Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2007 > Maria Malam

Maria Malam

A) Données générales
Age : 13 ans (Née vers 2000)
Sexe : Féminin
Village d’origine : Gouargouzou, Gangara (Action Soutien Scolaire).
Date d’arrivée à l’internat : 2007

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Ses parents sont divorcés. Sa mère vit à Guidan gado, son père à Tanout.
Maria vit chez de son oncle.

Nom du père : Maman Age :
Nom de la mère : Hadiza Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : 1 homme, 1 femme et 4 enfants. Hajara (grande sœur)
Patrimoine du ménage : 4 champs et 2 greniers
Revenus : Agriculture et élevage

C) Lien avec les personnes ressources
- 

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
Elle est la tante d’Alia et elle a des liens avec Rabé

E) Tuteur
- 
F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Elle a été visitée par le chef du village une fois
Elle est sortie plusieurs fois chez le personnel de l’internat

G) Parrain français
Depuis son arrivée, elle a réceptionné 4 fois et 1 fois durant l’année scolaire 2008/2009

H) Commentaires sur son comportement
Elle est espiègle et agitée. Elle s’amuse à provoquer et à aller au-delà des limites établies. Elle cherche à être entourée d’affection. Son comportement est contradictoire, elle peut se montrer insolente envers le personnel, cependant, elle peut beaucoup solliciter l’adulte au point d’être très collante.
Elle n’a pas beaucoup d’amis à l’internat. Yagana lui tient souvent compagnie.
Lors des activités périscolaires, elle a tendance à rester à l’écart.
Elle urine souvent dans son lit.

Hamady 21/10/2015
Maria a décidé de rester dans le système scolaire normal. Elle veut travailler et dit avoir regretter son comportement de la rentrée.

Hamady 19/10/2015
je lui est rappelé qu’elle brillé à la rentrée par son refus de retourner à l’internat. Il nous a fallu mobiliser ses frères et le village pour qu’elle change d’avis. Je ne lui demanderai pas les raisons. Parce que je n’ai pas de chance de les connaître. Ce qui nous laisse supposer qu’elle ne reviendra pas l’année prochaine. Alors que notre objectif est de la laisser rentrer au village avec au moins une qualification. Donc, le choix lui revient de faire une formation rapide et rentrer au village ou continuer son cycle scolaire normal. Elle doit me dire son choix cet après-midi. Pour rappel, Maria est en difficulté scolaire depuis plusieurs années. Pour elle réussir le brevet serait un succès extraordinaire. Donc, une réorientation serait la bienvenue pour cette gamine.

Hamady 03/10/2015
Maria est arrivée à l’internat hier soir vers 20 heures. Elle est venue seule et n’était pas accompagnée. Les enfants l’ont chaleureuse accueillie.
Elle a bien mangé avant d’aller au lit.
Comme stratégie éducative, j’ai demandé à tout le personnel de ne pas aborder le sujet avec cette fille. On lui donne quelques jours avant de l’approcher afin de connaître les raisons pour lesquelles elle ne voulait pas venir.

Hamady 28/09/2015
Le frère de Maria a téléphoné ce matin pour nous signifier qu’il a eu un entretien avec sa sœur. Ils se sont entendus. Maria viendra le vendredi. Il a beaucoup remercié l’internat de l’avoir sollicité autant. Grâce à cette sollicitation, il venait de comprendre (découvrir) tout le rôle qui est le sien dans l’éducation de Maria. Nous attendons son arrivée pour en savoir plus sur les raisons de cette décision soudaine. Pour ailleurs, Maria vient de nous donner l’alerte selon laquelle nous auront du mal à la maintenir à l’internat.

Hamady 27/09/2015
Tous les enfants de Gouagourzou sont rentrés à l’internat sauf Maria. L’accompagnant a dit que Maria a rebroussé chemin au moment où ils étaient arrivés dans un village voisin. Elle a profité d’une inattention du groupe. L’accompagnant l’avait poursuivi. Mais vu son age, il ne pouvait la rattraper. Aussitôt arrivé, à l’internat il nous a donné l’information. Nous avons appelé le grand frère de Maria Qui a confirmé que la fille était déjà au village. Ali a longuement communiqué avec lui pour le convaincre de ramener Maria à l’internat. Mais il n’a pas n’a pas accepté. Son seul prétexte est qu’il n’a pas les moyens de ramener Maria : sa moto est en panne et il n’a pas d’argent. Quant à Maria, j’ai mis une trentaine de minutes à la convaincre sans succès. Demain je demanderai à Hassan de rentrer en contact avec la famille afin cette ado revienne à l’internat avant la rentrée des classes.

Ali 08/2015 : Mission de suivi
Village Gouagourzo
1. Nom de l’enfant :
Maria
2. Nom du père :
Maman
3. Nom de la mère :
Hadiza
4. Evolution de la famille :
2 enfants
5. Etat de santé de l’enfant En forme
6. Description ante de l’enfant :
Esprit immature
7. Changements observés Un peu éveillée
8. Réaction de l’enfant Elle est assise à côté de nous avec gaieté.
9. Motivation Soutien aux ses études..
10. Activité de l’enfant au village Tâches ménagères
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène Elle est seule car sa sœur s’est mariée.
17. Utilisation de la moustiquaire Accrochée
18. réponse du la tante :
Quel métier pour votre fille ? Dieu décidera.
Vivra-t-il en ville ou au village ? quel que soit le lieu.
Allez-vous la laisser terminer ses études ? oui elle doit étudier et le mariage n’est pas à l’ordre du jour.
De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ? Elle s’amuse bien avec ses amies.
Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ? elle dit qu’elle a passé un séjour agréable à l’internat.
Commentaire de la tante : je souhaite que ma nièce ait un bel avenir à travers l’école.

20. Commentaire du directeur pédagogique : Une tante décidée à soutenir l’éducation de sa nièce mais pas très convaincante d’autant plus que les parents biologiques de la fille ont le dernier mot.

Ali 28/01/2015
En approchant Maria pour discuter de ses difficultés scolaires, elle a notifié qu’elle déteste les maths car elle s’embrouille facilement dès que l’énoncé de l’exercice lui demande de chercher la valeur de x. Elle aimerait que les maths soient supprimées car c’est décourageant. Son attention a été attirée sur le fait qu’elle doit travailler dans toutes les matières et les maths ont un coefficient élevé au Brevet et est obligatoire..

Ali , 27/01/2015
Ce mardi 13 janvier 2015, Maria Maman s’est retirée dans sa chambre et pleurait à chaudes larmes au moment où tous ses camarades passaient à table pour le diner. Ayant été informée, la surveillante Rabi est allée lui demander de sortir au réfectoire. La petite était très triste et semble très dégoutée devant son plat de macaroni qu’elle ne parvient pas à manger. en lui demandant de passer me voir à la Direction après le diner, la petite m’a répondu en faisant un geste de la tété en signe d’acquiescement. Etant à la Direction, Liliane et moi avons voulu savoir les sources de son malheur. Nous avons épuisé une bonne vingtaine de minutes à lui demander d’en parler. Elle nous a rapporté que son frère l’a appelée entre 18h et 19h soit la 3èh des répétitions pour lui dire que son père est venu au village mais il est subitement réparti.nous avons mis beaucoup de temps à la consoler. Elle paraissait très désespérée. En lui demandant pourquoi ele voulait voir tant son père, elle s’est tue. Mais par contre, à la question de savoir si elle a des choses à lui dire, elle a répondu par l’affirmative. Pour cela Liliane lui a demandé si elle veut bien écrire tout ce qu’elle pense à propos de son père y compris même sa colère dans un cahier. Maria a accepté et ainsi je lui ai remis un cahier en lui demandant d’en prendre soin et faire gaffe pour que ses camarades ne le lisent pas. Elle a essuyé ses larmes et elle est sortie un peu plus soulagée.

Hamady 11/12/2014
Avec Ali, nous avons attiré leur attention sur leurs notes depuis la rentrée. Nous leur avons signifié qu’avec ces notes, elles ne pourront pas avoir la moyenne au premier semestre. Donc, elles ont le devoir de se réveiller pour rattraper le retard qu’elles ont accusé. En commentant leurs notes nous leur avons dit qu’il est inconcevable qu’à l’internat un enfant n’ait pas la moyenne dans les matières de leçon.
Pour les rassurer nous avons expliqué que nous connaissons bien leur niveau. Par conséquent nous ne leur demandons pas d’être les meilleures de la classe. Mais elles sont capables d’avoir au moins la moyenne. Durant toute la réunion les deux filles se sont senties concernées et ont bien mesuré l’importance pour elles de ramener de bonnes notes de l’école. C’est ce qu’elles nous ont promis à la fin.

Mission de suivi 08/2014
Village Gouagourzou
1.Nom de l’enfant :
Maria Maman
2. Nom du père :
Maman
3.Nom de la mère :
Hadiza
4. Evolution de la famille :
2 filles. Elle est la 2ème
5. Etat de santé de l’enfant Elle avait fait le palu. Elle a été soignée au CSI du village
6. Description ante de l’enfant :
Elle était assez jeune quand elle rentrait à l’internat
7. Changements observés Elle beaucoup muri. Son comportement est correct. Elle a des connaissances de la pratique de la religion.
8. Réaction de l’enfant Elle était absente lors du passage de la mission
9. Motivation Nous voulons la réussite scolaire de Maria
10. Activité de l’enfant au village Elle aide sa grand-mère au champ et à la maison
11. lavage des mains : Fait
12. brossage : Fait
13. Bain : Fait
14. Lessive Fait
15.Transfert des règles d’hygiène Non
17.Utilisation de la moustiquaire Fait
18.Prise des médicaments Fait
19. Commentaire du père : C’est son grand-frère qui a répondu aux questions
Quel métier pour votre fille ?

Allez-vous la laisser finir ses études ?

Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
Aucune idée

Elle n’abandonnera pas l’école par notre faute
Elle en parle avec ses petits –frères. Surtout l’encadrement qu’elle reçoit à l’internat.
21. Intégration de l’enfant dans le village Elle est toujours avec ses amies de l’internat au village
22. Education reçue à l’internat Nous sommes satisfaits
23Commentaire Hamady : Un grand-frère qui a regretté le retard de sa sœur à la dernière rentrée.

Maz 01/05/2014 : Bonjour
Hier soir,le tuteur de Maria et venue me faire comprendre qu’il ne pourrait
pas la garder car sa femme vient d’accoucher et que de temps en temps, la crise de Maria se réveille ;il n’a personne pour s’occuper de Maria.
Je lui ai demandé de la laisser passer la nuit chez lui ;le matin,je passe la prendre.
Il faut qu’on trouve une famille d’accueil pour Maria dans la journée d’aujourd’hui.

Hamady : Deux nuits après son retour à l’internat la crise de Maria s’est manifestée à nouveau . Elle est retournée chez son tuteur.

Hamady : Hormis Ousséina, toutes les grandes filles qui étaient malades sont revenues à l’internat le dimanche 27 avril. Elles vont toutes bien sauf Bindi qui présente encore des signes de faiblesse.

Hamady 19/04/2014
Le tuteur de Maria l’a ramener mercredi en nous disant q’elle était guérie alors qu’elle ne l’était pas. Après deux jours à l’internat, Mazika l’a placée chez un autre ressortissant de leur village. Ce Monsieur aurait joué un rôle un important dans l’affaire Assamaou l’année passée. Il connaît bien l’internat et Maria lui même.

hamady 13/04/2014
a piqué une crise d’hystérie le jeudi 10 avril 2014. Elle a été placée chez son tuteur pour quelques jours

Hamady 22/02/2014
Toutes les filles qui s’étaient retirée de l’atelier élégance dont Maria, ont envoyé une lettre à la direction de l’internat pour présenter des excuses et annoncer leur engagement à reprendre les répétition.

Mazika 22/12/2013
• Entretien avec la tante de Maria
- Maria ne travaille pas très bien à l’école.
- je ne suis pas contente d’apprendre que ma nièce ne travaille pas comme il faut.
- elle a aussi un mauvais comportement et affiche souvent une arrogance
- elle a le même comportement au village qu’ici ; même moi qui l’ai élevée, elle ne m’écoute pas car elle sait que je ne suis pas sa vraie mère .je vous demande d’être encore plus rigoureux à son égard pour qu’elle puisse continuer ses étude.
- nous pouvons le faire mais vous aussi, vous devrez lui parler régulièrement pour qu’elle change de comportement.
- qu’en est-il du père de Maria qui avait promis de venir voir sa fille à l’internat ?
- Nous n’avons plus de ces nouvelles depuis qu’il a quitté le village alors que Maria était petite ; cet homme est un vaurien, il ne s’intéresse pas du tout à sa fille. Pour nous il n’existe plus.
- quelle explication peut-elle donner du refus de Maria de venir à la rentrée de cette année à l’internat ?
- ce n’est pas un refus mais un retard ; je n’avais pas cousu à temps ces affaires.
Nous voulons que nos enfants étudient ne serait-ce que pour les autres habitants du village qui se moquent de nous.
- qu’est devenue Assamaou ?
- elle est au village et elle ne fait rien ; son père est obligé de partir en exode en Algérie pour préparer son futur mariage.

03/11/2013
Rencontre avec Maria pour manque de motivation aux études surveillées
Son encadreur en études surveillées se plaint d’elle pour manque de motivation dans la révision des leçons. Nous lui avons dit qu’elle a obligation de résultat à la fin de l’année. Le système d’études surveillées doit servir d’appui pour elle. Si une autre plainte de ce genre arrive à la direction, des mesures nécessaires seront prises contre elle.

2 10 mission lbav maria est a fini par rentrer un soir alors quenous étions au réfectoire. elle faisait un tête très hostile et est restée muette. elle semble s’être ujn peu déridée. certains disent que son petit frère est décédé mais on doute que ce soit pour cette raison qu’elle avait l’air aussi mécontente.

début septembreBonsoir
les enfants de Gouagourzo sont arrivés.
Assamaou et Maria ont manqué à l’appel.
j’ai dit au père de Alia que je vais lui donner une commission pour les deux familles et le village.
Remboursement et arrêt de certaines activités
mazika

08/13 Entretien avec la tante de Maria
- Quel métier pour votre fille ?
- C’est à vous de leur choisir ;nous,on ne connaît rien
- Vivra-t-il en ville ou au village ?
- En ville
- Allez-vous le laisser terminer ses études ?
- Pour moi,il n y a pas de problème mais ,son père peut surgir à n’importe quel moment pour arracher sa fille et ses parents côté maternel peuvent être tenté de vouloir la donner en mariage
- De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ?
- Très bonne intégration
- Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ?
- A la veille du départ, les autres enfants l’ont accusée de vol et vous l’avez grondée ; elle prétend que les autres filles sont contre elle.
Commentaire du Directeur:Une tante qui fait semblant d’accepter la scolarisation de Maria ;il faudra renouer contact avec le père de cette fille.

Maz 07 0 7 avec le père de assamaou « En marge de notre entretien, il m’avait confié que depuis le jour ou il s’est entretenu avec le père de Maria et que ce dernier ait accepté de venir à l’internat, il ne l’a plus revu. »

Mise en dossier le 06 Juin 2013 : Evaluation théâtre.
Maria : des difficultés à apprendre une simple replique, elle aime pourtant cet atelier.

Mise en dossier le 23 Mai 2013 : RE du 20/05/2013 :
Maria a subit une sanction pécuniaire de 50% de son argent de poche pour manque de volontés dans son travail.
Pc 05 2013 Hier je trouve Maria punie à genou, elle s’est battu avec Adamou Lawali et nana l’a sanctionné. Lundi elle était déjà punie par Aïchatou Moussa, elle est resté 30 mn à genou et quand tout le monde a quitté le salon elle est resté dans cette posture...Aïchatou Moussa l’avait oublié ! Le problème est que son père n’a pas tenu sa promesse de venir la voir. Donc c’est encore pire pour elle car nous avons fait naître un espoir. J’ai demandé ce matin à MAzika et Samba de demander à l’équipe éducative d’arrêter de la punir. Cela n’a pas de sens, elle est déjà suffisamment punie. Il faudrait un suivi psycho péda pour elle mais c’est bien tard...

Mise en dossier le 04 Mai 2013 : Infos venant de Mazika
Bonsoir
grâce au père de Assamaou qui esr actuellement à Tanout pour fuir la période de soudure,
j’ai pu parler avec le père de Maria ;d’abord,c’est elle qui a commencé à discuter avec son père ;elle
était contente ;elle était sortie de mon bureau et parla discretement à son père.
Quand elle me remit le téléphone,je lui dit que cela fait une éternité que l’on cherche à le joindre main en vain ;il medit qu’il était au courant.
Je lui dit qu’il doit faire un effort pour venir voir sa fille qui souffre d’un manque d’affecetion dépuis son enfance.
Le lui ai dit que si sa fille ne travaille pas très bien,c’est parce que son père lui manque et qu’elle a besoin qu’il vienne la voir comme le font
certains parents.
J’ai insisté en lui disant que nous allons prendre le transport en charge.
Il sera là,le samedi 13 mai..

03 13 Voir un travail fait Nazifi qui a remplacé Nana et qui s’occupe maintenant des enfants de cm2 en difficulté suivants, dans le cadre du suivi individuel :
Karima
Lawali
Maria
Voir doc évaluation nazifi 03 13

RE 11 02 2013 Cas des enfants : Maria Maman : Elle est une fille respectueuse mais qui s’énerve vite avec ses pairs. Elle est devenue plus ouverte envers les autres. Elle participe correctement aux activités. Pour son hygiène elle s’est amélioré parce qu’elle grandie et prend soin de son corps et il est demandé aux surveillantes de l’aider se parfaire de plus en plus. Sur le plan académique elle est toujours en difficulté bien qu’elle s’améliore petit à petit. En résumé c’est une fille qui en quête d’affection paternelle et demande une attention particulière.

decembre 12
La tante de maria en visite à l’internat rencontre le drd et le sultan !! qui fait un discours sur la nuisance du mariage précoce.

Mise en dossier le 31/10/2012 :
Le 30 Octobre 2012 : Entretien avec Maria Maman par Aichatou Maliki : Q : Qu’est ce que tu fais pendant les vacances ? R : Je faisais les travaux champêtres, piler le mil et puiser de l’eau au puits. Q : Tu habite chez tes parents ? R : Non j’habite chez mon oncle. Q : Tu es contente de retourner à l’internat ? R : Je suis très contente de retourner à l’internat pour continuer mes études avec mes amis. Q : Tu es en quelle classe ? R : je suis en classe d’examen (Cm2) et je me prépare pour l’examen de CFPED d’entrée au collège. Q : Qu’est ce que tu ressens pour le pipi au lit ? R : On peut dire que j’ai même arrêté de faire pipi au lit parce qu’il y’a un bon moment que je ne l’ai pas fais. Je suis très contente qu’il n’y a plus de pipi au lit. Je l’encourage et le souhaite une bonne chance pour la bonne chose qu’elle compte faire.

Mise en dossier le 02 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)

Village Gouagourzo
1.Nom de l’enfant :
Maria
2. Nom du père :
Maman
3.Nom de la mère :
hadiza
4. Evolution de la famille :
3 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Bon. Pour ce qui est de l’énuresie, elle a fait pipi une seule fois pendant ce mois de ramadam car la veille, elle a bu trop de bouillie
6. Description ante de l’enfant :
Une jeune fille capricieuse et timide
7. Changements observés Aucun changement
8. Réaction de l’enfant Dès qu’elle m’a apercu, elle se refugia dans sa chambre et refusa de venir vers nous.
9. Motivation La tante<>
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers
11. lavage des mains : Non fait
12. brossage : Non fait
13. Bain : Non fait
14. Lessive Non fait
15.Transfert des règles d’hygiène Non fait
17.Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : absent
20. Commentaire de la mère : La tante, un peu rassurée accepte de venir en novembre pour rencontrer le docteur Daouda
21Commentaire du directeur : Sauf si elle joue la comedie,la tante de Maria semble revenir à des meilleurs sentiments ;d’après la tante de Maria ,au marché de Tanout sans les gens de gouagourzo,il nous serait difficile de retrouver le père de Maria ;un membre de la famille était chargé de lui dire qu’il peut venir voir sa fille à l’internat.cet homme vit dans un village(Dilmari)non loin de Karawaski

Mise en dossier le 03 Avril 2012 :

Mise en dossier le 03 Avril 2012 :
Le 29 Avril 2012 : par Mazika : Lors du passage du père d’Alia, je me suis entretenue avec lui, il me confirma que le père de Maria vit dans un village à coté de Tanout. Chaque jour de marché de cette ville, il y vient ; quant il voit les gens du village, il les esquives, ce sont eux qui vont vers lui et a peine les salutations terminées, il s’éclipse. Depuis qu’il a quitter, il n’a jamais remis les pieds à Gouagourzo ; même lors du mariage de la sœur de Maria, il n’a pas foulé le sol de Gouagourzo.

11/04/2012
Dans un récent entretien, Maria dit vouloir être enseignante !
Son hygiène s’est beaucoup améliorée, la concurrence entre les filles marchent bien et l’envie de recevoir une récompense en fin d’année motive.
Concernant son énurésie, elle n’a pas refait pipi.
Evaluation des stratégies :
Remédiation scolaire : lundi prochain en RE avec Nana
Mazika : Elle vient sans qu’on la sollicite, elle est motivé mais a de gros problème de concentration.

Le 31 Mars 2012 : Entretien avec Maria Maman 07 par Nana Fassouma : Elle dit qu’elle vit avec sa tante à Gouargouzou, son père dit-elle est à Tanout mais elle ne le voit pas par contre elle voit fréquement sa mère qui est dans un village voisin. Son résultat scolaire est insufisant. Maria peut mieux faire mais il faut qu’elle trouve du plaisir d’apprendre qui est l’une des conditions de réussite scolaire. Je l’ai encouragée à mettre du sérieux dans ces études ce qui va lui permettre d’atteindre son objectif de devenir enseignante.

Compte rendu du comité de suivi du 19/03/2012

MARIA
Problématique de l’enfant : Des problèmes familiaux avec des répercussions sur les résultats scolaires et son comportement avec les autres enfants (conflits récurrents avec ses camarades de chambre). Il y a un risque d’abandon scolaire.
Vie Sociale : Elle a du caractère et elle est souvent en opposition avec les autres filles. Elle respecte les adultes et le cadre éducatif. Elle est en quête de valorisation et de reconnaissance.
Vie scolaire : Résultats en baisse continue. Les leçons ne sont pas apprises. Elle dit avoir des difficultés à répondre car elle apprend mais ne comprend pas. Elle dit aimer la grammaire. Les cahiers scolaires sont très mal tenus.
Hygiène : Pas très propre sur elle, Maria a des problèmes d’hygiène. Elle nécessite un suivi.
Santé : Maria souffre d’énurésie mais les choses s’améliorent selon Rabi avec les stratégies misent en place (empêcher l’enfant de boire après 21H00 et réveil pour pipi à 23H).
Contexte familial : Elle a vu sa mère pendant les dernières vacances scolaires. Le père vit à Tanout mais ne l’a jamais vu. Maria dit qu’elle aimerait voir son père car cette absence l’a fait beaucoup souffrir. Elle vit chez sa tante qui risque de vouloir la marier précocement.
Stratégies éducatives :
-  Remédiation scolaire avec Nana
-  Leçons avec Mazika
-  Mazika propose de rechercher le père et de le faire venir à l’internat
-  Informer les parents sur une pathologie de l’enfant liée par le secret médical.
11/04/2012 comité de suivi suite
Dans un récent entretien, Maria dit vouloir être enseignante !Son hygiène s’est beaucoup améliorée, la concurrence entre les filles marchent bien et l’envie de recevoir une récompense en fin d’année motive. Concernant son énurésie, elle n’a pas refait pipi.
Evaluation des stratégies :
Remédiation scolaire : lundi prochain en RE avec Nana
Mazika : Elle vient sans qu’on la sollicite, elle est motivé mais a de gros problème de concentration.
Où en êtes vous au sujet de la recherche du père pour le faire venir à l’internat ?
- 

mourtari explique à av que la tante et la grd mère ont dit qu’il fallait qu’elle travaille mal pour quitter l’internat 2 03 12 maria est amie avec dayaba souley et alia elle s’intègre mieux qu’avant et elle ne pique plus d’argent

RE du 20 Février 2012 :
Lors de cette réunion en évaluant les notes de compositions interne, il est constater que Maria n’apprend pas ces leçons ce qui est l’une des causes de sa regression. Elle sera parmis le groupe mis en place par Mazika pour les aider à se rehausser. Mazika sera aidé par Samba dans cette mission.

Dessin par liliane non interprété11 11

Extrait de re 16 01 2012
Maria a des mauvaises notes en leçon, il faut veiller à ce qu’elle apprenne ses leçons même si on va la garder seule après les cours.
Les deux éducateurs disent que cette fille travaille quand elle veut et pourtant elle sait lire et écrire.
Il faut un suivi pour cette fille qui est en manque d’affection car cela fait longtemps qu’elle n’a pas vu son père et sa mère, en plus ,une année, c’est devant elle que sa tante avait dit qu’elle va la marier dès qu’elle aura l’âge d’aller chez un mari.

SAMBA AV 221211
Pour Maria vue son cas, elle devait étre parmis les premiers enfants qui ont eut des entretiens avec Liliane. Elle a une manque d’affection réel et essaie de la comblée par un comportement qui le pousse parfois a se renfermée sur elle mème.C’est juste mon expérience que je veux mettre a sa disposition pour essayer de l’aider a s’améliorer.Les méthodes de bases que je vais utiliser n’est rien d’autre que l’approche, la mise en confiance et l’écoute pour voir ensuite ce que cela va donner.

Le19/12/2011 : RE. 12. 2011 :
Maria Maman : Elle est une fille capricieuse. Elle veut toujours passer la première quand il s’agit de réciter leurs leçons durant les cours de soutien scolaire quitte même à refuser de réciter. Elle a des difficultés sur le plan accadémique. Elle pertube souvent en classe pour masquer ses difficultés. Elle est souvent en conflit avec ses amies de chambre parceque ces dernières lui pointe du doigt par apport a l’hygiène de leur chambre parce qu’elle fait pipi au lit. Elle respecte les adultes. Maria ne connait pas son père et ne vie pas avec sa mère. Elle vie avec sa tante qui ne la ménage pas et qui si l’on ne prend garde, peut la donner en mariage facilement. Samba s’est proposer a faire un travail avec elle pour l’aider a avoir confiance en elle et aussi pour qu’il y’est plus de solidarité entre elle et ses amies de chambre.

1 et 2/8/ :2011 maz
1. Village :Gouagourzo
2. Nom de l’enfant :Maria
3. Nom du père :Maman
4. Nom de la mère :Hadiza
5. Constitution de la famille : 2 enfants (2filles) ; une grande sœur marirée
6. Etat de l’enfant : Bonne.
7. Description ante de l’enfant :elle ne reste pas tranquille et elle n’aime pas travailler ;elle est fourbe et Maria n’a pas froid aux froid aux yeux
8. Les changements observés
- positifs : la tante affirme que Maria n’urine plus et en plus elle a cessé de piquer ce qui ne lui appartient pas.
- Négatifs : la turbulence est moindre aujourd’hui.
9. Observations particulières des parents :
Motivation des parents : Quand elle va grandir, nous ne serons pas tranquille car ici au village, il n’y a pas de rigueur dans l’éducation de la nuit ;souvent, nous ne savons pas ou se trouvent nos filles durant la journée et même la nuit.
Nous sommes pressées de les marier car on a peur que l’irréparable arrive ; les jeunes du village sont toujours prêts à leur sauté dessus surtout qu’elles sont belles et présentables quand elles reviennent de l’internat
10. Activités de l’enfant au village : travaux champêtres
11. Utilisation des règles d’hygiène :
Hygiène corporelle : Non fait
- lavage des mains : Non fait
- Brossage :Non fait
- Bain : Rarement
12. transfert des règles d’hygiène : non fait
13. Prévention santé :
- Utilisation de la moustiquaire : fixée
- Prise des médicaments : ok
14. description de cadre de vie et de l’organisation interne de l’internat
15. Réaction des parents : Même si la tante de Maria a un peu raison, je pense qu’elle prépare avec intelligence l’exclusion de sa fille de l’internat..Je lui ai dit qu’il est possible qu’on fasse des actions de sensibilisation pour protéger nos filles mais qu’elle se dise aussi que nous ne pouvons investir de l’argent et de l’énergie pour voir Maria aller chez un homme à bas âge.
J’ai pas vu Maria.

RE 090511
Maria :
Respectueuse, obéissante et capricieuse ;cette fille se néglige souvent.
Elle a des relations difficiles avec les autres filles de sa chambre ; elle n’hésite pas à prendre des objets qui ne lui appartiennent ; ceci est à la base de conflit entre elle et les autres ; elle change d’amies comme elle change de chemises et on ne la voit jamais avec Assamaou, sa cousine qui dit qu’elle ne la respecte pas ; c’est la raison pour laquelle, elles ne s’entendent pas.
Ses amies sont : Harira, Karima et Alia
Dans l’ensemble, elle respecte les adultes.
Elle participe aux activités mais souvent sans qu’on sache les raisons, elle se désintéresse de ce que l’on fait.
Sur le plan scolaire, elle peut mieux faire avec un peu plus de bonne volonté ; elle fait beaucoup de progrès surtout dans le cadre du suivi des enfants en difficultés.
Sur le plan santé, elle continue à faire pipi au lit même si la fréquence a diminué.
Cette fiile est sujette à un sérieux problème affectif car elle n’a jamais vu son père alors que ce dernier vit à Tanout

RE 14 02 11
Maria : Elle n’est pas sérieuse surtout dans ces rapports avec les autres enfants ; Maria commence à prendre soin de son corps ; elle est toujours insaisissable sur le plan travail.

Visite village, vacances d’été 2010

Motivation : Aucune motivation :<> :la tante de Maria
Activité de l’enfant au village :travaux ménagers
Utilisation des règles d’hygiène :
- lavage des mains : non fait
- brossage : non fait
Bain :non fait
Transfert des règles d’hygiène : non fait
Prévention santé :
Utilisation de la moustiquaire : utilisée (case de santé)
Prise des médicaments : fansidar pris.
Commentaire du directeur Je lui ai dit ce qu’on dépense pour un enfant et je lui ai demandé si c’est normal de pousser des gens à jeter de l’argent par la fenêtre pour qu’à la fin exclure son enfant pour lui faire un mariage forcé et précoce ;je lui ai rappelé que c’est parce que sa nièce était à l’internat qu’elle y a séjourné pour son intervention chirurgicale ;elle acquiesça mais resta sur sa position ;son propre fils lui dit que les choses ont changé et que lui, il en veut aujourd’hui à ses parents parce qu’ils ne l’ont pas inscrit à l’école. Malgré tout ce qu’on a dit, la mère ne changea pas d’avis mais pire, elle affirma que la collégienne(Assamaou),a déjà un mari donc il n’est pas question qu’elle aille à Zinder ;alors qu’on était en pleine discussion, le père de la fille qui arriva dit que sa fille ira bel et bien à Zinder ;sa sœur, le menaça mais il lui tient tête. En sortant, j’ai fait un crochet chez la fille en question :c’est une grande fille ;et elle et sa mère sont motivées .Le père de Rabé,Habou m’informa que le père de la fille en question est un ami à lui et qu’il fera tout pour le sensibiliser afin qu’il ne rate pas cette opportunité.Moctar qui est mis au parfum de cette histoire, alla rejoindre la tante de Maria pour entendre de sa propre bouche ce que je viens de lui dire.

Réunion avec l’équipe éducative pour faire le bilan de l’année. Mercredi, le 23 juin 2010

Pour le CE1, Maman a dit que Maria nécessite une approche sur le plan lecture à partir d’une reprise du texte à chaque fois. Il a avancé que Maria apprend quand elle veut et qu’il faut la placer devant.

Anecdote : Educateurs, juin 2010

Un matin vers huit heures, Maria regardait le ciel et me disait que celui-ci ressemble à un grand hangar .Elle me regardait et me demandait si c’est un hangar de DIEU. Je lui disais qu’en pense-t-elle. Elle me répondait si c’est un hangar un jour il s’écroulera ; peut être il y’a des personnes invisibles qui le maintiennent ainsi. Je disais encore je ne sais pas .Elle me reprochait d’avoir refusé de lui répondre. Je lui disais puisque tu insiste le ciel est un vide. Et elle disait si ce vide à une fin j’accrocherais une longue corde pour y grimper. Tous les enfants qui étaient à coté de nous éclataient de rire.
Compte rendu : mission retour des enfants aux villages 0/5/2010 et 31/5/2010
- Cette femme était sortie nous accueillir dès qu’elle a appris notre arrivée ; cette marque d’attention est due à son séjour à l’internat ou elle a subi une intervention chirurgicale ; une fois chez elle, je lui dis que sa nièce nous cause des sérieux ennuis à l’internat : elle ne travaille comme il faut, elle est dans toutes les bêtises et pour couronner le tout, elle commence à dérober l’argent des autres enfants.
- L’oncle est d’accord sur tout ce qu’on a dit mais pour le vol, elle n’a jamais posé un tel acte au village ; ils vont essayer de résoudre ce problème mais il pense que c’est à nous de prendre les mesures nécessaires pour corriger cette dérive même si on doit utiliser la punition physique ; on vous a donné et la viande et le couteau a-t-il affirmé.

Rapport hebdomadaire. Du vendredi 14 mai au vendredi 21 mai, 2010. Rebeca VEGA

Je me suis rendue aussi au CE1, Mr. Ado m’a exprimé qu’il n’a pas de problèmes particuliers avec nos enfants, je lui ai parlé du cas de Maria. Je lui ai dit qu’à l’internat, on se fait toujours de soucis par la qualité de son travail et ses difficultés à se concentrer. Il m’a dit qu’il la sollicite de plus en plus mais que de tous nos enfants c’est elle qui a le niveau plus bas. Je lui ai parlé du suivi rapproché qu’on a mis en place pour Maria.

Rapport hebdomadaire. Du vendredi 21 mai au vendredi 28 mai, 2010. Rebeca VEGA

Cette fille a du mal à se faire accepter par le groupe d’enfants. Ce qui étonnant est qu’elle à des comportements marginaux qui ne l’aident pas du tout à se faire intégrer par les autres. A trois reprises, elle a subtilisé l’argent des enfants de l’internat et récemment elle a pris un rouge à lèvres et a fait du gribouillage sur les serviettes et les draps de ses camarades de chambre. Je me demande si avec ce type de comportements, elle cherche à se faire une place parmi le groupe quitte à se retrouver dans le rôle de « l’enfant méchant ».
Avec elle, on arrive à se sentir dépassés par sa façon d’agir, car lorsqu’on la réprimande, on a l’impression que cela ne la concerne pas.

Rapport hebdomadaire. Du vendredi 12 au vendredi 19 mars, 2010. Rebeca VEGA

Depuis la semaine dernière, j’ai commencé à vérifier les cahiers de Maria à midi et le soir. Le professeur de soutien scolaire m’a communiqué que parfois elle ne finit pas de copier ses leçons. Du coup, lorsqu’elle copie ses leçons à moitié, elle les complète avec moi ou lorsque son travail est très désordonné, je lui demande de tout recommencer.
Durant tout le temps que j’ai travaillé avec elle, je me suis aperçu que ses vêtements ne sentent plus l’urine comme avant.
Son instituteur nous a informé la semaine dernière que Maria joue souvent en classe. Ce sont ses camarades qui ont transmis le message.

FORMULAIRE ENFANT
Nom de l’Enfant : Maria
Encadreur : Ibrahim (dit Mazika)
Date : Avril 2010

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
Menteuse

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
Elle s’adapte sans difficultés à l’internat

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Dans le domaine de la concentration dan stout ce qu’elle fait.

Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
Il faut la responsabiliser et faire des exercices de concentrations avec elle.

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
Je ne le pense pas.

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
Sa réaction est toujours positive.

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
Non

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)
Par rapport à son père qu’elle n’a jamais vu

Rapports entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Ousseiba

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Avec Alia

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
Oui

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
Souvent on la voit seule en raison de son caractère difficile.

Rapports en dehors de l’internat
Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)

Village
L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
Pas du tout.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
Sa tante et son oncle qui sont ravis de voir leur fille avoir une telle chance.

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
Son travail est médiocre

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
Dans tout ce qui est effort physique

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
Pour Maria,il faut un effort soutenu et il faut un encadrement constant et un suivi régulier.

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
Les osselets.

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
Les activités qui nécessitent un effort physique.

Conclusion :

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
Son évolution est positive

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ?

Réunion Educative. Lundi, le 24 Janvier, 2010

Concernant Maria l’équipe éducative affirme qu’elle est devenue une fille plus sage par rapport à son ancien comportement. Elle commence à aimer le travail. Elle participe de plus en plus. En cours de mise à niveau, elle cherche à se faire valoir. Son problème ce sont ses importantes absences.
On s’est dit qu’on devait tous faire un effort pour l’inciter à se changer systématiquement lorsque ses vêtements sentent le pipi et lui demander de laver ses draps afin qu’elle devienne plus autonome.
Il a été aussi dit que durant le séjour de sa tante à l’internat, l’équipe éducative a remarqué qu’il n’existe pas des liens très forts entre elle et sa tante. Elle présente des manques d’affection qu’il est important de considérer.
Durant la semaine dernière, elle a de nouveau fait pipi durant le cours. Abdou affirme que cette fille commencera à être traitée pour son problème d’énurésie à partir de mercredi. Abdou demande la collaboration de tous pour qu’on soit attentifs au fait que cette fille prenne son traitement tous les jours.

Note Rebeca, Janvier

En ce qui concerne l’académique Maria aura un suivi particulier, le mardi et le jeudi pendant 30 à 40 minutes, je travaillerai avec elle et le mercredi après-midi, lors des séances de mise à niveau des enfants en difficulté c’est Bachir qui travaillera avec les enfants du CE1 dont Maria fait partie. Pour la tenue de ses affaires personnelles tout le personnel veillera à ce qu’elle apprenne à être plus ordonnée et plus propre. Je m’engage à suivre de près son évolution.

Av le 26 12 09

Je constate que :
Maria souffre encore d’énurésie, met des bics dans sa trousse de toilette, ne parvient pas à se laver correctement, est la seule à ne pas avoir la moyenne aux compositions (internes ?).
Manifestement son comportement scolaire et extra scolaire est problématique. Je serai très intéressée de savoir ce que vous avez prévu pour elle comme « conduite à tenir » pour essayer d’améliorer ses problèmes.
Et comment est-elle sur le plan sportif et manuel ?
Merci pour vos réponses, Anne

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Son cousin avec qui l’entretien a eu lieu est d’accord sur le caractère turbulent de Maria.
Par rapport à l’énurésie, il me confia qu’il continue encore à chercher.

Réunion éducative 14 12 09
Le CE1
Pour le CE1, tous les enfants ont eu leur moyenne hormis Maria Maman qui s’est retrouvée avec 3 de moyenne.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

Bachir évoque le cas de Maria et de Alia qui n’arrivent pas encore à se laver correctement. On a demandé aux nounous de les surveiller et les assister durant la toilette pendant une semaine.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

Selon Abdou, des anciens enfants de l’internat, c’est Maria qui pose encore des problèmes, dans sa trousse on peut même trouver des bics.

VEGA Ana Rebeca. Rapport hebdomadaire. Du vendredi 27 novembre au vendredi 4 décembre, 2009

En ce qui concerne le CE1, j’ai constaté en assistant au cours de Zeinadou que Maria et Dayaba S. font des progrès. Elles ont récité leurs leçons et ont lu toutes les deux un texte entier en français.

Réunion Educative. Lundi, le 16 novembre, 2009

Cette réunion était consacrée uniquement à des questions liées à la scolarité des enfants.

En ce qui concerne le CE1, trois cas semblent inquiéter le professeur Zeinadou (…) D’abord Maria qui manifeste les mêmes comportements de l’année dernière, souvent distraite et travaillant toujours de manière désordonnée. Son cas est inquiétant. Zeinadou nous a laissé un mot dans le cahier de liaison pour nous indiquer que dimanche dernier, Maria avait uriné dans son cours pendant qu’elle était assise sur sa chaise. On a évoqué le fait de la faire suivre par un psychologue. Face à sa situation, nous nous sentons démunis.

Rapport hebdomadaire. Rebeca Vega
Du 9 au vendredi 16 octobre, 2009
.
Hawaou, Zeinabou, Batoula, Karima et Maria semblent revenues des vacances très agitées. Au moment de la sieste, elles refusent souvent de rester tranquilles dans leur chambre et même durant les activités elles sont turbulentes. J’ai l’impression que maintenant par rapport aux filles de la promotion 06, ce sont elles qui essaient d’attirer l’attention avec leur comportement.

Présentation de Mazika Août/Septembre 2009
Enfant : turbulente, cette fille fait trop des bêtises et peut se montrer violente à l’égard des autres enfants ; cette petite fille souffre d’un manque d’affection tant paternel que maternelle.
Oncle : Cet homme s’occupe de Maria depuis qu’elle était petite ; lui et sa femme sont favorables à la scolarité de Maria ; pour la suite des études de celle-ci, ils m’ont un jour dit qu’il faut qu’ils consultent son père alors que ce dernier n’a jamais cherché à revoir sa fille.
Le village (Gouagourzo) : Dans ce village,le père de Rabé ainsi que celui de Alia sont les piliers de l’internat ; le chef du village ainsi que ses sujets sont très motivés en témoigne l’accueil qu’ils nous réservent fréquemment.

Rapport de mission de ramener les enfants en vacances
7,8 et 9 juin 09) : Visite dans les familles : (Tanout et Gangara )

Gouagourzo
La tante me demanda d’après les nounous et me confirma que le père de Maria ne l’a jamais revue depuis qu’il l’a ramenée à gouagourzo et apparemment ils n’ont pas souvent de ses nouvelles ; sa mère vit dans un autre village ; elle vit donc chez son oncle paternel.
Ils n’étaient pas surpris quand on leur parla de son comportement à l’internat car même au village, elle ne reste pas tranquille ; d’ailleurs elle n’a peur que de son oncle.
Par rapport à son problème d’énurésie, ils pensent qu’il faut chaque nuit la réveiller sinon elle va uriner ; ils ont pris l’engagement de faire quelque chose dans ce sens.
Ils ont été incapables de me répondre clairement sur l’éventualité d’un mariage précoce et sur la possibilité de laisser Maria terminer ses études ; ils prétendent qu’ils doivent concerter son père ; j’ai à ce niveau ressorti toutes les conséquences d’un mariage précoce et les avantages lorsqu’une jeune fille arrive à terminer ses études.
Dans tous les villages ou Abdou n y était pas, j’ai remis les cachets de fansidar, demandé aux parent de veiller à ce que les enfants dorment sous la moustiquaire et qu’ils utilisent seuls leur brosse.
4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
7 9,14 8,12

CR REUNION EDUCATIVE DU 18/05/2009

Comportement : Impolie, insolente, sale.
Travail : Elle travail quand elle veut.
Activités : Participe aux activités mais elle ne suit pas les consignes.
Santé : Bonne santé, elle souffre d’énurésie.
Observation : Cette fille ne vit pas avec ses parents, il faut l’entourer d’un maximum d’affection pour la ramener sur le droit chemin.

RAPPORT HEBDOMADAIRE RV 11-18/05/2009

Aidant Yamouna à plier ses draps, je me suis aperçue qu’elle urine dans son lit. Je lui ai posé la question, elle n’a pas cherché à nier la situation. Elle m’a même affirmé que ça lui est déjà arrivé plusieurs fois. Ce dimanche, Maria, Harira et Yamouna ont discuté avec Abdou et le Dr. Daouda à ce sujet.

Rapport Hebdomadaire RV du 11 au 18 mai 2009

Ce samedi dernier Maria pendant que Zeinabou m’aidait à me laver les pieds, m’a lancé une poignée de sable pour me resalir les pieds. Personnellement, j’ai trouvé son geste très insolent. Suite à son comportement, elle a été punie (obligation de rester dans la chambre donc pas de vélo, ni de séance cinéma). Je n’ai pas voulu la faire participer aux activités à ma charge sans avoir avant ses excuses. Elle est venue me demander ses excuses dimanche, en fin d’après-midi, devant la promotion 2007 avec qui je travaillais. Dans les heures suivantes, son comportement a changé complètement au point de se montrer très collante avec moi.

Rapport Hebdomadaire RV du 04 au 11 mai 2009

Maria continue à uriner dans son lit. La semaine dernière, lorsque je suis entrée dans sa chambre, l’odeur d’urine dans son lit était forte. J’ai fait aérer son matelas et son sommier. A son retour de l’école, on l’a fait laver ses draps. Dans son cas aussi, on se demande la raison de ce comportement car on l’a déjà surpris en train d’uriner debout dans sa chambre. Ce qui pourrait nous faire penser qu’il ne s’agit pas d’un problème de rétention. Il doit y avoir d’autres raisons.
Maria est une fille que je considérais très timide au début, mais récemment je commence à découvrir son caractère espiègle et agité. J’ai découvert aussi, contrairement à ce que j’avais pensé au début, qu’elle est capable de bien travailler sur son cahier et d’avoir une écriture soignée. Cependant, lorsque le travail est long, elle semble décrocher complètement et son travail devient brouillon. Durant les activités ludiques, elle a aussi tendance à décrocher et à se mettre peu à peu à l’écart. Elle boude facilement et lorsqu’elle est contrariée, elle se fâche. Elle m’a surpris lors d’une présentation de théâtre organisée par le Directeur. Elle joue très bien.

RAPPORT HEBDOMADAIRE RV du 27/04/2009 au 05/05/2009
Lors des certaines activités ludiques, Soumaya, Maria, Ousseiba et Dayaba Souley ont parfois l’habitude de décrocher et de s’écarter du groupe d’enfants. Il faudrait les inciter à participer davantage dans les activités proposées.

CR REUNION EDUCATIVE 27/04/09

Sa moyenne à l’école par la troisième composition est de 6,35

CR REUNION EDUCATIVE 20/04/09

On a accordé que les nounous devront lever Maria pendant la nuit pour qu’elle aille uriner dans les toilettes. Dans la nuit du vendredi à samedi, elle a uriné dans sa chambre débout, à côté de son lit. Pour ne pas salir ses draps, elle les a même mis de côté. C’est Aicha et Rebeca qui l’ont surpris. On a discuté sur le fait qu’elle agit ainsi soit par paresse ou bien par peur d’aller aux toilettes. Afin d’éviter qu’elle continue à répéter ce geste, on s’est accordé pour que les nounous l’accompagnent la nuit aux toilettes. Le lendemain de cet incident on a demandé à Maria de nettoyer le sol de la chambre.

Résultat de la composition Interne : 5,80

CR RENCONTRE PERSONNES RESSOURCES du 03-04 avril 2009-04

Présence de la grand-mère de Maria ce week-end à l’internat. A participé à la sensibilisation avec la SCOFI et la représentante de la protection de l’enfant.

CR MISSION TEGOUMAR 14/03/2009

Rencontre avec la maman de Rabé, la maman de Tassiou, la grand-mère de Maria et la grand-mère d’Ousseiba. Elles ont toutes accepté de venir à l’internat avec les personnes ressources le week end du 4-5 avril 2009. Nous leur proposons de prendre en charge leur transport, ce qui les soulage. Nous comprenons que si elles ne sont pas venues avant, c’était en raison de difficultés financières.

La grand-mère de Maria lui a remis un peigne et un coupe papier en cadeau (pour enlever les tresses).

REUNION EDUCATIVE du 10/02/09 :

Seuls trois enfants (Maria,Ouseiba et Harira) ont du mal à bien tenir leur trousse.

REUNION EDUCATIVE du 02/02/2009 :

On parla également du cas de Maria qui continue à uriner ; il a été demandé à la surveillante de continuer à la réveiller.

REUNION EDUCATIVE du 26/01/09 :

A des difficultés en mathématique et en lecture.

REUNION EDUCATIVE du 19/01/09 :

Limana s’engage à retenir les enfants suivants (Bila, Maria, Lawali Adamou et Dayaba Souley) pour travailler en lecture et en écriture, 30 minutes après le cours avec les enfants du CP.

CR REUNION EDUCATIVE : 5/01/09

Maria est sale et fait encore de l’énurésie. Sa grand-mère a tenté de ne pas la réveiller la nuit, mais Maria continue a uriné si on ne la réveille pas. Maria n’a pas vu sa mère et son père, elle vit avec son oncle.

CR MISSION MATASSA : Entretien avec la tante de Maria (Assana) 3/01/09
La jeune fille pleurait car elle aussi, elle n’a pas pu voir sa mère ; elle souffrait des yeux et la femme de l’oncle de Maria avait reconnu que sa nièce est sale et tant qu’on ne la réveille pas, elle va continuellement continuer à uriner sur son matelas.

CR MISSION MATASSA Mazika : retour enfants 18/12/2008

 Le père : Maman
 Mère : Hadiza
 frères et sœurs : Hajara (grande sœur)
 ses parents ont divorcés : sa mère vit à Guidan gado, son père à Tanout et Maria vit auprès de son oncle.
• Motivation : présence d’une école dans le village et le représentant de l’oncle nous dit que ce dernier est favorable à l’école.
• On dit au représentant de l’oncle que Maria ne reste pas tranquille à l’internat, qu’elle est sale mais dans l’ensemble elle travaille assez bien (8,71 de moyenne) ; l’oncle informé prendra les mesures adéquates.
Avant de quitter, on indiqua au représentant de l’oncle de Maria de fixer la moustiquaire pour celle-ci et de faire en sorte qu’elle se lave avec du savon et qu’elle se brosse les dents tous les jours.
En cas de maladie, il faut nécessairement la conduire au dispensaire et si le cas est compliqué d’appeler l’infirmier de l’internat
Les membres de la mission ont rencontré les pères d’Ousseiba, Tassiou et Alia, Rabé et Maria en présence de Maman Mati personne ressource.
Tous ils ont approuvé la décharge et ont donné un avis favorable pour les visites.
Pour les tuteurs les pères de Alia et de Rabe ont donné le nom Dogowa quartier karkada, le père de Ousseiba a donne le non de Mariama sans préciser le quartier celui de Maria n’a donne aucun non.
Deux exemplaires de règlement intérieur ont été remis à Maman Mati pour lecture et avis, le directeur d’école était absent. Enfin Abdou Souley a été présenté comme le nouveau chef du projet et la mission a quitté à 22h50 pour Tegouma.

REUNION EDUCATIVE : Maria Maman du 01/12/08

Elle ne vit pas avec ses parents. Elle est élevée par son oncle.
Elle est la tante d’Alia.

L’année dernière, Maria se montrait violente en cas de contrariété, mais elle sait aussi se montrer très calme.

Avec les autres enfants, elle reste en retrait. N’a pas vraiment d’amis à l’internat et elle-même très souvent la tête de turc des enfants.
Elle s’isole souvent et elle a des absences récurrentes et semble souffrir d’un "manque affectif". Elle semble perdue dans la masse.

Néanmoins son comportement a évolué. Elle sollicite de plus en plus les adultes depuis la rentrée (donne la main, réclame de l’attention…). Elle fait quand même encore beaucoup de bêtises et pose des problèmes pendant la sieste (elle a été punie à plusieurs reprises).

Elle fait toujours pipi au lit. La Tantie la réveille toute les nuits. Elle urine encore régulièrement au lit.
Avant d’envisager une solution médicale pour l’énurésie, faire attention qu’elle ne boive pas après le repas du soir et la faire aller aux toilettes, même pendant la journée.
C’est une enfant qui a des difficultés dans l’hygiène. Elle est très souvent sale et ses vêtements aussi.

Lors de son arrivée à l’internat, elle n’était pas en forme.

Elle a été prise sur la liste complémentaire. Elle a de grosses difficultés scolaires (problèmes d’écriture et en maths, d’après son instit et Limana).

Proposition pour la scolarité : la faire venir plus souvent au tableau pour lui montrer qu’on fait attention à elle et l’encourager.

L’encadrer de très près pendant la toilette et lui montrer comment faire pour se laver correctement.

• Faire attention à elle de manière générale afin de l’amener vers le groupe et la stimuler dans ses relations avec les autres (adultes et enfants).

REUNION EDUCATIVE 17/11/2008

À l’école, par contre, il semble que ce soit Maria qui présente le plus de difficultés d’après l’instit. Il est constaté par l’équipe qu’elle a régulièrement "des absences". Néanmoins elle va mieux que l’année dernière.

Comportement/personnalité

Activités
Visites extérieures
26.10.07 :

Elle est très réservée et fragile. Pleure parfois pour très peu. Elle s’isole même des autres souvent. Elle s’exprime très peu. Tempérament très instable, elle a du mal a rester calme parfois, très nerveuse, bouge sans arrêt quand elle est à table ou doit étudier. Fait penser à une hyperactive. Maladive.
Difficile à cerner pour le moment. Son besoin d’attention et d’affection forts se manifestent pour le moment par de la violence vis-à-vis des autres enfants. Mais elle est très en demande d’affection avec moi.

Elle s’intéresse peu aux activités, préfère observer. Mais tempérament possessif.

Malade, elle a manqué l’école une journée. Depuis, elle cache son cartable, jusqu’à l’avoir dissimulé soue le matelas, pour ne pas aller à l’école.