Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2008 > Lawissa Ibrahim

Lawissa Ibrahim

A) Données générales
Age : 12 ans (ne vers 2001)
Sexe : Féminin
Village d’origine : Mereré, Takieta (Action : moulin à mil et regroupement des
femmes).
Date d’arrivée à l’internat : 2008

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Le grand père est une figure très influente dans la famille, il s’appelle El Ali. C’est lui qui a inscrite Lawissa à l’internat.
Sa mère est membre du 1er regroupement des femmes Esafro

Nom du père : Dangalé (Polygame) Age :
Nom de la mère : Hassia Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : Total 19 personnes, 1homme, 3 femmes (7garçons et 8 filles). Ses frères et sœurs sont Sarbiya, Soubiya, Sariya,(Ambali,Ado Gambo au primaire)
Patrimoine du ménage : 2 charrettes
Revenus : Agriculture, commerce

C) Lien avec les personnes ressources
Pdt COGES

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat
Lawissa, Yamouna et Hadiza D sont cousines.

E) Tuteur
Son tuteur est Issoufou Ibra ex directeur de l’internat.
F) Visites reçues à l’internat durant l’année scolaire 2008/2009et sorties en ville
Elle a été visitée six fois, 2 fois par le chef du village, 1 fois par son père et la mère de Yamouna, 2 fois par ses deux parents et 1 fois par son père.

G) Parrain français
Elle a réceptionné 2 fois de son parrain français.

H) Commentaires sur son comportement
Jeune fille joviale, toujours propre et qui cause avec les adultes

Ali 05/2015 : Mission de suivi
Village Méréré
1. Nom de l’enfant :
Laouissa
2. Nom du père :
Ibrahim
3. Nom de la mère :
Hassia
4. Evolution de la famille :
7 enfants
5. Etat de santé de l’enfant ras
6. Description ante de l’enfant :
Calme et sérieuse
7. Changements observés Très éveillée
8. Réaction de l’enfant Gênée car elle a maigri et noirci.
9. Motivation Notre fille doit poursuivre ses études jusqu’à la réussite.
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres et ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène A ses frères et sœurs
17. Utilisation de la moustiquaire Accrochée
18. Prise des médicaments respectée
réponse de son grand père :
Quel métier pour votre fille ? le métier que Dieu lui choisira.
Vivra-t-il en ville ou au village ? en ville car c’est plus avantageux.
Allez-vous la laisser terminer ses études ? Bien sûr !
mariage. ? Laisse tomber.
De retour de l’internat, votre fille s’est-elle bien intégrée dans la famille, dans le village ? bonne intégration
Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ? Elle parle bien du cadre de vie de l’internat.
Commentaire du grand père : Que notre enfant puisse avoir un bon métier et continuons à conserver nos relations.
21Commentaire du directeur pédagogique : Une famille accordant de l’importance aux études de leur fille.

Ali 09/04/2015
Laouissa ibrahim, idi ibrahim et chayabou Issia sont des cousins. Le père de chayabou est le jeune frère du père de Laouissa et de Idi.

Hamady 20/11/2014
Idi Ibrahim est le grand frère de Lawissa. Ils sont de mêmes père et mère.

Hamady 19/11/2014
De l’école Soumaya et Lawissa sont parties en ville (pour voir la tutrice de Soumaya) sans permission de l’internat. Avec Ali, nous les avons recadré. En plus du recadrage, elles ont été sanctionnées : Pendant dix jours, elles ne sortiront de l’internat que pour partir à l’école. Et elles ne sortiront pas chez le tuteur la prochaine fois.

Mission de suivi 08/2014
Village : Merere
1.Nom de l’enfant :
Laouissa
2. Nom du père :
Ibrahim
3.Nom de la mère :
hassia
4. Evolution de la famille :
10 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Ras
6. Description ante de l’enfant :
Elle est arrogante et souvent hautaine .
7. Changements observés Maintenant, elle ne pleure pas pour un oui ou un non.
8. Réaction de l’enfant Elle était au champ
9. Motivation Son père et son grand-père sont favorables à l’école
10. Activité de l’enfant au village travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène A ses frères
16. Utilisation de la moustiquaire fixée
17.Prise des médicaments effectuée
18. quels sont vos sentiments à l’égard de l’internat ? On a séjourné plusieurs fois et tout est bien
19. Quelle est l’intégration de votre enfant de retour de l’internat ? Il joue avec les autres enfants du village
20. Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
Cet enfant est pressé de retourner à l’internat
21. Allez-vous la laisser finir ses études ?
Sans aucun problème
22. Commentaire de la mère :
Qu’il aille loin dans ces études
23. Commentaire du directeur : Le soutien du grand-père est un atout pour la scolarisation de cette fille.

Zabba, Rabi, Yamouna, Lawuissa, Soumaya, Daoussiya et Aïssa se sont rétablies et sont revenues à l’internat le mercredi 23 avril 2014.

Hamady 13/04/2014
Lawissa a piqué une crise d’hystérie le jeudi 10 avril 2014. Elle a été placée chez son tuteur pour quelques jours.

08/13 Entretien avec l’oncle de Laouissa
-  Quel métier pour votre fille ?
-  Infirmière
-  Vivra-t-il en ville ou au village ?
-  Ville
-  Allez-vous le laisser terminer ses études ?
-  Tout à fait
-  Mariage. ?
-  Pas nous
-  De retour de l’internat, vos enfants sont-ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ?
-  Bonne intégration
-  Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat.
-  RAS
Constat : Toute la famille est consciente de l’intérêt de la scolarisation de la petite laouissa.

RE 18 02 13Lawissa Issa (2008) : fille toujours propre et bien intégrée. Elle progresse sur le plan scolaire. Elle participe aisément à toutes les activités.

Le 16 Février 2013 : Entretien avec Lawissa par Rékia : Lawissa est venue vers moi pour me dire qu’elle est contente parce qu’on leurs a donner leurs bulletins de notes et qu’elle a eu 7,65 de moyenne. Elle dit qu’à la première composition elle avait 6 de moyenne donc elle à progresser. Je l’ai conseillé de redoubler d’effort et de ne penser qu’à ses études

Mise en dossier le 01 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)

Village Méreré
1.Nom de l’enfant :
Laouissa
2. Nom du père :
Dangalé
3.Nom de la mère :
Hassia
4. Evolution de la famille :
6 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Fièvre ; médicament du nigéria
6. Description ante de l’enfant :
Propre, calme et sérieuse mais se fâche vite
7. Changements observés <>
8. Réaction de l’enfant Tout en pilant elle me gratifia d’un joli sourire
9. Motivation <>
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15.Transfert des règles d’hygiène Elle lave elle-même les frères de ses soeurs
17. Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : <>
20. Commentaire de la mère << Vous avez transformé ma fille ;je vous remercie>>
21Commentaire du directeur : Aucun nuage pour la scolarisation de Laouissa.

RE 30 01 12
Elle est une fille respectueuse, intéressante et aime travaillée bien que son niveau est passable. Elle est très propre, participe activement a toutes les activités et aime jouer au ballon prisonier. Elle a sa propre façon de s’exprimée en français bien qu’elle a des difficultés dans ce domaine mais cela ne la géne aucunement.

Eté 2011 maz
Village : Méreré
Nom de l’enfant : Laouissa
Nom du père :Dangalé
Nom de la mère :Hassia
Constitution de la famille :6(1 garçon)
Etant de santé de l’enfant :ras
Description ante de l’enfant : elle est souvent absente
Changements observés :
Réaction de l’enfant : elle vint me saluer avec une joie un peu dissimilée
Motivation : <>
Activité de l’enfant au village : travaux domestiques
Utilisation des règles d’hygiène :
- lavage des mains : fait
- brossage : fait
Bain : fait
Transfert des règles d’hygiène :
Prévention santé :
Utilisation de la moustiquaire : fixée
Prise des médicaments : fansidar pris.
Commentaire du directeur : le grand-père de Laouissa est certain que sa petite fille ira loin en étudiant à Zinder

Commentaire du directeur :8/7.2011
Lawissa est une petite fille respectueuse et toujours souriante ;cette fille est toujours propre mais elle les larmes faciles.
Elle s’entend avec les filles de son âge (yamouna,rabi Hadiza)mais elle a des difficultés avec les grandes filles car elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense.
Elle a un grand respect pour le personnel.
Quand elles viennent au bureau et que les autres n’arrivent pas à parler Lawissa te regarde droit dans les yeux et rapporte ce qui s’est passé.
Elle travaille bien à l’école et aime jouer au ballon prisonnier et au théâtre.
Un jour, elle est venue me chercher au bureau pour l’atelier de théâtre :
- Tonton, les acteurs vous attendent
- Je suis un peu fatigué
Elle murmura :
- les grands ne se fatiguent jamais.

Re 23 11 10
 Laouissa : toujours propre, cette fille se sent bien à l’internat.
Elle travaille bien à l’école et s’adonne à cœur joie pendant les activités.
Laouissa n’a pas peur de parler aux adultes.

Compte rendu : mission retour des enfants aux villages 30/5/2010 et 31/5/2010

Entretien avec le grand-père

- Elhadje comme on l’appelle dans le village ne sait que faire pour me faire plaisir ; il a séjourné à plusieurs reprises à l’internat ; la mère de Laouissa vint nous saluer.

- Le grand-père pense que c’est sur nous que repose l’éducation de tous les enfants qui se trouvent à l’internat ; ce sont vos enfants ; c’est à vous à leur montrer le bon chemin ; on peut vous aider mais le plus gros du travail repose sur vous.

- Il me remit deux sachets de médicaments contre l’hémorroïde.

Réunion Educative 10 mai, 2010

Respectueuse, sociable, gentille et serviable. Elle est moins bagarreuse que l’année dernière. Elle peut se montrer à des moments turbulente. Elle n’est pas très courageuse. C’est un enfant choyé, sa famille a une situation aisée. Elle n’est pas très mûre, elle est naïve, les autres peuvent la faire pleurer.
Elle est toujours impeccablement habillée. Elle est propre. C’est une fille curieuse qui distribue les bonjours avec enthousiasme.

FORMULAIRE ENFANT

Nom de l’Enfant : Lawissa (08)

Profil moral de l’enfant

Quelles qualités morales pouvez-vous donner à cet enfant ? (Trois au minimum)
Elle est éveillée. Elle accepte les autres et elle est aussi respectueuse à l’égard des autres.

Comment jugez-vous l’évolution de cet enfant au sein de l’internat ? Argumentez
Son évolution au sein de l’internat est normale. Elle a arrêté de pleurer, comme elle faisait la première année.

En dehors de sa scolarité, l’enfant nécessite-t-il un suivi particulier ?dans quel domaine ?
Quelles mesures de prise en charge suggérez-vous ?

Rapport envers le personnel

Pensez-vous que l’enfant a des animosités particulières envers le personnel de l’internat ?
Aucune animosité particulière

Comment réagit-il lorsque vous l’interpellez ?
Avec respect sans gêne

L’enfant, vous interpelle-t-il spontanément ?
Elle a tendance même à interpeller les adultes de manière un peu brusque. Elle a du mal faire la différence entre ses camarades et les adultes.

Avez-vous déjà eu des discussions confidentielles avec cet enfant ? (Il n’est pas nécessaire de préciser sur quels aspects vous avez eu l’occasion de discuter)
Pas de confidences.

Rapports entre enfants

A l’enfant des rapports de rivalité envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Aucun rapport de rivalité

A l’enfant des rapports d’amitié envers un ou plusieurs enfants ? Lesquels ?
Elle est amicale envers toutes les autres filles, plus particulièrement ; Soumaya, Yamouna, Dayaba A, Ousseiba.

A votre avis, a l’enfant des rapports d’amitié avec d’autres enfants n’appartenant pas à son village ?
Elle s’entend bien avec les autres enfants qui ne sont pas de son village.

Considérez-vous l’enfant sociable ou plutôt solitaire ? Pourquoi ?
Lawissa est sociable.

Rapports en dehors de l’internat

Savez-vous si l’enfant a des amis en dehors de l’internat ? (Reçoit l’enfant des visites des externes au sein de l’internat, l’enfant vous a parlé ou vous l’avez entendu parler d’un/une ami/e externe à l’internat)
Non aucune connaissance

Village

L’enfant se montre-il nostalgique du village ? Pourquoi ?
Elle ne se montre pas nostalgique

Avez-vous eu l’occasion de discuter avec des membres de sa famille, de son village ? Quelles impressions avez-vous eu suite à ces échanges ?
Pas de discussion.
Lors d’une mission, devant toute l’assemblée, sa mère a dit aux missionnaires qu’un enfant avait frappé sa fille à l’internat.

Scolarité

Quelles qualités donnez-vous à cet enfant en tant qu’élève ?
C’est un enfant qui évolue progressivement.

Dans quel domaine manifeste-il des capacités particulières ?
Son évolution est progressive dans toutes les matières.

Dans quel domaine évolue-il plus lentement ?
- 

A l’enfant besoin d’une prise en charge particulière en ce qui concerne sa scolarité ? Quelles sont vos suggestions ?
- 

Activités périscolaires

A votre avis, quelles sont les activités préférées de cet enfant ?
Elle aime le théâtre et monter à vélo.

Dans quelles activités montre-il des capacités particulières ?

Quelles activités l’enfant semble ne pas aimer ? Pourquoi ?

Conclusion :

D’un point de vue général, comment l’enfant a-t-il évolué depuis le début de l’année ?
C’est un enfant qui évolue normalement.

Est-il nécessaire de mettre en place des mesures particulières vis-à-vis de cet enfant ? Lesquelles ?
Pas besoin de prise en charge particulière.

Réunion Educative. Lundi, le 24 Janvier, 2010

C’est une fille sage, curieuse et propre. Elle travaille assez bien. Elle a une façon hautaine de regarder et de montrer ses états d’âmes qui peuvent lui attirer des ennuies. Elle ne fait pas la dissociation entre ses camarades et les grandes personnes. Il faut donc l’encadrer dans ce sens et atténuer ses manifestations lorsqu’elle sollicite les adultes d’une manière trop brusque ou trop expansive. Elle est une des leaders de sa chambre. Elle est en bonne santé. Il a été dit qu’avant elle se décourageait vite et qu’elle ne supportait les critiques. Ces comportements se justifient du fait qu’elle est éduquée par son grand-père. C’est une fille gâtée.
Elle aime causer avec les adultes mais ses propos sont décousus. En ce qui concerne le sport elle est un peu gauche.

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Pour Lawissa c’est son grand-père qui est venu nous recevoir. Nous avons dit que cette fille travaille bien, qu’elle bavarde mais qu’elle est parfois très expansive par rapport aux adultes et que de ce fait, il fallait de temps en temps freiner ses ardeurs. Le grand-père nous a dit qu’en grandissant Lawissa allait mieux se contrôler par rapport à ses démonstrations affectives. Il a dit qu’il allait la conseiller. Pendant qu’on parlait avec le grand-père, la mère de Lawissa écoutait à quelques mètres de distance ce qu’on disait. Elle est venue nous saluer aussi avec gentillesse. Elle nous a communiqué que la grand-mère de Lawissa (côté maternelle) est malade. Elle nous a demandé si on pouvait aider sa mère. Nous avons dit qu’avant de donner une réponse nous devions consulter nos supérieurs. Il y a des gens qui étaient venues voir la grand-mère de Lawissa à qui on a déposé dans un autre village en partant.

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

Mazika s’est aussi entretenu avec l’instituteur du CP A, qui lui a dit que dans toutes les matières les enfants de la promotion 09 ont des problèmes. L’instituteur a aussi raconté que Nourra frappe les enfants dans la classe et qu’il embête la fille d’un militaire. Il a ajouté qu’Abdou Tidjani (09) est à la limite. Soumaya, Maman K, et Lawissa ont un très bon niveau (tous de la promotion 08).

Juin 09
Portrait fait par Fati à propos de sa scolarité
Lawissa :
Elle s’améliore rapidement

Juin 09
Portrait fait par les éducateurs
Lawissa :
Fille assez sage et causante malgré les problèmes de prononciation qui utilisent les autres pour la taquiner. Sa force ne correspond pas à son physique harmonieux pour la pratique du sport. Elle présente des gaucheries (motricité).
Il faut l’accompagner pour développer ses capacités.
Jeune fille joviale, toujours propre et qui cause avec les adultes : mais souvent, il n’y a pas de cohérence dans son discours.

Mission : Ramener les enfants au village pour la période des vacances. 07/06/2009
Mereré
Entretien avec le grand-père de Laouissa :
 Grand-père : El Ali
 Mère : Hassia
• Motivation : présence d’une école dans le village et un grand père qui affirme :<< l’école lui sera utile car d’ici là, moi, je serais dans l’autre monde. >>
On lui signifia que sa fille a changé par rapport à son comportement ; content de cela elle dit qu’elles vont continuer à implorer Dieu.
Nous recommandons aux parents de fixer la moustiquaire à Yamouna et de s’assurer qu’elle utilise seule sa brosse à dents, se lave bien avec du savon et en lui donnant son traitement préventif du paludisme (Fansidar) chaque mois. En cas de maladie référez vous au centre de santé le plus proche.

4ième Composition Interne 4ième Composition Ecole Rang Ecole
8, 33 7,40 23ième

COMPTE RENDU MISSION TAKIETA. DU 21.05.09

Missionnaire : Léko Saadou
Moyen : moto LNC

- A Mairéré nous avons rencontré les parents des enfants Laouré la maman de Yamouna la mère le père Ibrahim et de Laouissa celui-ci nous a remis une commission de 1000F pour sa fille. Il faut noter que l’entretien a porté sur la santé de leurs enfants, leur retour aux villages (date de retour).

COMPTE RENDU MISSION TAKIETA DU 06/05/09

A MAIRERE

Nous nous sommes également entretenus avec les parents de Maman (père et mère), de Yamouna (père) et de Laouissa (mère et grand père). Nous avons ramené une commission à Laouissa de la part de sa maman. Pas de questions particulières des parents.

REUNION EDUCATIVE du 20/04/2009

Résultat de la composition interne : 7,80

CR MISSION AGR- 20/02/2009 :
Entretien avec la mère de Laouissa :

Elle veut que sa fille reste à l’école jusqu’à l’âge de 13 à 15 ans, âge auquel elle voudrait la marier. Quand nous lui avons demandé quelle serait sa décision si jamais sa fille est assez intelligente pour continuer les études, elle nous a affirmé que cela reste une décision du père. Elle continue à dire que son seul souci est celui d’une mère pour sa fille, mais s’il peut y avoir un bon encadrement de sa fille (si la maman est mise en confiance par rapport à l’éducation de sa fille) elle est prête à la laisser continuer. Dans ce cas, elle peut même la donner en mariage en ville.

Entretien avec la tante de Laouissa :

Elle a affirmé vouloir aller rendre visite à sa nièce, mais elle attend l’arrivée de la maman à Lawissa à une cérémonie au village pour qu’elles se fixent un rendez-vous. Elle nous a aussi affirmé vouloir profiter de cette visite pour se faire traiter : il faut noter que la maman, la tante et la grand-mère de Lawissa ont toutes des problèmes d’une sorte de kyste au niveau du ventre.
Abdou a affirmé qu’il s’agit d’un problème gynécologique et a proposé à ce qu’on attende jusqu’à ce qu’une mission de gynécologues arrive à Zinder pour faire appel à ces personnes pour les consultations.

CR MATASSA- Entretien avec sa mère (Hassia) - retour des villages 03/01/09 :

Elle nous parla de l’énurésie de sa fille et nous confia que celle-ci est embêtée par Ousseiba à l’internat. On lui avait dit que ce sont deux filles de même âge ; et nous avons pris l’engagement de résoudre ce petit problème une fois à l’internat.

RAPPORT MATASSA– retour pour vacances – Décembre 2008

Entretien avec le grand-père de Laouissa :

 Grand-père : El Ali
 Père : Dangalé ; polygame : 4 femmes
 Mère : Hassia
 Frères et sœurs : Sarbiya, Soubiya, Sariya,(Ambali,Ado Gambo au primaire)
Le père de la petite fille était à côté mais il ne dit mot ce qui nous montre l’influence du grand-père dans cette famille.

• Motivation : présence d’une école dans le village et un grand père qui affirme : « l’école lui sera utile car d’ici là, moi, je serais dans l’autre monde »
On lui signifia que sa petite fille a un comportement gâteux car elle a les larmes faciles et qu’elle a d’énormes difficultés pour le moment pendant les cours de soutien ; pour toute réponse, il nous dit de leur faire confiance et nous verrons s’il plaît à Dieu le changement d’ici peu.

Avant de quitter le grand-père de Laouissa, on insista sur la nécessité d’utiliser la moustiquaire et de veiller à ce que la petite fille se brosse les dents et qu’elle se lave et utilise la pommade.

CS 20/11/08

Lawissa : cette enfant a des difficultés dans les apprentissages scolaires. ça ne me surprend pas du tout. Même si les cours de répétition sont légèrement en avance sur ce qu’ils font à l’école, les formes et la tenue des lignes est très compliqué pour elle. De plus, elle ne supporte aucune remarque et se met à pleurer à chaque commentaire sur son travail.

REUNION EDUCATIVE 17/11/2008

Lawissa : Elle a de grosses difficultés par rapport au reste du groupe dans la formation des lettres, des chiffres, pour écrire sur les lignes… Elle a également de grosses difficultés pour le "graphisme" : faire des ronds, des bâtonnets…
Elle se décourage très rapidement et n’accepte pas du tout la critique : lorsqu’on lui fait des remarques sur son travail ou qu’on veut l’aider individuellement, elle se met systématiquement à pleurer et arrête de travailler.
Elle cherche également sa main : elle essaye les deux et change de temps en temps (surtout au tableau).
Il est vraiment nécessaire d’acheter un guide du maître dans lequel des exercices spécifiques à ce type de difficulté sont proposés.

Les membres de la mission ont rencontré respectivement le grand père de lawissa, les pères de Maman et Yamouna en présence de Rabe Mato et Mariama Jigao personnes ressources accompagnés du directeur d’école le chef du village était absent.
Le directeur d’école a traduit la décharge parentale et a expliqué l’objectif des visites dans les familles. Les trois parents ont approuvé la décharge et donner un avis favorable aux visites.

Pour le tuteur les parents de lawissa et Maman ont donné Issoufou Ibra ex directeur internat pour Yamouna c’est Ousmane Boukari (L A K D).
Deux exemplaires de règlement intérieur ont été remis au directeur et aux personnes ressource pour lecture et avis. En fin Abdou Souley a été présenté comme le nouveau chef du projet.

Il faut noter que dans toutes les familles visitées il a été rappelé la couture trois complets, ceux qui ne l’ont pas fait ont promis de le faire au plus tard le 02 janvier.