Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2007 > Zeinabou Ousmane

Zeinabou Ousmane

A) Données générales
Age : 13 ans (Née vers 2000)
Sexe : Féminin
Village d’origine : Karawaski, Tanout
Date d’arrivée à l’internat : 2007

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Nom du père : Ousmane Age :
Nom de la mère : Amina Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : 1 homme, trois femmes et 11 enfants
Patrimoine du ménage : 2 champs et trois greniers
Revenus : Agriculture et l’élevage

C) Lien avec les personnes ressources
- 

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
- 

E) Tuteur
Boukari Malam

F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Elle n’a pas été visitée durant l’année.
Elle est sortie plusieurs fois en ville chez le personnel de l’internat.

G) Parrain français
Depuis son arrivée, elle a réceptionné 11 fois de son parrain français et 4 fois durant l’année scolaire 2008/2009

H) Commentaires sur son comportement
Elle est souriante et studieuse. C’est une des meilleures élèves de sa classe.
Elle a un caractère bien trempé, lorsqu’elle est colère, elle le fait comprendre aux autres.
Elle est souvent en compagnie de Hawaou et de Batoula mais aussi de Nana Aicha, Awa et Bato. La plupart de ses copines au sein de l’internat ne sont pas haoussa.

mission été mazika 2015
Village Karawaski
1.Nom de l’enfant :
Zeinabou
2. Nom du père :
Ousman
3.Nom de la mère :
Amina
4. Evolution de la famille :
13 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Comme elle est partie avec un traitement, les yeux de Zeinabou se portent bien
Elle a eu de la fièvre qui a été traitée à l’aide du paracétamol.
6. Description ante de l’enfant :
Aimable et disponible
7. Changements observés <>
8. Réaction de l’enfant Très contente de nous voir
9. Motivation <>
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène A ses frères et sœurs
17.Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : Nous sommes favorables aux études de notre fille qui peut étudier sans crainte de blocage de notre part.
20. Commentaire de la mère : <>
21Commentaire du directeur : Les parents de Zeinabou ont tourné la page d’antan lorsque son père refusa qu’elle revienne à l’internat sous prétexte qu’elle l’aide dans les différents travaux.

ARRIVEE A L INTERNAT DE NIAMEY EN 09 14 INSCRITE AU LYCEE KOARA

Mission de suivi 08/2014
Village : karawaski
1.Nom de l’enfant :
Zeinabou
2. Nom du père :
ousman
3.Nom de la mère :
Amina
4. Evolution de la famille :
10 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Fièvre(produit du Nigeria)
6. Description ante de l’enfant :
Calme et travailleuse
7. Changements observés Obéissante
8. Réaction de l’enfant Contente de nous voir
9. Motivation Tant qu’elle travaillerait, nous allons la laisser partir à Zinder
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive Fait
15. Transfert des règles d’hygiène Fait
16. Utilisation de la moustiquaire fixée
17.Prise des médicaments effectuée
18. quels sont vos sentiments à l’égard de l’internat ? C’est l’école de nos enfants ,un lieu de savoir
19. Quelle est l’intégration de votre enfant de retour de l’internat ? Elle s’entend avec les autres filles mais elle sort rarement
20. Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
Zeinabou ne parle pas beaucoup même si cette année, elle nous a donné les détails de la terrible accusation dont elle été victime
21. Allez-vous la laisser finir ses études ?
On parlera du mariage quand elle aura fini ses études
22. Commentaire du père :
Nous avons été affecté par ce qui s’est passé mais nous avons confiance en vous.
23. Commentaire du directeur : Des parents qui soutiennent leur fille

Hamady : Hormis Ousséina, toutes les grandes filles qui étaient malades sont revenues à l’internat le dimanche 27 avril. Elles vont toutes bien sauf Bindi qui présente encore des signes de faiblesse.

Hamady 13/04/2014
Zéinabou a piqué une crise d’hystérie le jeudi 10 avril 2014. Rabi l’a prise chez elle pour quelques jours.

Hamady 01/04/2014
Elle voulait savoir parmi les enfants qui partiront au lycée Kuara, s’ils y en auront qui vont faire un cycle court. Je lui ai répondu que si un enfant devait y aller, il s’engagera pour, au moins, cinq ans après le BEPC. Elle m’a dit qu’elle est très intéressée mais vu le quota, ses chances sont minimes. Pour la motiver, je lui ai dit que c’est tout le contraire de ce qu’elle pense. Parce que l’internat de Niamey sera créé pour encourager la scolarisation des filles. Donc ses chances sont plus que jamais grandes. Il suffit de continuer à travailler et d’exprimer son envie de partir.

Hamady 06/01/2014
Avec Mazika nous l’avons informé de son passage des 6èB à la 6èA des cours de répétition. Nous l’avons félicité et encouragé de son progrès. Mais nous avons aussi rappelé que passer en 6èA est une partie du travail et l’autre partie est de s’y maintenir et progresser. Elle nous a remerciés tout en engageant à travailler d’avantage.

MISSION ASSAN 12/2013
Motivation des parents
- Le chef du village dit que certain parents sont motivé d’autre non ; la mère de Zeinabou souhaite que sa fille réussisse, elle ajoute que sa fille est bien accepté dans la société villageoise lors des séjours pendant les grandes vacances ; la mère de Zeinabou n’a pas une idée de la durée des études pour sa fille, mais elle pense que les filles devraient être marié à l’âge de 18 ans ; la mère de Zeinabou dit aussi que sa fille peut se marié au village ou en ville l’important est que le mariage soit célébré au village
Sur l’âge je lui ai répondu que l’âge minimum pour finir les études c’est 19 ans,

Mise en dossier le 06 Juin 2013 : Evaluation théâtre
Zeinabou : grande actrice, elle peut jouer plusieurs rôles mais souvent, elle est un peu gênée.
Av Zeinabou n’a pas eu debonnes notes aux examens blancs de pré cfepd.

Mise en dossier le 05 Fevrier 2013 :
Le 10 Janvier 2013 : Entretien avec Zeinabou Ousmane, Haouaou Elh Abdou et Dayaba Souley par Moutari : Q : Que pensez vous de cette année ? Nous pensons aux examens. Zeinabou : Cela me fait peur parfois et je m’arme de courage pour bien affronter les examens. Haouaou : Je me sens à l’aise pour bien passer les examens ; j’apprends en conséquence bien mes leçons. Dayaba : Ca me fait peur parfois mais je compte réussir mon examen. Q ; Où rencontrez vous des problèmes ? Zeinabou : J’ai des problèmes de compréhension en maths (problème). Haouaou : J’ai des problèmes en français dans la compréhension de certains mots dans les phrases. Dayaba : C’est en français et en maths que j’ai des problèmes mais j’arrive à les surmonter parfois. Conseil : Il faut beaucoup lire pour améliorer votre français et nous embêter de questions parce que nous sommes ici pour vous aider. Il faut aussi consulter les dictionnaires pour la compréhension des mots et de s’entraider de temps en temps. Pensez uniquement aux études

Mise en dossier le 13/01/2013 : RE du 01 Janvier 2013 :
RE 7 01 2013 Zeinabou Ousmane : C’est une fille souriante, respectueuse et aime taquiner les adultes. Elle s’entend avec ses pairs et participe pleinement aux activités. Elle est dans l’atelier de théâtre dont elle joue un grand rôle. Ces dernières semaines elle avait des problèmes familiaux. Le départ de sa mère du domicile conjugale l’avait beaucoup affecté mais le problème est réglé et que la mère est retourné à la maison. Pour son hygiène elle est très propre. Sur le plan académique ses notes sont en baisse et il est demander à Moutari d’adopté la même consigne qu’avec Batoula pour l’aider à se rehausser.

RE 10 12 12 Zeinabou Ousmane : Mazika a fait part à la réunion des événements qui se sont produites dans la famille de l’enfant durant cette semaine. A savoir sa mère qui est chassée du domicile conjugal par le père et l’entretien qu’il a eu avec l’enfant pour la calmer. Parce que la fille est en classe d’examen (Cm2) et qu’en attendant que le problème soit réglé au niveau de sa famille, notre devoir c’est de l’encadré pour qu’elle ne soit pas affectée par ce conflit familial. Après son entretien avec Mazika elle s’est calmée et a repris normalement les activités. Sur le plan hygiène elle est propre et prend soin d’elle. Pour le problème de ses yeux elle continue le traitement mais il va arriver à un moment où la maladie va disparaitre d’elle-même d’après Rabi mais cela va prendre du temps. Sur le plan académique elle travaille moyennement. Elle participe activement aux activités surtout le basket et le théâtre dont-elle est une bonne comédienne.

Réponse de maz à u n mail de av au sujet des fugues de zeinabou 24012012

Au cours de cette réunion éducative,j’ai évoqué l’année au cours de laquelle Zeinabou n’est pas revenue à temps comme tous les autres enfants et que son père a avancé des arguments qui ne tiennent pas.
Il est vrai que Nana Aicha a eu une influence negative sur cet enfant ;elles ont un lien de parenté très poussé et cela à jouer.
J’ai causé avec elle et elle m’a affirmé qu’elle avait l’intention de ne plus revenir après les vacances mais c’est une vielle histoire ;elle dit que c’est son père qui lui a dit de ne jamais s’enfuir de l’internat.
Pour le moment,rien ne montre que cette fille n’est pas attachée à l’internat
Elle m’a dit que le départ de Nana l’a affecté mais maintenant elle veut rester étudier.
Mes craintes sont surtout du côté de ses parents.

RESUME160112
zeinabou menaces de fugues lbav
11 2008 son père fait des difficultés pour la ramener
01 09 refus de rester à l’internat avec nana et convocation des parents. Dit qu’elle ne veut pas rester.
01 10 monte un projet de fugue avec nana mais projet éventé par la soeur de maman...
09 11 menace de fugue avec nana

Le 05 Décembre 2011 : RE : 12. 2011 :
- Zeinabou Ousmane : Elle est respectueuse, souriante et participe activement aux activités. Elle a montrée beaucoup de qualités dans l’activité théatrale. Elle a de bonnes relations avec les autres et a du respect envers l’adulte. Elle a un bon niveau scolaire mais a regressée dans son travail. Elle peut mieux faire. Elle a souvent mal aux yeux et nécessite un suivi chez un ophtamologue.

Le 17/10/2011 : Elle a dit à qu’elle a honte de regarder les gens par apport a son comportement antérieur. Elle a promis de bien trvailler à l’école parce qu’elle veut continuer ses études.

Le 10 octobre 2011 :
Zeinabou : Elle est souriante, travailleuse à l’école et aux cours d’appui, mais aussi bavard. Elle est souvent avec Nana Aicha qui l’avait influencée lors de sa crise pour qu’elle demande à retourner au village. Elle a repris ses activités sans aucune difficulté. Aissatou Moussa est chargé de l’approchéé pour discuter avec elle et faire un compte rendu lors de la prochaine réunion.

Rapport mazika 09 2011
Il faut ajouter Hanao qui a fait des scènes avant son arrivée à l’internat et qi pleura pendant plusieurs jours ;leur comportement avec Nana Aicha avait influencé des filles comme Hawaou el Abdou et particulièrement Zeinabou Ousman qui vint un jour me dire que Nana Aicha et Hanao veulent rentrer au village et à ma grande surprise,elle me dit qu’elle aussi fera partie du voyage ;cette crise a été désamorcée et je pense que le comportement de Nana et Hanao ris que de faire tache d’huile ;Hawaou n’est plus la même fille car elle est un peu indifférente.

24 et 25 /7 :2011 maz
1. Village :Karawaski
2. Nom de l’enfant :Zeinabou
3. Nom du père :Ousmane
4. Nom de la mère :Ayina
5. Constitution de la famille : 16 enfants (une des sœurs fréquente l’école)
6. Etat de l’enfant :maux de ventre(produit traditionnel utilisé)
7. Description ante de l’enfant : bon comportement
8. Les changements observés
- positifs : plus respectueuse et d’une grande propreté
- Négatifs
9. Observations particulières des parents
Motivation des parents : la quête du savoir
10. Activités de l’enfant au village : travaux domestiques et s’occupe de ses petits frères
11. Utilisation des règles d’hygiène :
Hygiène corporelle : ok
- lavage des mains : Ok
- Brossage : OK
- Bain : ok
12. transfert des règles d’hygiène : réalisée (à ses frères et sœurs)
13. Prévention santé :
- Utilisation de la moustiquaire : Non fixée
- Prise des médicaments : ok
14. description de cadre de vie et de l’organisation interne de l’internat
15. Réaction des parents : l’accueil de la mère a été chaleureux et elle est contente de la présence de sa fille à l’internat.
la réticence des parents de Zeinabou par rapport à l’internat s’éloigne de plus en plus.
La fille était contente de me revoir et c’est avec elle qu’on fit le tour du village.
Alors que je m’entretiens avec sa mère, la petite se lava à nouveau et enfila ses plus beaux habits.

Re 18 04 11
 Zeinabou
Respectueuse, propre, souriante mais bavarde.
Des bonnes relations avec les autres enfants mais une mésentente avec Hawaou qui est du même village qu’elle et qu’elle aurait réussi à exclure de la chambre.. et à isoler. Elle répète les comportements qu’elle voit dans la chambre des 2006. elle a une personnalité assez forte. Il semble que les bonnes notes de hawaou l’agacent !
Elle est irréprochable à l’égard des adultes qui travaillent à l’internat.
Elle travaille bien même si elle peut mieux faire avec un peu plus de concentration
Grande actrice, elle adore le théâtre et Zeinabou participe à toutes les activités avec enthousiasme.
Cette fille se porte bien pour ce qui est de la santé.

Re 21 01 11
Zeinabou :

Souriante et gentille, cette fille travaille bien et elle est parfaitement intégrée à la vie à l’internat ; les éducateurs estiment qu’elle est trop bavarde.
Elle travaille bien à l’école.

Compte rendu : mission retour des enfants aux villages 30/5/2010 et 31/5/2010

- Remerciement pour tout ce que l’internat fait et pour sa fille et pour les autres enfants du village ; il fut content de savoir que sa fille travaille très bien ; il lui parlera pour qu’elle cesse de s’immiscer dans des histoires qui ne la regardent pas.

Réunion Educative. Lundi, le 01 mars, 2010

C’est une fille qui n’a pas de problèmes. Elle est respectueuse, serviable et propre. Elle est toujours en compagnie de Batoula et Hawaou. Elle travaille bien. Elle est calme parfois. Elle est en bonne santé.
Il a été évoqué le fait que cette fille avant de partir en vacances était triste de quitter l’internat et qu’une fois revenue, en compagnie de Nana, elles avaient monté une stratégie pour fuguer de l’internat. On pense donc qu’elle est facilement influençable.

FORMULAIRE ENFANT

Nom de l’Enfant : Zeinabou
Encadreur : Ibrahim (dit Mazika)
Date : Avril, 2010

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
Honnête, sincère, franche et dynamique.

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
Une évolution en dent de scie ;avant de venir, elle est toujours en larmes mais même ici, la nostalgie la prend de temps en temps.

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Acceptation définitive de l’internat

Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
Il faut la sensibiliser sur l’utilité de l’école.

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
Je ne le pense pas.

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
Sa réaction est toujours positive.

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
Oui

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)

Rapports entre enfants
A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Karima

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Avec Nana Aicha

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
Oui

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
Elle préfère être avec les filles de sa zone

Rapports en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
Oui

Village
L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
Oui car à un moment, son père n’était pas favorable à l’école

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
Avec son père qui commence à accepter de plus en plus l’école.

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
Elle est très intelligente et travaille bien.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
Elle a une évolution positive dans tous les domaines.

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
Les osselets. le théâtre

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
Les activités qui nécessitent un effort physique.

Conclusion :

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
Une évolution en dent de scie.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ?

Rapport hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 08 au vendredi 15 janvier 2010

Le dimanche soir Nana Aicha a commencé à pleurer sans que personne sache pourquoi. Mazika l’a pris à part pour discuter avec elle. Elle a dit à Mazika qu’elle pleurait car à l’internat un des éducateurs lui avait dit qu’elle avait des grands pieds. Elle a fait référence à une situation qui s’était passé, il y a à peu près deux mois.
Le lendemain matin, elle est partie à l’école mais à midi elle n’est pas revenue. Mazika, Moctar et moi, on est allés à la gare routière, nous avons prévenu le personnel de sa fugue et nous lui avons demandé de nous alerter si une fille correspondant à sa description se rendait à la gare. On est aussi allés alerter le poste de police. Nous avons fait un tour chez les familles qu’elle visite en ville. Nous l’avons trouvé chez sa tante. Sa tante a fait allusion aux critiques que Nana Aicha et Zeinabou disaient être victimes au sein de l’internat. Après discussion avec sa tante, nous avons ramené Nana Aicha à l’internat. Elle s’est mise à pleurer avec des sanglots qu’on entendait partout à l’internat. Elle n’a pas voulu manger ni l’après-midi, ni le soir, ni le lendemain matin.
Le mardi matin, elle n’est pas partie à l’école. Mazika et moi, on l’a déposé chez sa tante étant donné qu’elle ne voulait même pas boire de l’eau à l’internat. Mazika en discutant avec la tante de Nana Aicha a découvert que Nana Aicha et Zeinabou avaient planifié une petite stratégie pour fuguer de l’internat en demandant l’aide de la sœur de Maman (c’est cette dernière qui a tout dit à Mazika). On s’est donc rendu compte que ce qu’elles disaient sur les critiques dont elles étaient victimes de la part du personnel c’étaient des faux prétextes pour quitter l’internat.

Rapport hebdomadaire. Rebeca VEGA. Du vendredi 11 au vendredi 18 décembre

Zeinadou a montré sa nostalgie de quitter l’internat. Elle a répété à plusieurs membres du personnel qu’elle était triste de nous quitter. C’est la première fois qu’un enfant est aussi explicite, même en partant sa tristesse se dessinait sur son visage.

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Le chef du village étant absent en même temps que les personnes ressources. Nous avons rencontré le père de Zeinabou en présence de quelque villageois, on l’informa du bon comportement de sa fille et un bon travail à l’école.

Rapport hebdomadaire. Rebeca Vega
Du 9 au vendredi 16 octobre, 2009
.
Hawaou, Zeinabou, Batoula, Karima et Maria semblent revenues des vacances très agitées. Au moment de la sieste, elles refusent souvent de rester tranquilles dans leur chambre et même durant les activités elles sont turbulentes. J’ai l’impression que maintenant par rapport aux filles de la promotion 06, ce sont elles qui essaient d’attirer l’attention avec leur comportement.

Présentation de Mazika Août/Septembre 2009
Enfant : Calme, posée et réservée ; elle est polie et s’adapte progressivement à l’internat mais souvent nostalgique.

Père : On le voit rarement lors des missions et ne semble pas accorder une grande importance à l’école ; aucune ouverture d’esprit.

Village (Karawaski) : Les gens ici sont curieux mais un peu distants ; le chef du village les mobilise assez facilement car il à une grande influence sur eux.

Mission 15/08/09
Rencontre individuelle avec les parents : visite des enfants pendant les grandes vacances
Entretien avec la mère de Zeinabou et son père
On commença un entretien avec la mère de Zeinabou mais comme elle ne comprenait pas le Haoussa après quelques échanges d’amabilités, on retrouva le père de la petite fille au niveau de la place publique du village ; il me serra chaleureusement la main et éclata de rire en disant : « je n’empêcherai plus ma fille d’aller à Zinder ».

A tous les parents, je leur ai rappelé leur engagement de confectionner au moins 3 complets pour leurs enfants à la rentrée.

Rapport de mission de ramener les enfants en vacances
7,8 et 9 juin 09) : Visite dans les familles : (Tanout et Gangara )

Karawski

Le père de Zeinabou était en déplacement et je n’ai pas pu voir sa mère

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
9,5 9,35 9,13

REUNION EDUCATIVE du 27/04/2009

Sa moyenne à l’école par la troisième composition est de 9,42

REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Résultat de la composition interne : 9

CR RENCONTRE PERSONNES RESSOURCES du 03-04 avril 2009-04

Présence de la maman de Zeinabou ce week-end à l’internat. A participé à la sensibilisation avec la SCOFI et la représentante de la protection de l’enfant.

CR REUNION EDUCATIVE 26/01/2009

Zeinabou : est polie, disciplinée, serviable et communique très peu avec le groupe Houssa. Elle travaille bien malgré le retard à la rentrée. Personnalité non définie et son désir de rentrer au village s’efface souvent. Elle est en bonne santé.

CR REUNION EDUCATIVE 12/01/09

Après ce fut le tour de la petite Zeinabou qui a manifesté elle aussi, son souhait de rentrer à la maison de passer devant les éducateurs : cette fille est gentille et serviable mais elle est timide ; elle est tout le temps en compagnie des autres filles Kanouri.
Sur le plan académique, cette fille a travaille bien lors des premières compositions.
Elle jouit d’une bonne santé.

En attendant que ses parents ne viennent, il a été demandé aux encadreurs d’approcher cet enfant pour voir ce qui se passe dans sa tête.

EXTRAIT D’UN MAIL de Mazika à AV 7/01/2009

Oui, mais grâce à Dieu, ils s’estompent ; seules deux filles ont dit ouvertement qu’elles ne veulent pas rester à l’internat (Nana Aicha et Zeinabou).Leurs parents ont été convoques.
Oumara, le père est arrivé à l’internat est beaucoup des choses ont été éclaircies. En effet quand les filles ont dit qu’elles étaient battues par leur enseignant pour lui c’était moi et il a fait cette confidence à Souleman ; quand il est arrivé, j’ai exigé que les filles devant(souleman, Perrine Christian Oumara) disent de vive voix quand est-ce que je les avais frappées.
Elles ont dit qu’en réalité que c’est leur maître à l’école qui les punit comme tous les autres enfants.
On leur a lu votre lettre et je pense que le message a passé.

CR MISSION MATASSA : entretien avec le père de Zeinabou, retour des enfants vers l’internat 03/01/09
Le père nous dit que sa fille aime l’école puisque pendant ces congés à plusieurs reprises, il a eu à surprendre sa fille en train de réviser ; comme lui aussi on ne l’avait pas à notre premier passage, on profita pour discuter avec lui sur le fait qu’au début de l’année, il avait refusé à sa fille de reprendre les études ;il chercha un alibi :il s’est blessé au pied et il avait besoin de sa fille pour conduire la charrette et pour d’autres activités. Il fut confus quand je lui avais demandé si Zeinabou n’avait des frères et sœurs qui pouvaient l’aider ; en riant, il me dit que maintenant, c’est de l’histoire ancienne.

Pour le tuteur, il a désigné Boukari Malam qui habite le quartier N’wala et pour la décharge parentale relative a l’utilisation des produits traditionnels, il est d’accord.

CR MISSION MATASSA 18/12/2008

Les membres de la mission n’ont rencontré aucun père des trois enfants, ils sont tous aux champs, les membres de la mission ont déposé les enfants (Issakou, Zeinabou, Hawaou) et ont donné de consigne pour informer les pères de ces enfants (il y a que la mère de Issakou qui refuse tout engagement) avant le retour de Dounamari.

COMMENTAIRE AV 1/11/2008

Zeinabou est rentrée avec quelques jours de retard, amenée par les pères des enfants lors de l’inauguration. Il me semble que c’est le père d’issaka qui a fait du forcing et le père d’Awa. Quelqu’un de sa famille s’opposait à son retour. Il semble que ce soit son père.

Comportement/personnalité

Activités
Visites extérieures
20.09.07 :

Parmi les plus petites, elle est pourtant déjà très à l’aise. Caractère bien trempée, elle montre son mécontentement mais aussi très ouverte et rieuse.

Elle a réclamé de recevoir des lettres.

26.10.07 :
Enfant changeante, un peu lunatique, au caractère bien marqué. Elle ne se laisse pas faire et sait s’imposer. Parfois même un peu violente. Souriante en général.