Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2008 > Dayaba Souley

Dayaba Souley

A) Données générales
Age : 13 ans (née vers 2000)
Sexe : Féminin
Village d’origine : Guidan Dadhi, Takieta (Action : Elevage, beignets
et condiments).
Date d’arrivée à l’internat : 2008

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Houré Wagé sa grand-mère est membre (Trésorière) du regroupement des femmes ESAFRO avant elle était la présidente. Elle a eu des chèvres en 2006.
Abdou Adamou – Pst du COGES, Kango et Fouré Wajé (grand- mère de Dayaba Souley) sont des cousins.

Nom du père : Souley Age : né vers 1973
Nom de la mère : Fassouna Age : né vers 1983
Profession du père : Cultivateur
Ménage : Effectif total 8.
Patrimoine du ménage : 4 champs, 2 greniers et 4 caprins
Revenus : Agriculture, élevage

C) Lien avec les personnes ressources

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
Elle est la cousine de Tassiou Moussa. Elle a des liens de parenté avec Sahia Abdou et Ramza Lawali

E) Tuteur
Maman Alikou et Elh Hadji Issa. Son tuteur a joué un rôle actif durant l’année scolaire 2008/2009.
F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Elle a été visité 2 fois, d’abord par son père et ensuite par la personne ressource.
Elle est sortie plusieurs fois en ville chez le personnel de l’internat et chez son tuteur.

G) Parrain français
Depuis son arrivée en 2008, elle a réceptionné cinq fois de son parrain français.

H) Commentaires sur son comportement
Un peu rêveuse, elle a tendance à se distraire facilement.
Elle joue au théâtre avec aisance. Elle est capable de faire rire son public.

Hamady 02/2017
Après un entretien avec Rahila(infirmière) on a découvert que Dayaba souffrait d’une pathologie visuelle qui est à la base de la chute de ses notes. Dépuis qu’elle a eu possession de ses verres les notes de cette jeune ont commencé à remonter.
Ali 08/2015 : Mission de suivi
Village Guidan Dadi
1. Nom de l’enfant :
Dayaba
2. Nom du père :
Souley
3. Nom de la mère :
fassouma
4. Evolution de la famille :
10 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Maux de ventre prise des produits nigérians
6. Description ante de l’enfant :
Nonchalante mais sérieuse
7. Changements observés Elle est devenue plus posée et respectueuse
8. Réaction de l’enfant Absente
9. Motivation Mon désir à moi est clair mais peut-être du côté de sa mère qui fut réticente.
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène A ses amies et frères
17. Utilisation de la moustiquaire Accrochée
18. Prise des médicaments Respectée
Réponse du père :
Quel métier pour votre fille ? son choix serait le nôtre.
Vivra-t-il en ville ou au village ? c’est à elle de choisir
Allez-vous le laisser terminer ses études ? c’est moi qui décide et je veux que ma fille étudie même sa mère est réticente.
De retour de l’internat, vos enfants sont-ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ? elle joue avec ses autres camarades.
Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ? Rien de négatif.
Commentaire du père : j’ai ramené ma fille moi-même une année quand elle a refusé de retourner à l’internat. C’est la preuve de notre détermination.
21Commentaire du directeur pédagogique : Le père semble déterminé pour la poursuite de la scolarité de sa fille.

Mission de suivi 08/2014
Village Guidan Dadi
1.Nom de l’enfant :
Dayaba Souley
2. Nom du père :
Souley
3.Nom de la mère :
Fassouma
4. Evolution de la famille :
10 enfants dont 6 filles. Elle est l’ainée.
5. Etat de santé de l’enfant Depuis son retour au village, elle n’est pas tombée malade
6. Description ante de l’enfant :
Dayaba a toujours été une fille simple et très disciplinée
7. Changements observés Elle devient de plus en plus mûre et garde toujours ses bons comportements Elle nourrit beaucoup de complexe. Elle ne passe jamais devant un groupe d’adulte. Elle préfère contourner.
8. Réaction de l’enfant Elle était au champ lors du passage de la mission
9. Motivation Nous voulons la réussite de cette fille à l’internat.
10. Activité de l’enfant au village Elle aide sa mère au foyer, après ses leçons pour la rentrée scolaire prochaine et part à l’école coranique.
11. lavage des mains : Fait
12. brossage : Fait
13. Bain : Fait
14. Lessive Fait
15.Transfert des règles d’hygiène Elle explique beaucoup les bonnes pratiques aux plus jeunes pour qu’ils soient propres.
17.Utilisation de la moustiquaire Fait
18.Prise des médicaments Fait
19. Commentaire du père : /
20.Commentaire de la mère :
Quel métier pour votre fille ?

Allez-vous la laisser finir ses études ?

Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
(Nous nous sommes entretenus avec sa grande mère). Elle sera

Aucune entrave de notre part pour qu’elle termine ses études. Elle doit avoir un diplôme même un mari en ville (si possible). Nous avons complètement écarté toute idée de mariage.

Elle nous parle beaucoup du bon encadrement reçu à l’internat.
22 Intégration dans le village . Elle n’a pas d’amie. Elle ne va pas au tam-tam et ne bagarre jamais
22 éducation reçue à l’internat Nous sommes très satisfait de l’éducation que vous donnez à nos enfants
23Commentaire Hamady : Une grand-mère consciente rôle de l’internat dans l’encadrement de sa petite fille et des valeurs de l’éducation de la fille. Là également c’est l’impact du programme scofi.

Hamady 18/03/2014
Je croisé Dayaba qui sortait de la bibliothèque avec un livre de mathématiques de CM2. Quand je lui ai demandé qu’est ce qu’elle veut en faire puisqu’elle est déjà en classe de 6ème. Voici sa réponse : " il y a une notion en mathématique qui m’échappe. Je vais vérifier dans ce livre pour mieux la maîtriser." En fait cette fille est aujourd’hui plein de volonté pour réussir. Par ailleurs cette attitude rentre dans la démarche pédagogique de cette année qui consiste à apprendre à l’enfants à apprendre seul, en petit groupe te en grand groupe.
Hamady 22/02/2014
Toutes les filles qui s’étaient retirée de l’atelier élégance dont Dayaba, ont envoyé une lettre à la direction de l’internat pour présenter des excuses et annoncer leur engagement à reprendre les répétition.

Mazika 08/01/2014
Dayaba souley est venue nous demander de la rétrograder en 6eme B.
Elle n’a pas donné des raisons mais nous n’avons pas cédé.
Dayaba avait l’air mécontente malgré le fait qu’on l’ai valorisée.
Maz
Pc intéressant !
Elle a peur d’échouer ou bien elle n’a pas envie d’en faire plus ?
Dans la remédiation parfois les enfants s’installent dans un certain confort car il est plus facile de travailler sur la famille boda que sur les cours de l’école. Elle doit sentir qu’elle va devoir faire des efforts....ne pas oublier le changement de répétiteur dans ce cas précis qui peut la déstabiliser.

Hamady 06/01/2014
Avec Mazika nous l’avons informé de son passage des 6èB à la 6èA des cours de répétition. Nous l’avons félicité et encouragé de son progrès. Mais nous avons aussi rappelé que passer en 6èA est une partie du travail et l’autre partie est de s’y maintenir et progresser. Elle nous a remerciés tout en engageant à travailler d’avantage.
11 2014

commentaires av
la grand mère de dayaba est dans un de nos groupements et est trésorière depuis 2007 et le père de dayaba est COIFFEUR il est donc possible qu’il ait un rôle particulier dans le village. en tenir compte..
mission hassan 10 2013
Dayaba souley 6 10 13 haasan
-  Rencontrer la mama de Dayaba Souley,6e
La mama nous a bien accueilli, il nous a fallu attendre 30 minutes pour que le père nous rejoingne. La rencontre a commencer dans un climat de confiance car tous m’appellent par mon nom. Nous avons aborder les points suivants
Retard pour la rentrée à l’internat : le père nous dit que Dayaba a rendu visite à la petite seure de son père à la veille du depart.
Scolarité de Dayaba : interrogé aucun des 2 parents ne connait le niveau d’etude de Dayaba (la mama pense que Dayaba à dejà sejourné pendant 7 ans à l’internat et le père lui pense que c’est 5 ans).
Choix de profetion : la mama souhaite que Dayaba devienne une institutrice ou une infirmiere dans 4 ans. J’ai dis au parent qu’il faut au moins 7 ans d’etude pour que Dayaba obtienne la qualification qu’ils desirent
Explication de Hassan et Abdou : Abdou a donné l’exemple des femmes fonctionnaires que le village connait dejà et dit que Dayaba peut etre à leur place un jour. Hassan dit à la famille que de toute les facons marié une fille encours de scolarité à des consequances judiciaires au Niger et des consequaces sur la santé de la fille, mais si la fille reussi son gain profite en grande parti à sa famille et va se marié à un civilisé quelqu’un qui connait ses droit et non celui qui va profité de sa jeunesse et aller en exaude quant elle aura des enfants à nourrir, j’ai dis regardez au toure de vous il ya combien des exemples pareille. J’ai dis que vous devez encourager votre fille à etudié pour qu’elle reussisse.
Nous nous sommes quitté la famille semble comprendre notre explication

MAZ 260913
Bonsoir
dayaba est arrivée avec son père mais pas beaucoup d’enthousiasme.
J’ai discuté avec le père qui me dit que sa fille était partie voir sa tante dans un village nevironnant.
je lui ai dit qu’on doit parler entre nous avec franchise car moi,j’ai appris que sa fille ne voulait pas revenir à l’internat.
c’est en ce moment qu’il m’a confirmé que c’est sa femme qui ne veut pas de l’école comme je l’ai rapporté dans ma fiche d’entrtetien.
en conclusion,il m’a dit que comme c’est sa fille,c’est lui qui a le dernier mot ;il ne laissera pas sa femme destabiliser la scolarité de sa fille.
il est prevu un entretien avec la fille avant le départ du père demain.
maz

08/13 Entretien avec la mère de Dayaba Souley
-  Quel métier pour votre fils ?
-  C’est à elle de choisir
-  Vivra-t-il en ville ou au village ?
-  Je ne sais pas
-  Allez-vous le laisser terminer ses études ?
-  Pour le moment oui
-  Le père voudrait que sa fille étudie mais la mère accorde beaucoup d’importance à ce que racontent les autres sur les filles qui étudient à l’internat.
-  De retour de l’internat, vos enfants sont-ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ?
-  Bonne intégration
-  Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat.
-  RAS
Constat : Au fur et à mesure que cette fille deviendra femme, le problème de la scolarisation de Dayaba se posera.

Echange av pc 26 06 13
elle est toujours aussi mal à l’aise avec son corps et elle semble avoir pris du poids...
elle s’exprime assez maladroitement en français mais elle fait des efforts pour me parler. Elle mélange un peu les mots ce qui fait qu’elle est moi on ne se comprend pas trop. Elle sourit tout le temps et je la trouve moins timide. Elle est complexée je pense par sa taille et son gabarit.

Mise en dossier le 06 Juin 2013 : Evaluation théâtre
Dayaba Souley : des difficultés à donner sa réplique, cette fille est un peu gauche dans son jeu.

Mise en dossier le 05 Fevrier 2013 :
Le 10 Janvier 2013 : Entretien avec Zeinabou Ousmane, Haouaou Elh Abdou et Dayaba Souley par Moutari : Q : Que pensez vous de cette année ? Nous pensons aux examens. Zeinabou : Cela me fait peur parfois et je m’arme de courage pour bien affronter les examens. Haouaou : Je me sens à l’aise pour bien passer les examens ; j’apprends en conséquence bien mesleçons. Dayaba :Ca me fait peur parfois mais je compte réussir mon examen. Q ; Où rencontrez vous des problèmes ? Zeinabou : J’ai des problèmes de compréhension en maths (problème). Haouaou : J’ai des problèmes en français dans la compréhension de certains mots dans les phrases. Dayaba : C’est en français et en maths que j’ai des problèmes mais j’arrive à les surmonter parfois. Conseil : Il faut beaucoup lire pour améliorer votre français et nous embêter de questions parce que nous sommes ici pour vous aider. Il faut aussi consulter les dictionnaires pour la compréhension des mots et de s’entraider de temps en temps. Pensez uniquement aux études

Mise en dossier le 01 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012=
Village Guidan dadi
1.Nom de l’enfant :
dayaba
2. Nom du père :
Souley
3.Nom de la mère :
fassouma
4. Evolution de la famille :
6 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Fièvre ;produit nigerian
6. Description ante de l’enfant :
Sage et serviable
7. Changements observés Elle est devenue moins indolente
8. Réaction de l’enfant Elle vint me saluer avec respect
9. Motivation <>
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers et champêtres
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15.Transfert des règles d’hygiène A ses amies et frères
17. Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : <>
20. Commentaire de la mère << on souhaite bonne chance à tous les enfants de ce village>>
21Commentaire du directeur : Aucun obstacle à l’horizon .pour la scolarisation de Dayaba

.
RE du 20 Février 2012 :
Pour le tableau d’encouragement, l’idée est de motiver les enfants qui n’ont pas un niveau d’exellence mais ont de la volonté de travailler et sont en progression. Les enfants retenus sont : Bichara pour le collège, Dayaba Souley et Marwana Maliki pour le primaire.

3 02 12 rapport samba
Concernant Dayaba Souley, il est remarqué qu’elle recopie mal ces leçons. Elle dit qu’elle ne voit pas bien ce qui s’ecrit sur le tableau parce qu’elle est à la dernière table de la classe (Problème réglé avec son maitre). Cette fille a de la volonté car elle demande toujours ce qu’elle n’a pas compris.

Le 16 Janvier 2012. RE : 01. 2012 :
Dayaba Souley
Respectueuse, propre et gentille, elle aime parler le français.
Elle a des bonnes relations avec les petites avec lesquelles, elle partage la même chambre.
Dayaba respecte les adultes.
Pour les activités académiques, elle peut mieux faire et elle a quelques difficultés en lecture mais dan l’apprentissage, elle manifeste une grande volonté.
Concernant les activités, elle est trop lente, nonchalante et maladroite
Re 8 11 2010
Dayaba Souley :gentille et respectueuse mais elle ne sait pas parler aux adultes .
Au cours des activités, elle a des difficultés pour gérer son corps lors des exercices.
Elle participe aux activités avec plaisir

Réunion avec l’équipe éducative pour faire le bilan de l’année. Mercredi, le 23 juin 2010

Dayaba Souley, elle a des difficultés mais elle s’intéresse à tout ce qui se fait en cours. Elle veut apprendre.

Anecdote : Educateurs, juin 2010

C’était un soir lors d’un cours de soutien, Dayaba rentrait dans la salle est disait que personne ne parle en haoussa aujourd’hui sauf à la demande du maître. Tout le monde suivait le cours et brusquement Dayaba se tournait vers Maria et lui disait quand je serai au village je boirai une grande quantité de boule qui est une sorte de bouillie qu’on prend avec du lait caillé et la salle éclatait d’un grand rire. Dayaba se fâchait et disait qu’il faut punir ceux qui riaient d’elle. Toute la salle réagissait en disant c’est toi qui mérite une punition.

Rapport hebdomadaire. Du vendredi 14 mai au vendredi 21 mai, 2010. Rebeca VEGA

Toutefois, Mr. Ado m’a confirmé que Dayaba Souley travaille de mieux en mieux.

FORMULAIRE ENFANT

Nom de l’Enfant : Dayaba Souley
Encadreurs : Abdou, Bachir et Mamam
Date : Juin, 2010

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
- Enthousiaste, serviable, énergique, solidaire.

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
- Positive, car ses comportements se sont raffinés et son caractère s’est anobli, en effet elle a beaucoup participé à l’encadrement de ses jeunes frères et sœurs de la promo 2009.

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?
- Cet enfant nécessite un suivi particulier à l’hygiène corporelle, un accompagnement serait aussi nécessaire sur le plan social, car elle a toujours des manières brusques et irréfléchies.

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
- Non, car elle ne garde pas rancune bien qu’étant entêtée et envahissant.

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
- Avec spontanéité et parfois avec beaucoup de tapages.

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
- Oui, surtout quand elle veut raconter un fait.

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)
- Non

Rapports entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Oui, mais sans méchanceté pour prendre la parole ou s’attirer l’attention d’une grande personne.

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
- Elle fréquente toutes les filles avec un grand esprit d’ouverture et une affection débordante.

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
- Oui, elle est très expansive.

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
- L’enfant est sociable car elle n’est jamais isolée et aime être entourée des petites filles quand celles de son âge ne sont pas à l’internat.

Rapports en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
- Non
Village

L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
- Oui, elle en parle tout le temps.

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
- Oui, ils sont motivés concernant l’éducation de leur fille.

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
- Elève assez bonne et très motivée pour l’amélioration de ses résultats.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
- En mathématiques.

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
- Elle est polyvalente.

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
- Ce qui est mis en place comme soutien scolaire et remise à niveau est largement suffisant.

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant
- Les études, les jeux de société et les activités artistiques et sportives.

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?
- Dans les activités artistiques.

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?
- Aucune.

Conclusion :

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année
- Son évolution est très positive dans tous les domaines.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ? Lesquelles ?
- Pas nécessairement.

Réunion Educative. Lundi, le 29 mars, 2010

- Elle est devenue sage.
- Elle est bien avec les petites. Elle peut être collante parfois. Elle se défait de certains comportements déplaisants. Elle a envie de progresser. Elle ne se gêne pas pour parler et dire son opinion quitte à être corrigée.
- Elle est un peu gaga. Elle dit des choses aux adultes pas toujours positives et avec peu de tact. Elle est curieuse. Elle est en bonne santé. Elle aime blaguer.

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Nous avons aussi discuté avec la mère et le père de Dayaba S. Quand à sa scolarité, nous avons dit qu’elle fait des progrès peu à peu et qu’elle doit être soutenue et encouragée par rapport à son travail académique. Nous avons aussi exprimé le fait qu’elle a besoin d’apprendre à contrôler ses manifestations de colère et d’affection vis-à-vis des autres. Son père nous a dit que si sa fille devenait trop difficile à gérer, il fallait la chicoter. La mère elle a dit que sa fille a ses types de comportement à la maison.

Anecdote Rebeca 7/12/09

Dayaba : -Tantie, tu n’as pas d’enfants ?
Rebeca : -Oui, j’en ai cinquante et un !
Dayaba : -(Avec étonnement) Cinquante et une personnes de toi ?
VEGA Ana Rebeca. Rapport hebdomadaire. Du vendredi 27 novembre au vendredi 4 décembre, 2009

Pour le CE1, j’ai constaté en assistant au cours de Zeinadou que Maria et Dayaba S. font des progrès. Elles ont récité leurs leçons et ont lu toutes les deux un texte entier en français. Dayaba S. a fait même la traduction de ce texte en haoussa devant toute la classe.

En ce qui concerne le CE1, Mr. Ado m’a dit qu’il n’avait pas de problèmes particuliers avec nos enfants. Concernant Dayaba Souley dont il m’avait parlé lors d’une ancienne visite, il m’a exprimé qu’elle avait fait beaucoup de progrès et qu’elle participait beaucoup.

Réunion Educative. Lundi, le 16 novembre, 2009

Cette réunion était consacrée uniquement à des questions liées à la scolarité des enfants.
Zeinadou s’est aussi exprimé par rapport à Dayaba Souley et à Rabé dont le niveau est plus bas que le reste du groupe.
Rapport Hebdomadaire : Rebeca VEGA
Du vendredi 25 septembre au vendredi 02 octobre, 2009
Dayaba Souley

Les filles de la promotion 08 avec celles de la promotion 09 sont aussi devenues amies et celle qui pour le moment semble se placer en tant que leader du groupe est Dayaba Souley. Elle est passée cette semaine au milieu des plus petites. Certaines filles m’ont affirmé que c’est elle qui fait pleurer les plus petites en leur parlant du village et que c’est elle-même qui les console après. Il reste à savoir si c’est vrai ! Cependant, on peut constater que le groupe la suit partout et semble être à l’aise en sa compagnie.

Réunion Educative 12 octobre, 2009

Dayaba Souley

Comportement Travail Santé Observation
Calme, respectueuse, expansive et gentille envers les plus petites

Assez bon travail

Bonne santé

Atténuer l’expansion incontrôlée surtout à l’égard des adultes.

Mission : Ramener les enfants au village pour la période des vacances. 07/06/2009
Guidan Daddi
• La rencontre avec le père de Dayaba
Père : Souley
• Motivation : présence d’une école dans le village et un père qui veut que sa fille réussisse.
- On lui rapporta avant sa fille a affiché clairement son hostilité à l’internat mais dans l’ensemble son comportement est maintenant acceptable.
- Il va continuer que les marabouts l’aident pour que sa fille puisse aimer les études, l’internat. -L’utilisation de la moustiquaire est une bonne chose pour prévenir le paludisme ainsi que le traitement préventif par le Fansidar qu’il doit donner à sa fille chaque mois pendant 3 mois, l’enfant doit se laver chaque jour avec du savon et doit brosser les dents comme d’habitude.

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Moyenne Annuelle Ecole
7,5 9,28 8,53

COMPTE RENDU MISSION TAKIETA DU 21.05.09

Missionnaire : Léko Saadou
Moyen : moto LNC
- Nous avons également rencontré Souley le père de Dayaba qui a aussi demandé d’après sa fille

Rapport Hebdomadaire RV-2009-05-18 au 05-25
Rebeca Vega

Dayaba Souley peut avoir des attitudes cruelles envers elle-même mais aussi vis-à vis des autres. J’ai appris qu’un début d’année, il lui est arrivée de se mettre au milieu de la route et de dire qu’elle voulait se faire « écraser par une voiture » pour ne pas rester à l’internat. Depuis, elle s’est calmée. Je l’ai déjà entendu dire : « moi, je suis méchante, j’aime bien être méchante ». Ce dimanche, elle a dit à un des garçons de l’internat « si tu veux chicoter Harira, vas-y, je ne la supporte plus, elle est toujours derrière moi ». Après ce comportement, on l’a isolé et on lui a demandé de s’excuser auprès de Harira. Je ne sais pas si c’est parce qu’elle est impulsive et de ce fait, les idées qui lui passent par la tête sortent de sa bouche immédiatement, ou parce qu’elle prend un certain plaisir à agir ainsi ou bien c’est une manière d’attirer l’attention sur elle.
COMPTE RENDU MISSION TAKIETA DU 06/05/09

A Guidan Dadi

La mission s’est entretenue avec les 8 femmes bénéficiaires de l’AGR beignet en compagnie de la personne ressource en l’occurrence monsieur Abdou Adamou.
Parmi les femmes du groupement, il faut noter la présence de la grand mère de Dayaba Souley un enfant de l’internat.

La mission a aussi rencontré le père de Tassiou, le père et la mère de Dayaba. L’animateur a été présenté par la personne ressource et ce premier contact a porté sur des échanges sur la santé des enfants.

Extrait d’un Cr de Rebecca 4/05/09

Lors de cette présentation de théâtre Dayaba Souley a aussi fait rire tout le monde par sa manière particulière de jouer, très drôle et très réelle. J’ai découvert un autre aspect de sa personnalité.

RAPPORT HEBDOMADAIRE RV du 27/04/2009 au 05/05/2009
Lors des certaines activités ludiques, Soumaya, Maria, Ousseiba et Dayaba Souley ont parfois l’habitude de décrocher et de s’écarter du groupe d’enfants. Il faudrait les inciter à participer davantage dans les activités proposées.

REUNION EDUCATIVE du 27/04/2009

Sa moyenne à l’école par la troisième composition est de 9,07

REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Résultat de la composition interne : 5,40

CR RENCONTRE PERSONNES RESSOURCES du 03-04 avril 2009

Présence de la grand-mère de Dayaba ce week-end à l’internat. A participé à la sensibilisation avec la SCOFI et la représentante de la protection de l’enfant.

CR MISSION AGR TAKIETA 20/02/2009

Maman de Dayaba : nous lui rappelons les engagements concernant les habits de son enfant. Elle précise qu’elle a déjà fourni les 2 complets.

CR REUNION EDUCATIVE du 02/02/2009 :

Elle est respectueuse, nonchalante et passive. Il faut la stimuler pour qu’elle soit moins indolente. Son niveau scolaire est passable. Elle a une bonne santé.

REUNION EDUCATIVE du 26/01/09 :

A des difficultés en mathématique et en lecture.

REUNION EDUCATIVE du 19/01/09 :

Limana s’engage à retenir les enfants suivants (Bila, Maria, Lawali Adamou et Dayaba Souley) pour travailler en lecture et en écriture, 30 minutes après le cours avec les enfants du CP.

CR MATASSA retour des villages 03/01/09 :

Entretien avec la mère de Dayaba Souley(…………)
Elle souligna le fait qu’aujourd’hui sa fille ne rate aucune prière et observe les règles d’hygiène (se laver les yeux, les mains) ; elle avait pleuré légèrement.

RAPPORT MATASSA - rencontre avec son père – retour pour les vacances – 12/2008

Père : Souley ; polygame
Femmes : Fassouma et Souéba
Frères et sœurs : Salissou, Salawa, Ainaou, Moubarak

• Motivation : présence d’une école dans le village et un père qui a balayé d’un revers de main l’idée d’exclure sa fille pour un éventuel mariage précoce.
On lui rapporta qu’au début de l’année, sa fille a affiché clairement son hostilité à l’internat mais dans l’ensemble son comportement est acceptable.
Pour remédier à ça, il va faire appel à un marabout pour faire en sorte que sa fille puisse aimer les études, l’internat.
Devant le directeur de l’école, on remit au père le bulletin de sa fille qui a eu 7,42 de moyenne..
On prit congé en attirant l’attention du père de Dayaba sur l’utilisation de la moustiquaire, de la brosse, du savon et de la pommade

Les membres de la mission ont rencontré le père de Tassiou et de Dayaba (qui sont des cousins) en présence des personnes ressources Abdou Adamou et Hoiré Wadjé accompagnés par le directeur d’école et le chef du village.
Les deux pères ont approuvé la décharge parentale et les visites dans les familles.
Pour le tuteur chacun a donne le non de Alikou Maman époux de Dago quartier Kofa Tara.

La mère de Dayaba après traduction a approuvé la décharge et donné un avis favorable aux visites dans les familles.
Pour le tuteur elle a donné le non Elh Hadji Issa quartier Kofa Tara.