avaler c’est qu’elle est de la promotion 2006….et je suis d’accord avec toi Mazika, elle a un pb de niveau mais on a pas fait grand-chose pour elle durant toutes ces années. Là c’est 6 ans de perdu.

Av 24 05 13 En relisant les commentaires de pascal j’ai souhaité relire le dossier enfant de hadiza car comme l’écrit pascal c’est « assez dur à avaler ».
Je vois plusieurs points qui me paraissent importants :
- hadiza a toujours eu de mauvaises notes, il n’y a pas de cassure en cm2 et les notes seraient un peu moins mauvaises en secondaire. Ceci est un peu étonnant. en 2009 elle a passé un conseil pédagogique mais finalement il a été décidé de ne pas la faire redoubler.
- Dans son comportement au fil des ans on répète qu’elle est suiveuse et il semble qu’elle soit très blessée par le fait d’avoir un mère qui a des problèmes de santé psy, que ce soit dur à porter pour elle. les filles 06 avaient dit en riant que « au village, la mère c’est hadiza ». on répète également qu’elle est volontaire et son discours est celui d’une fille qui semble vouloir réussir. Elle dit vouloir être infirmière. ?nous, nous avons vu hadiza s’épanouir au fil des ans à l’internat et amicale et souriante.
- Qu’avons-nous fait pour elle « spécifiquement » ? au fil des ans elle a eu des cours de soutien individualisés de temps en temps, elle a été vue par liliane en 2011, qui retient entre autre son manque de confiance en elle et lui trouve un certain sens social et pratique. Elle n’a jamais été mise dans le comité de suivi th.mais liliane parle de carences affectives pour elles entravant son travail.
Conclusion, je suis décidément pour un redoublement s’il est possible avec un soutien individualisé, skypes par exemple pour les leçons. Après tant d’années passées à l’internat, c’est dommage de lacher là.. il faut aussi entendre hadiza..

• entretien individuel pc maz mars 13 Hadiza ; elle a eu 6,89 : une forte chance de redoubler ou d’être exclue de l’internat.
Nous lui avons montré le texte sur le passage et le redoublement.

RE 11 11 12 Hadiza Hamadou : Elle est une fille calme, sérieuse, respectueuse et un peut effacée par apport à ses camarades. Elle s’accompagne souvent avec Amsatou bien que l’année dernière elles avaient eu des problèmes. Sur le plan académique elle a de grandes difficultés mais a de la volonté. Elle participe pleinement aux activités est une battante sur le plan sportif (basket et balle aux paniers). Sur le plan social elle s’entend bien avec ses camarades. Elle est propre et est en bonne santé.

Mise en dossier le 27/09/2012
Le 23 Septembre 2012 : Entretien avec Hadiza Hamadou par Moutari : Pendant les vacances j’ai beaucoup travaillée au champ puis je pilais le mil. Je préparais le repas du soir après les travaux des champêtres. La nuit je jouais avec mes camarades. Nous faisions des chants, charades et devinettes. J’ai la volonté de bien travaillée cette année. Mes amies à l’internat sont : Amsatou, Awa, Batou et Yagana

Mise en dossier le 03 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)

Hadiza : ses parents n’étaient pas là mais on fit le tour de village avec elle ;le plus souvent elle est gênée et elle ne veut pas qu’on aille chez elle.

Samba : Le 14 Mars 2012
Le 18 Décembre 2011 : Entretien avec Hadiza Hamadou 06 ---H : Tonton mon souhait c’est d’étre une infirmière. Je l’avais même dit à tantie Liliane. –S : Est-ce que vous savez ce que cela demande ? -H : Oui c’est de bien travailler à l’école. –S : Vous savez, si toute fois que vous réussissez à obtenir votre brevet d’étude, vous pouvez faire beaucoup de choses. –H : Je vais faire le tout pour y arrivée. –S : Il faut en parler à tantie Rabi, elle peut vous donner des conseils dans ce domaine. –H : Daccord
.
Le 02 Mars 2012 : Dans une discution avec Hadiza et Batou Abdoulaye, je les aie posé la question de savoir si on leurs trouvait un stage à la période des vacances, est ce qu’elles vont rester à Zinder pour le faire ? Elles ont toutes les deux hésitées avant de demander du temps pour y réfléchir.

2 03 12
hadiza a mordu amsatou avec violence sous la lèvre inférieure et amsatou a du être recousue. on se demande comment elle a fait pour la mordre à cet endroit-là. mazika ne l’a pas punie car amsatou a dit qu’elle aussi aurait voulu la mordre. elles font la tête toutes les deux.
en fait il ya quelques jours hadiza est venue rapporter à maz que amsatou avait été porter des poubelles avec adjit et qu’il n’y avait pas d’autres filles avec eux et qu’elle n’aurait pas du se promener dans l’internat avec un garçon sans être accompagnée d’une fille. (remarque de av ajit est tout petit par rapport à elle et tout le monde peut les voir sur le trajet !)

Début janvier 2012
Echange mail samba av
Pour Hadiza, la discution avec Rabi est une trés bonne chose parce qu’elle réitère toujours son souhait de devenir infirmière. Certe elle est timide,mais elle a de la volonté. J’ai observer en elle que si elle décide faire une chose,elle y va jusqu’au bout. En tout cas moi j’ai confiance en elle parce qu’elle est trés sérieuse dans ces dires et gestes.
Maz m’annonce que les entretiens entre samba et rabi et hadiza on t commencé.

Le 24 Novembre 2011 :
RE. 11. 2011 :
 Hadiza :Hadiza est une fille un peu timide.
Elle n’a pas des problèmes avec les autres enfants et respecte tout le personnel.
Pour les études, elle a réelles difficultés raison pour laquelle, elle a rejoint le groupe des enfants en difficulté.
Hadiza est une grande sportive et au basket, elle est une grande battante.

COMPTE RENDU D’ENTRETIEN
Liliane IZAMBARD psychologue clinicienne
Zinder le 16 novembre 2011

Hadiza 2006 entre 14 et 15 ans (la plupart des enfants ne sont déclarés en brousse)
Vendredi 4 novembre 2011

Commentaire clinique :
Ce n’est pas facile de venir parler avec quelqu’un que l’on ne connait pas, et dont on ne sait pas ce qu’elle nous veut !! Mais, bon Hadiza, comme beaucoup d’autres filles et garçons éprouvent beaucoup de difficultés à s’exprimer en français.
Je lui demande de me faire un premier dessin où elle se représente elle-même, difficulté à se représenter mentalement. Mais les images mentales sont forcément efficiente parce qu’elle se reprend à plusieurs fois, efface…reprend le dessin et me demande constamment si c’est bien. En fait c’est pour se rassurer.
Elle a du mal à me dire son âge, qu’elle ignore comme la plupart des enfants de l’internat. Elle est pleine de bonnes volontés et essaie de répondre aux questions que je lui pose.
Apparemment elle préfère être ici, me fait-elle plaisir en disant cela ? Elle n’a pas envie de se marier.
« Je veux devenir infirmière » Hadiza réfléchit et ajoute « l’anglais Tati, c’est plus facile… »
Je lui demande de me faire un second dessin de la famille, cela lui semble impossible à réaliser, alors je lui dis « ce que tu veux », elle réfléchit, après m’avoir demandé ce qu’elle pouvait dessiner, et me dit « je vais dessiner un arbre… »
Ce type d’entretien peut sembler déroutant au premier degré et au second degré surtout en faisant dessiner.
De plus, je lui pose des question sur la famille ce qui me permet de réaliser le début d’un génogramme où Hadiza m’indique sa place dans la fratrie, elle a deux grandes sœurs qu’elle m’indique comme jumelles, puis un frère, ensuite Hadiza et un dernier frère.Cet exercice n’est pas évident.

Premier dessin : « le bonhomme »
Il l’a représente, la feuille est présentée dans le l’orientation paysage, le personnage féminin est placé sur la gauche vers le haut et relativement élaboré.
Elle a beaucoup gommé, nous pouvons voir les superpositions, elle n’arrivait pas à exprimer sa propre représentation. L’expression du visage montre une certaine inquiétude, mais pas triste. L’ensemble reflète un état plutôt dépressif (les bras tombent) le corps est entiers avec ses quatre membres, les yeux, le nez, la bouche, la silhouette est élégante et colorée, mais le trait noir marque la suprématie de la forme sur la couleur, le rationnel est dominant sur l’impulsivité.
Zone gauche de la feuille : attachement à la mère
Dessin à gauche : marque la spontanéité face aux émotions, se montre infantile.
Dessin plutôt vers le haut : idéalisme et imagination
Le personnage est moyennement grand : marque une confiance en soi pas complètement établie
Le gommage montre son indécision, son insatisfaction de soi et un sentiment d’infériorité
Second dessin : l’arbre
L’arbre a une certaine élégance, comme un « bonhomme arbre », une chevelure qui retombe et deux bras lancés vers le haut de chaque côté et un tronc jupe, c’est une vue d’ensemble qui me vient spontanément, mais je me garde bien de l’interpréter ainsi.
Hadiza avait commencé son arbre dans le sens paysage de la feuille pour le recommencer sur l’autre face de la feuille.
L’arbre a donc eté exécuté dans une orientation portrait et dans la partie gauche de la page et en bas : qui marquent le physique, le sexuel, la relation avec la mère, le défendu, le passé, l’introversion, la régression, le commencement, la naissance, l’origine.
Le graphisme se compose de traits retouchés avec une pression à certains endroits de l’arbre, de traits minces et filandreux (branches et racines) : qui montrent une certaine agressivité, de la nervosité, voire de l’excitabilité, impressionnabilité.
Son aspect général marqué par le fait qu’il soit positionné à gauche montre de l’introversion, de la timidité et un accrochement au passé et comme il est grand montre un besoin de se sentir important (e).
Branches tombantes : manifestation dépressive, manque de dynamisme.
Fleurs au bout des branches : marquent un désir d’épanouissement affectif.
La frondaison est un système de lignes qui s’opposent de gauche à droite, représente un symbole phallique.
Le tronc large à sa base, montre un esprit pratique, une certaine ambition sociale (elle veut être infirmière), bon contact avec le réel.
Mais le renflement à gauche de la base élargie de l’arbre, montre un blocage de la charge affective liée au passé ressemblant à la racine, pose aussi de l’inhibition, d’être prisonnier de ses pulsions et cherche des appuis. En revanche la base est ouverte qui démontre un besoin d’ouverture.
Les racines nombreuses réalisées de traits fins et spasmodiques montrent une certaine nervosité liée à la sexualité.
Synthèse :
Hadiza se trouve donc bel et bien dans une phase adolescente importante, marquée par des pulsions libidinales ambivalentes comme cela est le cas chez tous les adolescent (e). Si Hadiza ne parle pas beaucoup ses deux dessins parlent, véritables médiateurs.
Donc Hadiza est à la fois dans une phase de régression contre laquelle elle lutte sur le plan psychique ce qui fait qu’elle a du mal à s’investir dans les apprentissages (blocage de la charge affective lié avec la mère, la famille, le passé car faire le deuil de son enfance n’est pas évident).
Hadiza semble avoir des capacités à développer un sens pratique et social, elle ambitionne d’être infirmière et je pense que si nous lui en donnons les moyens elle peut réaliser ce qu’il me semble ne pas être qu’un simple rêve…
Hadiza cherche un appui stable auprès des adultes, l’équipe éducative est là pour que le « holding » soit satisfaisant puisqu’elle est le substitut des parents ne l’oublions pas.
Elle doit donc être encouragée, avec prise de conscience de son ambition d’être infirmière, construire le projet avec elle, c’est-à-dire comment il faut faire pour y arriver, elle doit non seulement rencontrer Rabi, mais aussi à d’autre infirmières…
Suggestions : lui faire réaliser un reportage sur le métier d’infirmière et ce qui touche à la santé, sages-femmes …Pourquoi ne pas envisager un stage… c’est à développer et d’autres idées valables pour tous les jeunes de l’internat !!!
Suivre de près les résultats scolaires en particuliers de tous les collégiens.

24 t 25 /7 :2011
mission été mazika 2011
1. Village :Dounamari
2. Nom de l’enfant :Hadiza
3. Nom du père :Hamadou
4. Nom de la mère Zara
5. Constitution de la famille : 6 enfants (2 filles) ; hormis Hadiza aucun enfant ne part à l’école
6. Etat de l’enfant : ras
7. Description ante de l’enfant : trop calme et elle encaisse les coups souvent sans réagir
8. Les changements observés
- positifs : elle est moins timide aujourd’hui.
- Négatifs
9. Observations particulières des parents
Motivation des parents : Qu’elle arrive à acquérir suffisamment des connaissances
10. Activités de l’enfant au village : travaux domestiques et champêtres
11. Utilisation des règles d’hygiène :
Hygiène corporelle : ok
- lavage des mains : Ok
- Brossage : OK
- Bain : ok
12. transfert des règles d’hygiène :Non réalisé
13. Prévention santé :
- Utilisation de la moustiquaire : Non fixée
- Prise des médicaments : ok
14. description de cadre de vie et de l’organisation interne de l’internat
15. Réaction des parents : une mère qui était là, l’air absent mais un père qui semble attaché de l’importance aux études de sa fille.
Hadiza est un peu complexé de l’état de santé de sa mère ;en effet alors que sa mère était là,elle me dit qu’il n’y a personne mais quand son père arriva en rentrant, la mère sort de la chambre et vint s’asseoir pour suivre l’entretien sans mot dire jus qu’à la fin

Re 4 04 2011

Respectueuse et peu bavarde, Hadiza est un peu timide
Elle commence à prendre soin de son corps
Hadiza s’entend avec ses camarades ; elle trop tolérante et passive
Elle respect le personnel et on sent qu’elle est bien éduquée
Elle aime le sport et le joue avec un engagement comme pour se défouler.
Grande faiblesse sur le plan académique et les progrès sont timides malgré le suivi des enfants en difficulté.

Echange suite aux notes catastrophiques de hadiza 03 11 entre maz et av
Hadiza
Là je me sens plus perplexe. La aussi nous assisterons au soutien scolaire, en particulier pour enfant en difficulté, et reprendrons pendant quelques séances ce que faisait joelle. Hadiza a surement un potentiel, il y a un problème ancien récurrent qui m’échappe. Oui je sais pour sa mère… mais par exemple pourquoi est elle mise à l’écart souvent par rapport aux autres dans la chambre ?
Elle est mise à l’écart par les autres filles car elle est moins propre qu’elles et elle ne prend pas soin de son corps même si il y a ce dernier temps une légère amélioration ;il se pourrait aussi que les enfants reprennent les conflits de leur village à l’internat

Janvier 2011 cr de joelle hebdo
Je constate en revanche un blocage de Hadiza. En effet, lors des soutiens en petit groupe, elle s’exprime beaucoup, répond bien et formule des phrases correctes. Lorsque toute la classe est présente, elle n’ose plus et fait beaucoup de fautes. Je lui ai parlé à la fin de la séance, je vais continuer à la suivre de prêt. Je ferais à peu prêt le même commentaire concernant Magagi.

RE 2 11 10
Hadiza : elle commence à être plus autonome mais elle reste encore timide.
Elle a un bon comportement et elle devient de plus en plus propre.
Hadiza est en bonne santé et participe aux activités mais elle à des difficultés sur le plan académique ; cet enfant est en bonne santé.

Cr mazika aout 2010

NB :Je n’ai pas vu Sariou et ses parents ainsi que ceux de Batou ;par contre,j’ai vu la mère de Hadiza mais l’entretien était un peu difficile en raison de son état de santé.

J’ai vu Hadiza,Batou et yagana qui sont venues pour la distribution des vivres effectuée par une ONG de Zinder(CRS)

Réunion avec l’équipe éducative pour faire le bilan de l’année. Mercredi, le 23 juin 2010

Pour le CM2, Mr Ibrahim a dit que Hadiza a d’énormes problèmes, mais elle se montre motivée de travailler. Elle veut faire et réussir.

Anecdotes : éducateurs, juin 2010

De retour de l’école, Awa, Yagana et les autres filles de leur chambre me trouvèrent devant l’entrée du grand pavillon de l’internat me saluèrent puis un peu confuses me confièrent « tu sais monsieur, on a commencé à nous dispenser des cours de puériculture ; alors que nous pensions qu’on a voulu nous travestir ici à l’ internat quand on nous le dispensait, maintenant nous avons honte de notre comportement » Très bien, allez donc présenter des excuses à ceux que aviez manqué du respect à cause de cela.

Réunion Educative 25 mai, 2010

Elle est respectueuse, timide et gentille. Elle devient de plus en plus expressive, cependant elle continue à être plutôt suiviste. Elle a des difficultés scolaires inquiétantes. Elle a un important problème de mémorisation.
Si elle s’exprime comme elle le fait durant les activités sportives, elle pourrait aller très loin
On fera un suivi rapproché pour elle durant le mois de juin.

FORMULAIRE ENFANT

Nom de l’enfant : Hadiza (06)
Encadreur : Mariama
Date : Avril, 2009

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
- Sage, souvent calme, sociable, obéissante…

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
- Elle évolue lentement, elle a le courage et la volonté d’apprendre les choses auxquelles elle a des difficultés.

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
- Le suivi particulier dont elle a plus besoin c’est toujours par rapport a ses études

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
- Elle n’a aucune animosité particulière envers le personnel de l’internat

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
- Elle fait preuve de sagesse

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
- Oui et de fois pour un rien elle prouve un sentiment de honte envers la personne

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)
- 

Rapports entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Il ne fait aucune preuve de rivalité envers qui que ce soit

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Oui, elle a des rapports d’amitié envers plusieurs enfants ; Batou, Zeinabou,Yagana, Awa ,Dayaba…

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
- Oui

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
- Sociable, puisque elle joue et sympathise même avec les enfants qui ne sont pas de la même promotion et du même village qu’elle.

Rapports en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
- Oui, elle reçoit souvent des visites

Village

L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
- Elle est nostalgique du village comme toute les filles de sa promotion parce que m’avait plusieurs fois parlé du village surtout des jeux qu’elles font pendant les nuits.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
- Non

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
- Ses qualités en tant qu’élève peuvent être la volonté et l’ardeur surtout quant il s’agit des remises à niveau des élève en difficulté.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
- Au moment des révisions, quand il s’agit de répondre à des questions elle éprouve toujours de la honte à répondre, elle joue à une toute petite gamine.

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
- Je ne le situe pas au juste

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
- Elle a besoin d’un suivi de prêt pour ne pas lâcher

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
- Elle n’a pas de préférence devant les activités.

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?
- Révisions.

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
- Elle s’y adapte à toutes les activités

Conclusion :

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
Elle évolue des fois et dégringole des fois face aux études, mais elle est consciente.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ? Lesquelles ?
S’il y a une mesure à prendre c’est peut être celle de la suivre de prêt pour qu’elle ne soit pas davantage victime des rechutes sur ses notes à l’école.

Février mission AV/LB

Cette fois-ci Hadiza a été souriante et est venue vers nous plusieurs fois. Elle s’est montrée expansive, tapant dans les mains de Marie au cours d’un jeu sans problème. On avait l’impression que sa réserve naturelle avait (un peu) fondu. Pour la première fois….

Février 2010

Toutes les filles de la chambre de Hadiza ont reçu le prix de propreté.

Note : Rebeca 22 janvier, 2010

Suite à l’attitude des filles de CM2, la Direction les a convoquées pour leur parler de leur comportement et leur faire comprendre qu’elles allaient être sanctionnées selon les directives du document fautes et sanctions. Tout d’abord, elles ont été priées de s’excuser auprès du professeur devant la direction de l’internat et de préparer pendant cinq jours les salles des classes au début et à la fin des cours (balayer, nettoyer les tables et les chaises, mettre les seaux d’eau, les éponges et le matériel nécessaire aux cours et à la fin vider les seaux et fermer les fenêtres).
Elles ont accompli convenablement les tâches qui leur ont été assignées à la fin de la semaine.
Leur attitude a été positive durant toute la semaine.

Rapport hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 08 au vendredi 15 janvier 2010

Le dimanche soir, les filles du CM2 ont empêché le professeur de faire son cours. Elles se sont mises d’accord pour ne pas répondre aux questions, ne pas aller au tableau, et même ne pas regarder le professeur. Le professeur a discuté avec elles à la fin du cours sur ce comportement. Yagana a prétexté qu’elle avait perdu son foulard, le professeur lui a donc fait savoir que ceci ne justifiait pas une telle attitude en cours. Après une longue discussion avec ces filles, elles se sont excusées mais juste à ce moment-là Yagana s’est mis à pleurer de manière inconsolable. Mazika a du la mettre à l’écart pour discuter avec elle. Auprès de Mazika, elle est revenue sur son histoire de foulard égaré. Après discussion avec Mazika, elle s’est calmée. Le lendemain le professeur nous a confirmé que les filles avaient eu un comportement très positif à son égard, elles se sont précipitées à leur arrivée pour lui porter ses affaires jusqu’au salon. L’équipe éducative a discuté durant la semaine sur les décisions à prendre face à ces comportements.

Echange RV-AV 12/01/2010

RV
Les grandes filles (Batou, Awa, Yagana, Hadiza) malgré le fait qu’après leur retour on sentait un net changement positif, le dimanche dernier, selon ce que le professeur du CM2 a dit à Mazika, elles se sont mises d’accord pour saboter son cours. Le professeur a dit à Mazika qu’il était même prêt à rompre son contrat avec l’internat ce jour-là, tellement il était déçu du comportement de ces filles. Il paraît qu’elles ne voulaient répondre aux questions et lorsqu’un des garçons répondait elles lui lançaient des regards foudroyants.

AV :
A notre avis, là, il faut réagir immédiatement voir le doc faute et sanction :

- Pour toute faute grave commise à l’encontre d’un membre du personnel
Excuses→ PLLP (Privation de loisirs pendant une longue période). Avertissement écrit avec communiqué à la famille. Si une deuxième faute a lieu, c’est le Conseil de Discipline qui devra juger de la situation.

Nous vous demandons de ne pas laisser passer ce comportement et de réagir très vite en appliquant le texte récemment créé de la façon la plus sévère possible. Pour nous, c’est une urgence absolue.

RV

Franchement, la semaine commence mal avec toutes ces histoires. Je suis très déçue de l’attitude de ces enfants. S’ils ne respectent personne qui va pouvoir les éduquer alors ? Le personnel ici se dit qu’avec l’attitude de ces enfants les gens vont commencer à quitter l’internat.

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Nous avons trouvé le père de Hadiza du retour de son champ, la fille présente une timidité et trop renfermée sur elle-même, ce dernier temps elle affiche un comportement non acceptable à l’internat (provocation, désobéissance, non collaboration). Elle est intelligente mais elle n’arrive pas. Il a pris l’engagement qu’il va lui faire des conseils et demander à un marabout d’implorer le bon dieu.

Réunion Educative 14 décembre, 2009

Cet enfant est timide, serviable et polie mais elle manque de personnalité ; elle suit tout ce que les autres grandes filles décident de faire sans réfléchir aux conséquences.

Elle jouit d’une bonne santé et son travail académique est médiocre.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

L’instituteur de CM2 A a affirmé que le travail d’Aboubacar est passable. Batou et Hadiza ont des problèmes d’écriture. Le comportement de ces enfants est en général bon. Mazika a dit qu’il a regardé les cahiers de Hadiza et de Batou, il pense que leur écriture ne semble être aussi mauvaise. Il pense qu’il n’y a pas de quoi trop inquiéter. Yagana travaille bien et le travail de Sarihou est passable.

Rapport Hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 30 au vendredi 06 octobre, 2009

Le jeudi soir, Mazika, Joëlle et moi nous avons convoqué les filles de la promotion 06 de l’école Dan Bassa après avoir été informés qu’elles frappaient les petites filles dans le trajet internat –école –internat. Il semblerait qu’en cours de route les plus grandes courent laissant les petites derrière-elles. Si ces dernières ne se dépêchent pas, les grandes les frappent ou le plus souvent Batou se charge de les pousser brusquement quitte à les faire tomber par terre. Joëlle les a demandé le pourquoi de cette attitude mais elles n’ont rien répondu de précis. Une des filles convoquées a dit seulement que les petites filles n’obéissaient pas toujours, sans donner plus d’explications. On les a dit qu’à l’internat, lorsqu’elles n’obéissent pas, le personnel ne les frappe pas et donc, qu’elles doivent agir ainsi envers les autres enfants. On les a fait comprendre que si on les fait partir avec les plus petites c’est parce qu’on les fait confiance et qu’on était déçus de leur comportement qui mettait même en danger les petites. Mazika a insisté sur le fait que si elles frappent les plus petites, on allait les mettre face à elles et on allait laisser les plus petites rendre le coup qu’elles ont reçu.

Rapport Hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 23 au 31 octobre, 2009

Les filles de la promotion 06 avec Nana Aicha et Dayaba S. de la promotion 07 ont été convoquées dans le bureau du Directeur par Anne, Luc, Marie, Mazika et Rebeca. L’objectif était de leur faire comprendre que certaines attitudes de provocation de leur part, tendant au non respect de l’autorité des éducateurs (en particulier Limana et Rebeca) n’allaient pas être tolérées au sein de l’internat. Suite à cette convocation, les filles ont été priées de s’excuser et de changer d’attitude si elles voulaient continuer à faire partie de l’internat. La décision de les convoquer vient du fait qu’elles ne se pressent pas toujours à obéir les ordres donnés même devant les plus petites. Lorsqu’elles sont punies, elles entraînent les plus petites, à tel point que, même ces dernières font la tête aux éducateurs. Ces comportements risquent de rendre problématique l’encadrement des enfants et nuire la motivation des éducateurs.

Anecdote : Rapport Hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 23 au 31 octobre, 2009

En discutant avec les filles de la promotion 06, elles me demandaient pourquoi je n’avais jamais été dans leur village. Je leur ai dit que je tenterai d’aller au moins une fois et que j’irai visiter leur maison. Hadiza m’a répondu que je pouvais venir chez elle qu’elle pouvait même me préparer à manger. Je lui ai demandé si elle savait bien faire la cuisine. Toutes les autres filles m’ont répondu ensemble :
« Humm, tu sais tantie, quand Hadiza est chez elle, c’est comme si elle était la mère ».
La mère de cette fille est malade, c’est qui montre qu’elle a des responsabilités particulières qui l’ont donné une certaine maturité par rapport aux autres filles de sa chambre.

Rapport Hebdomadaire : Rebeca VEGA
Du vendredi 25 septembre au vendredi 02 octobre, 2009

Awa, Hadiza, Yagana, Batou et Dayaba Ali

Durant la première semaine, j’ai été surprise de voir que l’attitude de Nana Aicha n’a pas eu de répercussions dans la motivation d’Awa, Hadiza, Yagana, Batou et Dayaba Ali de rester à l’internat. Elles participent pleinement à toutes les activités et pour le moment aucune n’a parlé de vouloir retourner au village.

Présentation Mazika : Août/Octobre 2009

Enfant : Effacée, timide et calme, cette fille manque de personnalité ; elle est suiviste. Elle accepte l’internat.

Père : Il est aujourd’hui favorable à l’internat en témoigne nos rencontres lors des différentes missions ; son fils aîné est aussi impliqué dans la scolarisation de sa sœur.

Village (Dounamari) : les gens ici affichent une indifférence (accueil froid lors de nos différents passages) ; hormis les parents des enfants qui ne se bousculent pas pour vous accueillir, c’est à peine si les autres habitants du village vous regardent ; de l’avis des autres partenaires, Dounamari est un village divisé. En ramenant les enfants cette année pour les grandes vacances, on a eu du mal pour tenir une AG ; dans ce village, ces genres des rencontres doivent toujours se dérouler devant la demeure du chef de village ; il faut intensifier la sensibilisation pour que tout le village accepte le projet et il urge de commencer des AGR dans ce village pour susciter une adhésion plus massive au projet internat. Il faut souligner que les enfants de ce village sont les plus récalcitrants de l’internat (comportement des grandes filles de Dounamari qui frisent l’insolence).

Mission 15/08/09
Rencontre individuelle avec les parents : visite des enfants pendant les grandes vacances
« Bonne arrivée tonton », s’exclama Hadiza en nous apercevant ; la discussion avec sa mère fut brève en raison de son état de santé.

A tous les parents, je leur ai rappelé leur engagement de confectionner au moins 3 complets pour leurs enfants à la rentrée.

19 /06 /2009
P.V. du Conseil pédagogique

Examen des résultats annuels des enfants de l’internat.
Comme il n y avait pas d’objection par rapport à l’ordre du jour, la parole a été donnée à la direction pour faire la présentation des résultats annuels des enfants ; ainsi, le directeur a présenté les résultats des enfants de CM1, CE1 et CE2 tandis que la directrice pédagogique a exposé ceux des enfants de CI et de CP(ref bilan de l’année scolaire des enfants).
De cette présentation, il ressort que seuls 3 enfants de CM1 n’ont pas pu obtenir leur moyenne (5/10) :
• Hadiza Ahmadou(3,91)
• Aboubacar El. Zakari(4,31)
• Issa Moussa(4,07)
Le responsable de l’éducation de Matassa, Youssouf Boukari a pris le premier la parole ; d’après lui, il faut prendre en compte l’âge des enfants car un redoublement pourrait les pénaliser à l’avenir et on doit se fier aux critères de passage et de redoublement définis par les établissements d’accueil de nos enfants.
Pour lui, les 3 enfants de CM1 peuvent accéder en classe supérieure car ils ont tous bien travaillé à la dernière composition qui est la plus difficile.
Quant à Bachir, l’éducateur de ces 3 enfants, il est favorable au passage de ces derniers ; il pense qu’un redoublement peut avoir un effet contraire et même des conséquences fâcheuses sur certains d’entre eux ;il conclut qu’il est préférable qu’un enfant redouble le CM2 que le CM1.
Pour Rebeca, si l’on se tenait à l’aspect pédagogique, elle allait demander le redoublement de ce trio mais elle pense que l’on doit tenir compte de certains paramètres : le redoublement de hadiza, la seule fille de Dounamari peut être mal interprété par sa famille qui peut la donner en mariage sous le prétexte que les études ne marchent pas ; en plus, cette fille a eu une moyenne de 5,15 à la dernière composition.
Elle pense également que Aboubacar peut passer en classe supérieure car lui aussi a progressé tout au long de l’année et que c’est un enfant sérieux.
Abdou et Moctar pensent que les arguments qui reposent sur le genre et ceux faisant allusion à la réaction des parents ne doivent pas entrer en ligne de compte ; seul, l’aspect académique peut être mis en exergue pour faire passer ou redoubler un enfant ; pour Moctar, on ne devrait pas s’alarmer car on sent une progression dans le travail de ces 3 enfants.
Le redoublement peut être une source de frustration pour Hadiza et cela lui fera plus de mal que de bien ; le passage en classe supérieure serait plus bénéfique pour elle ; Aboubacar peur aussi s’en sortir si on le passe car cet enfant est sérieux.
Mais le directeur est beaucoup plus sceptique pour le passage d’Issa qui ne manifeste aucune volonté sur le plan travail.
Perrine épouse les points de vu de Bachir et elle est favorable au passage de ces enfants en classe de CM2.
Enfin ; l’éducateur à temps partiel, Zaneidou pense que ces enfants une fois en classe superieure travailleraient mieux.
Sur les quatre cas examinés, la réunion propose au conseil d’administration d’entériner le passage de tous ces enfants en classe supérieure.

Rapport de mission de ramener les enfants en vacances
7,8 et 9 juin 09) : Visite dans les familles : (Tanout et Gangara )

Zani I

J’ai rencontré le père de Yagana, de Sariou et de Hadiza ensemble. A chacun, j’ai donné le résultat du travail de son enfant. J’ai profité aussi pour dire aux pères de Yagana et de Hadiza de conseiller leur enfant afin qu’elles adoptent un comportement positif à l’internat. En effet je leur avais dit qu’il arrive à leur fille de ne pas parler entre elles et de refuser de faire certaines activités au niveau de l’internat. Ils avaient promis d’en parler à Oumara et à Abdoulaye pour qu’ils trouvent une solution.
Dans tous les villages ou Abdou n y était pas, j’ai remis les cachets de fansidar, demandé aux parent de veiller à ce que les enfants dorment sous la moustiquaire et qu’ils utilisent seuls leur brosse.

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
4,64 5 ,15 3,91

COMPTE RENDU MISSION TANOUT DU 08/05/09

A Dounamari

Nous avons réunis les parents des 6 enfants qui sont à l’internat à qui nous avions donnés des informations concernant la santé de leurs enfants, leurs comportements et leurs rendements scolaires qui sont en baisse pour la plupart d’entre eux et aussi sur la mésentente entre les filles issues de ce village. Nous avons également présenté l’animateur aux parents d’élèves et aux personnes ressources. Les parents se sont engagés à intervenir.

REUNION EDUCATIVE du 27/04/2009

Sa moyenne à l’école pour la troisième composition est de 3

RAPPORT HEBDO du 20 au 27/04/2009

Hadiza fait preuve d’une grande force physique et très bonne coordination corporelle durant les activités ludiques. Le sport pourrait être un moyen de la stimuler à s’ouvrir et à reprendre confiance en elle-même.

CR REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Elle est qualifiée comme une fille timide et trop renfermée sur elle-même. Elle ne se plaint jamais. On s’est demandé sur le fait qu’elle cacherait quelque chose que le personnel de l’internat méconnaisse et que peut-être les filles de son village sachent. Malgré son attitude sage et disciplinée, elle n’arrive pas à s’affirmer. L’équipe est d’accord sur le fait qu’il est important de s’approcher d’elle et de la mettre en valeur. Cet aspect serait positif pour elle-même mais aussi du fait qu’elle pourrait être un contrepoids pouvant atténuer certains comportements du « clan de la chambre des grandes ».

En ce qui concerne son hygiène, on a insisté pour que les nounous surveillent de plus près sa toilette. Elle sent souvent la transpiration.

Quant à son scolarité Bachir affirme qu’elle est capable et intelligente mais elle a tendance à s’embrouiller dans l’élaboration de son travail, ceci a des répercussions dans son rendement scolaire.

Résultat de la composition interne : 3,5

CR RENCONTRE PERSONNES RESSOURCES du 03-04 avril 2009

Présence de la grande soeur d’Hadiza ce week-end à l’internat. A participé à la sensibilisation avec la SCOFI et la représentante de la protection de l’enfant.

CR REUNION EDUCATIVE du 16/02/2009 :

Présentation des résultats de la deuxième composition des enfants de Dan Bassa : Hadiza a la note la plus faible : (3,37).
REUNION EDUCATIVE 02/02/2009

Résultat de l’examen blanc organisé par Matassa :
Tous les enfants ont composé (9) du CM1 et (1) du CE2, d’après Bachir, l’éducateur qui s’occupe de ces enfants ; sur les 9, seuls Aboubacar, Hadiza et Issa n’avaient pas pu avoir leur moyenne (4,17 et 4,07 et 4,96) ; la plus grande moyenne était de 8,75(Zouladeini).

REUNION EDUCATIVE 19/01/09

Bachir de son côté prendra les enfants suivants (Aboubacar, Hadiza, Issa), chaque samedi et dimanche pendant 30 minutes pour travailler en lecture, grammaire et en conjugaison.

REUNION EDUCATIVE Mazika 5/01/09

Hadiza : d’après la surveillante elle est timide ; CS c’est un mystère, moins de contact. Bachir avance qu’elle n’a pas des problèmes mais elle est trop réservée, elle ne se gène pas pour parler et on dirait qu’elle a quelques absences, elle dégage une odeur nauséabonde et beaucoup des capacités et d’aptitudes qu’elle n’exploite pas. Sa mère à une folie douce avec une famille polygame(Mazika), elle est timide, chuchote aux autres et s’exprime en Béribéri le plus souvent. parfois Hadiza s’exprime le mieux de tous en Français ; Bachir est surpris par son résultat.
Merci, 04/01/09

Trois filles ont rejoint l’internat vers 22h accompagne du père de Batou, reste Sariou qui a fuit encore. D’après le père de Awoua, il sera ramené par son père. A+ en attendant le détail de cette aventure.

MAIL RETOUR ENFANTS vers internat après vacances 01/01/09

Bonjour à tous

Je vous informe de ce qui c’est passé à Dounamari :
4 enfants (Awaou, Batou, Hadiza et Sariou) se sont cachés aux alentours du village quand ils ont aperçu notre véhicule ; de retour de Zani 1 et 2 on trouva le pere de Batou seul à la place publique ; c’est lui qui nous informa de la fuite des enfants.Il avait envoyé quelqu’un sur la moto pour les retrouver mais en vain.
De notre côté on a jété un coup d’oeil chez Yagana qu’on a trouvée à la maison retenue par sa mère
qui a pu empecher à sa fille d’aller se cacher avec les autres ; quant à Sariou, il a pris le chemin de leur champ pour s’enfuir et son pere est parti à sa trousse.
Après quelques échanges avec les deux parents(le pere de batou et celui de hadiza), ces derniers nous ont conseillé de partir et chacun d’entre eux se fait le devoir de ramener son enfant à l’internat au plus tard le Mardi 6 janvier. FAIT
A Tanout, le pere de Awaou informé de cette situation fut extremement bouleversé et surpris ; il s’engagea comme tous les autres à amener de lui sa fille à l’internat.(voir rapport de mission pour plus de détail)
Mais la situation n’est pas si dramatique car les parents ne sont impliqués dans la fuite de leurs enfants.
Cordialement merci
Mazika et Souleman

CR REUNION EDUCATIVE fait par l’équipe 30/12/2008

Hadiza : d’après la surveillante elle est timide ; CS c’est un mystère, moins de contact. Bachir avance qu’elle n’a pas des problèmes mais elle est trop réservée, elle ne se gène pas pour parler et on dirait qu’elle a quelques absences, elle dégage une odeur nauséabonde et beaucoup des capacités et d’aptitudes qu’elle n’exploite pas. Sa mère à une folie douce avec une famille polygame (Mazika), elle est timide, chuchote aux autres et s’exprime en Béribéri le plus souvent. Parfois Hadiza s’exprime le mieux de tous en Français ; Bachir est surpris par son résultat.

REUNION INTERNAT : HADIZA CS du 30/12/08

Comportement :

Elle très effacée. Timide, même avec les plus petites. La communication n’est pas facile avec elle.
Néanmoins, d’après les autres enfants, elle est celle qui parle le mieux français avec Zouladeini et Aboubacar.
Faire attention à son hygiène. Elle ne sent pas toujours très bon.
Elle est toujours avec Batou et Yagana et "subit" l’influence de ces dernières, mais semble les suivre "parce qu’il faut bien faire quelque chose". Quand elle se décide à faire quelque chose, elle n’a pas de gêne.
Il est très difficile d’avoir une relation duelle avec elle et elle sollicite peu la discussion avec l’adulte.
Mais elle se montre moins insolente et accepte plus facilement les remarques que les grandes (Batou, Yagana).
Elle a néanmoins un regard posé sur les choses et semble plus mature que les autres enfants. Elle a beaucoup d’aptitudes qu’elle n’exploite pas.
Elle est celle des grandes qui porte le moins d’attention aux plus jeunes.
Elle a un certain sens de l’humour, qu’elle communique volontiers aux autres enfants, notamment lors des jeux.
Elle se mêle très peu des affaires des autres et se met souvent en retrait lors de conflits.
Apparemment, sa maman aurait des moments de "folie" (dixit son grand frère). Cela pourrait expliquer, ou en partie, sa "mélancolie" et le fait qu’elle suit les autres filles de son village, "qui connaissent peut-être son secret". Elle pourrait avoir peur que cela ne soit divulguer.
Son père veut que sa fille étudie.
Elle était en conflit avec Yagana avant le départ en congés.

Activité :

S’investit peu dans les activités proposées, mais les apprécie quand on la "force" un peu, particulièrement les activités sportives (ballon prisonnier…).
Elle sait s’organiser des activités seules ou avec ses amies (marelle…).

Scolarité :

Peut être très brillante si elle le veut. Elle rendu feuille blanche aux compositions de rédaction parce qu’elle pense qu’elle n’est pas capable.
Elle doit accepter s réalité (état de santé de sa maman) pour ne plus s’en soucier et pouvoir se concentrer.
Elle ne semble pas très bien intégrée à l’école, a peu d’amies en dehors de filles de l’internat (rapport avec son hygiène ???).

CR MISSION MATASSA MAZIKA retour enfants au village 18/12/2008

Hadiza (entretien avec la mère, le grand frère, père étant au champ)

 Père : Amadou, polygame
 Sa mère : Hannata
 frères : Yacouba, ASsan, Lisseyni, Aibou, Gambo
 Le grand frère nous confia que la mère de Hadiza connait souvent de moment de folie.
• La motivation des parents repose sur la présence d’une école dans le village et le désir du père de voir sa fille étudier.
De notre côté, nous lui avons dit que sa sœur à un bon comportement à l’internat mais qu’elle ne travaille pas bien à l’école (4,15 de moyenne) ;on lui parla de la mésentente de filles de Dounomari ;il promit d’en parler à leur père.
On lui a demandé de veiller à ce que Hadiza fasse son sommeil sous la moustiquaire, qu’elle utilise seule sa brosse à dents, son savon et sa pommade ;si son enfant est malade, elle doit la conduire au niveau d’un centre de soin et de nous appeler si le cas est alarmant.
Le père de Batou et celui de Nana ? Hadiza ont approuvé la décharge en présence d’un enseignant qui représente le directeur d’école et ont donné un avis favorable pour les visites dans les familles. Aucun père n’a donné un tuteur à Zinder.

Comportement/personnalité

Activités
Visites extérieures
OCTOBRE - NOVEMBRE
2006

Très ouverte, elle m’adresse souvent la parole et m’interpelle même si elle sait que je ne comprends pas.

Elle est très réfléchie.

Toujours dans les deux ou trois premiers, elle réussit facilement à reproduire ou faire ce qu’on lui demande.

Aime danser et chanter, elle est souvent à l’initiative des chants et danses mise en scène. Elle se place alors au centre du cercle formé par les autres filles et danse, comme une femme.
Elle a montré aux autres filles comment fabriquer des poupées avec un chiffon ou foulard.

Le 16.10 : son frère et un ami à lui.

Le 23. 10 : un membre de sa famille (frère)

Le 05.11 : Son frère et un ami à lui.

DECEMBRE - JANVIER
2006

Très mature dans ses regards, ses comportements, elle s’efforce de dire la vérité et d’arbitrer les querelles des autres.

Elle se montre très habile au basket et adroite.
Elle a des facilités en sport mais ne fait pas assez d’effort pour les cours.
Elle subit l’influence de Awa et Batou qui bavardent beaucoup mais réussissent plus facilement.

08.12 : Son frère, qui lui a apporté des vêtements

FEVRIER - MARS
2007

Son comportement a beaucoup changé. Elle est beaucoup plus effacée et parfois s’exclue des jeux elle même.

Elle a moins d’entrain qu’avant pour participer ou proposer des jeux.

Elle réussit moins à l’école et ses relations semblent en être la conséquence. Elle st plus proche maintenant de Manira. Elle s’est déjà montré injuste et un peu violente avec les autres. Ce comportement agressif avec les filles a été temporisé par Cheffou.

En cours, elle a souvent l’air rêveur ou ailleurs. Elle se referme un peu mais ne se plaint pas.
Un effort doit être fait pour lui porter plus d’attention.

Elle continue toutefois d’aimer et de bien suivre au basket.
26.10.07 :

Enfant assez préoccupée, inattentive. Elle est discrète, sourit quand on s’intéresse à elle mais s’exprime peu. Elle se dit pourtant heureuse à l’internat.