Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2006 > Sarihiou Rahamane

Sarihiou Rahamane

Le 15 mai 2017 Mahamane Sani
Bonsoir à tous,
> Habibou Maman Sani 010 et Saeihou Raman 06 ont soutenu cet après midi aux environs de 14h30 leurs rapports de stage au sein du CFPA. Les présentations ont commencé ce matin à 8h . Pour la section STC3 où est inscrit Habibou,sur 20 candidats ayant présenté leur travail, les notes varient de 05/20 à 15,5/20 et Habibou a obtenu la plus grande note(15,5/20). Quant à la section de Sarihou, les notes varient entre 10/20 et 14/20 et Sarihou a 10/20. Là aussi 20 candidats étaient inscrits à la liste de présentation.
> Cordialement.
> M Sani
A) Données générales
Age : 15 ans (né vers 1998)
Sexe : Masculin
Village d’origine : Dounamari, Tanout (Action AGR : chèvres)
Date d’arrivée à l’internat : 2006

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Nom du père : Raman Age : 42 ans divorcé (né vers 1967)
Nom de la mère : Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : 2 Homme, 1 Femme
2 Enfants dont 1 en primaire
Patrimoine du ménage : 2 champs et 1 grenier
Revenus : forage et gardien

C) Lien avec les personnes ressources

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
Sarihou est le cousin de Yagana

E) Tuteur
Il rend visite Oustaz un marabout qui a eu un rôle actif durant l’année scolaire 08/09

F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Il a été visité deux fois par son père durant l’année
Il est sorti en ville chez le personnel de l’internat et chez son tuteur plusieurs fois

G) Parrain français
Depuis son arrivée à l’internat Sarihou a réceptionné de son parrain 16 fois et 5 fois durant l’année scolaire 2008/2009

H) Commentaires sur son comportement
Il est intelligent mais manque de volonté de bien faire les choses. Il n’aime pas être traité comme un enfant. Dans certaines activités, il se tient à l’écart. Il aime qu’on lui donne des responsabilités surtout lorsqu’il s’agit de gérer de l’argent et de faire des achats pour le reste du groupe.
Ali 21/10/2014
A l’issue des élections des délégués des enfants de l’internat zinder, sarihiou est elu délégué adjoint des garçons avec 21 voix contre 67 recueillies par le délégué principal. Il a promis a ses camarades d’être leur porte parole auprès de la direction , assurer leur bonheur et renchérit en disant que l’expérience fait la différence .

PC 21/09/2014
En présence de sa grand-mère.
Nous avons fait la même présentation que pour Issa. La grand-mère ne parlant pas Haoussa, c’est le père d’Issa qui a fait la traduction en Kanouri. La grand-mère s’est presque endormie sur la table !
Sariou se bloque rapidement et n’est pas agréable, le visage des mauvais jours. Il n’apprécie pas cette réunion formelle et notre discours direct devant sa grand-mère. Il faut attendre de longue minute avant que Sariou se décide à nous répondre sur ses choix d’orientation.
Il ne veut pas aller au lycée. Il ne veut pas aller à l’école normale. Il dit qu’il veut aller au CFPA pour faire une formation en électricité. Nous avons quand même l’impression de lui arracher les mots de la bouche…
Nous validons le choix de Sariou. Cet ado ne tiendra pas 5 ans à l’internat. Il deviendrait vite ingérable. Nous avons eu par le passé des problèmes sérieux de discipline avec lui.

Ali 08/2015 : Mission de suivi
Village Dounamari
1. Nom de l’enfant :
Sarihou
2. Nom du père :
Rahaman
3. Nom de la mère :
Zeinabou
4. Evolution de la famille :
7 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Ras
6. Description ante de l’enfant :
Caractère avec rude à l’enfance.
7. Changements observés Epanoui mais aussi assagi
8. Réaction de l’enfant Il nous accueille sourire aux lèvres en nous offrant ses services.
9. Motivation L’instruction a une grande importance pour nous.
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène fait
17. Utilisation de la moustiquaire Accrochée
18. Prise des médicaments Respectée
19. réponse du père :
Quel métier pour votre fils ? nous sommes fiers de sa formation actuelle.
Vivra-t-il en ville ou au village ? en ville bien sûr !
Allez-vous le laisser terminer ses études ? c’est une obligation.
De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ? oui sans difficultés.
Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ? Constamment nostalgique.
Commentaire du père : Que Dieu nous aide tous. Merci pour tout.
21Commentaire du directeur pédagogique : Un père qui croit à l’instruction de son enfant.

Pascal 13/1/2014 : entretien avec Sarihou

Rappel de résultats scolaires
6ème : 11,17
5ème : 12,51 rang : 17/52
4ème : 9,74 rang 29/52

Depuis la rentrée :

Devoirs DB : SVT 15/16 MATH 11,5/4/10 ANGLAIS 4,5/4/12 FRANCAIS 5/0
Evaluation internat :SVT 5,5 MATH 7/4 ANGLAIS 8,5/6 FRANCAIS 4,5/2,5
J’ai beaucoup parlé, il a beaucoup écouté, je l’ai trouvé attentif. Nous avons fait le point sur sa scolarité depuis la 6ème en lui parlant de sa baisse continue. Je lui ai montré ses notes de devoir à Dan Bassa et d’évaluations à l’internat depuis le début de l’année qui sont très insuffisantes. Je lui ai parlé d’orientation et il ne sait pas me répondre sur ses souhaits. Il est informé des risques d’exclusion de l’école en cas de moyenne inférieure à 6,5. Il a juste répondu qu’il ferait ce qu’il doit faire ! Nous devons nous revoir après la première composition pour faire le point.

Hamady 17/12/2013
Suite au résultat de l’évaluation de l’enseignant informatique, Mazika et moi avons interpelé Sarihou. Sarihou l’enseignant a commencé par refuser de répondre à ses questions. Finalement il l’a boudé. Même si Sarihou est dans salle, il ne lui montre rien jusqu’à la fin de l’heure. Sinon il est ponctuel et régulier au cours. Nous lui avons tout même rappelé l’importance de l’informatique dans sa vie présente et future.

RE 16 04
Retour de Sarihou : La réunion a été informé du retour à l’internat de Sarihou accompagné par son tuteur le samedi 13/04 dans la soirée. Il est mis en observation pour une semaine. Il est constaté une amélioration dans son comportement durant les deux jours qu’il a fait à l’internat. Il reste à savoir est ce qu’il va continuer ainsi ou non ? Il est aussi remarqué que depuis que cette sanction a été prise les enfants qui créaient des problèmes ont changé de comportements. Ils sont devenus plus calmes et serviables.

15 04 merci
Je crois qu’il ne voulait pas perdre la face le jour ou il était revenu.
le même soir il a quemandé à manger car quand il est arrivé,nous,nous avons fini de manger.
Le lendemain,au déjeuner,il me demanda de lui remplir l’assiètte après avoir vidé la 1ere.
J’ai dit à la cuisinière de lui en donner.
Il se fait tout petit dans l’internat et il a presque honte.
Le tuteur de Sariou a joué le jeu et il a contribué à une prise de conscience de cet enfant.
maz

130413Bonsoir
le tuteur de Sariou l’a ramené.
Je lui ai lu la fiche d’engagement mais il a fallu qu’on se fâche pour qu’i la signe.
A un moment,je lui dit soit tu signes et tu restes ou tu ne signes pas,tu rentres chez toi.
Il vint signer et je remis un exemplaire à son oncle.
Il avait dit quelque chose de surprenant.par rapport à ses rapports avec les petits enfants.
<>
Nous avons dit pourquoi tu ne l’ameneras pas à la direction ?
<>
Il a fini par signer le papier mais je ne sais pas si au fond il y a eu un grand changement chez cet enfant.
On le met en observation tout au long de cette semaine.
Attendons voir.

Engagement
Moi,Sariou Rahman, interne à l’internat < les différentes conditions ci-dessous pour mon retour à l’internat.
1. respect sans distinction à l’égard de tous les adultes
2. participation aux activités
3. respect des éducateurs qui dispensent les cours
4. Ne pas user de la violence à l’égard des petits enfants
5. respect strict du règlement intérieur
6. Obtempérez à toute injonction des adultes
7. travailler sérieusement sur le plan académique

Signature de L’intéressé

Rapport pc 08 04 2013
Sariou : Mazika prend des nouvelles tous les matins par téléphone de l’enfant. Tout va bien. Ce dernier regrette sont geste et a fait des excuses par téléphone à l’équipe éducative. Il va revenir à l’internat samedi prochain. Mazika fera un bilan avec le tuteur et le jeune.

.

Bonjour
le tuteur de Sariou Malam Laminou est venu à l’internat.
Devant Moutari,Nana et les deux surveillants,j’ai relaté tout ce qui s’est passé.
Ils ont confirmé ce que j’ai dit et Sariou reconnaît les faits mais pour lui,il n’a rien fait de grave.
Le marabout lui a demandé est-ce qu’il pouvait dire la même chose à sa mère ou à son père ;il ne repondit
pas.
Je lui ai demandé d’aller prendre ses affaires et de partir chez son tuteur pour deux semaines.
Je l’ai accompagné et il prit beaucoup de temps avant de prendre ses affaires ;j’ai compris qu’il ne voulait pas
partir.
J’ai dit au tuteur qu’avant son retour,il faut qu’il signe un papier dans lequel il s’engage à respecter les adultes et le reglement de l’internat.
Certains enfants comme Torat et Maman avaient accouru pour lui faire les adieux,nous les chassâmes.
Avec Samba,on regroupa les enfants et on leur relata tout ce qui s’est passé.
En conclusion,je leur di que nous n’accepeterons jamais les écarts de langage et chacun doit se remettre au travail.
Mazika

Pascal COUTARD
14:04 (Il y a 3 heures)

à mazika, moi, association.es.
je pense que c’était la bonne réponse...
à voir comment cela se passe chez le tuteur. Il faudra envoyer peut-être un éducateur régulièrement faire le point.
As tu informé le tuteur de la volonté de sariou de se rendre à un mariage ? Qu’il n’en profite pas pour retourner au village et contourner les règles....je pense aussi que sariou ne doit pas être content d’aller chez son tuteur...là bas il va devoir se tenir à carreau...
Et si Torat dépasse la ligne rouge...même traitement !
Quand à Mamane, il est un peu naïf comme gamin et il doit se laisser entraîner par Torat, on doit pouvoir le gérer je pense et Mamane a vraiment besoin de cours de répétitions en ce moment !!!!

bonjour à tous
OK,
nous prenons bonne note de votre décision.
deux questions cependant :
qu’allez vous dire aux enfants ?
etes vous sûr du tuteur ? qui va exercer une surveillance du séjour de sariou chez le tuteur..
bon courage luc et anne

29 03 13
Face aux attitudes d’indisciplines à répétition de Sariou nous avons discuté ce matin avec Mazika qui attendait le feu vert pour agir.
Nous avons supporté beaucoup d’écart de conduite de la part de cet enfant et nous avons tout essayé.
Il vient de manquer de respect ouvertement à toute l’équipe éducative y compris au directeur.
Cela est inacceptable et ne peut être toléré.
Le risque de contagion aux grands de l’internat est réel. Ce matin Torat montre de l’opposition pour faire les corvées réglementaires.
Aussi j’ai donné mon accord ce matin pour une mesure d’éloignement de Sariou de l’internat.
Pendant 2 semaines il va résider chez son tuteur à Zinder et poursuivre sa scolarité.
Il y a des risques de fugues au village mais le garder à l’internat aurait des conséquences bien plus désastreuse que la perte de Sariou.
J’ai toute ma confiance en Mazika pour mettre en oeuvre dès aujourd’hui cette mesure d’éloignement temporaire en espérant que l’enfant comprenne ce qu’il a fait et reprenne un comportement et une attitude correcte à l’internat envers le personnel d’encadrement.
Une mesure d’éloignement temporaire n’est pas une exclusion de l’internat et parfois nous devons agir vite. Un comité pédagogique est prévu en juin et un conseil de discipline sera sans doute nécessaire si Sariou ne change pas de comportement.
bonne journée

Le lendemain soir,lors de l’activité questions pour un champion,le surveillant Ibrahim Adamou arrêta l’activité comme il y’avait un bruit intenable et demande à tous les enfants de regagner leur chambre.
Sariou dit tout haut<< celui qui donne mon nom à la direction alors que je n’ai rien fait,je le laisse avec le bon Dieu>>.
Entre la version des surveillants et celle des animateurs,il y avait des différences.
Pour les surveillants,seuls les enfants sont responsables tandis que les animateurs sont d’accord qu’il ya un problème de prise en main car il y a toujours des
animatuers qui sont passifs et ne participent pas à la gestion des enfants ;
Nous avons réuni les enfants pour leur parler de la discipline ; nous leur avons dit que sans elle on ne peut rien faire.Samba parla,Moutari ainsi que Ibrahim.
le soir,on appela Sariou pour lui signifier son tort et on lui demada de présenter des excuses aux adultes.
en core une faute comme celle -là et on lui supprime l’argent des vacances.
NB(on sait qu’il n’aura pas cet argent mais c’est juste pour avoir un nmoyen de pression sur cet ado)
mazika

Mise en dossier le 11/03/2013 :
Le 10 Mars 2013 : Entretien avec Sarihou par Djibrilou : L’enfant m’a dit qu’il n’est pas venu avec une intention d’étudier cette année, c’est pour cela même qu’il n’a pas eu sa moyenne. Mais aussi il ne faut pas négliger son indiscipline qui devient de plus en plus caractérisé d’où il y’a un risque que cet enfant influence d’autres. Il m’a dit qu’il s’intéresse plus aux jeux qu’aux études. Donc prenons toutes nos responsabilités pour une bonne réussite des enfants à l’internat.

mission fevrier 2013 av
lors d’une réunion éducative, nous comprenons que le personnel non éducatif surtout, les surveillants les nounous et les cuisinières, a des problèmes avec 4 garçons torat, maman chegou, sariou et issa 06 ; ils sont agressifs verbalement insolents et refusent d obéir. et maman a en particulier bousculé la cuisinière et lui donnant un coup d’épaule. avec torat l’incident a eu lieu pendant les activités envers moutari ; maman chegou a eu une punition inhabituelle, il a lavé les rideaux du salon et il était très mécontent d’avoir a faire cela.
sariou est très présent aux cotés de luc, il est là tous les jours. il a demandé à aller au mariage de son frère et maz a refusé. il est alors venu nous demander la permission d’y aller et il a fallu confronter la réponse de maz et la notre devant lui car il ne nous croyait pas.

Rapport p c 29 01 13 Sariou : depuis que nous lui avons dit que son éducateur référent était Moutari, il ne respecte pas les consignes des surveillants. Il refuse de se laver, fait son linge dans sa chambre et n’en fait qu’à sa tête. Mazika compte lui supprimer son argent de récréation durant une semaine.

Cr de samba vacances de noel 2012Ils ont rivalisés d’ardeur dans la discipline et le fair-play. Il y’a des enfants qui se sont révélés comme Torat, Sarihou, Safia et surtout la petite Haouaou Lawali qui a failli ne pas être sélectionné par sa délégation, mais a surpris plus d’un.

RE 10 12 12 Cas des enfants : Sarihou Rahaman : Pascal a fait un compte rendu sur l’entretien que lui et Mazika ont eus avec Sarihou. Il a aussi parlé des résultats des testes projectives que Liliane a fait sur cet enfant en plus de l’entretien qu’il a eu avec docteur Daouda. Tout ceci rassemblé donne que Sarihou est sur une pente négative parce qu’il a été découvert des signes qui laisse penser qu’il est dans une maladie. Par apport à ce qui est observé, il demande un suivi rapproché pour le remettre dans le cadre éducatif. Il lui faut un adulte qui va lui servir de référant et qui va s’occuper de son encadrement. Moutari est désigné pour être son référant et que des évaluations périodiques auront lieu pour voir son évolution.

RE 22 10 12
Sarihou Rahaman : Le constat fait sur sarihou est qu’il y’ aune amélioration sur son hygiène corporelle et vestimentaire. Il s’est payé son propre seau et une bouilloire pour ne pas attendre lors des prises de douches et des ablutions. Il est devenu plus sociable parce qu’il vient maintenant vers les gens solliciter de l’aide même pour ses exercices. C’est un enfant qui veut toujours jouer le rôle de leader même dans les activités il veut être responsabilisé pour diriger. Il est très agressif dans le jeu et n’est pas fair-play. Les informations reçues sur son comportement au village ou il est toujours à l’écart de ces camarades avec sa charrette, nous exige une approche permanente sur lui pour qu’il progresse dans sa vie sociale. Sur le plan académique il a toujours sa moyenne. Il est suivi par Samba pour sa progression.

Mise en dossier le 03 Septembre 2012 : CR Mission du directeur(vacances 2012)
Je n’ai pas vu les enfants suivants et leurs parents :Issa et Sariou
Aboubacar El Zakari est au champ avec ses parents
Magagi et ses parents étaient absents

Mise en dossier le 16 Mai 2012 :
Le 06 Mai 2012 : Entretien avec Sarihou par Moutari : Tout d’abord je dirai que cet enfant ne voulait pas du tout parler. Il arrivait à peine de donner des réponses. Mais j’ai réussi a soutiré quelques renseignements. Il dit qu’il ne veut pas qu’on le contraint s’il sait qu’il a raison. Je lui ai demandé est ce qu’il a toujours raison ? Il dit personne ne peut avoir toujours raison mais s’il a tord il l’accepte. Il dit qu’il sait lui-même qu’il se fâche vite et il essaie de se maitrisé. Il a parlé des problèmes qu’il a eus avec certains membres du personnel. Il sait qu’ils se fâcheront contre lui mais c’est après qu’il regrette ces actes. Il dit qu’il aime jouer, parler, blaguer avec ces camarades.

11/04/2012
Sariou a progressé dans son comportement. Il est de retour dans l’équipe de basket-ball. Il cherche toujours à prendre des responsabilités, particulièrement dans la gestion des baby-foot. Par contre il gère mal les contrariétés et peu se priver de manger pour montrer sa mauvaise humeur.
Du mieux également dans l’hygiène corporelle mais toujours des difficultés dans son hygiène vestimentaire. Il faut peut-être vider son armoire et regarder ses affaires. Il porte en permanence le maillot du PSG !
Evaluation des stratégies : ne pas relâcher le cadre éducatif. Vider son armoire. Continuer la valorisation sur les activités manuelles (il aime faire les tableaux sur sable et les assemblages avec les pinces à linge).

Compte rendu du comité de suivi du 19/03/2012

SARIOU :
Problématique de l’enfant : c’est un adolescent qui fait sa crise. Il se met parfois en opposition à l’adulte et refuse de pratiquer certaines activités. Il veut jouer au leader mais n’obtient pas la reconnaissance de ses pairs. Risques de comportements asociaux.
Vie sociale : il y a un problème de sociabilité avec les autres enfants. Il s’oppose parfois aux règles éducatives. Sariou s’isole souvent, il a peu d’amis. Il peut devenir agréable et serviable dès lors qu’on le valorise.
Vie scolaire : Sariou est en progression scolaire par rapport à l’an passé. Il apprend ses leçons mais veut aussi les comprendre. Son comportement n’affecte donc pas ses résultats scolaires pour le moment. Il a eu 12,39 de moyenne à la première composition.
Hygiène : Sariou a de grosse difficulté concernant la propreté. Il refuse la douche, ses habits sont mal entretenus et parfois déchirés.
Santé : RAS
Contexte familial : Mazika n’a jamais vu les parents. Sariou a été élevé par son grand-père qui n’a jamais pu lui mettre de limite. Il se comporte à l’internat comme au village.
Stratégies éducatives :
-  Faire régulièrement un rappel du cadre éducatif. Samba le faisait mais il a relâcher le cadre. L’enfant en a profité pour régresser à nouveau. Samba va reprendre l’accompagnement et s’il le faut nous allons sanctionner.
-  Suivre de près son hygiène et les prises de douche
-  Valoriser Sariou en l’impliquant dans les activités manuelles.
11/04/2012 comité de suivi suite
Sariou a progressé dans son comportement. Il est de retour dans l’équipe de basket-ball. Il cherche toujours à prendre des responsabilités, particulièrement dans la gestion des baby-foot. Par contre il gère mal les contrariétés et peu se priver de manger pour montrer sa mauvaise humeur.
Du mieux également dans l’hygiène corporelle mais toujours des difficultés dans son hygiène vestimentaire. Il faut peut-être vider son armoire et regarder ses affaires. Il porte en permanence le maillot du PSG !
Evaluation des stratégies : ne pas relâcher le cadre éducatif. Vider son armoire. Continuer la valorisation sur les activités manuelles (il aime faire les tableaux sur sable et les assemblages avec les pinces à linge).

Samba : Le 14 Mars 2012
Le 29 Février 2012 : Entretien avec Sarihou 06 : Sarihou dit vouloir devenir comptable. Il s’est décidé avec beaucoup d’hésitation. Je pense que la présence d’Agaicha a influé sur son choix par ce qu’il est souvent a ces cotés quand cette dernière demande aux enfants de l’aider au rangement du magasin. Il dit avois ce choix depuis longtemp mais il ne connaissait pas le nom du métier. Il a aussi réitèré sa promesse de bien travaillé à l’école pour réussir. En conclusion, je lui ai conseillé d’étre plus sage envers les éducateurs et ces pairs.

Le27Février2012 : RE : 02. 2012 :
Malam à parler du cas de Sarihou qui a refusé de se lever à l’heure du réveil. En plus il avait gardé un bidon d’eau dont il ne voulait pas partager avec ces pairs et a répondu au surveillant d’un ton insolent. Dans ces cas précis, il est demandé à l’encadreur de prendre toutes ces responsabilités pour pouvoir recadrer l’enfant. Si ca le dépasse de l’emener au niveau de la direction et non attendre la réunion pour en parler. Les raisons de sa suspension de l’équipe de basket sont évoqués par Mazika qui est dut a un comportement d’agressivité verbale envers lui au terrain.

Samba 1 02
Sariou était sur une phase montante mais depuis la dernière semaine du mois de décembre il redescent. Lors de la cérémonie de cloture des activités de s congés de de noel il s’est mis à l’écart car sa délagation n’était pas classée première. Cette régression s’est confirmé par son comportement la semaine dernière au basket. Il adopte ses comportements quand il est énervé. Nous allons reprendre l’approche permanente mais il fallait le lacher un peu pour voir comment il allait évoluer.

Maz 01 2012 : sariou va discuter avec hassan sur l’agronomie puisqu’il voulait retourner dans ses champs à la fin de l’internat.

Le 19/12/2011 :
. R.O :12. 2011 : Sarihou est devenu plus calme et plus serviable. Il viens solliciter les gens quand le besoin se fait sentir. Il accepte maintenant les blagues même celles des filles. Il accepte les remarques aussi et demande des éxcuses quand il fait tord à autruit. Depuis que ce travail a commencer avec lui, il n’a jamais bouder une activité et participe jusqu’au bout. Mais par contre, pour attirer l’attention des gens sur lui, il a changé de méthodes. Exemple : Dans les jeux collectifs comme le football ou le basket, il est individualiste. Il garde trop la balle pour que les gens lui parlent. Sur le plan accadémique, Il participe maintenant et sollicite d’étre intéroger dans les cours de soutien ce qui est un progré. Il a cessé de se coucher sur la table pendant les cours. Ces notes ce sont améliorées visuellement. Il promet de mieux travaillé cette année par apport à l’année dernière.

ANNE 17 11
Ok samba, merci.
Je te propose de faire un point dans un mois, soit le 16 12.

SAMBA 17 11
Salut Anne pour Sarihou, je me suis fixé trois objectifs :

1 qu’il exprime ces besoins par la parole et non par l’acte "c’est le cour termes",
2 faire de sorte qu’il aille jusqu’au bout des activités entreprises "c’est le moyen terme
3 et qu’il arrive a mettre en place son propre projet de vie "c’est le long terme.

Les outils a mettre en place pour le premier objectif, c’est l’approche permanante, pour le second c’est la responsabilisation et en fin jumelé approche et responsabilisation pour qu’il prend confiance de lui mème. Et ca ce n’est pas pour Sarihou seulement, c’est mon travail quotidien envers les enfants. Mais pour la mise en place des projet de vie,je commence par les collègiens dabord. merci

Le16Novembre2011 Résumé EE : 11. 2011 : Sarihou est un enfant qui a besoin de repère. Ces parents sont divorcés et il est confié à son grand père paternel. Ce dernier ne mettait pas de limites aux besoins et caprices de l’enfant. C’est ce qui fait qu’il exprime ses demandes comme des exigences. Il veut toujours attirer l’attention des gens sur sa personne. Vis-à-vis des activités, il est toujours au début mais ne les termine jamais. Exemple : Le football, c’est lui qui vient chercher la balle mais quelques minutes après, il les laisse ses amis au terrain pour faire autre choses. Il n’a pas une endurance intélectuelle ce qui fait que durant les cours de soutien scolaire,il se met toujours derrière et ne pose pas de questions. D’un cour a un autre, il n’hésite pas a se coucher sur la table démontrant des signes de fatigue. Avec les autres enfants, il veut toujours dirrigé. C’est cet esprit de « laeder » qui apparait sur son comportement devant l’adulte ( l’affirmation de soi) S’il est mis en valeur sur certaines activités de groupe comme le théatre et autres en n’y mettant un cadre, il peut bel et bien progessé.
NB : Sarihou demande une approche quotidiène pour le pousser à prendre conscience que la récompense est toujours au bout de l’effort.

COMPTE RENDU D’ENTRETIEN
Liliane IZAMBARD
Psychologue clinicienne
Zinder le 15/11/2011

Voir dans le dossier de l’enfant son dessin et l’interprétation

Sarihou RATTAMAN 2006 14/15 ans
Le 9/11/2011

Commentaire clinique :
Sarihou a la musculature des enfants qui travaillent aux champs, et est en pleine puberté… De plus dans mes observations informelles, il joue…je dirais « à l’adulte » plutôt que « les petits caïds », bien qu’il y ai beaucoup d’agressivité dans son comportement, mais qui est compréhensible par rapport à ce qui peut être refoulé, c’est un processus de défense afin d’éviter ce qui n’est pas supportable psychiquement ( inconscient).
Comme beaucoup d’enfants à l’internat, il ne connaît pas son âge…Il traînait les pieds d’une façon exagérée. L’équipe unanime me l’avait présenté comme un garçon qui « n’en fait qu’à sa tête ».
En tout cas, il est venu me chercher pour l’entretien, parce que je ne venais pas, j’étais en retard…
Je lui demande donc de dessiner, Sarihou me répond qu’il ne sait pas dessiner, et de lui répliquer que tout le monde sait dessiner sans pour autant savoir qu’on peut le faire…Même les hommes de la préhistoire dessinaient sur la pierre… En fait à partir du moment où nous avons des représentations mentales nous pouvons dessiner…et apprendre.
Il dessine donc une case et un arbre qu’il fera aussi à l’équerre !!! L’arbre est comme un pieu enfoncé dans le sol, un bac plus exactement… Ce qui démontre une certaine agressivité et surtout un manque de confiance en soi. Lui qui ne voulait pas dessiner maintenant peaufine son dessin en mettant de la couleur.
Les branches ondulent et sont couvertes de feuilles qui se dirigent vers le haut.
L’arbre est grand et élancé ce qui montre un besoin d’importance et d’idéalisme, beaucoup de feuilles montre un besoin de communiquer, mais les lignes de l’arbre, comme de la case sont anguleuses ce qui montre une certaine nervosité et paradoxalement une absence de contact, mais qui va très bien dans le sens de l’adolescence, de l’immaturité et une certaine régression.

Le tronc prolongé par les branches se termine en pointe comme une flèche, montre de l’agressivité rentée, le bac autour du tronc sentiment d’être enfermé, les racines apparentes montre l’infantile de l’adolescent, ce qui est en soi logique pour un enfant de cet âge.
La case est donc tout en angles, le trait est appuyé ce qui montre une certaine agressivité, mais encore une fois en corrélation avec la période d’adolescence.
Il ne faut pas oublier l’éducation des enfants qui ne peuvent pas s’exprimer ni revendiquer devant un adulte ce qui entraine une certaine frustration et donc le refoulement psychique.
L’arbre porte à gauche de la feuille et c’est en relation avec la mère, et en bas de la feuille qui est une zone de régression (adolescence), besoin d’accaparer (recherche de l’adulte).
Le bas est aussi le matériel, le physique et le sexuel. Ce que l’on retrouve dans les racines fines et spasmodiques : la nervosité et le sexuel.
Sirahou est sans doute en conflit intrapsychique lié, entre autre, à sa sexualité naissante.
Lorsque je pose des questions sur le futur, il comprend, mais ne comprend pas ce que je lui veux…Le futur est toujours problématique dans une culture basée sur le fatalisme.
Suggestions éducatives :
Il faut responsabiliser Sarihou pour qu’il acquière l’estime de soi, mais ne pas lâcher les limites, le cadre institutionnel qui est la loi du groupe.
Il faut qu’il apprenne à terminer une tâche avant d’en commencer une autre (toujours son manque de confiance en soi), car il est dans l’impulsivité des comportements et s’affirme ainsi vis à vis des autres, il veut paraître…
Il faut développer sa créativité (par le dessin, la peinture, travail manuel, (stage chez un artisan par exemple), et ses compétences non seulement dans un travail individuel, mais en groupe, (théâtre, chant, sports…).
Je pense que je ne découvre rien de plus que l’équipe éducative, je n’ai eu qu’un seul entretien et il n’était pas « causant », il était impressionné, et n’osait pas parler. Il ne jouait pas au plus fort.

Extrait d’un échange informel pcav 101111

AV « sariou a planté le djembé »

PC « Sariou ne s’inscrit pas dans la continuité dans tout ce qu’il fait. Nous en avons discuté avec Mazika. Liliane le voit mais elle me dit qu’il ne parle pas beaucoup. Il joue les gros bras avec les autres enfants. Ils ont parlé de Sariou en RE mais nous étions parti ce jour là. L’équipe éducative dit qu’il faut lui poser des limites mais concrètement il fait ce qu’il veut. Il est venu me voir 2 fois pour de la monnaie avec un billet de 10.000 et un billet de 5.000 ! J’en ai fait par à Mazika. Je pense qu’il faut le sanctionner sur ce qu’il aime faire et lui dire que l’on participe à tout et pas à ce que l’on veut.... »

AV 2 11 2011 Ok mais ceci n’est pas très nouveau nous le lisons de re en re. Ce qui m’aurait intéressée c’est ce que vous avez prévu de faire pour qu’il change et ou s’améliore. Est-ce que l’un d’entre vous s’occupe particulièrement de lui ? SAMBA RESPONSABLE PROMO 06 avez-vous un « plan d’action » à son égard ?
nous l’avons vu à plusieurs reprises assis seul pendant que les autres enfants avaient des activités. Est-ce que vous le prenez à part après ses mises à l’ écart ? je crois que liliane doit le voir et je serai très intéressée de savoir ce qu’elle en a pensé. Merci de mettre son avis dans le dossier enfant. Et merci aussi de votre réponse.

Le 17/10/2011 : Remarques de la réunion d’équipe.
• Sariou
Enfant qui nargue les adultes et les respecte quand il le décide.
Il est violent et agressif vis-à-vis des autres enfants.
Son travail est passable car il n’exploite pas à fond toutes ces potentialités dans ce domaine.
Quand une activité lui plaît, il se donne à cœur joie(le football et le basketball) /
Cet enfant est en pleine période de croissance ; il doit être cadré et il lui faut des limites

24 et 25 /7 :2011 été maz
1. Village :Dounamari
2. Nom de l’enfant :Sariou
3. Nom du père :Rahman
4. Nom de la mère :Zeinabou
5. Constitution de la famille : 4 enfants (2 filles)
6. Etat de l’enfant : Diarrhée :ras
7. Description ante de l’enfant : enfant orgueilleux et taciturne
8. Les changements observés
- positifs : il garde toujours le même caractère mais on sent qu’il est devenu mois rebelle
- Négatifs
9. Observations particulières des parents
Motivation des parents :
10. Activités de l’enfant au village : travaux champêtres
11. Utilisation des règles d’hygiène :
Hygiène corporelle : ok
- lavage des mains : Ok
- Brossage : OK
- Bain : ok
12. transfert des règles d’hygiène : Non réalisé
13. Prévention santé :
- Utilisation de la moustiquaire : Non fixée
- Prise des médicaments : ok
14. description de cadre de vie et de l’organisation interne de l’internat
15. Réaction des parents : l’entretien a eu lieu avec sa tane qui me donne l’impression de s’intéresser aux études de son neveu car elle me réserva un accueil chaleureux.
Cet enfant est partagé entre l’affection d’un grand-père et d’une tante ; je crois que la chaleur de ses vrais parents lui manquent..
Je l’ai pas vu, il était au champ

04 2011
Av pour sarihou : en fait lors de cette mission 04 11 il m’a saluée, OK mais il a collé luc et ne l’a pas quitté

Re 28 03 11
• Sariou ; hautain, peu docile mais non rancunier.
Ses relations sont difficiles avec les camarades de sa chambre et avec les petits enfants.
C’est un mauvais perdant et se fâche très vite.
Cet enfant respecte les adultes mais n’hésite pas à afficher son mécontentement en cas de punition même verbale.
Très sportif (Foot et basket) mais là aussi, Sariou n’aime pas perdre et n’hésite pas à utiliser la violence quand son équipe perd..
On peut parler de réels progrès sur le plan académique puisque cet enfant a réussi à obtenir sa moyenne pour le 1er semestre.
Il se porte bien sur le plan santé

15 01 11 js
Hier soir, pendant les révisions, j’ai un peu causé avec les Dan Bassa et alors Yagana ira étudier en France et deviendra blanche...quant à Zouladeini, il ira en Chine...et Sariouh, fidèle à lui même restera dans ses champs...Ils ont de plus en plus expressifs et ça fait bien plaisir !!

RE 8 11 2010
Sariou :enfant au caractère difficile et anti conformiste ;il est turbulent et méchant vis-à-vis des plus petits ;rares sont les fois ou on commence et termine une activité avec lui.
.Sariou a toujours son regard arrogant et provocateur.
Cet enfant adore le football
Il a été demandé à Abdou de l’approcher et de causer avec lui. Il s’entend bien avec abdou.
Av mission 10 2010 : abv dit bonjour à sariou et lui demande comment il va : sariou s’enfuit sans répondre, une nounou l’interpelle et il part encore plus vite.
Par la suite, av l’a croisé plusieurs fois par hasard, et a évité de le regarder et ne l’a plus salué. A chaque fois sariou la regardait d’un air un peu interrogateur, mais av fuyait son regard et tout contact avec lui s’adressant ostensiblement aux autres garçons quand ils étaient en groupe.
Sariou a très bien compris qu’il s’était mal conduit, même si aucun mot n’a été échanté. Av en a parlé a maz qui a dit que ce comportement était habituel et qu’il était ainsi avec tout le monde. Ouais, mais av est rancunière et ne laissera pas les choses en l’état, à suivre lors de la prochaine mission…

Compte rendu de la mission retour des enfants de Tanout et Gangara -24 juin 2010

Après les salutations d’usage, je dis au grand-père de Sariou que son petit fils à un mauvais comportement à l’internat, il ne travaille que quand il veut et avec Yagana, ils sont comme chien et chat.
Le vieux homme me dit que son petit fils à le même comportement au village ; il peut travailler comme un âne quand il le veut et il suffit qu’on demande aux enfants de travailler pour le voir assis dans son coin ; il me confirma le lien de parenté étroit qui le lie à Yagana et ils appartiennent tous d’après lui à la même secte, celle des mourides.
J’ai compris que Sariou vit avec ses grands parents car on m’informa que sa mère vit dans un autre village ; ceci explique en partie son comportement puisqu’il était dans sa chambre et entendait tout ce que je disais à ses grands-parents qui le grondaient mollement.

Mission lbav 10 2010-11-13

Lors de mon arrivée je suis allée voir les enfants et j’ai rencontré sarihou. Je lui ai dit bonjour en l’appelant par son nom et en lui demandant comment il allait : il m’a immédiatement tourné le dos sans répondre et s’est éloigné rapidement. Une nounou qui a assisté à la scène l’a interpellé, mais sarihou ne lui a pas répondu non plus.
….
Durant le séjour, je l’ai croisé à plusieurs reprises, l’ai regardé avec indifférence, et ne lui ai plus jamais adressé la parole. En revanche, j’ai surpris son regard posé sur moi à plusieurs reprises : j’ai simplement détourné les yeux comme si je ne le voyais pas. Je savais qu’il était là quand je saluais les garçons 2010 qui eux sont vraiment trop sympas !
J’ai complètement oublié d’en parler à mazika pendant le séjour.

Réunion avec l’équipe éducative pour faire le bilan de l’année. Mercredi, le 23 juin 2010

Pour le CM2, Mr Ibrahim a dit que Sarihou est intelligent, il pourrait mieux faire s’il était plus motivé. Le professeur se pose la question si ce garçon aime vraiment l’école.

Anecdotes : éducateurs, juin 2010

Un jour alors que je faisais sortir les enfants pour les activités, j’entendis du bruit d’un robinet ouvert dans les toilettes des garçons. Comme apparemment tous les enfants étaient avec moi, je rentrais dans les toilettes et ouvris la porte du cabinet d’où le bruit sortais. C’est quel enfant ?-cria Sariou qui se lave toujours en dernier pour cacher sa nudité aux autres enfants. En me voyant, il laissa échapper un ah ! De soulagement et s’écria – « c’est vous monsieur, alors ça va ! »

Réunion Educative. Lundi, le 4 Mai 2010

Comportement variable, imprévisible, impoli et méchant envers les plus petits ; c’est le seul enfant qui peut défier les adultes pour le moment c’est aussi un délateur et il est très curieux.
Il jouit d’une bonne santé mais il travaille quand il veut.
Comme il s’entend bien avec Abdou, ce dernier était chargé de l’approcher pour le motiver afin qu’il puisse se ressaisir sur le plan travail.

FORMULAIRE ENFANT

Nom de l’enfant : Sarihou (06)

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
- Serviable quand il s’agit d’offrir la force physique, simple quand ça lui chante, en dehors de ça Sarihou n’a aucune qualité morale qui se distingue, et s’il en a je n’ai pas eu l’occasion de prendre connaissance. Il est plutôt instinctif.

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
- Il évolue vers la négativité, en changeant toujours des comportements qui ne sont pas des modèles pour les enfants, et est souvent hostile même.

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
Oui, il en a vraiment besoin, par exemple sur la vie en communauté

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
- Oui, il a des animosités particulières souvent envers le personnel de l’internat

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
- Quand je l’interpelle il est de fois tendre et de fois complexé, hargneux, hostile.

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
- Oui

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)
- Non

Rapport entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Il n’en n’a pas

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Il a des rapports d’amitié envers plusieurs enfants : Maman, Issa, Issofou, Magagi, Aboubacar, Zouladieni…

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
Ses rapports d’amitié c’est encore pour les enfants avec qui il ne partage pas le même village.

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
Solitaire, s’il le désire et sociable, s’il le désire encore

Rapport en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
- Je ne sais pas s’il reçoit des visites externes au sein de l’internat.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
- 

Village

L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
- Oui il me semble nostalgique au village, quand il est d’une mauvaise humeur et préfère de fois être en seul.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
- Non

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
- Il semble ne pas être soucieux de ses études vu son niveau, il n’a aucune qualité en tant qu’élève.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
- Aucun domaine de la scolarité.

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
- Je ne sais pas s’il a un domaine dans lequel il évolue lentement.

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
- Beaucoup des mesures sont déjà mis en place pour permettre a ceux qui ont des lacunes pour qu’ils se rachètent, mais il n’en profite pas, donc je ne sais plus quelle prise en charge lui faudrait-il.

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
- Aucune activité périscolaire ne l’intéresse.

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?
- Il y a des activités auxquelles il montre ses capacités, mais elles ne sont pas périscolaires, par exemple l’arrosage.

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
- Les révisions, parce que il reste presque toujours le dernier à rejoindre la sale d’étude, il manque de volonté.

Conclusion

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
- Très mal surtout du point de vu comportement.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ? Lesquelles ?
- Il a besoin des mesures particulières, par exemple accentuer les punitions à son égard, nommer un conseil des sages qui servira de cadre de référence sans punition à ce genre d’enfant.

Note : Rebeca 29/01/10

Le dimanche 24 janvier le professeur de soutien scolaire de CM2 a demandé à Sarihou de changer de place durant le cours. Celui-ci a refusé d’obéir, le professeur fâché lui a donc exigé de partir dans la chambre. Le lendemain Mazika et moi, nous avons parlé avec Sarihou au sujet de son attitude. Nous lui avons fait comprendre que par son attitude, il devait être sanctionné. Nous lui avons demandé tout d’abord de s’excuser auprès du professeur devant toute la classe et de participer à l’arrosage de quatre arbustes de l’internat (deux seaux d’eau) pendant une semaine (ceci est une faute moyenne enfant -personnel). Le mardi soir à l’arrivée du professeur Sarihou n’a pas voulu s’excuser. Il a été donc prié de partir dans sa chambre. Le lendemain avant d’envisager une sanction plus sévère envers Sarihou, nous avons demandé à Abdou (en tant que médiateur) de discuter avec Sarihou sur son comportement et sur ce qu’il risquait s’il continuait à afficher cette attitude. Ce jour-là, malgré son refus de demander des excuses, le professeur a accepté que Sarihou suive son cours car le lendemain les enfants débutaient les deuxièmes compositions à l’école. Lorsque Mazika est passé distribuer des bics pour les compositions trouvant Sarihou en classe de CM2 comme si rien ne s’était passé, il a redemandé à Sarihou de s’excuser auprès du professeur, cette fois-ci Sarihou s’est levé et devant toute la classe, il a demandé des excuses au professeur. Nous avons retenu la première sanction qui lui a été désignée. Il faut souligner que son orgueil ne l’a pas quitté pendant trois jours l’empêchant de demander des excuses avant !!!

Réponse Rebeca, janvier 2010

Anne, tu m’avais demandé concernant la montre de Sarihou, je lui ai posé des questions à ce sujet. Il m’a répondu qu’il l’avait donné à son père comme cadeau pendant son séjour au village, en lui demandant pourquoi, il m’a dit qu’elle était trop grosse pour lui.

Question de av 7/01/10

Sarihou a reçu une très belle montre en novembre que nous avons apporté de la part de sa marraine.
Pouvez vous me dire ce que cette montre est devenue ? est elle restée au village ? est ce qu’il s’en sert ? est ce qu’il a conscience de la valeur de la montre ? merci beaucoup.

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Nous avons rencontré le père de Sarihou (malade pendant le voyage) pour l’informé que l’enfant est intelligent mais il manque de volonté, il n’aime pas être traité comme un enfant et il se bagarre avec Yagana, il a un travail passable.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

L’instituteur de CM2 A a affirmé que le travail d’Aboubacar est passable. Batou et Hadiza ont des problèmes d’écriture. Le comportement de ces enfants est en général bon. Mazika a dit qu’il a regardé les cahiers de Hadiza et de Batou, il pense que leur écriture ne semble être aussi mauvaise. Il pense qu’il n’y a pas de quoi trop inquiéter. Yagana travaille bien et le travail de Sarihou est passable.

Réunion Educative : 12 octobre, 2009

Sariou

Comportement Travail Santé Observation
Turbulent, méchant belliqueux et désinvolte

Travaille selon son humeur

Bonne santé

Transformer le surplus d’énergie négative en énergie positive chez cet enfant

Rapport Hebdomadaire. Rebeca Vega
Du vendredi 02 au vendredi 09 octobre, 2009

Le mardi soir durant le moment du repas, Sarihou qui avait provoqué Yagana en lui jetant des choses en pleine figure (selon ce que tous les enfants ont dit) a reçu un coup de fourchette violent sur le visage de la part de celle-ci. Il s’est mis à pleurer à chaudes larmes et a du être ramené par le groupe des garçons dans le bureau du directeur. Les deux enfants ont été confrontés mais aucun n’a pas voulu s’adresser la parole.

Certes, Yagana a agit avec impulsivité, mais on est tous d’accord sur le fait que Sarihou a souvent une attitude de provocation vis-à-vis des autres enfants mais aussi vis-à-vis de l’équipe éducative. Cette année, on dirait qu’il n’a pas changé d’attitude. Bien au contraire, il ne répond pas ou répond à peine aux questions qu’on lui pose. Lorsqu’on lui dit bonjour il ne salue pas. Il fait semblant de ne pas écouter lorsqu’on s’adresse à lui. C’est un garçon avec lequel la plupart du temps il est très difficile de travailler. Nous devons trouver une approche particulière par rapport à son attitude, où la rigueur et l’assimilation du respect de l’autre soient des éléments essentiels.

Rapport de Mission pour le ramassage des enfants de l’internat
Zone Sud Gangara et Nord, et Zone Tanout (Septembre, 09)

Au niveau de Dounmari, tous les enfants étaient présents sauf Sariou (qui était au champ, que nous avons cherché en compagnie de son père pour le préparer).

Présentation Mazika : Août/Octobre 2009

Enfant : Enfant:têtu, anticonformiste, rebelle et intéressé, cet enfants préfère aider les adultes que de jouer avec ses pairs ; il boude souvent les activités. Il accepte l’internat mais au fond il aurait préféré rester au village où il a déjà commencé à mener des activités lucratives.

Père : un peu âgé, le père de Sariou s’intéresse à la scolarité de son enfant en témoigne sa présence lors des différentes missions de Matassa ; en le ramenant à l’internat, il a demandé à un marabout de leur zone de venir prodiguer des conseils aux enfants pour qu’ils acceptent l’internat.

Village (Dounamari) : les gens ici affichent une indifférence (accueil froid lors de nos différents passages) ; hormis les parents des enfants qui ne se bousculent pas pour vous accueillir, c’est à peine si les autres habitants du village vous regardent ; de l’avis des autres partenaires, Dounamari est un village divisé. En ramenant les enfants cette année pour les grandes vacances, on a eu du mal pour tenir une AG ; dans ce village, ces genres des rencontres doivent toujours se dérouler devant la demeure du chef de village ; il faut intensifier la sensibilisation pour que tout le village accepte le projet et il urge de commencer des AGR dans ce village pour susciter une adhésion plus massive au projet internat. Il faut souligner que les enfants de ce village sont les plus récalcitrants de l’internat (comportement des grandes filles de Dounamari qui frisent l’insolence).

Anecdotes : Bachir 07/09/2009

Tu sais tonton (au gardien), j’aime l’internat, j’aime être ici aux heures des jeux, du manger et aux heures de loisir. Mais, j’aimerais pour le reste du temps être en ville (la nuit et les heures de la sieste).

De retour des congés de Noël

Sorti de son bain, je prends sa main et lui montre combien elle est sale (verdâtre de crasse). Il me dit :
« Attendez, rendez-vous le soir »
Prenant un morceau de pierre râpeuse et une bouilloire pleine d’eau, il s’est caché dans un coin et s’est frotté les mains et les pieds. Et au soir, il me dit :
« Voilà »
Je lui réponds :
« Très bien toute la crasse est partie, mais par endroits tu as entamé la peau »
Sarihou :
« Mais oui, c’est comme ça »

Décidemment, il faut souffrir pour être beau !

Mission 15/08/09
Rencontre individuelle avec les parents : visite des enfants pendant les grandes vacances
Entretien avec la mère de Sariou
Le père et l’enfant étaient au champ mais la mère pense que la présence de leur enfant à l’internat est une bonne chose.

A tous les parents, je leur ai rappelé leur engagement de confectionner au moins 3 complets pour leurs enfants à la rentrée.

Rapport de mission de ramener les enfants en vacances
7,8 et 9 juin 09) : Visite dans les familles : (Tanout et Gangara )

Zani I

J’ai rencontré le père de Yagana, de Sariou et de Hadiza ensemble. A chacun, j’ai donné le résultat du travail de son enfant. J’ai profité aussi pour dire aux pères de Yagana et de Hadiza de conseiller leur enfant afin qu’elles adoptent un comportement positif à l’internat. En effet je leur avais dit qu’il arrive à leur fille de ne pas parler entre elles et de refuser de faire certaines activités au niveau de l’internat. Ils avaient promis d’en parler à Oumara et à Abdoulaye pour qu’ils trouvent une solution.
Dans tous les villages ou Abdou n y était pas, j’ai remis les cachets de fansidar, demandé aux parent de veiller à ce que les enfants dorment sous la moustiquaire et qu’ils utilisent seuls leur brosse.

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
4,79 4,84 5,10

Rapport Hebdomadaire 11-18 mai/2009
VEGA Ana Rebeca

Selon mon point de vu Sarihou a certains comportements de ce qu’on peut appeler un enfant « adultifié ». Il semble réagir positivement lorsqu’on s’adresse à lui, ne le traitant pas comme un enfant. Il est autonome. Il est collaborateur quand on lui donne des responsabilités importantes et qu’on lui fait confiance pour qu’il mène et organise certaines activités. Il s’est montré très inquiet pour Rabé même avant le départ de celui-ci à l’hôpital. Ce qui montre qu’il est capable d’avoir une attitude protectrice envers certains enfants. Il me parle souvent d’argent, de ce qu’il gagne lorsqu’il va travailler et de son désir d’avoir un portable. Il me pose des questions sur le montant de mon « salaire ». Lorsque j’achète des beignets ou des criquets pour les enfants, c’est lui qui s’occupe volontiers de l’achat et de la distribution aux enfants.

COMPTE RENDU MISSION TANOUT DU 08/05/09

A Dounamari

Nous avons réunis les parents des 6 enfants qui sont à l’internat à qui nous avions donnés des informations concernant la santé de leurs enfants, leurs comportements et leurs rendements scolaires qui sont en baisse pour la plupart d’entre eux et aussi sur la mésentente entre les filles issues de ce village. Nous avons également présenté l’animateur aux parents d’élèves et aux personnes ressources. Les parents se sont engagés à intervenir.

REUNION EDUCATIVE du 27/04/2009

Sa moyenne à l’école pour la troisième composition est de 4,92

REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Résultat de la composition interne : 6,52

RAPPORT HEBDOMADAIRE RV du 13/04/2008

Pour Sariou, il me semble qu’il a une attitude souvent provocatrice vis-à-vis de l’adulte. Il faut lui rappeler à l’ordre souvent. Cependant c’est un garçon qui comprend les contenus. Il n’a pas de problèmes d’apprentissage. Il pourrait peut-être faire encore mieux en changeant d’attitude.

CR RENCONTRE PERSONNES RESSOURCES du 03-04 avril 2009

Présence de la grand-mère de Sarhiou ce week-end à l’internat. A participé à la sensibilisation avec la SCOFI et la représentante de la protection de l’enfant.

Témoignage : la grand-mère de Sarhiou :
Je connais tous les dangers du mariage précoce. Mais je préfère marier ma fille dès qu’elle est en âge que de prendre le risque qu’elle soit enceinte sans être mariée.

CR REUNION EDUCATVE 30/03/09

Comportement : Méchant, impoli, sale caractère

Travail : Passable

Activités : Boude souvent les activités

Santé : Bonne santé

Observations : Il aide souvent les adultes volontairement

CR MISSION TANOUT 26/02/2009

Le père d’Issa et de Sarihou ont été contactés par Youssouf en particulier, pour ne pas les gêner, pour leur faire part des difficultés de leurs enfants. Le père de Sarihou dit qu’il faut persévérer pour que son fils travaille car il veut qu’il devienne quelqu’un. Il remet 1000 fcfa pour son fils.

CR REUNION EDUCATIVE 16/02/09

Par rapport à aux résultats 2ème composition, les participants à la réunion ont souligné :
 Le manque de volonté de la part de certains enfants : Issa, Yagana, Batou et Sarriou qui peuvent faire mieux

Face à cette situation, il a été préconisé de discuter de leurs notes avec eux, d’en parler à leur parent et d’essayer de cibler les lacunes de chacun et de faire un suivi beaucoup plus individualisé.

CR REUNION EDUCATIVE 19/01/2009

Sariou Rahman : cet enfant est turbulent et, méchant à l’égard de ses camarades ; il est aussi hautain, capricieux et matérialiste.
Malgré ce sombre tableau, les éducateurs sont unanimes que cette année, son comportement a évolué positivement.
Bien qu’il aide volontiers les adultes, cet enfant est animé de mauvaise volonté dans le cadre des activités académiques : il travaille en fonction de son humeur alors qu’il a une grande capacité qu’il n’exploite pas en raison de son manque de volonté.
Il a été demandé au maître de l’approcher pour le sensibiliser afin de l’inciter à mieux travailler ; Perrine doit aller vers cet enfant car il a été remarqué qu’il ne veut pas souvent la décevoir.
Il a eu la moyenne à l’examen blanc organisé par matassa

Merci, 04/01/09

Trois filles ont rejoint l’internat vers 22h accompagne du père de Batou, reste Sariou qui a fuit encore. D’après le père de Awoua , il sera ramené par son père. A+ en attendant le détail de cette aventure.
NB Sarihou a été effectivement ramené par son père et a beaucoup pleuré

MAIL RETOUR ENFANTS vers internat après vacances 01/01/09

Bonjour à tous

Je vous informe de ce qui c’est passé à Dounamari :
4 enfants (Awaou, Batou, Hadiza et Sariou) se sont cachés aux alentours du village quand ils ont aperçu notre véhicule ; de retour de Zani 1 et 2 on trouva le pere de Batou seul à la place publique ; c’est lui qui nous informa de la fuite des enfants.Il avait envoyé quelqu’un sur la moto pour les retrouver mais en vain.
De notre côté on a jété un coup d’oeil chez Yagana qu’on a trouvée à la maison retenue par sa mère
qui a pu empecher à sa fille d’aller se cacher avec les autres ; quant à Sariou, il a pris le chemin de leur champ pour s’enfuir et son pere est parti à sa trousse.
Après quelques échanges avec les deux parents(le pere de batou et celui de hadiza), ces derniers nous ont conseillé de partir et chacun d’entre eux se fait le devoir de ramener son enfant à l’internat au plus tard le Mardi 6 janvier.
A Tanout, le pere de Awaou informé de cette situation fut extremement bouleversé et surpris ; il s’engagea comme tous les autres à amener de lui sa fille à l’internat.(voir rapport de mission pour plus de détail)
Mais la situation n’est pas si dramatique car les parents ne sont impliqués dans la fuite de leurs enfants.
Cordialement merci
Mazika et Souleman

CR MISSION MATASSA 18/12/2008

Malheureusement on n’a pu voir le père de Yagana et de Sariou ; on laissa leur bulletin à l’instituteur du village et nous lui avons dit de dire aux parents des deux enfants que l’on voudrait les rencontrer en revenant pour le ramassage.

Un exemplaire de règlement intérieur et deux exemplaires de décharge parentale (pères de Sariou et Issa) ont été remis à l’enseignant. Enfin Abdou Souley a été présenté. Les parents de Issa et Sariou sont absents départ 17h30

REUNION EDUCATIVE 20/10/2008

Sarihou est très intelligent mais manque de volonté pour bien faire les choses (ex : il écrit de façon illisible et son cahier est un torchon). Doit être valorisé dans ce qu’il entreprend afin qu’il soit plus consciencieux

Comportement/personnalité

Activités
Visites extérieures
OCTOBRE - NOVEMBRE
2006

Très bavard, voire turbulent (parle et joue à table)
Très malin,
Moqueur mais pas méchant, il fait rire les autres.

Son comportement est à surveiller car il ramène parfois de l’école des objets (stylos, etc.) qui n’appartiennent pas à l’internat et les cache. Il a même déjà caché dans son lit des petites voitures rangées dans l’armoire et nié les avoir prises.
Il n’est peut-être pas malhonnête mais il ne se rend pas compte de ce qui est bien ou mal.

N’arrive pas beaucoup à se concentrer, il perd vite patience et réussit peu les activités qui demandent calme et patience.

Il aime imiter les jeux des filles et propose (ou impose) aux garçons de reproduire ses jeux.

DECEMBRE - JANVIER
2006
Il est très volontaire pour rendre service.
Malin, il se joue souvent des autres mais il est très sensible.

Malgré son côté un peu fier et nargueur, il a besoin de bp d’attention et d’affection.

Musclé et adroit, il est de loin le plus doué au basket et n’hésite pas à narguer les autres.

Il fait des efforts pour parler en français, m’expliquer des situations.

Le 24.12 : Son père et un ami à lui.

FEVRIER - MARS
2007
De plus en plus complice avec moi, il a vraiment le sens de l’humour.

De plus en sérieux et motivé à l’école.

Son comportement s’est beaucoup amélioré. Très malin, il parle beaucoup en français, et traduit aux autres. Il se mêle toujours des histoires des autres, notamment les filles mais attise gentiment leurs chamailleries.
Très fier et sensible à toute les remarques. Il se montre parfois égoïste et exclusif.
Sympathise avec Harissou maintenant.
Il est même souvent en train de réciter ses leçons en dehors des heures prévues.
Il adore les petits chevaux, gagner aux jeux et laisse difficilement sa place.
Il aime les activités physique ou sportives.
26.10.07 :

Très malin, il est maintenant beaucoup plus responsable, pour les petits notamment. Il traduit, les aide. Il s’exprime beaucoup. A toujours mauvais caractère mais est un enfant sensible, donc attentif aux autres.