Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2007 > Dayaba Ali

Dayaba Ali

Le 30/04/2017 Mahamane Sani
Mail d’ Ali
Bonjour,
> > > Haoua Ali, Makai Agi, Fatimata Idi et Dayaba ali vont en stage de deux
> > mois à partir de cette semaine. Haoua et Makai ont choisi tesker pour
> > passer leur stage. Elles quitteront demain matin. Dayaba a choisi Gagawa,
> > presque chez elle et Fatimata a choisi Tanout. ces dernières quitteront le
> > vendredi. Toutes les dispositions matérielles et financières sont prises
> > pour leur mise en route. Après ce stage, l’année est terminée pour elles.
> > > D’autre part, Fatimata est revenue de Koussa en bonne santé.> > > Merci
> > > Bon début d’après midi
A) Données générales
Age : 13 ans (Née vers 2000)
Sexe : Féminin
Village d’origine : Gobroua, Gangara (Action : Soutien Scolaire).
Date d’arrivée à l’internat : 2007

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Nom du père : ALI Age : père décédé. Son oncle vit à Gobroua.
Nom de la mère : NANA (Sa mère s’est remarié vit dans un village à yarda, village voisin de Gobroua) Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : un homme, une femme et 10 enfants. Elle a 4 frères : Habibou, Binia, Hassia, Mourtala (Libye).
Patrimoine du ménage : 2 champs, 2 greniers
Revenus : Agriculture et élevage
Dayaba a un lien de parenté avec le chef du village

C) Lien avec les personnes ressources
Lien de parenté avec le chef du village

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
Elle est cousine de Salissou Assan et d’Abdoulrazak Harouna

E) Tuteur
Elh Hadji Issa

F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009 et sorties en ville
Elle a été visitée deux fois, une fois par son frère et une fois par sa mère
Elle est sortie en ville plusieurs fois chez le personnel de l’internat

G) Parrain français
Depuis son arrivée, elle a réceptionnée 6 fois de son parrain français et 0 fois durant l’année scolaire 2008/2009

H) Commentaires sur son comportement

C’est une fille bavarde et sociable. Son tempérament est agréable. Elle est très attachée à sa mère et de ce fait, elle se montre parfois nostalgique du village. Elle a réussit à bien s’intégrer à l’internat et au groupe des filles kanuris, tâche difficile car ces dernières restent souvent regroupées entre-elles (Nana Aicha, Awa, Hadiza, Yagana).

Hamady 18/04/2015
Accompagné d’Ali, nous avons pris Dayaba en recadrage sur ses résultats scolaires qui ne cessent de chuter. En lui tendant ses copies de devoir, elle a fondu en larmes. A la question de savoir qu’elle est son problème, elle n’avait pas de réponse. Mais nous avons constaté que cette adolescente est très agitée depuis au moins un mois.

Hamady : Hormis Ousséina, toutes les grandes filles qui étaient malades sont revenues à l’internat le dimanche 27 avril. Elles vont toutes bien sauf Bindi qui présente encore des signes de faiblesse.

Hamady 13/04/2014
a piqué une crise d’hystérie le jeudi 10 avril 2014.

Hamady 22/02/2014
Toutes les filles qui s’étaient retirée de l’atelier élégance dont Dayaba, ont envoyé une lettre à la direction de l’internat pour présenter des excuses et annoncer leur engagement à reprendre les répétition.

08/13 Entretien avec la mère de Dayaba Ali
- Quel métier pour votre fille ?
- Infirmière
- Vivra-t-il en ville ou au village ?
- Personne n’échappe à son destin
- Allez-vous le laisser terminer ses études ?
- Je commence à m’inquiéter car pour nous,une fille de son âge doit aller chez son mari.
- Combien de temps lui reste-t elle pour finir ?
- Beaucoup en réalité mais il lui faut obtenir son BEPC (3ans) avant de commencer à parler mariage.
- Je t’informe que ta fille est encore jeune et en la mariant trop jeune, elle risque d’être une fistuleuse avec toutes les conséquences que tu connais.
- De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ?
- Très bonne intégration
- Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ?
- Je veux qu’on lui change de chambre si possible cette année mais de manière discrète
Commentaire du Directeur : Une mère qui commence à penser au mariage de sa fille ;il faut une certaine vigilance et faire en sorte que la fille aime l’école

RE : du 03/12/2012 : Mise en dossier le 04/12/2012 :
Dayaba Ali : Elle est une fille serviable, toujours souriante, respectueuse et s’entend bien avec ses camarades. Elle est taquine et bavard par fois. Sur le plan académique elle a des difficultés mais a de la volonté. Elle s’améliore petit à petit. Elle participe activement aux activités est une bonne comédienne mais n’est pas dans l’atelier de théâtre. Elle a une grande amélioration sur son hygiène (elle est toujours propre depuis son retour). Elle est suivie dans le groupe en difficulté.

Mise en dossier le 02 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)
Village Gobroua
1.Nom de l’enfant :
Dayaba
2. Nom du père :
Ali
3.Nom de la mère :
Nana
4. Evolution de la famille :
4 enfants
5. Etat de santé de l’enfant bon
6. Description ante de l’enfant :
Un peu renfermé mais respectueuse
7. Changements observés Une fille docile et prête à rendre service
8. Réaction de l’enfant Une grande surprise dans ses yeux en nous croisant dans une ruelle de son village
9. Motivation <>
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène A ses amies
17.Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père :
20. Commentaire de la mère : Quand je la regarde, je suis très contente qu’elle soit avec vous-même si souvent elle me manque
21Commentaire du directeur : Une mère qui est contente de la présence de sa fille à l’internat

Mise en dossier le 16 Mai 2012 :
Le 05 Mai 2012 : Entretien avec Dayaba Ali par Nana Fassouma : Dayaba a perdu son père avant même son sevrage. Elle dit que presque toutes ces amies du village sont mariées mais elle ne songe pas au mariage dit-elle. Elle a promis son retour à l’internat de même que toutes les autres filles car dit-elle, elle n’a pas entendu une pensée même de non retour. Comédienne et toujours gaie, elle manifeste visiblement sa joie de vivre à l’internat. Elle à une façon correcte de vivre en groupe c’est pourquoi elle n’a pas de problème avec ses camarades. Elle est très respectueuse.

11/04/2012
Peu d’évolution notable mais de la motivation. Concernant ses difficultés scolaires elle semble avoir des problèmes de prononciation sur certaines syllabes. En étude de texte, petite progression selon Ibrahim. Pas d’évolution selon Mazika et Samba.

Compte rendu du comité de suivi du 19/03/2012

DAYABA ALI
Problématique de l’enfant : travail scolaire en baisse. Dayaba a des difficultés en lecture mais elle a envie d’apprendre. Risque de décrochage scolaire.
Vie Sociale : très sociable avec les autres enfants. Dayaba est l’animatrice de sa chambre. Elle respecte le cadre éducatif.
Vie scolaire : Elle a des problèmes en lecture. Elle n’apprend pas suffisamment ses leçons. Elle a demandé récemment de l’aide en étude de texte. Elle manque de confiance en elle.
Hygiène : Bonne hygiène mais peu d’habits. Elle porte souvent les mêmes.
Santé : RAS
Contexte familial : Orpheline, père décédé. La mère s’est remariée et elle est favorable aux études de sa fille.
Stratégies éducatives : problème scolaire uniquement. Mise en place d’un dispositif de remédiation scolaire.
-  Leçons : mazika
-  Lecture : samba
-  Etude de texte : ibrahim

11/04/2012 comité de suivi
Peu d’évolution notable mais de la motivation. Concernant ses difficultés scolaires elle semble avoir des problèmes de prononciation sur certaines syllabes. En étude de texte, petite progression selon Ibrahim. Pas d’évolution selon Mazika et Samba.
Av Mon impression pendant les cours de soutien scolaire le soir c’est qu’elle ne comprend rien, mais rien du tout de ce qu’elle apprend. Est-ce qu’il serait possible de lui faire faire des exercices de dialogue avec un autre enfant (bichara par exemple) où on les oblige à se parler en français et se poser des questions. Ça avait bien marché..
Je l’avais fait avec salmey et bichara et j’avais initié le dialogue par la question
Est-ce que demain tu vas au marché ? … pour acheter quoi ? avec qui ? etc… c’est juste une idée.. mais j’en ai parlé avec marie qui fait faire régulièrement ce genre d’exercice avec ses élèves en espagnol.
ses notes n’ont fait que baisser depuis qu’elle est à l’internat.

Le 17 Mars 2012 :
Le 07 Mars 2012 : Entretien avec Dayaba Ali 07 par Nana Fassouma : -N F : Après tes études qu’est ce que tu veux étre ? –D A : Comme vous c-a-d enseignante. – N F : Connais-tu le travail de l’enseignant ? –D A : Oui éduquer les enfants. –N F : Pourquoi tu choisis le métier de l’enseignant ? –D A : Pour aider mes parents, ce qui m’a aussi enseigné et je veux étre fonctionnaire pour étre heureuse dans la vie. –N F : Tu sais comment on devient enseignant ? –D A : Non –N F : Après le cycle primaire tu obtiens ton CFEPD pour entrée au collège d’enseignement généralCEG ou après (4 ans : 6ème 5ème 4ème 3ème) tu obtiens le diplôme BEPC qui va te permettre d’étre orienté à l’école normale ou l’on fait la formation d’enseignant de deux ans. Tu sors avec un diplôme de CFEN qui étre instituteur adjoint. Conclusion : Tu peux bien sur réussir si tu percevras dans le travail. A l’école il faut bien travailler et c’est ca qui va te permettre de réaliser ton projet. Quand tu seras enseignant, à chaque fin du mois tu auras un salaire qui te permettra de subvenir à tes besoins.

RE du 20 Février 2012 :
En réunion éducative lors de l’évaluation des compositions interne, il est remarqué que bien qu’elle a un niveau faible, elle démontre une réelle volonté de vouloir progressée. Ibrahim son répétiteur s’est chargé de l’aider dans ce sens.

Rapport samba 3 02 12
Dayaba Ali, il y’a aussi une bonne amélioration. Ce qui est encourageant pour elle, elle est courageuse et veut étudier.

Le 19/12/2011 : RE. 12. 2011 :
Dayaba Ali : Elle est sérieuse, serviable, propre et acceuillante. Elle est animatrice et aime faire la comédie avec ses pairs. Elle a des difficultés sur le plan accadémique bien qu’étant pas dans le groupe des enfants en difficultés. Enfant propre et ouvert a tout le monde.

1. Dayaba Ali : RE 23 05 11
Elle a un bon comportement dans l’ensemble.
Cette file a des bon rapports avec les autres enfants ;elle ne doit pas beaucoup s’exprimer dans une chambre ou elle se retrouve avec les grandes filles du collège.
Elle respecte le personnel ;certains ont souligné son évolution dans le bon sens sur le plan comportement.
Dayaba participe aux activités. Sans rechigner ; elle aime jouer au ballon prisonnier.
Pour les activités scolaires, elle a fait beaucoup de progrès dans le cadre des cours des enfants en difficultés.

Re 07 02 11
Dayaba Ali : cette fille est respectueuse et serviable ; certains éducateurs pensent qu’elle est beaucoup plus tournée vers les jeux que le travail ; elle est distraite pendant les cours et sur le plan académique, elle à des difficultés ; Chaque midi, avant de retourner à l’’école, elle vient réciter ses leçons avec Mazika suite à la plainte de son éducateur. Bravo mazika ! si tous les enfants faisaient ça, tu n’aurais plus une minute pour toi !!!

Réunion avec l’équipe éducative pour faire le bilan de l’année. Mercredi, le 23 juin 2010

Pour le CE2 Bachir affirme que Salissou et Dayaba Ali sont à suivre de près. Dayaba a des difficultés en lecture.

Compte rendu : mission retour des enfants aux villages 30/5/2010 et 31/5/2010

Entretien avec l’oncle d Dayaba

Elle va se remettre au travail ; on va lui parler et pour ce qui est de son sale caractère qu’elle affiche quand on la gronde, nous allons lui donner des conseils et si elle ne change pas, nous allons utiliser le bâton ; de votre côté, n’hésitez pas à utiliser la cravache.

Réunion Educative 25 mai, 2010

Elle est serviable, respectueuse et gentille. Elle est joyeuse. Elle est de bonne humeur en général. Elle est bavarde et curieuse. Elle est un peu immature. Dès qu’on la punit, elle se renferme et il devient impossible de la faire parler. Lorsqu’elle veut faire quelque chose, il est impossible de la faire changer d’avis.
En ce qui concerne son travail scolaire, elle a d’énormes difficultés. Cependant, elle s’intéresse de plus en plus aux études.

FORMULAIRE ENFANT

Nom de l’Enfant : Dayaba A (07)
Encadreur : Bachir
Date : Avril, 2010

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
- Serviable, énergique et expansive.

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
- Positive, du fait qu’elle ne manifeste pas son envie de quitter l’internat quelque soit son mécontentement ; elle fait sa crise et le lendemain tout rentre en ordre.
.
En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
- Oui, sur le plan psychologique pour connaître son état mental (si elle n’a pas de trouble psychique ou psychoaffectif).

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
- Non, mais son caractère n’est pas le plus souple.

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
- Elle réagit avec promptitude et enthousiasme.

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
- Oui.

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)
- Non.

Rapports entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Non

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Oui, Nana, Zeinabou, Haouaou et Batoula.

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
- C’est le cas.

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
- Oui, elle aime se distraire et s’amuser avec les autres.

Rapports en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
- Non.

Village

L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
- Non, même en cas d’affliction elle se renferme pendant un certain temps et oublie tout.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
- Non.

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
- Elève faible.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
- Légèrement en mathématique.

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
- Lecture et leçons.

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
- Oui, une consultation auprès d’un psychologue.

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
- Elle participe à toutes les activités avec ferveur.

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?
- Les activités culturelles.

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
- 

Conclusion :

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
Elle a évolué positivement.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ? Lesquelles ?
- Oui, intensifier les séances de remise à niveau et la faire beaucoup lire.

Février 2010

Toutes les filles de sa chambre ont reçu le prix de propreté.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

Elle a été décrite comme respectueuse et gentille. S’il y a un climat de bonne entente avec elle tout se passe bien. Elle est sensible mais elle peut aussi se montrer impolie car lorsqu’il s’agit de résoudre un problème, elle peut refuser de parler catégoriquement. Elle ne s’affirme pas trop de ce fait, elle suit l’influence de Nana Aicha. A propos de cette dépendance, il a été évoqué le fait qu’elle doit se déplacer pour aller voir sa mère qui vit dans un autre village et qu’elle est donc gardée par une marâtre. Elle pourrait avoir un manque d’affection.

En ce qui concerne son travail scolaire, son encadreur à l’internat affirme qu’elle a un faible niveau et qu’elle dépasse de peu Salissou. Elle a du mal à travailler toute seule et lorsqu’on la pousse dans son travail scolaire, elle se met à pleurer systématiquement.

Rapport Hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 23 au 31 octobre, 2009

Les filles de la promotion 06 avec Nana Aicha et Dayaba S. de la promotion 07 ont été convoquées dans le bureau du Directeur par Anne, Luc, Marie, Mazika et Rebeca. L’objectif était de leur faire comprendre que certaines attitudes de provocation de leur part, tendant au non respect de l’autorité des éducateurs (en particulier Limana et Rebeca) n’allaient pas être tolérées au sein de l’internat. Suite à cette convocation, les filles ont été priées de s’excuser et de changer d’attitude si elles voulaient continuer à faire partie de l’internat. La décision de les convoquer vient du fait qu’elles ne se pressent pas toujours à obéir les ordres donnés même devant les plus petites. Lorsqu’elles sont punies, elles entraînent les plus petites, à tel point que, même ces dernières font la tête aux éducateurs. Ces comportements risquent de rendre problématique l’encadrement des enfants et nuire la motivation des éducateurs.

Rapport Hebdomadaire : Rebeca VEGA
Du vendredi 25 septembre au vendredi 02 octobre, 2009

Awa, Hadiza, Yagana, Batou et Dayaba Ali

Durant la première semaine, j’ai été surprise de voir que l’attitude de Nana Aicha n’a pas eu de répercussions dans la motivation d’Awa, Hadiza, Yagana, Batou et Dayaba Ali de rester à l’internat. Elles participent pleinement à toutes les activités et pour le moment aucune n’a parlé de vouloir retourner au village.

Rapport de mission de ramener les enfants en vacances
7,8 et 9 juin 09) : Visite dans les familles : (Tanout et Gangara )

Gobroua

- Par chance, sa mère se trouvait à Gobroua et grande fut sa joie de revoir sa fille ; elle avait promis de la conseiller pour qu’elle n’adopte pas le comportement négatif de ses camarades de chambre. Elle veut que sa fille aille très loin dans ses études.
- Dans tous les villages ou Abdou n y était pas, j’ai remis les cachets de fansidar, demandé aux parent de veiller à ce que les enfants dorment sous la moustiquaire et qu’ils utilisent seuls leur brosse.

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
7,3 8,22 7,37

Avril, 2009
Visite des mères de Gobroua, le week-end passé, elles sont reparties le lundi. Très contentes, elles demandaient quand j’irai à Gobroua. Présentes les mères de Rachidou, Dayaba Ali, Harira, Lawali. Très positif, car les pères s’y étaient engagés pour la réunion des personnes ressources mais elles n’étaient pas venues. »
REUNION EDUCATIVE DU 27/04/2009
Sa moyenne à l’école pour la troisième composition est de 7,68
Comportement : Bavarde et respectueuse, serviable et sociable
Travail : Assez bon travail
Activités : Participe aux activités de manière active
REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Résultat de la composition interne : 6,38

CR MISSION TEGOUMAR 14/03/2009 :
Rencontre des 5 autres pères : Lawali, Rachidou, Dayaba (son oncle), Harira, Razak.
Les pères se sont concertés et ont donné chacun de l’argent pour leurs enfants. Nous ne voyons aucune femme.

Son oncle donne à Dayaba : 500F

RAPPORT HEBDOMADAIRE RV du 13/04/2009 au 20/04/2009

Dayaba Ali et Nana Aicha : En les écoutant réciter le cours d’histoire-géo, je me suis aperçue qu’elles ont encore des problèmes de prononciation en français. Pour Nana en particulier sa lecture en français n’est pas très fluide.

CR REUNION EDUCATIVE du 19/01/09 :

Dayaba Ali : Les éducateurs sont tous d’accord que cette fille est gentille, respectueuse et serviable ; il a été remarqué qu’elle ne suit pas les grandes filles dans leurs bêtises et tente de s’affirmer dans cette chambre qu’elle partage avec elles.
Dayaba est trop attachée à sa mère si bien que régulièrement elle est prise par une crise de nostalgie qui annihile ses énormes capacités.
Sur le plan scolaire, elle travaille bien mais cette fille à besoin réellement de la visite de sa mère.

CR MATASSA retour des villages 03/01/09 :

Nous avons fait un crochet à Yarda pour prendre Dayaba Ali qui vit avec sa mère ; elle nous confia que sa fille a révisé ses leçons durant les congés, qu’elle fait les cinq prières. La mère a promis de venir à l’internat pour voir sa fille.

CR MISSION MATASSA retour des enfants 19/12/2008 :

2. Les enfants de la zone de Gangara (19-12-08)
2.1.Yarda

Dans ce village, nous avons déposé Dayaba ALI ; l’entretien a eu lieu avec sa mère qui est revenue du champ pour s’entretenir avec nous.
Il ressort de cet entretien les informations suivantes :
 Dayaba a perdu son père il y a 10 ans
 Sa mère : Nana Lassane
 Elle a 4 frères :Habibou,Binia,Hassia,Mourtala(Lybie)
 Elle est la cousine de Salissou Assan et d’Abdoulrazak Harouna

• La motivation des parents repose sur la présence d’une école dans le village (Tégoumar) et une mère qui dit ceci à propos de l’éducation : « Tant qu’elle n’est pas exclue, elle continuera ses études »
De notre côté, nous lui avons dit que son enfant à un bon comportement à l’internat mais il lui arrive de pleurer fréquemment lorsqu’elle pense à son village ; malgré cette nostalgie, elle a pu avoir 7,72 de moyenne ; elle fut très contente du travail de sa fille et pour la nostalgie, elle va en parler à un marabout. Elle a promis de venir visiter sa fille à l’internat pour apaiser cette nostalgie.
On lui a demandé de veiller à ce que Dayaba fasse son sommeil sous la moustiquaire, qu’elle utilise seul sa brosse à dent, son savon et sa pommade ;si son enfant est malade, elle doit le conduire au niveau d’un centre de soin et de nous appeler si le cas est alarmant.

Village yarda : Arrivée 17h

La mère de Dayaba après traduction a approuvé la décharge et donné un avis favorable aux visites dans les familles.
Pour le tuteur elle a donné le non Elh Hadji Issa quartier Kofa Tara. Abdou Souley a été présenté comme nouveau chef du projet la mission a quitte a 17h40.

Comportement/personnalité

Activités
Visites extérieures
26.10.07 :
Enfant très sensible. Notamment aux remarques des autres qui la font facilement pleurer. Elle rit aussi et passe d’une émotion à une autre. Elle est plus éveillée qu’elle ne peut le paraître et est maintenant bien intégrée.
Enfant éveillée, active, curieuse qui s’intéresse à tout et pose des questions.
23/12/2013
Entretien avec la mère de Dayaba Ali:Visite des parents
- Dayaba est en classe de 6eme ;il lui reste 3ans pour faire le BEPC si elle ne redouble pas.
- c’est très long et nous, au village, une grande fille sans attache est un danger permanent.
- elles reçoivent des cours qui peuvent leur permettre de faire face à certaines éventualités.
- le problème est plus aigu au village, car il est difficile de contrôler une fille ; dès qu’elle commence à grandir tous les regards sont braqués sur elle au village et surtout que vos enfants quand ils rentrent, ils sont les plus propres.
- pense à toutes les années que votre fille a passé à l’internat et si demain elle réussit elle peut t’aider.
- on verra avec le temps et tout dépendra de ces capacités à aller loin.
- elle fait des efforts.
- on lui souhaite bonne chance et du courage aussi à vous et tous nos remerciements.