Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2006 > Yagana Karimou

Yagana Karimou

Le 29/04/2017 Mahamane Sani
Mail de Ali Abdoussalam
Bonjour,
> Pour accélérer les démarches d’obtention des papiers relatifs à l’établissement de la carte d’identité et de l’extrait de naissance de son père, Yagana a eu la permission d’aller à son village de Dounamari demain. Elle reviendra à tanout avec son père pour faire les papiers le mardi et descendront ensemble à Zinder le meme jour. Ces papiers sont réclamés pour l’établissement de son passeport.
> Merci
A) Données générales
Age : 16 ans (née vers 1997)
Sexe : Féminin
Village d’origine : Dounamari,Tanout (Action AGR : chèvres)
Date d’arrivée à l’internat : 2006

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Sa mère a reçu une chèvre dans le cadre des AGR Esafro oct. 2009

Nom du père : Karimou Age : 48 ans (né vers 1961)
Nom de la mère : Zeinabou Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : 1 homme, 1 femme, 6 enfants
Patrimoine du ménage : 3 champs
Revenus : Exode

C) Lien avec les personnes ressources
- 

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
Elle est la cousine de Sarihou

E) Tuteur
Elle rend visite le marabout Oustaz

F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Elle a été visitée deux fois durant l’année, une fois par son père et une autre par son père et sa tante. Des copines de l’école sont venues lui rendre visite.
Elle est sortie en ville plusieurs fois pour rendre visite son tuteur, pour un anniversaire et chez le personnel de l’internat

G) Parrain français
Depuis son arrivée, elle a réceptionné 16 fois et 6 fois durant l’année 2008/2009

H) Commentaires sur son comportement
Elle participe pleinement à toutes les activités. Elle est studieuse et montre une envie d’amélioration en ce qui concerne l’académique. Elle n’est pas contente lorsque ses résultats scolaires baissent.
Elle a des difficultés pour s’intégrer au groupe des filles de son âge : Awa, Batou, Nana Aicha et Dayaba Ali. Il y a souvent des malentendus entre-elles.
Son comportement est ambigu, elle peut se montrer ouverte, sympathique et souriante mais brusquement elle peut changer son attitude en se renfermant sur elle-même et en ayant des attitudes désagréables surtout avec les plus petits.

Hamady 21/09/2015
L’administration scolaire de CES Zengou a proposé à Yagana de faire la 1èreC. Puis qu’elle pense que cette fille a le potentiel pour faire cette série. Yagana doit donner sa réponse d’ici samedi prochain (le temps de consulter ses parents). Je lui ai dit que nous étions favorable à cette idée tout lui expliquant les avantages de la série et ses capacités à elle. Mais la décision lui revenait. Donc, elle a le temps de réfléchir avant de donner sa réponse. Apparemment, elle semble intéressée. Déjà, elle prend cette proposition comme un privilège.

Ali 08/2015 : Mission de suivi
Village Dounamari
1. Nom de l’enfant :
Yagana
2. Nom du père :
Karimou
3. Nom de la mère :
Fatchimata
4. Evolution de la famille :
7 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Bon
6. Description ante de l’enfant :
Caractère difficile
7. Changements observés Docile et disciplinée.
8. Réaction de l’enfant Ravie de voir la mission
9. Motivation Forte motivation.
10. Activité de l’enfant au village Aide souvent sa mère.
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène fait
17. Utilisation de la moustiquaire Accrochée
18. Prise des médicaments Respectée
19. réponse du père :
Quel métier pour votre fille ? selon elle, ce qu’elle veut faire.
Vivra-t-il en ville ou au village ? selon sa volonté.
Allez-vous la laisser terminer ses études ? oui s’il plait à Dieu.
De retour de l’internat, vos enfants sont-ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ? Elle est toujours avec les enfants de l’internat.
Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ? elle parle de la poursuite de ses études.
Commentaire du père : Je préfère qu’elle continue à étudier à Zinder. Merci.
21Commentaire du directeur pédagogique : Un père exprimant toute son adhésion à la scolarisation de sa fille.

Hamady le 6 décembre 2014
Yagana a été première du concours de traduction de conte locale haoussa organisé par le CCFN. Ce concours mettait en compétition certaines écoles privées de ville. L’internat était autorisé à présenter au moins un candidat. Sa traduction était désignée par les membres du jury comme la meilleure de toute. Elle gagne un roman "Soundjata Kéita ou l’épopée Mandingue" de djibril Tamsir Niane et un livre de contes "Contes du Niger".

Hamady 17/11/2014
Le samedi dernier, lors d’une sortie au CCFN avec les enfants du post-brevet, nous avons coïncidé avec l’organisation d’un concours de traduction de conte hausa en français. L’internat était supposé présenter trois candidats, mais nous n’avons pas été informé avant. Mais sur le champ, j’ai présenté Yagana. Elle a compéti et nous attendons les résultats.

Ali 21/10/2014
A l’issue des élections des délégués des enfants de l’internat zinder, yagana est élue déléguée adjointe des filles avec 45 voix contre 58 recueillies par la déléguée principale. Elle a promis de trouver des solutions aux problèmes de ses camarades, de défendre leurs droits, et défendre les intérêts de l’internat partout.

Hamady 26/09/2014
Bonjour.
De l’école Yagana est partie en ville aujourd’hui sans permission de la direction. Elle a même chômé le cours de l’économie familiale. A son retour j’ai voulu savoir d’où était-elle passée ? Elle m’a répondu qu’elle avait rendu visite à la femme de Mazika (ce qui est à vérifier). Je lui ai rappelé qu’il est interdit à un enfant de l’internat de partir en ville à partir de l’école sans permission préalable de la direction. Comme sanction, elle ne sortira pas avec les enfants à la prochaine sortie chez les tuteurs (le 2ème jour de la fête).

Hamady 22/09/2014
Hier j’ai montré à Yagana ses notes au BEPC. Par rapport au choix de la filière au lycée, je lui ai expliqué qu’elle a plus de potentiel pour la filière littéraire. Elle avait approuvé l’idée de la tête.
Mais quand je suis parti à son école, ce matin, j’ai vu qu’elle avait choisi la série C. A son retour, je l’ai rencontré en compagnie d’Ali. A la question de connaître ses motivations, elle a répondu qu’elle souhaite devenir sage-femme. Nous lui avons rappelée que notre rôle est de l’édifier sur les possibilités qui s’offre à elle. Mais que le dernier choix lui revenait. Elle a dit avoir réfléchir à son choix et l’assume.

Mission de suivi 08/2014
Village Dounamari
1.Nom de l’enfant :
Yagana Karimou
2. Nom du père :
Karimou
3.Nom de la mère :
Fatchimata
4. Evolution de la famille :
7 enfants dont 3 filles. Elle la 3ème enfant
5. Etat de santé de l’enfant Elle a souvent des maux de tête. Mais ne prend pas de médicaments
6. Description ante de l’enfant :
Ecoutait toujours ses parents
7. Changements observés Elle travaille beaucoup maintenant dans la maison
8. Réaction de l’enfant Elle n’a pas bien accueilli la mission dans le village. Elle faisait des caprices
9. Motivation Pour avoir le savoir
10. Activité de l’enfant au village Aide ses parents à faire la corvée d’eau
11. lavage des mains : Fait
12. brossage : Fait
13. Bain : Fait
14. Lessive Fait
15.Transfert des règles d’hygiène Fait
17.Utilisation de la moustiquaire Fait
18.Prise des médicaments Le père n’a pas connaissance de ces médicaments
19. Commentaire du père :
Quel métier pour votre fille ?

Allez-vous la laisser finir ses études ?

Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
C’est la fille qui choisit. Mais nous insistons sur le faite qu’elle fasse de longues études

Pas de souci pour finir ses études

Parle souvent des activités qu’elles font à l’internat
21. Intégration de l’enfant dans le village Elle n’a pas de problème dans le village
22. Education reçue à l’internat Nous sommes satisfaits de l’internat
23Commentaire Hamady : Un responsable qui a de l’autorité sur ses enfants. Il a encore insisté sur les études longues pour sa fille

PC 02/06/2014
Pensez-vous qu’il soit possible de faire venir le père de Yagana pour discuter de l’avenir de sa fille.
C’est une demande de la fondation. J’ai tenté de faire comprendre à OM que cette jeune fille était têtue et que nous perdions notre temps, mais la fondation insiste pour que nous tentions une dernière médiation avec la famille. Il faudrait inviter le père après le 16/06 et avant le 26/06.

Hamady 02/06/2014
J’ai eu Yagana en entretien hier soir. Nous avons mis près d’une heure à discuter. Apparemment elle ne m’a pas dit les vraies pour lesquelles elle choisit le cycle cours. Elle m’a tout simplement dit que cinq ans après le BEPC lui paraissait long. Après lui avoir expliquée ses potentialités et le défi qui l’attend dans sa vie, elle a compris toute l’importance des études supérieures. Elle semble changer d’avis à la fin de l’entretien. Mais je lui ai dit de réfléchir dans deux jours on en reparlera.
Par ailleurs, j’ai compris dans l’entretien que sa mère à plus d’influence sur elle que le père. Donc, il serait mieux que maman vienne avec le père ou qu’elle vienne seule.

Luc Barbier 19/03/2014
Le mardi 11, 1er jour de mon séjour, je déjeune avec les enfants, Mazika me place à une table de garçons (en fait la place d’Ali 10, en retard, me dit un des convives de cette table !). Yagana vient me chercher pour aller à sa table (démarche très inhabituelle) et me sert en préambule : « tonton, je ne suis pas digne que tu portes ton regard sur moi ». Elle se sent donc coupable. Je lui parle de reconnaissance sincère de la faute et d’acceptation de la sanction ( quel que soit le jugement qu’on porte sur elle, quitte à aller s’expliquer ultérieurement). Elle parait accepter ce raisonnement et avoir un état d’esprit de contition.

Lors du 2e entretien, elle confirme son intention ferme de ne pas poursuivre ses études académiques et de choisir un voie courte et de vouloir travailler en ville par la suite. Mais elle n’est plus aussi assurée de la voie à choisir : enseignement ou une formation bancaire. J’en conclus qu’elle veut être sûre de trouver un travail en ville, car l’enseignement peut l’envoyer dans un village. Devant sa fermeté, je lui rappelle, sans insister, qu’avec ses résultats, elle gâche ses talents à ne pas poursuivre ses études. Manifestement, elle a un plan très structuré dans sa tête.

Hamady 01/03/2014
elle m’a dit ceci : « Tonton, j’ai l’impression que vous me prenez pour responsable de ce qui s’est passé ». En lui demandant pourquoi cette question, elle a fait référence aux questions qui lui ont été posées à l’interrogatoire. Je lui ai dit que tout le monde est responsable jusqu’à ce qu’on retrouve les meneuses. Pour elle ? être exclue de l’internat ne lui fait pas autant mal que de penser qu’elle aurait incité les autres filles à boycotter une activité de l’internat. Mais elle souhaite qu’on retrouve les meneuses.

012014Yagana(2portables :lorsque le 1er a été pris, elle a achetée un autre neuf et elle a découpé son matelas pour le cacher dedans.

entretien pc 01 2014
Bonjour

Je me suis entretenu avec Awa et Yagana. Je ne leur ai demandé aucune réponse car je sais qu’elles ne le peuvent pas.

Je leur ai parlé de leur potentiel qui leur permet d’envisager des études longues et d’aller au BAC.
Elles sont informées qu’elles seront admises à l’établissement de Niamey à la rentrée prochaine.

Mais cette orientation ne peut se faire :

- Sans qu’elles en expriment l’envie.
- Sans l’accord de leur famille.

Je leur ai dit qu’elles pouvaient faire le choix de rester à Zinder. Nous ne pouvons pas les obliger. Je les ai cependant fortement inciter à accepter cette proposition car c’est une chance qui ne se représentera pas 2 fois.
Concernant les difficultés au village et le regard des autres, je leur ai dit que nous pourrions les soutenir et réduire un peu le temps de présence au village pendant les vacances.

J’ai senti que AWA est partante même si elle ne sait pas vraiment exprimé. Quand je lui ai parlé de l’école normale en 2 ans, elle m’a dit non de la tête.
Yagana n’a rien dit, elle a beaucoup souri !
Je pense qu’elles ont envie toutes les deux de dire oui mais c’est le contexte familial et le village qui pose problème.

Il faudrait maintenant que l’équipe féminine de l’internat continue de discuter avec elles régulièrement et puisse les rassurer. Il va falloir aussi discuter avec les parents.
Nous attendons les résultats de la première compo, la venue de Anne et Luc et nous enclenchons le processus de transfert de ces 2 filles à Niamey (si elles sont d’accord !).

Merci

maz 311213
Avec le père de Yagana:je lui avais dit que sa fille a des potentialités pour aller loin dans les études mais celle-ci veut se contenter des études courtes ;le père lui demande de nous écouter et de suivre nos instructions.
J’ai l’impression qu’elle n’a pas peur de son père car elle riait au moment de notre entrtetien et il me semble qu’elle n’a pas changé d’avis.affaire à suivre

pc23/12/2013
Elle semblait mieux la dernière fois que je suis venu. Là elle se ferme à nouveau et se réfugie dans les préceptes religieux pour dissuader les autres filles de participer à certaines activités. Sur le projet des infirmières (un défilé de tenues traditionnelles), certaines grandes filles s’étaient inscrites, elles viennent de se désister sous l’influence de Yagana.

Hamady : 17/12/2013
Suite au résultat de l’évaluation de l’enseignant informatique, Mazika et moi avons interpellé Yagana. A la question de pourquoi cette attitude, elle a répondu que l’enseignant se montrait tout le temps nerveux. Il avait même refusé un jour de mettre le logiciel en marche pour elle lors d’un cours. Il y a eu même un moment où elle ne suivait pas ledit cours. Elle n’avait pas à attendre ce jour pour nous dire cela. Elle devait le faire bien avant. C’est un manque de respect à la direction de vouloir régler les choses en sa manière.

missioin lbav 2013 octobre
yagana ne souhaite pas poursuivre ses études après le bepc et ne veut pas entendre parler du lycée. elle accepte l’idée d’une formation et demeure l’adepte la plus convaincue de l’internat du port du hijab.

Samba 10 10 12 hijab
Yagana nous a dit qu’à l’heure ils sont, elles grandissent ainsi que les garçons et par apport aux recommandations de la religion, il est mal vue que des jeunes filles et garçons qui ne sont pas de frères et soeurs cohabitent sans que la fille ne se couvre pas. Nous lui avons dit qu’ils peuvent se considérés comme frères et soeurs dû faites que durant toute l’année ils logent ensemble dans l’internat qu’ils peuvent considérés comme leur propre maison. Et que la protection d’une fille n’est rien d’autre que son comportement vis à vis des gens.

Av 5 10D’après ce que je lis c’est yagana qui est la personne ressource de dounamarie pour l’internat si l’on peut dire !!
En effet c’est toujours elle qui a les informations pour mazika.

RE 1 10 12Yagana : Elle est à l’internat depuis 2006. Elle est une fille intelligente et travaille bien à l’école. Mais aussi elle est capricieuse. Lors de la mission d’été, elle disait à Mazika que cette année elle ne va pas restée enfermée dans sa chambre et elle va travaillée avec lui. Des entretiens ont eu lieu avec elle sur le port du hijab à l’internat mais elle n’est pas encore convaincue sur les raisons données. Elle avait piquée une crise qui a été gérée par la direction. Est-ce que se sont des caprices où une crise d’adolescente ? Mais il est évident que c’est la première fois qu’elle fait une crise. Il est ressortie dans les discutions que l’année passée, elle avait une amie de classe qui la prêtait des livres qui parlaient que sur la femme et le port du hijab. Est-ce que l’influence n’est pas venue de là ?

Rapport PC 290912 Yagana : Elle a fait une crise lorsque Mazika a voulu l’obliger à retirer son Hijab pour les activités sportives. Nous avons été obligés de lui donner un comprimé d’atharax pour la calmer. Nous pensons que tout cela est un peu de la comédie. Vendredi elle a de nouveau refusé de participer aux activités sportives. Nous l’avons convoqué avec Mazika et nous l’avons menacé de sanction si elle persiste dans cette attitude d’opposition.

25 09 12 mazika Yagana,j’ai eu un entretien de plus d’une heure de temps avec elle et je suis arrivé à la convaincre ;elle est sortie et elle a fait le cours.
Tout est rentré dans l’ordre et elle a promis de reprendre une vie normale.
Le hijab lui tient à coeur !

Mazika
Yagana m’avait dit que pour les activités ,elle ne voit pas d’inconvénients mais elle ne comprend pas pourquoi on leur demande d’enlever le hijab pendant les cours.son argument est que les filles ont gradi et les garçons de même.j’ai essayé de lui faire comprendre que nous formons une famille.

24 09 12 Bonsoir
Vers 18 heures,Yagana était entrée dans une crise d’hystérie en parlant de hijab et biens d’autres choses que l’on ne comprend pas ;dès qu’on la soulève,elle se précipite en courant et il faut l’attraper avec force.
On lui a donné de l’atarax après avoir avisé Rabi ;elle s’est calmée.
Nous pensons que c’est du cinéma.
Mazika

Mise en dossier le 03 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)

Village Dounamari
1.Nom de l’enfant :
Yagana
2. Nom du père :
Karimou
3.Nom de la mère :
Zeinabou
4. Evolution de la famille :
8 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Bon
6. Description ante de l’enfant :
Elle est sérieuse et elle s’occupe de ses sœurs
7. Changements observés Elle est devenue plus mure
8. Réaction de l’enfant Elle était contente de me voir ;elle m’accompagna chez tous les autres enfants
9. Motivation Le père me parla qu’au départ, on lui a parlé de 10 ans de scolarisation
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres et ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène fait
17.Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire de le père : <>
20. Commentaire de la mère :
21Commentaire du directeur : Je lui ai dit que sa fille à aujourd’hui 6ans à l’internat et que cette dernière travaille très bien si bien qu’elle est apte à faire des longues études.
Après avoir pris connaissance des notes de sa fille, il acquiesça de la tête.

Échange maz av 20 08 12
En fait le père de yag a dit que yagana ferait une scolarité de 10 ans. Av demande à maz s’il pense que le père acceptera de laisser sa fille faire des études plus longues que les 10 ans promis ? maz répond que ce n’est pas évident du tout et que c’est aussi aux enfants à se battre pour obtenir ce qu’ils veulent…
++ maz accept e que nous en parlions avec yag lors de notre mission

Samba : Le 14 Mars 2012
Le 02 Décembre 2011 : Entretien avec Yagana 06 –S : Je veux savoir ce que vous voulez devenir dans votre vie. –Y : Moi je veux devenir avocate. –S : Vous savez que cela demande de longues études ? –Y : Oui –S : Donc qu’elles sont les étapes à franchir –Y : Un c’est de bien étudier, avoir le BAC et aller a l’université et apprendre le droit. –S : Qu’est ce qui vous pousse à vouloir devenir avocate ? –Y : Je veux défendre les innocents. –S : Si vous y mettez de la volonté, vous pouvez y arriver par ce que vous étes intélligente du courage.

2 03 12
yagana est choquée parce que les femmes ne vont pas prier à la mosquée et elle a envie de faire changer les choses. elle ne quitte pas son hidjab, a repris la danse mais ne remue presque pas….

Rapport pc 13 au 20 01 2012
Animation CCFN : Yagana a refusé d’aller à la danse, les petites du primaires sont très réticentes à fabriquer des marionettes….je demande des explications à Mazika. Yagana a prétextée qu’elle était fatiguée mais en fait elle a peur que le fait de danser soit mal perçu par sa famille. Yagana se « radicalise » beaucoup dans sa pratique religieuse et subit de forte influence de son milieu familial pour qui la danse est « Haram » (pour faire court c’est une pratique contraire à l’Islam selon sa famille).

03 01 2012-01-23 yagana accompagne awa voir oumarou en prison à tanout.

Le 25 octobre 2011 RE :

Yagana : C’est une fille propre, acceuillante, polie et travaille bien à l’école. Elle est un peut méchante envers les plus petites. Elle est plus féminine que les autres filles. Elle montre des signes de séductions frappantes.Elle est souvent mis à l’écart par ses pairs quand elle adopte ce comportement. Elle demande une approche particulière pour la dissuader sur certains comportements qui peuvent avoir des aspects négatifs sur son avenir. samba là aussi je suis très étonnée : yagana a honte de sortir sans son voile ! elle me l’a encore redit +++ j’aimerais savoir qui dit quoi sur yagana à ce sujet car ce coté séducteur ne m’a jamais sauté aux yeux la concernant. Merci de m’en dire plus !elle a plus tôt un caractère difficile et rugueux ! Aurait-elle changé à ce point ?elle a voulu séduire qui ?

NB : Après vérification, il est constaté que Yagana et Awa Oumarou sont de grandes amies. Elles sont toujours ensemble.Mème pendant les cours de répétitions, elles s’assoient cote à cote.
2 11 2011 Merci pour cette réponse, samba, mais quid de la séduction qu’exercerait yagana ? sur qui et qui dit quoi ?

Grille de suivi des enfants pendant les vacances
24 et 25 /7 :2011 maz
1. Village :Dounamari
2. Nom de l’enfant :Yagana
3. Nom du père :Karimou
4. Nom de la mère Fadji
5. Constitution de la famille : 8 enfants(3 filles) un des garçons va à l’école
6. Etat de l’enfant : ras
7. Description ante de l’enfant : travailleuse mais boudeuse souvent
8. Les changements observés
- positifs : Elle éprouve un grand respect à l’égard des grandes personnes.
- Négatifs
9. Observations particulières des parents
Motivation des parents : On veut que notre fille aille loin dans ses études
10. Activités de l’enfant au village : travaux domestiques
11. Utilisation des règles d’hygiène :
Hygiène corporelle : ok
- lavage des mains : Ok
- Brossage : OK
- Bain : ok
12. transfert des règles d’hygiène :réalisé(ses frères et ses amis)
13. Prévention santé :
- Utilisation de la moustiquaire : Non fixée
- Prise des médicaments : ok
14. description de cadre de vie et de l’organisation interne de l’internat
15. Réaction des parents :le père est content de la présence de sa fille à l’internat et nous demande de bien nous en occuper
Yagana a radicalement changé ;elle m’a accueilli avec chaleur et c’est avec elle qu’on fit le tour des autres maisons, mes affaires dans ses mains.
Elle promit d’avoir l’année prochaine elle aussi 15 de moyenne comme Zouladeini.

CR INTERNAT MARS 2011

Mais sur le plan relationnel, des problèmes surgissent régulièrement surtout avec les filles ;ce dernier temps une mésentente s’est instaurée entre les grandes filles :Awa,Yagana,Hadiza,Batou,Nana ;j’ai écouté, conseillé et menacé pour que les choses rentrent dans l’ordre.
Yagana prend trop au sérieux son rôle de responsable de chambre si bien qu’elle empêche à toute personne de fouler le sol de son couloir ;elle demande aux petites filles(Rabi Ramza Soumaya de lui faire un certain nombre de corvée ;ce sont elles qui lui ramènent des informations qu’elles ont glanées à gauche et droite.
Elle a pris aussi la mauvaise habitude d’ouvrir les portes de toilette alors que les filles sont en train de prendre leur bain ;elle est à couteau tiré avec Nana Aicha et à un certain moment, toutes les filles de sa chambre ne lui adressaient pas la parole.
Heureusement que les choses commencent à rentrer progressivement dans l’ordre et je me dis que tout ceci est lié à leur âge.

Re 28 03 11
• Yagana : Bon comportement selon son humeur, cette fille est une grande boudeuse.
Elle a fréquemment des problèmes avec toutes les filles de sa chambre et particulièrement avec Awa et Nana Aicha ;le plus souvent, c’est elle qui a tort
Avec le personnel son comportement varie en fonction de son humeur
Elle excelle dans les activités intellectuelles mais pour le sport, elle aime trop son corps.
Pour les études, elle n’exploite pas la moitié de ses capacités.
Yagana est en bonne santé.

Js 15 01 11
Hier soir, pendant les révisions, j’ai un peu causé avec les Dan Bassa et alors Yagana ira étudier en France et deviendra blanche...quant à Zouladeini, il ira en Chine...et Sariouh, fidèle à lui même restera dans ses champs...Ils ont de plus en plus expressifs et ça fait bien plaisir !!

Mail de js 51210
Soueba se moquait de Zoulaha et Yagana parce qu’elles parlent tout le temps français et leur dit " ici c’est haoussa au Niger !". Et Yagana de répondre que non, depuis els colonies, la langue officielle, c’est le français !! Elle m’épatera toujours !!

Autre épisode : assamou sanglote pour rentrer au village et yagana : « mais qu’elle rentre au village ! moi, je reste je veux devenir quelqu’un »

Js rapport 11 2010-10-18

Yagana semble avoir commencé cette année avec une détermination immense et elle compte bien rester la meilleure…Pourvu que cela stimule les autres.

Visite villagen vacances d’été 2010

Description ante de l’enfant : elle n’accepte pas le manque de respect me confia son père
Changements observés :elle est devenue plus respectueuse
Réaction de l’enfant : accueil plein de chaleur ;elle me demanda d’après Kader et on sent qu’elle était contente
Motivation : On lui souhait d’aller loin dans ces études
Activité de l’enfant au village : ménage
Utilisation des règles d’hygiène :
- lavage des mains : fait
- brossage : fait
Bain : fait
Transfert des règles d’hygiène : fait
Prévention santé :
Utilisation de la moustiquaire : utilisée( internat)
Prise des médicaments : fansidar pris.
Commentaire du directeur :le père que j’avais trouvé en train de lire le coran m’accueilli avec chaleur et j’ai senti en lui quelqu’un qui est disposé à laisser sa fille continuer ses études aussi loin que possible.

Cr de mission de hassan (animateur) 15 07 10

J’ai profité du temps que mettent les femmes avant de se regrouper pour rendre une visite de courtoisie à la famille de Yagana ; j’ai trouvé son père entouré de ses amis et elle en train de faire le ménage. J’ai informé le papa de yagana que sa fille est admise au CFEPD et est la 4e parmi plus de mille candidats dont des enfants des grandes personnalités de la ville de Zinder je lui ai transmis en même temps les félicitations de Luc parrain de Yagana. J’ai profité de cette occasion pour expliquer que les enfants du village peuvent étudié aussi longuement que leurs frères citadins ; ils peuvent devenir des grand professionnels dans des domaines divers. La famille de Yagana est très contente du résultat honorable de leur enfant.

Mail de joelle 40710

De : joelle Sicamois [mailto:joellesicamois@yahoo.fr]
Envoyé : lundi 5 juillet 2010 16:44
À : Anne VILASECA ; luc barbier
Objet : YAGANA !!

Nous avions déjà la bonne nouvelle du 100%, mais nous avons appris ce matin que yagana termine 4ème de toute l’inspection avec un total de 133,4 points sur 140.
Apparement, il n’y a pas loin de 9 000 enfants concernés !!!!!
C’est carrément génial, le DREN récompense les 5 premiers, on va voir en quoi cela consiste.
ici, on est super fier !
Voilà, je ne résiste pas au plaisir de vous l’annoncer ! C’était d’ailleurs super sympa car c’est Ibrahim, le maitre du CM2 qui est venu en moto nous l’annoncer, il était vraiment très content surtout que la première est dans son établissement !!
belle victoire pour l’internat !
A très vite
Joëlle

Compte rendu de la mission retour des enfants de Tanout et Gangara -24 juin 2010

Comme le père était absent, j’ai discuté avec sa mère qui fut contente d’apprendre que sa fille travaille bien à l’école et qu’elle-même a eu un prix au niveau de son école.
Sur le plan comportement, on a noté une légère amélioration cette année et la mère promit de prodiguer à la petite des conseils pour qu’elle reste en bon terme avec tous les enfants de l’internat y compris Sariou qui est un parent à elle.

Anecdotes : éducateurs, juin 2010

De retour de l’école, Awa, Yagana et les autres filles de leur chambre me trouvèrent devant l’entrée du grand pavillon de l’internat me saluèrent puis un peu confuses me confièrent « tu sais monsieur, on a commencé à nous dispenser des cours de puériculture ; alors que nous pensions qu’on a voulu nous travestir ici à l’ internat quand on nous le dispensait, maintenant nous avons honte de notre comportement » Très bien, allez donc présenter des excuses à ceux que aviez manqué du respect à cause de cela.

Réunion Educative. Lundi, le 17 Mai 2010

Respectueuse et serviable ; cette fille a beaucoup changé selon l’ensemble des éducateurs ; elle est brillante et on sent qu’elle lutte constamment pour dominer son sale caractère ; elle est en bonne santé.

FORMULAIRE ENFANT

Nom de l’Enfant : YAGANA
Encadreur : Joëlle Sicamois
Date : Avril, 2010

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
- persévérante
- curieuse
- travailleuse

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
C’est une enfant qui semble s’épanouir au sein de cet internat. Scolairement, elle prend son envol. Elle a l’air de vouloir faire de son mieux et prend sa scolarité très à cœur.

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
Il faut être vigilant quant à sa forte personnalité. Elle a tendance à prendre beaucoup de place. Il faut savoir la remettre à sa place de temps en temps afin qu’elle apprenne à doser.

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
NON

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
Elle peut parfois faire semblant de ne pas entendre et commencer par refuser d’obéir. Mais comme je le disais au dessus, c’est du à sa forte personnalité et à son caractère parfois difficile.

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
Oui très souvent, c’est une enfant qui a très souvent besoin de converser avec les adultes. Elle aime beaucoup les interpeller, parfois même les taquiner. Mais parfois, elle ne voit pas la limite.

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)
Oui, il m’est arrivé de discuter de ses rapports avec certaines personnes de l’internat.

Rapports entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Elle peut parfois se fâcher avec les autres filles de sa chambre. Elle semble également en rivalité avec les filles de sixième et particulièrement Souweba.

Observation ajoutée
Ce dernier temps, elle est devenu l’alliée des filles de 6ième et les anciennes rivalités se sont atténuées.

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Oui, les filles de sa chambre.

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
Oui, elle a des amis dans sa classe. Elle les a d’ailleurs invitées à l’internat.

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
Elle est sociable mais son caractère rend ses amitiés difficiles.

Rapports en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
OUI

Village

L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
Oui, elle peut être nostalgique du village mais cela ne dure pas.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
Son village, Dounamary est un village difficile dans lequel nous avons des accueils variables mais de mieux en mieux.

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
Très bonne élève. Intelligente et travailleuse.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
Rédaction - Français

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
Je ne sais pas.

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
NON

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
Ballon prisonnier

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
Sport

Conclusion :

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
Son évolution est bonne, son caractère semble s’être adouci.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ? Lesquelles ?
FORMULAIRE ENFANT

Lettre pour Luc 07/04/2010

« Cher Tonton,
Je te remercie de m’avoir écrit au sujet de la radio. Ca m’a fait très plaisir. Je veux te raconter que je me suis blessée. Je suis tombée du lit et me suis fait une entorse à l’épaule. Ca me fait très mal. On a commencé les examens blancs et ça s’est bien passé. Ma sœur s’est mariée au village et je suis triste de ne pas être avec elle. Ma maman a accouché d’un petit garçon. C’est le cinquième de la famille. Il s’appelle Mahamadou. Et ma grande sœur Adi a eu un petit garçon qui s’appelle Adamou. J’ai très envie de les voir. Mon papa va se marier avec une seconde épouse. Samedi il y avait le chef de mon village qui est venu à l’internat.
A bientôt tonton
Yagana »
RAPPORT JS 01/04/2010

Yagana a été sélectionné pour participer à une émission radio à l’ORTN. C‘était une émission consacrée aux CM2 et donc au passage du CFEPD. Les enfants devaient répondre à des questions et réciter une récitation ou chanter une chanson. Yagana a répondu à des questions d’histoire et a récité la cigale et la fourmi. Elle s’en est très bien tirée. Nous conservons un enregistrement de l’émission à l’internat. Pendant qu’elle passait en direct, j’ai pu entrer dans le studio et ainsi suivre l’émission qui était animée par le Directeur de Dan Bassa. Les enfants de l’internat avaient mis la radio et ont tous écouté Yagana. Beau moment pour l’internat

Février 2010 Mission AV et LB

Cette fois-ci Yagana a été très gentille et, entre autre, a emmené AV acheter des bonbons en ville. Yagana s’exprime bien en français et c’est une des filles de l’internat avec lequel le dialogue est le plus riche. Lors d’une discussion avec AV, les filles demandaient l’âge des marraines et AV a dit que certaines avaient 90 ans et parfois un peu plus. Toutes les filles ont été tellement sidérées qu’elles se sont tues, seule Yagana a demandé pourquoi on vivait plus vieux là-bas.
Elle a encore demandé à AV si c’était vraiment vrai que AV n’avait que Marie comme fille et pas de garçon. Confirmé.
Enfin lors d’une discussion avec Marie, Yagana a compris que Marie ne vivait pas avec AV et LB, et qu’elle n’avait pas de mari.
« Ben alors qui te garde ? » a-t-elle demandé.
Yagana qui a un caractère difficile depuis le début est toujours à l’affût et pose plein de questions.

Février 2010

Yagana s’est placée à la deuxième place pour ses résultats scolaires, au niveau du CM2 à l’internat, elle a reçu un prix pour sa moyenne de 8, 03. Toutes les filles de sa chambre ont reçu le prix de propreté.

Note : Rebeca 22 janvier, 2010

Suite à l’attitude des filles de CM2, la Direction les a convoquées pour leur parler de leur comportement et leur faire comprendre qu’elles allaient être sanctionnées selon les directives du document fautes et sanctions. Tout d’abord, elles ont été priées de s’excuser auprès du professeur devant la direction de l’internat et de préparer pendant cinq jours les salles des classes au début et à la fin des cours (balayer, nettoyer les tables et les chaises, mettre les seaux d’eau, les éponges et le matériel nécessaire aux cours et à la fin vider les seaux et fermer les fenêtres).
Elles ont accompli convenablement les tâches qui leur ont été assignées à la fin de la semaine.
Leur attitude a été positive durant toute la semaine.

Rapport hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 08 au vendredi 15 janvier 2010

Le dimanche soir, les filles du CM2 ont empêché le professeur de faire son cours. Elles se sont mises d’accord pour ne pas répondre aux questions, ne pas aller au tableau, et même ne pas regarder le professeur. Le professeur a discuté avec elles à la fin du cours sur ce comportement. Yagana a prétexté qu’elle avait perdu son foulard, le professeur lui a donc fait savoir que ceci ne justifiait pas une telle attitude en cours. Après une longue discussion avec ces filles, elles se sont excusées mais juste à ce moment-là Yagana s’est mis à pleurer de manière inconsolable. Mazika a du la mettre à l’écart pour discuter avec elle. Auprès de Mazika, elle est revenue sur son histoire de foulard égaré. Après discussion avec Mazika, elle s’est calmée. Le lendemain le professeur nous a confirmé que les filles avaient eu un comportement très positif à son égard, elles se sont précipitées à leur arrivée pour lui porter ses affaires jusqu’au salon. L’équipe éducative a discuté durant la semaine sur les décisions à prendre face à ces comportements.

Echange RV-AV 12/01/2010

RV
Les grandes filles (Batou, Awa, Yagana, Hadiza) malgré le fait qu’après leur retour on sentait un net changement positif, le dimanche dernier, selon ce que le professeur du CM2 a dit à Mazika, elles se sont mises d’accord pour saboter son cours. Le professeur a dit à Mazika qu’il était même prêt à rompre son contrat avec l’internat ce jour-là, tellement il était déçu du comportement de ces filles. Il paraît qu’elles ne voulaient répondre aux questions et lorsqu’un des garçons répondait elles lui lançaient des regards foudroyants.

AV :
A notre avis, là, il faut réagir immédiatement voir le doc faute et sanction :

- Pour toute faute grave commise à l’encontre d’un membre du personnel
Excuses→ PLLP (Privation de loisirs pendant une longue période). Avertissement écrit avec communiqué à la famille. Si une deuxième faute a lieu, c’est le Conseil de Discipline qui devra juger de la situation.

Nous vous demandons de ne pas laisser passer ce comportement et de réagir très vite en appliquant le texte récemment créé de la façon la plus sévère possible. Pour nous, c’est une urgence absolue.

RV

Franchement, la semaine commence mal avec toutes ces histoires. Je suis très déçue de l’attitude de ces enfants. S’ils ne respectent personne qui va pouvoir les éduquer alors ? Le personnel ici se dit qu’avec l’attitude de ces enfants les gens vont commencer à quitter l’internat.

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Le père et la mère de Yagana étant absent j’ai informé son oncle sur son mauvais comportement à l’internat (provocation, désobéissance, non collaboration) avec les autres filles, mais elle a un travail passable à l’école. Il a pris l’engagement qu’il va rendre compte à son père et nous allons constater des changements dès son retour à l’internat.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

L’instituteur de CM2 A a affirmé que le travail d’Aboubacar est passable. Batou et Hadiza ont des problèmes d’écriture. Le comportement de ces enfants est en général bon. Mazika a dit qu’il a regardé les cahiers de Hadiza et de Batou, il pense que leur écriture ne semble être aussi mauvaise. Il pense qu’il n’y a pas de quoi trop inquiéter. Yagana travaille bien et le travail de Sarihou est passable.

Réunion Educative. Lundi, le 16 novembre, 2009

Cette réunion était consacrée uniquement à des questions liées à la scolarité des enfants.

Concernant le CM1/CM2,
Le professeur a aussi fait référence à Yagana, une fille intelligente mais qui met le désordre parce qu’elle n’arrête pas de parler de tout, même de ce qui ne concerne pas le cours.

Rapport Hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 30 au vendredi 06 octobre, 2009

Le jeudi soir, Mazika, Joëlle et moi nous avons convoqué les filles de la promotion 06 de l’école Dan Bassa après avoir été informés qu’elles frappaient les petites filles dans le trajet internat –école –internat. Il semblerait qu’en cours de route les plus grandes courent laissant les petites derrière-elles. Si ces dernières ne se dépêchent pas, les grandes les frappent ou le plus souvent Batou se charge de les pousser brusquement quitte à les faire tomber par terre. Joëlle les a demandé le pourquoi de cette attitude mais elles n’ont rien répondu de précis. Une des filles convoquées a dit seulement que les petites filles n’obéissaient pas toujours, sans donner plus d’explications. On les a dit qu’à l’internat, lorsqu’elles n’obéissent pas, le personnel ne les frappe pas et donc, qu’elles doivent agir ainsi envers les autres enfants. On les a fait comprendre que si on les fait partir avec les plus petites c’est parce qu’on les fait confiance et qu’on était déçus de leur comportement qui mettait même en danger les petites. Mazika a insisté sur le fait que si elles frappent les plus petites, on allait les mettre face à elles et on allait laisser les plus petites rendre le coup qu’elles ont reçu.

Rapport Hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 23 au 31 octobre, 2009

Les filles de la promotion 06 avec Nana Aicha et Dayaba S. de la promotion 07 ont été convoquées dans le bureau du Directeur par Anne, Luc, Marie, Mazika et Rebeca. L’objectif était de leur faire comprendre que certaines attitudes de provocation de leur part, tendant au non respect de l’autorité des éducateurs (en particulier Limana et Rebeca) n’allaient pas être tolérées au sein de l’internat. Suite à cette convocation, les filles ont été priées de s’excuser et de changer d’attitude si elles voulaient continuer à faire partie de l’internat. La décision de les convoquer vient du fait qu’elles ne se pressent pas toujours à obéir les ordres donnés même devant les plus petites. Lorsqu’elles sont punies, elles entraînent les plus petites, à tel point que, même ces dernières font la tête aux éducateurs. Ces comportements risquent de rendre problématique l’encadrement des enfants et nuire la motivation des éducateurs.

Discussion Marie Yagana et Awa durant sa visite en octobre, 2009

Yagana : mais tu es venue sans ton mari ?
Marie : mais je n’ai plus de mari, il est parti
Yagana : alors tu vis chez ta maman ou ton papa ou Luc ? ,
Marie : non, je vis chez moi
Y : mais qui te garde alors ??????
Marie : mon chien !
Yagana : mais…. il est tout petit !

Réunion Educative : Lundi, le 19 octobre, 2009
Yagana

Comportement

- Elle se moque des gens et s’en prend aux plus petits.
- Elle change souvent de comportement et de ce fait il est difficile de la cerner.
- Elle se montre comme quelqu’un de très fière. Elle aime se mettre en avant.
- Elle est espiègle et matérialiste. Elle ne cache pas dans ses comportements qu’elle aime l’argent
- Elle est très curieuse et veut être au courant de tout ce qui se passe à l’internat même lorsque certains choses ne la concernent pas directement.
- Elle soigne son apparence.
- Elle est serviable et donne la joie de vivre au sein de l’internat avec Awa.
- Elle ne rechigne pas lorsqu’il lui faut demander des excuses à un des éducateurs.
- Cette année, elle a été la première à adopter les grandes filles.
- Pour le moment, il semble qu’il n’y pas des conflits avec les autres filles de sa chambre mais il est encore tôt pour imaginer que la situation restera de la même façon.

Travail scolaire

- En cours de soutien, elle participe activement. Il faudra qu’elle apprenne gérer ses émotions afin que celles-ci n’aient pas de répercussions directes sur son travail scolaire. Elle laisse son tempérament prévaloir sur son travail.

Santé

- Abdou affirme qu’elle est en bonne santé et qu’elle n’a pas eu de paludisme malgré tous les cas qui se sont présentés au sein de l’internat. Il affirme aussi que le traitement de « fansidar » a bien montré son efficacité.

Observation :

- Il faut lui apprendre à doser sa manière de parler, d’extérioriser ses émotions et d’interpeller les gens.
- Entre elle et Sarihou, il y a toujours de bagarres. Depuis le début de l’année, ils se sont déjà bagarrés deux fois. Mazika a appris que le père de Sarihou a pris comme deuxième femme la grande sœur de Yagana. On se demande alors, s’ils transfèrent à l’internat des querelles familiales. Il faudra donc vérifier si les familles de ces deux enfants ont des problèmes.

Rapport Hebdomadaire. Rebeca Vega
Du vendredi 02 au vendredi 09 octobre, 2009

Le mardi soir durant le moment du repas, Sarihou qui avait provoqué Yagana en lui jetant des choses en pleine figure (selon ce que tous les enfants ont dit) a reçu un coup de fourchette violent sur le visage de la part de celle-ci. Il s’est mis à pleurer à chaudes larmes et a du être ramené par le groupe des garçons dans le bureau du directeur. Les deux enfants ont été confrontés mais aucun n’a pas voulu s’adresser la parole.

Certes, Yagana a agit avec impulsivité, mais on est tous d’accord sur le fait que Sarihou a souvent une attitude de provocation vis-à-vis des autres enfants mais aussi vis-à-vis de l’équipe éducative.

Présentation de Mazika Août/Septembre 2009
Enfant:Arrogante, hautaine et capricieuse ; forte influence sur les autres enfants et méchante à leur égard. Elle participe aux activités et malgré la tentative de fugue, elle se sent chez elle à l’internat.

Père : nonchalant et indifférent, il commence à s’intéresser aux études de sa fille (visite à l’internat, accueil de la mission Matassa…).

Village (Dounamari) : les gens ici affichent une indifférence (accueil froid lors de nos différents passages) ; hormis les parents des enfants qui ne se bousculent pas pour vous accueillir, c’est à peine si les autres habitants du village vous regardent ;de l’avis des autres partenaires, Dounamari es un village divisé. En ramenant les enfants cette année pour les grandes vacances, on a eu du mal pour tenir une AG ; dans ce village, ces genres des rencontres doivent toujours se dérouler devant la demeure du chef de village ; il faut intensifier la sensibilisation pour que tout le village accepte le projet et il urge de commencer des AGR dans ce village pour susciter une adhésion plus massive au projet internat. Il faut souligner que les enfants de ce village sont les plus récalcitrants de l’internat (comportement des grandes filles de Dounamari qui frisent l’insolence).

Rapport Hebdomadaire : Rebeca VEGA
Du vendredi 25 septembre au vendredi 02 octobre, 2009

Awa, Hadiza, Yagana, Batou et Dayaba Ali

Durant la première semaine, j’ai été surprise de voir que l’attitude de Nana Aicha n’a pas eu de répercussions dans la motivation d’Awa, Hadiza, Yagana, Batou et Dayaba Ali de rester à l’internat. Elles participent pleinement à toutes les activités et pour le moment aucune n’a parlé de vouloir retourner au village.

Rapport de mission de ramener les enfants en vacances
7,8 et 9 juin 09) : Visite dans les familles : (Tanout et Gangara )

Dounamari

J’ai rencontré le père de Yagana, de Sariou et de Hadiza ensemble. A chacun, j’ai donné le résultat du travail de son enfant. J’ai profité aussi pour dire aux pères de Yagana et de Hadiza de conseiller leur enfant afin qu’elles adoptent un comportement positif à l’internat. En effet je leur avais dit qu’il arrive à leur fille de ne pas parler entre elles et de refuser de faire certaines activités au niveau de l’internat. Ils avaient promis d’en parler à Oumara et à Abdoulaye pour qu’ils trouvent une solution.
Dans tous les villages ou Abdou n y était pas, j’ai remis les cachets de fansidar, demandé aux parent de veiller à ce que les enfants dorment sous la moustiquaire et qu’ils utilisent seuls leur brosse.

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
6,40 6,40 6,07

COMPTE RENDU MISSION TANOUT DU 08/05/09

A Dounamari

Nous avons réunis les parents des 6 enfants qui sont à l’internat à qui nous avions donnés des informations concernant la santé de leurs enfants, leurs comportements et leurs rendements scolaires qui sont en baisse pour la plupart d’entre eux et aussi sur la mésentente entre les filles issues de ce village. Nous avons également présenté l’animateur aux parents d’élèves et aux personnes ressources. Les parents se sont engagés à intervenir.

REUNION EDUCATIVE du 27/04/2009

Sa moyenne à l’école pour sa troisième composition est de 5,75

REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Résultat de la composition interne : 6,64

CR RENCONTRE PERSONNES RESSOURCES du 03-04 avril 2009

Présence de la maman de Yagana ce week-end à l’internat. A participé à la sensibilisation avec la SCOFI et la représentante de la protection de l’enfant.

CR REUNION EDUCATVE 30/03/09

Comportement : Méchante à l’égard des petites

Travail : Bon travail

Activités : Participe pleinement à toutes les activités

Santé : Bonne santé

Observations : on note un changement positif par rapport au début de l’année pour ce qui est de son comportement

CR MISSION TANOUT 26/02/2009

Sont présentes une tante de Yagana, mères de Batou et d’Issa, grand mère d’Awa et mère d’Oumarou, ainsi que la grand mère maternelle de Yagana.

Les mères et grand mères nommées ci dessus sont toutes OK pour dire qu’au début elles ne voulaient pas que les enfants partent à l’internat mais maintenant elles souhaitent vraiment qu’ils réussissent car ils ont quitté le monde du village et n’y ont plus leur place. Elles sont maintenant inquiètes à l’idée qu’elles ne réussissent pas. C’est la première fois que nous entendons de tels propos.....elles demandent également les matelas usés de l’internat. Elles posent des questions sur la santé des enfants, on les rassure.

Av demande ce que disent les enfants sur l’internat. Enf fait les enfants parlent peu mais ils se plaignent d’une chose, la distance entre l’internat et l’école. On insiste encore sur l’importance de l’échange entre elles et nous.

CR REUNION EDUCATIVE 16/02/09

Par rapport à aux résultats 2ème composition, les participants à la réunion ont souligné :
 Le manque de volonté de la part de certains enfants : Issa, Yagana, Batou et Sarriou qui peuvent faire mieux

Face à cette situation, il a été préconisé de discuter de leurs notes avec eux, d’en parler à leur parent et d’essayer de cibler les lacunes de chacun et de faire un suivi beaucoup plus individualisé.

LETTRE SPONTANEE de Yagana, avec les fautes d’orthographe et de syntaxes conservées…10/02/2009

Bonjour Tonton Luc,
Bonne Année 2009
Je serai très contente car je suis élève intéligent.
Je te remercie de ta lettre que tu mas fais
Tonton pourquoi quand vous êtres là vous ne parlez pas à nous ? Quand je serai au village je suis très contente avec mes amies et ma mère et inquiète de mois car je suis à Zinder.
Quand au village tu sais que nous allons au champs au marécage pour la culture du gombo pour faire un bonne travail avec ma mère et ma grand-frère quand je serai au village je mon travail comme préparer le repas comme chercher de l’eau au robinet comme aller chercher du bois
En brousse quand je serai partir au village je vais vend de riz + haricot de gallette, le beignet de pâté : tonton quand vous aurez à Français quelle est votre travail ?
Aurévoir tontotn luc. Bonne anné 2009

CR REUNION EDUCATIVE 12/01/09

Sur le deuxième point, le directeur a expliqué en détail la tentative de fuite de Yagana et de Nana Aicha :ces filles ont sauté de par la fenêtre et sont sorties par le portail de derrière qui est constamment ouvert en raison des travaux ;les deux nounous ont été alertées par les camarades de chambres des deux fugueuses qui à leur tour ont informé le directeur et Bachir ;très rapidement, on s’est lancé à leur trousse et par chance, le directeur réussi à mettre la main sur les deux gamines qu’il ramena à la direction. Le soir, devant toute l’équipe éducative, Yagana, à qui on a dit que son père sera au courant de cette escapade présenta ses excuses et prit l’engagement de ne plus jamais recommencer ; par contre, Nana Aicha resta muette comme une tombe mais devant l’insistance des éducateurs, elle déclara qu’elle ne veut pas rester à l’internat et son souhait est de rentrer au village ou elle compte poursuivre ses études.

Face à cette situation, en concertation avec la représentant de la fondation et Souleman, il a été convenu de convoquer les parents des enfants de Dounemari ; Oumara, le père de Awa avant de venir à l’internat avait confié à Souleman que les fille ont dit qu’elles sont battues par leur maître et automatiquement, lui ,il a pensé au directeur ;c’est lui qui représenta tous les parents et devant tout le monde, les filles ont dit qu’en réalité c’est à l’école qu’elles sont punies. On a aussi profité de cette occasion pour lire la lettre de Luc et d’Anne aux enfants devant la personne ressource de Dounemari.
Tous les éducateurs pensent que la vraie raison se trouve ailleurs ; pour certains, les mères des enfants y sont pour beaucoup de choses dans le comportement de ces derniers ; d’autres, ont fait allusion au mariage précoce et enfin, certains pensent que les enfants sont mieux surveillés cette année, raison pour laquelle, certains d’entre eux ont des difficultés à accepter la vie à l’internat.

EXTRAIT de MAIL de PER à AV le 9/01/2009
Oui en effet. C’est différent selon les filles. J’ai discute avec elles le jeudi soir. Yagana, quand je lui demande ce qu’elle fera après le cm2, si elle veut se marier au village ??!!! Me répond que non elle veut aller au collège. Pour nana, apparemment, au village certains lui ont mis dans la tête qu’elle doit se marier… elle voit les aspects positifs seulement (belle fête, etc). On discute bp la dessus avec Bachir aussi. C est un peu dingue cette tradition et ce qu on fait croire aux jeunes filles… après c est le désenchantement. Elles essaient alors de fuir leurs maris. Ca finit même parfois en tentative de meurtre… l âge légal c est 18 ans, pour la religion, la fille doit être formée, adulte …alors tout dépend des interprétations…
MAIL de CS 8/01/2009

Bonjour,
Je vous vous envoie ci-joint des comptes-rendus de situation, ainsi que le CR de la réunion éducative.

J’en profite pour vous dire que nous avons eu une tentative de fugue hier après-midi, pendant la sieste. Yagana et Nana Aïcha se sont enfuies et ont été rattrapées immédiatement.
Nous leurs avons demandé de réfléchir à ce qu’elles avaient fait et à l’exemple qu’elles donnent aux plus jeunes. Après discussions avec l’ensemble de l’équipe, Yagana nous a dit qu’elle ne recommencerait plus et qu’elle voulait rester à l’internat. Elle s’est même excusée le soir auprès de tous les adultes. Nous pensons qu’elle se fiche un peu de nous et qu’elle n’a fait ça que pour prouver aux autres filles qu’elle aussi peut poser des actes.
Pour Nana Aïcha, la situation est différente : elle ne dit rien, ne veut pas s’expliquer, ni discuter. Cette fille, contrairement à Yagana est la seule fille de son village et cela doit être difficile pour elle. La séparation d’avec sa famille et sa communauté est plus compliquée pour elle que pour les autres filles. Elle semble réellement vouloir rentrer au village. L’internat lui pèse vraiment beaucoup.
Il a été décidé de faire venir les parents de deux filles pour avoir une discussion avec eux et qu’ils en aient une avec leurs enfants, afin de clarifier les choses.
A suivre…

Bonne journée

Extrait de REUNION EDUCATIVE 5/01/09 par CS

A Dounamari, ma mission n’a pas pu voir les parents de Yagana (son père est actuellement au Nigéria, mais passera à l’internat à son retour), ni de Sarihou.
Il semble qu’il y ait une mésentente profonde entre le père de Yagana et le reste du village, ce qui complique la gestion des situations difficiles de l’internat (comportement des filles). D’après les membres de la mission, le père de Yagana n’appartient pas au même mouvement religieux que les autres. Il est précisé que Yagana et Sarihou sont cousins.

RESUME AV du retour des enfants 3/01/2009

Batou Hadiza et Awa se sont enfuies au moment où matassa est venu chercher les enfants mais Yagana ne s’est pas enfuie car sa mère l’avait retenue prisonnière à la maison. Yagana est donc rentrée à l’internat comme prévu. Mais rapidement elle a dit qu’elle allait tenter de s’enfuir de l’internat. (voir cr mission mat 01 01 2009)

CR MISSION MATASSA 18/12/2008

Malheureusement on n’a pu voir le père de Yagana et de Sariou ; on laissa leur bulletin à l’instituteur du village et nous lui avons dit de dire aux parents des deux enfants que l’on voudrait les rencontrer en revenant pour le ramassage.

Cr complémentaire du retour de mission par CS donné lors de la RE du 5 01 2009
A Dounamari, ma mission n’a pas pu voir les parents de Yagana (son père est actuellement au Nigéria, mais passera à l’internat à son retour), ni de Sarihou.
Il semble qu’il y ait une mésentente profonde entre le père de Yagana et le reste du village, ce qui complique la gestion des situations difficiles de l’internat (comportement des filles). D’après les membres de la mission, le père de Yagana n’appartient pas au même mouvement religieux que les autres.
Il est précisé que Yagana et Sarihou sont cousins

YAGANA KARIMOU Réunion éducative le 20/10/08 :

Yagana fait partie des filles qui ont une grosse influence sur l’ensemble des filles (avec Batou). Elle a un caractère de leader. Lorsque les filles veulent s’exprimer, sont appelées par un adultes… Yagana est toujours présente et peu freiner les autres par sa présence.
Elle est très intelligente, parle très bien le français (comprend très bien et sait de faire comprendre), mais possède un sale caractère (humeur difficile) et elle est rancunière.
Elle peut se montrer "impolie" : lorsqu’un adulte fait des remarques sur son comportement, elle s’empresse de faire des commentaires en béribéri, langue qu’aucun adulte ne comprend. Il ne faut pas la laisser faire, le but n’étant pas de l’empêcher de parler sa langue, mais de lui expliquer que si elle a quelque chose à dire à un adulte, elle peut le faire en français (ou en haoussa) et qu’elle ne doit pas contesté les remarques qui lui sont faites.

Scolarité :

Bonne élève mais pas consciencieuse. Elle néglige beaucoup de choses dans son travail (éléments recueillis auprès des adultes ayant travaillé à l’internat l’année dernière).
Question : Etant présente partout, a-t-elle la possibilité, dans l’état actuel des choses et compte-tenu de la place qu’elle occupe à l’internat, de se concentrer sur un sujet donné (cours de soutien) ?

Activités :

Se responsabilise encore beaucoup lors des activités organisées par l’adulte : prend les petits sous son aile (prend la place de l’éduc). Mais participe volontiers aux activités proposées.

Santé :

Aucun problème de santé.

Objectifs de travail :

Yagana doit prendre moins de responsabilités vis-à-vis des plus petits (ex : à table, au cours des jeux…). Pour cela, il faut responsabiliser u peu plus les autres sur des choses qu’elle a "pris en main".
Néanmoins, il faut faire attention de ne pas la freiner sur ce qu’elle est. Elle est un "leader naturel", ce qu’il faut mettre en avant. Il faut être vigilant quant à la place qu’elle prend et qu’elle occupe vis-à-vis des autres. Il ne faut pas la minimiser, mais lui donner la possibilité de se mettre en retrait en la sollicitant moins.

Comportement/personnalité

Activités
Visites extérieures
OCTOBRE - NOVEMBRE
2006

Assez tête en l’air. Elle ne suit pas le groupe et à pieds par exemple, elle ne fait pas attention aux véhicule mais regarde partout et s’écarte du groupe facilement.
De nature très agréable et drôle, elle joue le rôle du clown et domine le groupe, avec Awa. Toutes les deux s’entendent très bien. Elle a une force physique supérieure aux autres et en abuse parfois, mais de moins en moins.

Elle fait parfois quelques bêtises mais, contrairement à Sarihou, les regrette ensuite et démontre sa bonne foi.

Elle aide d’elle même les nounous pour les tâches ménagères. A l’hôpital, le Docteur Daouda a remarqué qu’elle avait les mains abîmées parce que, dans son village, elle pilait le mil.

Elle a eu la visite de membres de sa famille en septembre.

DECEMBRE - JANVIER
2006

Très fort caractère, elle ne supporte pas l’injustice et vit tout entièrement, à fond. Peu discrète, elle est parfois épuisante.
Elle est également très sensible, se vexe rapidement.

Elle n’apprécie pas particulièrement le basket et réclame même d’y aller en voiture ! Elle joue très bien aux osselets et aime les livres.
Elle supporte mal de perdre lors d’un jeu et boude souvent.

FEVRIER - MARS
2006
Toujours très fière et susceptible mais pas rancunière.

Elle joue à la maîtresse d’école, et même si elle ne domine pas toujours,

Toujours pas de visite, ce qui la rend triste et parfois agressive.

Elle est souvent jalouse d’Awa car elle a des visites mais elles restent très amies.

Elle aime ordonner et diriger les autres filles.
C’est celle qui parle le plus de sa famille et la réclame.
MARS - AVRIL
2007

Visite de son papa le 24.04
Toute la journée.
Yagana était vraiment ravie.
Il a donné 2000 F pour confection d’une robe avec le pagne qu’il avait donné lors de la mission au village.
26.10.07
Elle est devenue leader chez les filles mais n’avait pas forcément une bonne influence au début (moqueries, désobéissance). Elle s’assagit mais est toujours un peu caractérielle. Elle réclame beaucoup, recherche de l’attention.

A besoin de mener les activités, de diriger les autres. Depuis que Nana est dynamique et parle beaucoup pour essayer d’apprendre le français, elle se montre parfois jalouse et boude. Cependant, en réaction, elle me parle de plus en plus en français, pour s’imposer, prouver qu’elle, elle sait déjà ! C’est une « compétition », stimulation très positive entre elles.