Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2008 > Bila Abdou

Bila Abdou

Promo 2008-Bila Abdou
A) Données générales
Age : 14 ans (né vers 1999)
Sexe : Masculin
Village d’origine : Tegoumar, Gangara (Action : AGR chèvres).
Date d’arrivée à l’internat : 2008

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Son père est personne ressource (Août, 2009)
Sa mère fait partie du regroupement des femmes 2nd génération chèvres.

Nom du père : Abdou Age :
Nom de la mère : Absatou Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : 6 membres sont l’effectif total. Ses frères et sœurs Maman, Illa, Rabiou CI
Patrimoine du ménage : 2 champs et 2 greniers
Revenus : Elevage

C) Lien avec les personnes ressources
Son père est la personne ressource depuis 06/09 fin 11 2011 mais cela ne lui a pas été signifié à lui, cela s’est passé en ag

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
- Il est frère avec Rabiou de même père et mère.

E) Tuteur
Harouna Harouna quartier Jaguindi qui n’a pas été mentionné comme jouant un rôle
actif durant l’année 2008/2009.

F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Son père est venu lui rendre visite une fois.
Il est sorti plusieurs fois en ville chez le personnel de l’internat.

G) Parrain français
Depuis son arrivée en 2008, il a réceptionné 3 fois de son parrain français.

H) Commentaires sur son comportement
C’est un enfant qui se montre motivé d’apprendre et d’évoluer.

Lettre de Bila Mai 2014
Bonsoir.
La fin d’année est enfin arrivée. Je dois retourner au village pour quelques mois. J’ai hâte de retourner au village pour voir mes parents (père, mère, frères et sœurs) et mes camarades. Au village, je vais participer aux premiers travaux champêtres avec ma famille. Pendant les vacances j’aide beaucoup ma famille dans les travaux champêtres et domestiques (puits, champ, recherche de bois etc.). Je suis plus libre dans mon village par rapport à l’internat. Parce qu’à chaque moment je joue et crie avec mes camarades matin comme soir. Parfois, je visite mes grands-parents dans un village qui est à côté de notre village. Pendant les vacances, je pense de temps en temps à l’internat, à mes amis de l’internat. Souvent, pendant les temps de repos, je traite des exercices avec mon frère Rabiou qui est en classe de 4ème. J’ai hâte de rentrer au village car mes camarades me posent beaucoup de questions sur la vie à l’internat (comment est l’internat ? qu’est-ce que nous faisons à l’internat ? etc).

ENTRETIEN AVEC BILA ABDOU 24/12/2013 par Tonton Moutari
Mon père travaille la terre chaque année et après ça il ne fait rien. Cette année, il a décidé d’aller à Agadez pour voir la famille de son cousin décédé il y’a deux ans. Il a été là-bas une fois et maintenant il dit qu’il pense trop à la famille de son cousin. Ma mère ne fait que les travaux de ménage. Elle travaille beaucoup dans la journée et cela me pousse à travailler pour qu’un jour je puisse l’aider.

08/13 Entretien avec le frère de Baila
- Quel métier pour votre frère ?
- Son désir serait le nôtre
- Vivra-t-il en ville ou au village ?
- Peu importe
- Allez-vous le laisser terminer ses études ?
- Je t’ai dit qu’il n’est pas le seul à étudier dans notre famille
- De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ?
- Très bonne intégration
- Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ?
- Aucun commentaire
- Que fait Rabiou,le frère de Bila ?
- Il continue ses études à Gangara et il fera la 3ème .
Il disait qu’il a quitté l’internat car il était gêné par la présence de son frère Bila ; il a été influencé par les deux autres enfants.
Commentaire du Directeur : Même si le père se débrouille pour qu’on ne se rencontre plus depuis la fugue de son enfant, je crois que Bila peut allègrement continuer ses études sans craindre un quelconque obstacle.

Mise en dossier le 05 Juin 2013 : Evaluation atelier dessin
Bila Abdou : Il est le dernier à regagner l’atelier et s’y intéresse quand même. Il est aussi bien en dessin et se comporte bien dans l’atelier.

A paques il a sauté 1.40 voir cr vacances de paques. Il est premier.
Mail de samba pendant les vacances de noeL La journée est marquée par la performance de Bila Abdou qui a réalisé un saut d’un mètre trente cinq en hauteur. A bientôt merci

Mise en dossier le 12/10/2012 :
Le 09 Octobre 2012 : Entretien avec Bila Abdou par Moutari : J’ai passé de belles vacances. J’étais en bonne santé au village. Pour venir à l’internat nous prenons la charrette jusqu’à Gagawa puis une véhicule pour Zinder. Je suis dans une classe ou je dois fournir beaucoup d’efforts plus qu’en Cm1. Je dois faire tout pour être au collège. Je suis fier cette année d’être avec mes camarades de l’internat dans une même classe car je me sentais seul. Mes amis sont toujours Tassiou Moussa, Lawali, Rachdou et Issakou.

Mise en dossier le 02 Septembre 2012 : CR Mission (vacances 2012)
Village Tégoumar
1.Nom de l’enfant :
Bila
2. Nom du père :
Abdou
3.Nom de la mère :
Absou
4. Evolution de la famille :
9 enfants
5. Etat de santé de l’enfant bon
6. Description ante de l’enfant :
Il est un peu naïf
7. Changements observés Un peu moins candide
8. Réaction de l’enfant Absent ; cet enfant part vendre sa force de travail
9. Motivation <>
10. Activité de l’enfant au village Aide sa mère dans les travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15.Transfert des règles d’hygiène A ses frères
17.Utilisation de la moustiquaire Non fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : Absent
20. Commentaire de la mère : <>
21Commentaire du directeur : Apparemment Bila restera à l’internat sans aucun problème car il me semble que ses parents ont décidé ainsi

Mazika 13 03 12
Bonjour
J’ai discute avec la mère de Bila par rapport à son enfant et les autres qui ont quitté l’internat.
Elle me dit qu’en réalité ces enfants n’étaient pas venus pour rester à l’internat.
Les deux enfants continuent à aller à l’école ;il s’agit de Rabiou Abdou et Soulé Ayouba.
Abdou Djibo ne part plus à l’école.
Elle me dit qu’elle a passé par le village ou ils poursuivent les études,les conditions de vie sont pénibles.Mazika
Le frère de bila continue donc à aller à l’école

Maz av 1 02 12
Après le départ de son frère,Bila avait dit qu’il n’était pas fou pour suivre son frère au village.Il est parfaitement adapté à l’internat. Il n’était même pas au courant de la fugue.

RE 23 01 12
Il aime jouer au clown dans leur chambre et il respecte les adultes.
Il travaille bien à l’école et il a des bonnes dispositions dans la pratique de tous les sports (basket et football).

LE 17 11 2011 maz mission tegoumar suite à la fugue
En aparté, le directeur (père de nafissa) me confia que le père de Bila à été de tout temps, un agent destructeur du village et cela est dans ses veines ; cet état de fait est connu de tout le village.
Il n’est plus considéré comme personne ressource de l’internat
…..
En terminant,j’ai dit que j’aurai voulu que le père de Bila soit présent pour lui dire qu’il a agi en homme irresponsable car on ne prend pas pour monnaie courante tout ce que raconte les enfants.

Le 04 Novembre 2011 :
RE . 11. 2011 : En entrentien avec Bila, il a fait savoir que même si son père venait à l’internat pour le réccupèré, il va lui dire qu’il veut rester et continuer ses études. Le constat est que la fugue de son grand frère ne l’a pas affecté.

Le 26 octobre 2011 :
RE. 10. 2011 : Il a été découvert que Bila et Rabiou Abdou sont des frères de même père et mère lors d’une visite de son père à l’internat. Les enquêtes de matassa ne l’avaient pas noté

Re 4 05 11
 Bila
Serviable, bavard, Bila est un enfant turbulent.
Il est surtout ami à Lawali adamou qui est son ami de bêtises, il aime faire le clown avec ses camarades.
Bila respecte le personnel et se soumet à leur autorité.
Il participe aux activités et s’en sort bien et en basket et en foot.
Sur le plan scolaire, cet enfant a fait d’énormes progrès et les difficultés liées au saut de classe commencent à s’éloigner.
Il ne prend pas soin de ses habits et le directeur a été chargé de suivre la lessive de cet enfant.

Mars 2011 maz av

pendant qu’ils jouaient seuls,derrière les deux bâtiments,Bila,Issoufou Chagali et Salissou avaient tabassé Boukari sous les yeux des autres enfants qui par la suite avait temoigné ;ils étaient venus prendre les savons et c’est là qu’il s’est écroulé devant nous ;les langues se sont déliées et les sariou avaient temoigné.

Anecdote : Educateurs, juin 2010

Un samedi soir l’or des activités en plein air, Tassiou Moussa demandait à ses camarades de lui donner les noms des moyens de transport de notre pays. Chaque enfant essayait d’en chercher et tout à coup Bila levait son doigt et dit la poule. Tout le monde éclatait de rire et je lui disais si la poule est un moyen de transport tu ne la mangeras pas à l’internat. Et il disait elle aura des gros muscles comme ça nous allons bien nous régaler

Compte rendu : mission retour des enfants aux villages 30/5/2010 et 31/5/2010

Entretien avec sa mère

Elle fut contente d’apprendre que les études se déroulent bien pour son fils ; pour ce qui est de sa turbulence, il a le même comportement au village mais elle va en parler à son père.

Réunion Educative. Lundi, le 17 Mai 2010

Turbulent, espiègle mais aussi farceur ; il est toujours gai et il ne fait jamais la tête quand les adultes les punissent.

FORMULAIRE ENFANT
Nom de l’Enfant : Bila
Encadreur : Abdou, Bachir, Mamam
Date : Juin, 2010

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
- Souriant, enthousiaste et serviable.

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
- Depuis son arrivée, l’enfant est bien intégrée au sein de l’internat.

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
- Sur le plan hygiène, on doit lui apprendre à se tenir propre.

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
- Non

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
- Avec spontanéité et entrain.

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
- Oui, il aime se confier aux grandes personnes.

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)
- Oui, à plusieurs reprises.

Rapports entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Non, ou il ne montre pas.

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Rachidou, Rabé, Tassiou, Laouali, etc…

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ? ---Oui

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
- L’enfant est sociable, il n’est jamais seul et aime rendre service.

Rapports en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
- Non

Village

L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
- Non, il a conscience de ce qui l’a amener à l’internat et du temps qu’il doit y passer.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
- Oui, son père est motivé pour l’éducation de son enfant.

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
- Bon élève progressiste.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
- Les activités artistiques et sportives.

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
- Il est polyvalent.

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
- Non.

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
- Les études et les activités ludiques.

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?
- Dans les activités sportives et artistiques.

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
- Aucune.

Conclusion :

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
- Il a évolué considérablement sur tous les plans.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ? Lesquelles ?
- Non.

Février 2010

Bila a reçu un prix d’encouragement par sa constance au travail scolaire.
.
Réunion Educative. Lundi, le 4 Janvier, 2010

Comportement

Il est chahuteur et agitateur. Il respire le bonheur. Il aime s’amuser et faire des bêtises. Il n’est pas nostalgique de son village. En ce qui concerne les questions d’hygiène et propreté, il faut lui rappeler à l’ordre car il porte souvent la braguette ouverte et il a du mal à entretenir sa trousse.

Scolarité

Il a fait beaucoup des progrès depuis le début. Lorsqu’il se trompe sur quelque chose, il reprend son travail avec une sérieuse volonté de mieux faire.

Santé

Il est en bonne santé

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

L’oncle de Bila était content de le voir propre puis ensuite on l’a informé du changement positif de ce dernier ; en plus, son travail s’améliore de plus en plus à l’école.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

Pour Bila seule enfant du CE1, l’instituteur affirme qu’il progresse dans le travail et qu’il a un bon comportement. Il faut l’initier cependant à la tenue des cahiers.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

Selon Abdou, des anciens enfants de l’internat, c’est Maria qui pose encore des problèmes, dans sa trousse on peut même trouver des bics. On a aussi évoqué le cas de Bila qui lors d’un dernier contrôle avait sa trousse complètement vide.

VEGA Ana Rebeca. Rapport Hebdomadaire. Vendredi 13 au vendredi 20 novembre, 2009
Nous enfants grandissent. Le dimanche dernier après une discussion avec les enfants sur la propreté vestimentaire, Maria est venue dire à Bachir devant tout le groupe d’enfants, que Bila lorsque les filles passent des toilettes à la chambre, il les appelle derrière la porte. Pour Bila, le fait d’être mis à découvert devant tout le monde l’a fait perdre ses moyens et il s’est mis à pleurer. On a insisté sur le fait que ses comportements ne sont pas admis au sein de l’internat mais on a rappelé aux filles qu’en sortant des toilettes il faut bien se couvrir.

Réunion Educative. Lundi, le 16 novembre, 2009

Zeinadou avait aussi transmis un message au sujet de Bila. Pour lui, il serait plus simple de le suivre s’il était dans la même école que le reste d’enfants de son niveau. On est resté sur l’idée que pour l’année prochaine on pourrait envisager ceci mais qu’il faudrait prendre en compte les conséquences d’un tel changement pour cet enfant.

Réunion Educative 26 octobre, 2009
comportement Travail Santé Observation
Bila Abdou Respectueux mais turbulent travail passable Bonne santé Canaliser un peu plus cet enfant.

Présentation de Mazika Août/Septembre 2009

Enfant:Turbulent et espiègle au début, cet enfant a amélioré son comportement tout au long de l’année ; il avait un sérieux problème de positionnement dans les différents groupes des enfants en raison de son physique : il était au CI alors qu’il a la taille d’un enfant de CM1 raison pour laquelle, on lui a sauté de classe.

Le village (Tégoumar) : les habitants de ce village sont très accueillants mais le chef du village, père de Karima est presque effacé ; on sent l’influence du président de Coges, un tailleur de ce village.

Rapport de Mission pour le ramassage des enfants de l’internat
Zone Sud Gangara et Nord, et Zone Tanout (Septembre, 09)

La mission a quitté avec la totalité des enfants et arrive à Tégoumar (source de problème) vers 16h 15, le chef était absent, l’enfant Bila était malade l’infirmier Abdou lui a fait les premiers soins, la fille Batoula a quitté la maison pour se cacher dans une autre maison. Compte tenu du temps la mission a préféré laisser Abdou à Tégoumar et Youssouf pour descendre et ramener les enfants de Gobrouwa.

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
7, 3 7,70 5,75

Mission 15/08/09
Rencontre individuelle avec les parents : visite des enfants pendant les grandes vacances

On le trouva au seuil de sa porte avec son enfant prenant du thé ; il nous accueillit avec affabilité et nous dit que son souhait est de voir le rapport avec l’internat se renforcer ; il est très fière de son enfant qui a souffert ces derniers temps des maux de ventre ; quand il me montra l’eau de rivière qu’ils consomment, j’ai compris pourquoi notre enfant se plaint régulièrement des douleurs abdominales.

CR REUNION EDUCATIVE DU 18/05/2009

Comportement : Turbulent, têtu et dynamique ; il reconnaît ses fautes et accepte les remontrances
Travail : Passable ; il fait des progrès.
Activités : Il participe aux activités avec enthousiasme.
Santé : Bonne Santé.
Observation : On note une amélioration chez cet enfant tant sur le plan travail qu’au niveau du comportement.

REUNION EDUCATIVE du 27/04/2009

Sa moyenne à l’école par la troisième composition est de

REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Résultat de la composition interne : 6,80

CR REUNION EDUCATIVE du 16/02/2009 :

Présentation des résultats de la deuxième composition des enfants de Dan Bassa : Bila n’a pas obtenu sa moyenne.

CR REUNION EDUCATIVE du 09/02/2009 :

Dans le cadre d’une mission sur les AGR, la responsable de la fondation a profité pour rencontrer les parents des enfants de l’internat ; ainsi, à Tégoumar, elle a rencontré le père de Bila qui est très motivé pour l’école.

CR MISSION MATASSA TEGOUMAR 7/02/09

Père de Bila (mère absente). Nous demandons pourquoi la mère n’est jamais venue à l’internat. Il explique que, la dernière fois, c’était prévu qu’elle vienne mais qu’un mariage l’en a empêché… Père très favorable et enthousiaste pour l’internat. Nous lui expliquons les difficultés scolaires de son fils. Il dit qu’il fera tout pour convaincre son fils de mieux travailler.

REUNION EDUCATIVE du 26/01/09 :

A des difficultés en mathématique et en lecture.

REUNION EDUCATIVE du 19/01/09 :

Limana s’engage à retenir les enfants suivants (Bila, Maria, Lawali Adamou et Dayaba Souley) pour travailler en lecture et en écriture, 30 minutes après le cours avec les enfants du CP.

REUNION EDUCATIVE CS du 05/01/09 :

Dans les villages de Gangara et Tanout, il a été précisé aux parents, concernant les enfants que Bila est agité et fait beaucoup de bêtises. Il semble qu’au village il soit très paisible. Son père ne croit pas ce qui lui est dit. Son père a précisé, concernant les parrainages zindérois qu’il refusait que son fils aille ailleurs que chez un membre de Matassa ou un membre du personnel de l’internat.
MAZIKA : Concernant Bila, il faudra faire attention surtout par rapport aux propos de son père qui a refusé les remarques faites par rapport au comportement de son enfant à l’internat.

CR MATASSA Entretien avec la mère de Bila (Absou) retour des villages 03/01/09 :

L’enfant était content de nous revoir et sans perdre de temps, il était parti prendre ses affaires.
D’après elle, c’est lui-même qui vient donner un coup de main quand les parents travaillent.

RAPPORT MATASSA retour de vacances 20/12/2008 :

Le père : Abdou
Mère : Absatou
Frères et sœurs : Maman, Illa, Rabiou CI

Motivation : présence d’une école dans le village et le père est pour que son enfant continue ses études.
On dit au père de Bila que son enfant a un mauvais comportement à l’internat ; il fut très étonné et il nous dit que son enfant au village n’a jamais causé des ennuis aux gens ; il va jusqu’à dire qu’il n’a jamais grondé son enfant car il ne fait pas des bêtises.
Sur le plan académique, son enfant a été passé du CI au CP, à notre avis c’est ce qui explique sa faible moyenne (4,5 de moyenne).
Avant de quitter, on indiqua au père de Bila de fixer la moustiquaire pour celui-ci et de faire en sorte qu’il se lave avec du savon et qu’il se brosse les dents tous les jours.
En cas de maladie, il faut nécessairement le conduire au dispensaire et si le cas est compliqué d’appeler l’infirmier de l’internat.

Le 20/12/08 à 7h20 les membres de la mission ont rencontré le père de Karima, le père de Bila et la mère de Batoula en présence de Elh Hadji Ousmane président du coges.a Le père de Karima et la mère Batoula ont approuvé la décharge et ont donné un avis favorable aux visites dans les familles, mais le père de Bila a émis de réserve sur la décharge pour les cas des fractures, pour les visites uniquement des familles du personnel de l’internat et des membres de Matassa.
Pour le tuteur le père de Bila a donné le nom de Harouna quartier Jaguindi, le père de Karima et la mère de Batoula ont donné le nom de Amadou Dan Manya sans préciser le quartier. Deux exemplaires de règlement intérieur ont été remis à Elh Hadji Ousmane pour lecture et avis, le directeur d’école était absent.
REUNION EDUCATIVE 24/12/2008

Bila est un enfant espiègle, turbulent mais pas méchant.
Il reconnait ses fautes (lorsqu’il frappe les autres…) et tente toujours de s’expliquer, ce qui est un point très positif.
C’est un enfant qui a un caractère de leader, mais qu’il ne peut pas exprimer ici parce que d’autres enfants ont pris cette place (Rachidou, Maman…) dans les groupes des plus jeunes.
Il semble penser d’ailleurs ne pas avoir les qualités pour le leader.
Nous y voyons la raison pour laquelle il y a souvent des incidents avec Rachidou et Maman Kango.
Par ailleurs, il ne s’est pas proposé pour être responsable de la chambre pour les raisons ci-dessus.
La question est posée de savoir s’il est dans la bonne chambre du fait de son âge, de ses envies et de ses besoins.

Cet enfant se mêle toujours des affaires des autres. Il est en effet impossible de discuter avec un enfant sans que Bila n’intervienne ce qui renforce et la position de l’équipe dans le fait qu’il peut et veut être un leader et qu’il ne peut pas l’être dans les conditions actuelles.
Il est décidé qu’il sera au mois de décembre le prochain responsable de chambre afin de le valoriser à ses yeux et aux yeux des autres.

Il se mélange plus aux grands qu’aux plus jeunes, mais là encore sa place n’est pas très claire : il doit être "invité" par le groupe des grands pour se joindre à eux. Mais ne se mélange pas avec eux de façon spontanée malgré qu’il le veuille.
Il semble donc qu’il "taquine" les petits parce qu’il est marginalisé par eux. Il doit trouver sa place dans le groupe.
Il semble être très choyé par sa mère et peut-être pense-t-il manqué "d’attention ici".
Il n’est pas très propre et se blesse souvent lors des activités et à l’école.
Pas encore de bilan clinique sur sa santé.
Au niveau scolaire, il n’a pas apparemment pas le niveau. Mais semble quand même moins en difficulté que d’autre enfants (Dayaba Soulé, Maria). Trop tôt pour tirer des conclusions (il est au CP depuis le 17 novembre).

Conclusion :

Il doit bénéficier d’un suivi renforcé au niveau scolaire pour rattraper son retard et être vigilent pour ne pas qu’il se démoralise.
Nous devons canaliser ses réactions auprès des plus jeunes et le valoriser dans ses qualités pour qu’il ne se dévalorise pas.
Doit être associé à des enfants comme Maman (très posé) lors de séances de lecture afin de le stimuler et le calmer.

REUNION EDUCATIVE 11/2008

Comportement

Bila est un enfant espiègle, turbulent mais pas méchant.
Il reconnait ses fautes (lorsqu’il frappe les autres…) et tente toujours de s’expliquer, ce qui est un point très positif.
C’est un enfant qui a un caractère de leader, mais qu’il ne peut pas exprimer ici parce que d’autres enfants ont pris cette place (Rachidou, Maman…) dans les groupes des plus jeunes.
Il semble penser d’ailleurs ne pas avoir les qualités pour le leader.
Nous y voyons la raison pour laquelle il y a souvent des incidents avec Rachidou et Maman Kango.
Par ailleurs, il ne s’est pas proposé pour être responsable de la chambre pour les raisons ci-dessus.
La question est posée de savoir s’il est dans la bonne chambre du fait de son âge, de ses envies et de ses besoins.
Cet enfant se mêle toujours des affaires des autres. Il est en effet impossible de discuter avec un enfant sans que Bila n’intervienne ce qui renforce et la position de l’équipe dans le fait qu’il peut et veut être un leader et qu’il ne peut pas l’être dans les conditions actuelles.
Il est décidé qu’il sera au mois de décembre le prochain responsable de chambre afin de le valoriser à ses yeux et aux yeux des autres.
Il se mélange plus aux grands qu’aux plus jeunes, mais là encore sa place n’est pas très claire : il doit être "invité" par le groupe des grands pour se joindre à eux. Mais ne se mélange pas avec eux de façon spontanée malgré qu’il le veuille.
Il semble donc qu’il "taquine" les petits parce qu’il est marginalisé par eux. Il doit trouver sa place dans le groupe.
Il semble être très choyé par sa mère et peut-être pense-t-il manqué "d’attention ici".
Il n’est pas très propre et se blesse souvent lors des activités et à l’école.
Pas encore de bilan clinique sur sa santé.

Axe de travail

Il doit bénéficier d’un suivi renforcé au niveau scolaire pour rattraper son retard et être vigilent pour ne pas qu’il se démoralise.
Nous devons canaliser ses réactions auprès des plus jeunes et le valoriser dans ses qualités pour qu’il ne se dévalorise pas.
Doit être associé à des enfants comme Maman (très posé) lors de séances de lecture afin de le stimuler et le calmer.

Scolarité

Au niveau scolaire, il n’a pas apparemment pas le niveau. Mais semble quand même moins en difficulté que d’autre enfants (Dayaba Soulé, Maria). Trop tôt pour tirer des conclusions (il est au CP depuis une semaine).

SITUATION SCOLAIRE au 28 OCTOBRE 2008

Le mardi 28 octobre 2008, la direction le chef de projet internat de Matassa et la représentante de la fondation ont discuté l’éventualité de saisir le conseil pédagogique au sujet de Bila.
Cet enfant, âgé de dix ans (d’après ses dires) est particulièrement grand par rapport aux enfants de la classe qu’il fréquente (CI), ce qui le met dans une position de « rapport de force » avec ses camarades. Des problèmes sont déjà survenus à l’école (racket des plus petits pendant la récréation), ainsi qu’à l’internat (sortie par les fenêtres pendant la sieste, violence sur les plus petits…). Il essaye également d’entrainer les plus jeunes de sa chambre dans ses bêtises (Rachidou, Lawali).
De plus, cet enfant est vif, dégourdi et s’est adapté relativement facilement, malgré les quelques « problèmes » rencontrés, à la vie en collectivité. Lors des activités cet enfant montre une dextérité bien au-dessus des enfants du CI.

Il a été, au cours de la deuxième semaine d’école, passé au CP par son instituteur non du fait de son niveau scolaire, mais à cause de sa taille. Bachir a rencontré l’instituteur et Bila est retourné dans sa classe de CI.

Suite aux difficultés rencontrées, nous avons saisi l’instituteur afin de connaitre le niveau scolaire de Bila et savoir s’il peut suivre un niveau CP dans de bonnes conditions. Les cours n’ayant réellement commencés que le mardi 28 octobre, l’instituteur n’est pas encore en mesure de répondre. Nous lui avons demandé d’être vigilant au sujet de Bila et nous en rediscuterons le vendredi 31 octobre.
Néanmoins, nous avons décidé de l’évaluer à l’internat afin d’avoir une idée sur son niveau général et ainsi perdre le moins de temps possible, dans le cas où il change de niveau.

Questions :

Du fait de son âge, cela est-il une bonne chose de le laisser au CI ? A-t-il le niveau pour suivre un CP dans de bonnes conditions ? S’il passe au CP, peut-il être correctement accompagné au niveau de l’internat pour rattraper le niveau CP ?

S’il reste au CI, ne risque-t-il pas de s’ennuyer à l’école, et se laisser aller plutôt que d’avoir de bonnes notes.
Le passer au CP ne serait-il pas le valoriser, lui montrer que nous pensons qu’il peut réussir, tout en étant conscient qu’il aura (probablement) des difficultés, sachant que les enfants de la première promo avaient d’énormes difficultés lorsqu’ils ont intégré le CE1 et ils ont rattrapé le niveau à l’aide des cours de soutien à l’internat.

Après discussion entre la direction, Souleman et Perrine, il a été décidé de ne pas saisir le conseil pédagogique, et que la décision de la changer de niveau ou pas revenait à la direction.

Conclusion :

Bila évolue dans un groupe d’enfant de son âge (Sarihou, Issa…) à l’internat, mais se retrouve avec des enfants bien plus jeunes que lui à l’école et dans sa chambre. Cette situation le met dans une position de « leader » vis à vis des plus jeunes, mais n’est pas favorable à ses apprentissages.

Il a été décidé de passer Bila en CP pour des raisons « comportementales », liées à son âge, ses envies et ses besoins et d’évaluer le niveau scolaire de cet enfant afin de pouvoir l’accompagner du mieux possible lors des cours complémentaires.