Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2009 > Achi Abdou

Achi Abdou

A) Données générales
Age : 17 ans
Sexe : Féminin
Village d’origine : Gamdou (Gangara)
Date d’arrivée à l’internat : 2009

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Le père a des problèmes de vision.
Elle a une jumelle du nom de « Achia ».

Nom du père : Abdou Atari Age :
Nom de la mère : Rabi Saley Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : L’effectif total du ménage est de 9 personnes dont 2 en primaire.
Patrimoine du ménage : Elevage
Revenus : 1 champ

C) Lien avec les personnes ressources

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat

E) Tuteur
Le tuteur Issaka Chauffeur résidant à Karkada.

F) Parrain français : Sandra Melot-Audoire et Anouk Melot sa fille depuis décembre 2009

G) Commentaires
Achi:cousines:Aichatou Moustapha à Dan Bassa et Djamila(soeur de Inoussa)

Ali 08/2015
Village Gamdou
1. Nom de l’enfant :
Achi
2. Nom du père :
Abdou
3. Nom de la mère :
Rabi
4. Evolution de la famille :
9 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Elle n’a pas fait de crise au village
6. Description ante de l’enfant :
Douce et respectueuse
7. Changements observés Bon caractère renforcé
8. Réaction de l’enfant Ravie de voir la mission
9. Motivation Appui à sa formation
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres
11. lavage des mains : Fait
12. brossage : Fait
13. Bain : Fait
14. Lessive Fait
15. Transfert des règles d’hygiène A ses sœurs et ses amies
17. Utilisation de la moustiquaire Accrochée
18. Prise des médicaments Respectée
.19. réponse de la mère :
Quel métier pour votre fille ? Qu’elle évolue dans la couture !
Vivra-t-il en ville ou au village ? Dieu en décidera
Allez-vous la laisser terminer ses études ? oui jusqu’à l’obtention du diplôme.
De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ? Achi est à l’aise avec tout le monde.
Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ? Cette année, c’est différent, elle est nostalgique de l’internat et elle est très motivée avec sa machine à coudre empruntée à l’internat.
Commentaire du père : Que Dieu aide ma fille à retrouve toute sa santé. Mais depuis son arrivée au village elle n’a pas fait de crise. Ma fille n’a aucun prétendant et je soutiens qu’elle continue jusqu’à l’obtention de son diplôme.

21Commentaire du directeur pédagogique : Un père qui croit aux efforts de sa fille et confiant quant à l’acquisition de son diplôme malgré sa santé précaire.

hamady
03/04/2015
Hier vers 22h Achi a piqué sa crise. Je l’ai transporté chez son tuteur. Mais aujour d’hui aux environ de 14 h, elle a envoyé quelqu’un me chercher à l’internat. Quand je suis arrivé elle m’a supplié en larme pour que je la laisse retourner au village. Je lui ai expliquée qu’aucun marabout ne peut traiter sa maladie. Seule la médecine moderne peut le faire. Comme exemple j’ai parlé du traitement qu’elle a subi depuis son jeune âge. Mieux encore je lui ai rappelé les traditionnels que sa maman lui a apporté du village récemment et les produits de leur marabout de Karakara. Donc un traitement au village ne fera qu’aggraver sa maladie.
Par ailleurs j’ai expliqué toute l’importance du traitement à largactil. Elle m’a dit qu’elle a l’impression qu’elle dérange tout la monde à l’internat avec sa maladie. De ce côté aussi je l’ai rassuré en lui disant que c’est notre devoir de prendre soin d’elle comme on le fait avec tout autre enfant de l’internat. Elle m’a dit qu’elle préfère l’internat à la maison de son tuteur. En fait elle n’avait pas mangé depuis ce matin. Donc j’ai décidé de la ramener à l’internat ce soir. on s’organisera (avec les femmes de ménage et les surveillantes) pour son suivi à l’internat

hamady
01/04/2015
Depuis la dernière prescription de Dr Modibo, Achi se sent beaucoup mieux. Mais Modibo affirme que le traitement se fait à très long terme. Mais il va falloir qu’Achi respecte ce traitement même au village. Elle souffre d’une psychose hallucinatoire chronique.

hamady 11/03/2015
Depuis qu’Achi est revenue à l’internat (lundi à 19 heures) elle ne cesse de pleurer. Elle ne s’alimente pas. Elle ne dort pas pendant les nuits. Aujourd’hui quand elle n’est pas passé à table pour prendre son déjeuner. Je l’ai fait venir au bureau. Pour échanger avec elle. Elle soutient toujours son idée de rentrer au village. Elle m’a promis qu’elle fera sa lettre tout de suite.
Par ailleurs j’ai appelé Dr Modibo qui doit passer la voir ce soir vers 19 heures.

hamady
Achi : 28/02/2015
Depuis deux jours, Achi ne fait plus de crise. Mais elle insiste de plus
en plus sur sa volonté de rentrer au village. Elle a dit qu’elle ne
veut plus ni de l’internat ni de la couture. Elle veut retourner au
village. Je lui ai demandé de faire une lettre. Nous allons la retenir
jusqu’à l’arrivée de Dr Karim qui va la voir en premier.

Hamady 17/02/2015
Hier soir, à l’heure de diner Achi n’est pas passée à table. Les filles de sa chambre m’ont rapporté qu’elle ne cesse de pleurer. J’ai envoyé la surveillante pour la convaincre de passer à table. Quand elle a demandé à Achi ce qui se passe, elle lui a répondu que ses hallucinations continuent. Je n’ai pas accédé à sa demande d’aller se soigner au village. Après cette phrase, elle est sortie de sa chambre en courant. Les enfants l’ont intercepté au niveau du surpresseur. Elle ne voulais pas rester à l’internat et je l’ai amenée chez son tuteur. J’attends Dr Daouda pour avoir son avis.

Hamady 15/02/2015
Achi est venue me dire aujourd’hui que ses hallucinations continuent. Elle craint une crise très prochaine. Elle ne veut créer de psychose à travers sa crise. Par conséquent, elle m’a demandé une permission de quelques jours pour retourner au village et prendre des médicaments traditionnels avec sa mère. Je lui dit de faire une lettre dans ce sens et on verra la suite. Pourquoi la lettre ? Parce qu’elle est majeure (18 ans). Aussi cette lettre sera analysée par l’équipe éducative et le comité de pilotage et je lui donnerai la suite. Parce que je ne peux pas décidé cela tout seul. Par contre, s’il s’agissait de la mettre chez le tuteur je pourrais répondre tout de suite.
Par ailleurs, je lui ai signifiée que la solution à ses hallucinations se trouve, en partie, en elle. Elle n’arrive pas à se séparer de l’idée selon laquelle elle serait habitée par un génie. Sinon ces derniers temps elle souffre d’ulcère d’estomac qui provoque souvent des palpitations chez elle. A la fin de notre entretien, elle m’a dit avoir abandonné son idée. Elle restera à l’internat.

Hamady 14/02/2015
Achi a commencé son cours de mathématiques cet après-midi.
Le répétiteur qui l’accompagne s’appelle Yaou. C’est lui qui a accompagné Zouladéini et bahajatou pour la préparation du concours d’entrée au lycée d’excellence.

Hamady 05/02/2015
Achi a passé toute la journée d’hier stressée. Au environ de 18 heures,
elle s’était dans sa chambre pour pleurer. Aussitôt informées les
infirmières l’ont isolée dans leur bureau pour connaître les raisons de
son stress. Elle n’a pas voulu répondre. Mais elles lui ont, tout de
même, tenue un discours rassurant pendant une heure de temps. Après leur
avoir promis que le stress était passé, elle est retournée dans sa
chambre. Mais pour plus de prudence, elle a dormi avec la surveillante
de nuit qui m’a confirmé ce matin qu’elle avait bien dormi. Elle est
même partie à l’école.

Hamady 26/12/2014
Achi a piqué une crise hier nuit aux environ de 23 h 30. Elle se lève brusquement pour courir. Elle a même mordu Soueba qui tentait de la retenir. Aussitôt informé, je l’ai évacué chez son tuteur où elle a passé la nuit.

Hamady 17/11/2014
Ce weekend, Achi à commencé son cours de mise à niveau en français. Elle bénéficie de trois séances d’une heure chacune par weekend. C’est Monsieur Babaye qui est chargé de dispenser ces cours.
Hamady 13/11/2014
Le CFPA n’ayant pas encore repris, nous avons inscrits Achi et Aïchatou au foyer de la commune IV de Zinder pour faire un stage en attendant.

Mission de suivi 08/2014
Village Gamdou
1.Nom de l’enfant :
Achi Abdou
2. Nom du père :
Abdou
3.Nom de la mère :
Rabi
4. Evolution de la famille :
12 enfants dont 4 garçons. Achi est 7ème enfant
5. Etat de santé de l’enfant Elle a récemment fait de la fièvre. Mais nous l’avons traité avec des plantes et des comprimés. Elle est maintenant guérie
6. Description ante de l’enfant :
C’était une filles timide
7. Changements observés Elle est beaucoup plus entreprenante et s’adonne très bien au travail
8. Réaction de l’enfant Elle nous a bien accueillsi au village
9. Motivation Nous souhaitons une réussite totale de notre fille
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers et jardinage
11. lavage des mains : Fait
12. brossage : Fait
13. Bain : Fait
14. Lessive Fait
15.Transfert des règles d’hygiène Fait
17.Utilisation de la moustiquaire Fait
18.Prise des médicaments Fait
19. Commentaire du père :
Quel métier pour votre fille ?

Allez-vous la laisser finir ses études ?

Quelles sont leur reflexion de retour de l’internat ?
Je n’ai pas de choix pour elle

Elle finira ses études parce qu’elle a beaucoup progressé
Elle parle beaucoup de l’internat. Elle n’arrete de parler de sa volonté à terminer ses études à l’internat et d’avoir un diplôme.
21 Intégration de l’enfant dans le village Achi est une fille ouverte qui a une intégration facile dans le village
22 Education reçue à l’internat Nous sommes satisfaits
23Commentaire Hamady : Un père qui connait la valeur de l’école. Il est très enthousiaste et reconnait le rôle de l’internat dans l’épanouissement de sa fille.

Fiche de suivi enfant réorienté :2013/2014

1. Date 27/2/2014
2. Nom de l’enfant : achi abdou
3. La réorientation : couture au niveau du CFPA

4. L’assiduité : elle est assidue au niveau de ce centre de formation professionnelle et d’apprentissage
5. La ponctualité : elle est régulière au niveau du centre de formation et d’apprentissage professionnel
6. La motivation :très sérieuse dans son apprentissage d’après le formateur

7. Relation avec les autres : elle s’entend à merveille avec tous les autres apprenants

8. Niveau d’apprentissage : montage des chemises blouses ;elle sait monter les épaules et les poches.

9. Capacité de compréhension : elle apprend vite et elle ne perd pas son temps dans les bavardages inutile, elle fait ce pourquoi elle est là me rapporta le formateur
10. Opinion du formateur : »je ne lui reproche rien ;c’est une fille exemplaire »
D’ici la fin de l’année, elle va avoir la maîtrise parfaite de la couture ; au cours de la 2eme année, elle va apprendre à tracer et à couper »
11. Tuteur : elle vit chez son oncle ; elle s’entend bien avec toute la famille.
12. Avenir selon Achi ; »mon rêve est de devenir une formatrice en couture
Conclusion ;en dehors de Aichatou qui continue à rêver de l’école, nos deux apprenants commencent à faire des projections.
Le formateur m’a dit qu’ils vont donner une formation d’un mois suite à un financement qu’ils ont reçu du fonds d’appui à la formation professionnelle.
Ils vont apprendre au cours de cette formation mensuelle, la technique de traçage, de prendre les mesures sur un client, de confectionner le patron et de réaliser l’ouvrage.
Nos enfants vont profiter de cette formation.

Fiche de suivi de Mazika
1. Date 7/1/2014
2. Nom de l’enfant : achi abdou
3. La réorientation : couture au niveau du CFPA
4. L’assiduité : elle est assidue au niveau de ce centre de formation professionnelle et d’apprentissage
5. La ponctualité : elle arrive à l’heure sauf que le taxi moto fait en sorte que souvent elle arrive en retard
6. La motivation :bonne
7. Relation avec les autres : Bonne relation avec toute l’équipe et travaille dans une bonne atmosphère
8. Niveau d’apprentissage : la maîtrise de la conduite des points, la prise de couture, l’assemblage simple .
Elle a cousu un pantalon pyjama, une jupe et une chemise
9. Capacité de compréhension : compréhension moyenne, acceptable pour la formation
10. Opinion du formateur : »je suis satisfait de son apprentissage.
D’ici la fin de l’année, elle va avoir la maîtrise parfaite de la couture ; au cours de la 2eme année, elle va apprendre à tracer et à couper »
11. Tuteur : elle vit chez son oncle ; elle s’entend bien avec toute la famille.
12. Conclusion
Il y avait une bonne ambiance et Achi semble aimer ce qu’elle fait.
13. Suggestion
Apparemment la couture prendra fin après deux de formation pour que l’enfant apprenne le métier.
Nous allons changer de taxi moto pour permettre à ces filles d’aller à l’heure leur lieu de formation.

Fiche de suivi enfant réorienté :2013/2014 MAZIKA 25 11 13

1. Date 18/11/2013

2. Nom de l’enfant : achi abdou

3. La réorientation : couture au niveau du CFPA
4. L’assiduité : elle est assidue au niveau de ce centre de formation professionnelle et d’apprentissage

5. La ponctualité : elle arrive à l’heure

6. La motivation :elle est très motivée ;avant son inscription, elle venait régulièrement pour demander. Quand va-elle commencer sa formation.

7. Relation avec les autres : d’après leur formateur pour le moment, elle n’a aucun problème avec les autres enfants

8. Capacité de compréhension : A ce stade de la formation, elle comprend tout ce qu’on lui montre.

9. Opinion du formateur :<>

10. Opinion du réorienté :<>

11. Tuteur : elle vit chez son oncle ;elle s’entend bien avec toute la famille.

12. Conclusion
Achi a accepté son réorientation et semble aimé ce qu’elle fait
13. Suggestion
Elle doit continuer cet apprentissage et se présenter au BEPC comme candidate libre.
Chaque lundi après midi, elle doit venir à l’internat à 15 heures pour suivre un cours d’informatique et travailler avec les enfants de la 3B pour préparer son examen

15/11/2013
Mazika
ce matin,j’ai été au CFPA pour voir les conditions dans lesquelles travaille Achi.
L’atelier comprend une vingtaine de machines.et bien d’autres matériels.
Elle était en train de dessiner sur un tissu ;l’instructeur me montra des points qu’elle a fait
sur le papier avec la machine.
il a déjà une bonne impression de Achi.
elle travaille du lundi au vendredi de 8 heures à 12 heures.
j’ai été à deux reprises chez sa tutrice qui est trop satisfaite du comportement de Achi.

OCT 2013 retour de achi à l’internat avec les autres enfants de gambdou puis installation chez son tuteur choisi par la famille en attente d’une formation de couture au CFPA. Achi passe les we à l’internat.

MISSION MAZ 08/13 Entretien avec la mère de Achi
- Quel métier pour votre fils ?
- Infirmière
- Vivra-t-il en ville ou au village ?
- En ville comme au village
- Allez-vous le laisser terminer ses études ?
- Elle est à vous
- De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ?
- Achi est une fille sans histoires
- Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat.
- Elle ne dit que du bien de l’internat ;dommage que cette année, elle ne pourrait pas y rester.
Commentaire du Directeur : Des parents motivés, une fille sérieuse mais des véritables difficultés pour les études.
JUIN 2013 SORITE DE L INTERNAT POUR ECHEC SCOLAIRE. REORIENTATION.

Entretien de mazika et du frère de achi 6 07 2013
Achi sera orientée vers formation professionnelle
Bonjour
Nous venons de nous entretenir ce matin avec le grand-frère de Achi.
Le directeur<< Au niveau de son école Achi n’a pas eu la moyenne pour redoubler ;elle est donc exclue de l’école>>
J’ai expliqué les textes qui regissent le passage,le redoublement et l’exclusion au frère de Achi.
le président a pris la parole en disant: :< ce n'est pas parce qu'elle est exclue de son école qu'on va vous la renvoyer au village.elle sera inscrite dans une école qui lui permettra d'apprendre un métier>>
le directeur de preciser<>
Le frère<>
Achi donna une réponse positive.
le mariage peut attendre encore quelques années car nous voulons que ma soeur puisse avoir un boulot nous dit-il quand on lui parla d’un éventuel mariage de sa soeur..
Nous lui avons dit que Achi fera l’objet d’une attention particulière sur le plan santé en raison de son état.
Il lui a été demandé d’expliquer clairement à leur parent la décision qui a été prise pour la réorientation de Achi.
Mazika

12 06 13 Bonjour
hier soir,la surveillante et Achi n’ont pas fermé l’oeil car la crise de cette dernière
avait éclaté.
L’infirmière a promis de passer pour s’entretenir avec elle.
A mon avis l’éclatement de cette crise à un lien avec l’annonce de son exclusion de dan bassa donc de l’internat.
Mazika

Pc et maz 09 06 2013
Nous avons tout d’abord reçu ACHI pour lui montrer sa moyenne annuelle qui signifie le renvoie de l’école. Elle ne dit rien. Je lui annonce que ce renvoie signifie également le renvoi de l’internat. Elle se met alors à pleurer. Nous lui disons qu’un succès au brevet peut changer les choses. Elle n’y croit pas beaucoup mais répond "s’il plaise à Dieu !". Nous parlons des possibilités d’orientation pour elle. Achi nous dit qu’elle n’envisage pas de vivre au village. Une formation IPES se précise. Elle doit nous donner des réponses avant son départ au village.

Mise en dossier le 06 Juin 2013 : Evaluation théâtre
Achi : un peu gauche dans ses gestes, elle accepte de jouer même le rôle le plus difficile.serieuse, elle apprend son texte ; elle affiche son corps sans complexe.

Mise en dossier le 06 Juin 2013 : Evaluation basket
• Achi :un peu lourdaud ,elle a du mal à se déplacer et ses mouvements sont saccadés ;même quand les autres se moquent d’elle, elle continue à jouer

6062013 achi ne pourra pas redoubler…

mazika
j’ai réussi à ouvrir la pj .
les notes ont baissé dans toutes les matières ! mais bon, ça, toi et moi, on le sait qu’elles ne savent pas leur leçons !! on n’a pas besoin des notes !!!
oui les notes ont baissé dans toutes les matières et elles ont fait une chute presqu’en escalier.

elles ont dit qu’elles apprenaient mais qu’elles oubliaient tout de suite et elles ont su dire qu’elles ne comprenaient pas les questions.
elles ont reconnu qu’elles ne demandaient pas quand elles ne comprenaient pas.
leur prof sont unanimes, elles ont l’air démotivé.
je ne suis pas sûr si ces filles apprennent leur leçon ;presque tous les enfants ont des difficultés de compréhension,mais à force de travailler,ils arrivent à répondre
aux questions posées sur les leçons

mais est ce que chaque prof vérifie leur niveau de compréhension ? en posant les questions en haoussa également ?
elles sont nulles en maths, mais si elles ne comprennent même pas de quoi on parle, c’est normal.
pourquoi n’y a-t-il pas eu un conseil pédagogique pour elle en cours d’année alors que ce constat était déjà visible ? en mettant au point des stratégies de compréhension de langue française au autre technique pédagogique ? les prof disent qu’elles sont démotivées, mais quelles ont été les stratégies mises en place ?
je ne pense si les profs s’attardent à expliquer en haoussa mais ils le font en français.
Il n’ y a pas eu de conseil pédagogique mais tous les éducateurs ont reflechi sur le cas de ces 3 filles ;il en est sorti,le terme démotivation et nous avons demandé à chaque professeur de tenir compte de cet aspect en travaillant avec elles ;je me rappelle à un moment,le prof de math avait dit quelles commencent à apprendre les formules de math.
je ne sais pas combien de fois,je me suis entretenu avec elles pour les inciter à mieux travailler..
d’ailleurs Achi a trvaillé durant toute l’année avec moi mais le résultat est mitigé

je sais qu’elles vont passer en conseil pédagogique.
j’espère que zoulaha va poursuivre ses études et redoubler s’il le faut car elle travaillait très bien au début. soueba a le droit de redoubler, mais achi, le peut-elle ?
et maintenant qu’allez vous proposer si elles poursuivent leurs études ce que je souhaite profondément ? un retour plus tôt en septembre et des causeries en français tous les jours ? avec la télé en français ? ou internet ?
les deux filles peuvent admettre au bepc et elles peuvent améliorer leur résultant en redoublant.
Pour Achi,elle est d’office renvoyée de Dan Bassa ;le conseil déterminera la formation qui lui conviendra.

plus de skype pour faire réciter les leçons ?oui

les skypes (mars à juin). d’une part ils m’ont permis de voir la profondeur de leur ignorance, de leur incompréhension, et de leur résistance au dialogue. mais en même temps j’ai eu l’impression au fil de ces trois mois qu’elles commençaient à s’investir, elles répondaient sans que je répète trois fois la question et les leçons commençaient à être sues. et la dernière fois elles ont dit ne pas avoir compris la SOMAïR et ont posé deux questions.
j’étais un peu surpris de leur prestation ;on sent une évolution à travers cet échange par le skype

mazika pour la semaine prochaine, je souhaiterai vraiment voir une de leur copie de français, soit composition fr soit orthographe et grammaire. avec elles.. et en plus elles répondront à la question posée jeudi dernier..ok

Mise en dossier le 04 Juin 2013 : RE du 20/05/2013 :
Achi a subit une sanction pécuniaire de 50% de son argent de poche pour manque de motivation dans sa scolarité.

25 05 13 skype av
Achi dit apprendre mais se plaint d’ oublier très vite et reconnaît qu’elle ne comprend pas toujours. Surtout l’histoire. Physique chimie aussi. Elle dit qu’il faut qu’elle demande au prof.. mais elles ont honte de demander.
Zoulaha apprend mais a des difficultés pour répondre aux questions oui j’apprends par cœur et du coup je ne comprends pas
Soueba ce n’est pas pour toutes les disciplines souvent elle ne comprend pas les questions posées.
Elles travaillent dans la bibliothèque . seules.
On fait les unités industrielles. On explique somair, et les initiales « société mines de l’aïr » et autre société….

Nb av achi n’a fait qu’une seule crise cette année.

Re 13 05
. Moutari a rapporté que dans une de leurs discutions elle, Achi et Zoulaha lui ont dit qu’elles n’ont de pensées qu’à leurs amies et sœurs qui sont aux villages chez leurs maris. A réfléchir sur une éventuelle formation en cas d’échec l’examen du brevet.

Rapport du mois d’avril mazika
Au cours de ce mois, nous avons continué les séances de Skye avec Anne qui travaille avec les filles de la 3eme ;elle voit avec Zoulaha,Achi et Souéba les leçons d’histoire et de géographie ;il ressort de ce travail que ces 3 files n’apprennent pas correctement leur leçon.
Souvent, elle tente des converser avec les filles mais ces dernières ne sont pas loquaces.

Boubakar kalilou anglais Pour les filles de 3eme, il pense que ces dernières ont non seulement un problème de niveau mais aussi elles manquent de volonté.
Bachir souley Le seul problème ce sont les enfants de la 3eme qui ont un faible niveau et on ne sent pas chez elle une grande ardeur au travail.

Janvier 2013
Bonsoir
La soeur jumelle de Achi est venue à Zinder.
Elle a passé à l’internat et les enfants s’amusent à nous demander laquelle est Achi ?
Nous nous sommes plantés à plusieurs reprises.
Elle est venue voir sa soeur car elle va se marier d’ici deux mois.
Mazika

Mise en dossier le 01 Septembre 2012 : CR Mission du directeur le 04/08/2012
Village Gamdou
1.Nom de l’enfant :
Achi
2. Nom du père :
Abdou
3.Nom de la mère :
Rabi
4. Evolution de la famille :
8 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Recemment, elle s’est réveillée et elle est partie en courant ; rattrapée ,on lui donna ses comprimés ;elle se calma et s’endormit
6. Description ante de l’enfant :
Une fille très respectueuse
7. Changements observés Disponible, toujours prête à rendre service
8. Réaction de l’enfant Très contente
9. Motivation Des parents qui sont conscients de tout ce que l’internat pour leur fille
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres et ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15.Transfert des règles d’hygiène A ses sœurs
17.Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : absent
20.Commentaire de la mère : <>
21Commentaire du directeur : Des parents modestes qui ne pourront jamais revenir en arrière par rapport à la scolarisation de leur fille

11/04/2012
Le suivi avec Rabi se poursuit. Elle progresse dans les entretiens et commence à verbaliser ses crises d’hystérie. Elle reconnaît même que ce sont des hallucinations. Elle a eu une « sensation de crise » récemment, elle a reçu ½ comprimé puis s’est endormi.
Evaluation des stratégies :
-  Prendre rdv pour elle en mai à Niamey pour électro encéphalogramme.
-  Concernant l’aide au devoir, elle montre de la volonté mais ne mémorise pas. Elle a eu 16/20 récemment en lecture expliquée (devoir à la maison).

Compte rendu du comité de suivi

ACHI : du 19/03/2012
Problématique de l’enfant : Cet enfant souffre de difficultés psychologiques causées par la séparation d’avec sa jumelle. Ceci a pour conséquence des résultats scolaires très faible et des crises d’hystérie récurrente. Risques d’échec scolaire notamment l’an prochain avec le BEPC.
Vie scolaire : Achi respecte les autres enfants et elle a une certaine influence sur le groupe. Elle est souvent l’objet de moquerie lié à son surpoids mais elle accepte ou subie la moquerie des autres sans répondre.
Vie scolaire : Elle est présente mais paraît absente dixit Mazika. Elle semble avoir des problèmes de mémorisation et de concentration. Ses résultats en leçon sont très moyen mais par manque de compréhension plutôt que par manque de travail. Moyenne première composition = 7,96
Hygiène : Très propre sur elle, aucun problème.
Santé : Pas de crise d’hystéries depuis le mois dernier. Elle est en surpoids, elle a du mal à gérer son corps.
Contexte familial : Elle bénéficie du soutien de ses parents pour la poursuite de ses études. La séparation d’avec sa jumelle semble être le facteur déclenchant de ses crises ou hallucinations. Sa jumèle ne va plus à l’école, elle ne fait rien.
Stratégies éducatives :
-  Suivi thérapeutique hebdomadaire avec Rabi ayant pour but d’aider Achi à gérer ses angoisses et ses peurs qui bloquent son apprentissage scolaire. Les résultats attendus seront très long à atteindre sans garantie.
-  Examen médical à Niamey à programmer en mai (recherche d’une possible forme d’épilepsie).
-  Dispositif de remédiation scolaire les mercredis et dimanches avec Mazika
-  Aide aux devoirs les lundis et mardis avec Mazika
11/04/2012 comité de suivi séance 2
Le suivi avec Rabi se poursuit. Elle progresse dans les entretiens et commence à verbaliser ses crises d’hystérie. Elle reconnaît même que ce sont des hallucinations. Elle a eu une « sensation de crise » récemment, elle a reçu ½ comprimé puis s’est endormi.
Evaluation des stratégies :
-  Prendre rdv pour elle en mai à Niamey pour électro encéphalogramme. Dites moi quand sera ce rendez vous, car je voudrais rédiger la lettre qui va être remise à la neuro pédiatre. Je la connais pas personne interposée..
-  Concernant l’aide au devoir, elle montre de la volonté mais ne mémorise pas. Elle a eu 16/20 récemment en lecture expliquée (devoir à la maison). Vous pensez qu’il y a là un lien avec la prise en charge de rabi et l’équipe ?

Relevé de notes du test de recrutement juillet 2009
N° Noms et Prénoms Villages Maths Français/30 Total/50 Rang
/20
1 Salamatou Alji Zani II 0 0 0
2 Amsatou Ousmane Zani II 0 0 0
3 Halima Oumara Zani II 0 1 1 39ème
4 Nana Ousmane Karawaski 0 0 0
5 Fassouma Oumarou Tchigada 5 5 10 6ème
6 Saoudé Yacouba Tchigada 5 3 8 9ème ex
7 Ousseïna Ado Tchigada 0 1 1 39èmeex
8 Mariama Ibla Tchigada 0 4 4 18ème
9 Aïcha Habou Guidan Tanko 0 1 1 39ème ex
10 Rachida Adamou Guidan Tanko 0 0 0
11 Mariama Abdou Gamdou 0 1 1 39ème ex
12 Saâdia Harouna Harna 0 2 2 25ème
13 Baraâtou Issa Harna 0 5 5 13ème
14 Nana Chafaâtou Maman Doutchi 0 2 2 25ème ex
15 Rachida Oumarou Doutchi 0 3 3 19ème
16 Saratou Salamou Guidan Kaoura 2,5 2 4,5 17ème
17 Zeïnabou Issaka Gamdou 0 2 2 25èmeex
18 Souéba Malam Abdou Guidan Goula 20 22 42 1ère
19 Fouréra Moussa Doutchi 0 2 2 25ème ex
20 Aïchatou Adam Gamdou 0 3 3 19ème ex
21 Maïmouna Abdou Gamdou 0 0 0
22 Maria Ada Doutchi 0 2 2 25ème ex
23 Zoulaha Issa Doutchi 0 2 2 25ème ex
24 Halissa Hamissou Harna 0 0 0
25 Balki Issaka Harna 0 2 2 25ème ex
26 Nana Hamadou Karawaski 0 0 0
27 Amsatou Boukar Zani II 0 0 0
28 Mariama Yacouba Karawaski 0 0 0
29 Salamatou Aboubacar Karawaski 0 3 3 19èmeex
30 Ramatou habou Guidan Tanko 5 5 10 6ème ex
31 Hadjara Souley Guidan Tanko 5 0 5 13ème ex
32 Koubra Lawan Guidan Tanko 0 0 0
33 Nana Fatima Boubacar Guidan Tanko 0 0 0
34 Balki Malam Bayyo Gamdou 0 1 1 37ème ex
35 Fassouma Sani Doutchi 0 2 2 25ème ex
36 Mariama Harou Gamdou 0 0 0
37 Alia Abdoullahi Harna 0 2,5 2,5 22ème
38 Koubra rabé Doutchi 0 0 0
39 Louba Doutchi 0 2 2 25ème ex
40 Achi Abdou Gamdou 18 23,5 41,5 2ème
41 Ouma Bassirou Doutchi 0 2 2 25ème ex
42 Roukayya Moussa Gamdou 0 1 1 37ème ex
43 Maria issa Harna 0 0 0
44 Adama Boukari Gamdou 0 2 2 25ème ex
45 Saliba Ibo Guidan Goula 0 2 2 25ème ex
46 Lawissa Idi Harna 0 0 0
47 Balki Harouna Harna 0 5 5 13ème ex
48 Nana Fassouma Mamane Zani II 0 6,5 6,5 11ème
49 Absatou Ibreima Karawaski 0 0 0
50 Fanata Maman Zani II 0 0 0
51 Amina Alssan Karawaski 0 0 0
52 Nafissa Moussa Guidan Tanko 0 5 5 13ème ex
53 Sahoura Habou Guidan Tanko 0 2 2 25ème ex
54 Zoulaha Maman Tchigada 0 20 20 3ème
55 Rayya habou Guidan Tanko 0 0 0
56 Salamatou Sidi Gamdou 0 0 0
57 Binta rabé Doutchi 0 2 2 25ème ex
58 Hassia Ibo Guidan Goula 2,5 8 10,5 5ème
59 Haouaou Malam Lawali Harna 0 6,5 6,5 11ème ex
60 Mariama Issa harna 0 0 0
61 Amsatou Lawan Gamdou 0 13 13 4ème
62 Hadiza Issa Guidan Goula 0 0 0
63 Dayaba Yahaya Gamdou 0 8 8 9ème
64 Sahoura Lawan Gamdou 0 0 0
65 Safaraou Badama Saley Guidan Kaoura 2,5 7 9,5 8ème
66 Nahiba Issa Doutchi 0 3 3 19ème ex
67 Balkissa Malam Habou Harna 0 0 0
68 Ouméra Souley Doutchi 0 0 0

Av à mazika 17 02 12
bonjour
alors c’est vraiment un problème de reporting
sauf que ce sont les écrits qui restent en réalité...
car comment se souvenir de tout ce qui est dit et entrepris ?
mais on va en reparler très vite.
merci pour ta réponse rapide, comme d’hab

Réponse de samba a av qui critique le texte de la re sur achi 170212 : complètement surperficiel.
Salut Anne je vous envoie les dossiers mis à jour. J’en profite pour donner mon avis concernant le cas d’Achi. Nous n’avons pas entrer en profondeur dans la réunion parce que pour moi, il y’a des aspects complèxes qui demandent une gestion restreinte. Mais a chaque fois que le besoin se fait sentir, nous échangeons souvent sur son cas entre moi,Mazika et Rabi pour voir la conduite a tenir. Merci encore une fois et à bientot

Réponse de mazika concernant la re 17 02 12
Pour Achi,nous avons évoqué le cas de cette fille de long en large lors d’une réunion éducative ;c’est Rabi qui a posé le problème en divers et toute l’équipe éducative connaît de fond en large,l’histoire de Achi.
Mais comme cela n’apparaît nulle part ,tu es en droit de te poser des questions sur le caractère superficiel de la RE

Qs de liliane
- qu’entendent-ils par "elle joue la médiation", quel est ce rôle ?
- Quel est le problème des enfants de Gamdou ?
- Que veut dire "elle a du mal à ouvrir sa bouche...Achi a du mal à retenir la moindre phrase et pourtant elle est pleine de bonne volonté.." ???????
Re 13 02 12
Achi : Très bon comportement et elle aide les adultes à ramener les enfants qui dérapent sur le droit chemin.
C’est elle qui joue la médiation entre tous les enfants de Gamdou.
Elle est dextrement lente dans les activités sportives et elle a du mal à ouvrir sa bouche pour parler à haute voix.
Pour les cours, elle a des sérieuses difficultés ;Achi a du mal à retenir la moindre phrase et pourtant elle est pleine de bonne volonté.

Rapport samba 3 02 12
4ème : Des séances d’éxercices avaient eu lieu ; mais seule Zoulaha participe de façon active. A la dernière semaine, il est constaté que ces élèves n’arrivaient pas à corriger des exercices ayant été déjà corrigés et se trouvant dans leurs cahiers. Cela veut dire qu’elles ne révisent ou n’apprennent pas leurs leçons. Il est aussi constaté qu’Achi recopie les exercices sur une feuille de brouillon et quand à Souéba c’est dans un cahier qui ressemble à un brouillon. Les séances d’exercices sont toujours animées par Zoulaha qui se débrouille bien.

Réponse de liliane à av 2 02 12
En fait, nous avons surement à faire à un comportement hystérique qui est comme le décrit Lacan à la frontière de la psychose, mais pour le moment il est trop tôt pour faire un diagnostique dans ce sens.

En effet les jeunes filles sont dans une période charnière c’est l’adolescence, j’insiste, mais c’est important, et puis les délires mystico-religieux, ne sont pas la panacée de l’Afrique, mais aussi de l’occident, c’est vrai en Afrique « c’est pas un délire » et d’ailleurs que ce soit en Afrique ou en occident il n’y a pas de cause à effet avec le religieux.

C’est un retour dans l’omnipotence, le divin, avec les djinns c’est la pensée magique, les croyances mythiques, c’est la possession chez les chrétiens, bref…Le problème de la pensée magique, c’est qu’elle sert d’ancrage au sujet. En plus, ils sont tombés dedans quand ils étaient petits…

En revanche pour démystifier cette problématique, il ne faut pas être opposé, mais il faut faire argumenter les filles et reformuler les paroles qui seront dites. Par exemple : lorsqu’Achi dit que l’image de sa sœur lui apparaît, il faut lui demander comment, à quel moment celle-ci lui apparaît, la nuit (rêve) en journée (fantasme) désir de voir cette sœur, qu’elle ne soit pas morte, un deuil qui n’est pas terminé… Bref travailler avec Achi la représentation de cette image travailler la subjectivité, le symbolisme qui n’est pas évident…Donc comment cette sœur est morte, mort violente, maladie etc. Si elle s’en souvient et l’amener à en parler.

Pour travailler et argumenter sur la non existence des phénomènes hallucinatoires, visuels et auditifs, il faut reformuler ce qui est dit, pour qu’Achi (et les autres) soient amenés à comprendre que c’est eux-mêmes qui fabriquent cette hallucination auditive ou/et visuelle. Oui Achi n’a pas fait le deuil de sa sœur. C’est son désir très fort de voir sa sœur. Il faut écouter avec empathie car elle est sans doute envahie par des peurs archaïques de la pulsion de mort et d’angoisses liées à une libido naissante, les forces pulsionnelles d’Eros et Thanatos.

Pour Aichatou, elle dit avoir vu un « géni » et il est comme un enfant qui vient lui annoncer la mort de son père, nous sommes en plein scénario du complexe d’Œdipe « désir d’enfant du père » et « tuer le père » symboliquement du moins cela m’y fait penser fortement en tant qu’hypothèse et si, coïncidence, le père venait à mourir la croyance s’enkysterait. Même guide de travail sur un autre registre.

30 01 12
bonjour, je profite de ce moment pour vous raconter ce que j’ai pu avoir comme info au prés des fille et particulièrement Achi et Aichatou. d’abord Achi me disais que c’est l’image de sa soeur qui apparaît (l’âme) en lui disant de venir la suivre et elle s’évanouie sachant qu’elle est morte. mois je lui est fait savoir que les morts ne reviennent jamais c’est des illusions seulement. quant à Aichatou, elle me dit que c’est une petite personne qui est venu et lui dit au niveau de son oreille que son père est mort. je lui est demandé si elle la vu et elle m’a dit oui elle est tout petit comme un enfant de 2ans environ. Je lui est fait savoir que son père est belle et bien vivant mais le problème de communication ne nous a pas permis de le joindre. En réalité ça existe c’est génie, c’est ce que les autres filles m’ont fait savoir. alors le débat est ouvert et Ousseina me dit dans leur village, elles ont l’habitude de le voir tard dans la nuit. Assamaou aussi dit que dans son village il ya des mangeurs d’âme(ganbaltou) qui se transforment en hyène, chien ou âne en soufflant des feu à des personnes sans defence tard dans la nuit. Et ici à l’internat aussi les génies peuvent apparaître. voilà un aperçu de ce que j’ai pu collecté.
Rabi

200112 pc
Les 3 filles de 4ème ont d’abord saisi un texte sous word et ensuite elles ont appris quelques notions de mise en forme du document. Inoussa qui passait par là a voulu se joindre au groupe. Achi a réussi à finir la saisi du texte mais n’a pas eu le temps de travailler la mise en forme. Souéba et Zoulaha sont d’un bon même niveau.

bonsoir rabi
tu vois.... finalement la souffrance psychique est la même partout...
mais ce sont les manifestations qui changent en fonction de la culture.
ceci est passionnant. et terriblement triste.
personnellement je me demandais si achi avait été le témoin d’un accident violent où quelqu’un aurait crié.. ou si elle avait vu quelqu’un subir un traumatisme dans son enfance....
ce genre de troubles se traitent bien ici, mais je vais réfléchir et voir ce que je peux te proposer. il faut également en parler avec drd.
merci pour ton intervention rapide, je vois que tu prends les choses à coeur.
anne

Le 11 janvier 2012 18:18, rabi tahirou a écrit :

bonjour, Anne
Hier nous avons eu un entretien avec la mère de Achi qui lui a rendu visite à l’internat. Elle nous a fait savoir que son problème est du au décès subite de sa soeur aînée car Achi été trop rattachée en elle. même quand elle était mariée, Achi vivait avec elle. Après le décès de cette dernière, Achi a eu un choc, une forte émotion et délirait en disant que sa soeur l’appelle. et à chaque fois qu’un proche de la famille meurt, les troubles lui reviennent. Ceci aussi a coïncidé avec le décès de sa tante, la cadette de sa mère. quand Achi a téléphoné chez elle n demandant de ses nouvelles, on lui annoncé sa mort.
Voilà.
Rabi

Av 5 01 skype av rabi
Av demande a rabi d’interroger achi sur les voix : voix d’enfant, de femmes d’hommes ? que disent-elles exactement ? achi doit aller où ?
Av demande si achi a été le témoin d’un accident survenu au village il y a longtemps, d’un accident où quelqu’un aurait crié, où il se serait passé une scène de violence.
Rabi dit que l’enfant avoue parfois partir marcher en brousse et ne se souvient plus de rien. L’autre jour quand elle a fait une crise, elle a dû être maintenue par samba car elle était très agitée. Elle promet d’interroger achi sur ces sujets.

Les deux skypes ont presque eu lieu en même temps sans que liliane et av en soient informées à ce moment là.

Cliniques : Rapport du 7/01/2012 de Pascal et Mazika (skype)
Achi présente différents troubles :
• Psychosomatiques : sommeil,
• Psychologiques, elle entend des voix
Prise en charge :
• Demander à Achi si elle pense avoir les mêmes pouvoirs que sa sœur, si elle lui veut du mal et comment elle exerce ses pouvoirs sur sa sœur au cas où sa réponse serait oui et donc reformuler ses croyances et lui demander ce qu’elle en pense. Dans le cas où c’est non, c’est lui demander pourquoi elle croit que sa sœur a ses pouvoirs sur elle et pourquoi cela ne serait pas elle Achi…
• Lui demander d’expliquer la grossesse, ce qu’elle sait de la sexualité…
• Aborder ensuite la grossesse gémellaire, aborder donc certaines croyances qui atteignent plus particulièrement l’intégrité de la personne… (c’est deux points peuvent être aborder dans un groupe de parole avec les autre filles et les garçons du même âge).
• Donc parler de comment cela ce passe ailleurs dans d’autres ethnies et aborder les pratiques rituelles comme par exemple au Nord du Benin. Dnner des exemples et d’expliquer comment les femmes aujourd’hui peuvent être suivi pendant la grossesse si elles sont proches d’un centre de santé.
• Parler de l’importance de l’individu en tant qu’Être Humain…C’est une notion qui n’est pas évidente en Afrique puisque c’est le groupe qui prime avant l’individu et certaines croyances font qu’un individu peut se retrouver « non-conforme » ou « menaçant » vis à vis du groupe et être sacrifier. Ce qui veut dire qu’il est alors déshumanisé par le groupe.
• Il y a toujours dans les croyances une bonne raison pour que l’autre soit considéré comme non-humain. Il y a un adage qui dit « il y a toujours une bonne raison de tuer son chien, c’est de déclare qu’il a la rage… ».
• Il ne faut pas faire d’amalgame avec la religion, car les croyances, les superstitions sont du domaine de la psychologie qui sont des peurs phobiques, injustifiés .
• Nous sommes donc en pleines croyances archaïques.
• Il faut donc donner à Achi (comme aux autre d’ailleurs) les moyens de s’exprimes sur ces thématiques, sublimation, par les arts plastiques : peinture, modelage à l’argile, afin de développer le goût artistique des enfants : c’est les aider à s’élever au-dessus de leurs peurs archaïques éviter ainsi des états psychotiques, hystériques…
• Enfin c’est les aider à se représenter, à s’identifier, ce qui n’est pas forcément le cas…De leurs donner d’autres exemples de personnes…des rencontres avec des métiers qui ne sont pas seulement des éleveurs ou des agriculteurs…
• L’action est aussi une action de sensibilisation afin d’arriver à une démystification des croyances par une prise de conscience sur certains rituels traditionnels que la science médicale explique, et qui ne doivent pas être perpétuer. Et avec Achi, arriver à démystifier les naissances gémellaires.

Maz 7 01 2012-01-09
En causant avec Achi elle me dit qu’elle entend dans la nuit une voix qui l’appelle et c’est en ce moment qu’elle sort en courant.
Elle a fait ces crises il y a longtemps au village .
J’ai demandé à ses camarades de chambre de ne surtout pas rire et de nous prevenir dès qu’il y a une manifestation de la crise.
Pour l’accompagnement,on cause avec Achi et on essaie de la rassurer.
Il faut que pendant les vacances aussi en parler à ses parents car les mystères de l’afrique sont nombreux.

rebonsoir
Achi vient de me dire que ces troubles psychologiques sont liés à leur état de jumelle ;il paraît que sa soeur jumelle manifeste les mêmes signes de crise ;il y a aussi celle qui vient après les deux jumelles,Gambo qui a les mêmes problèmes.
On va bientôt lui amener des produits traditionnels de chez elle



COMPTE RENDU D’ENTRETIEN
Liliane IZAMBARD psychologue clinicienne
Zinder le 16 novembre 2011

Achi Abdou Moutari 14/15 ans environ
Vendredi 4 novembre 2011-11-26
Observation clinique :
Achi est une adolescente plutôt dans la réserve comme beaucoup d’adolescentes éduquées dans une culture où la parole n’est pas automatiquement donnée aux enfants et aux adolescents.
Achi a une jumelle une donnée qui semble lui poser problème par rapport à certaine croyances en Afrique concernant les jumeaux. Nous parlons de sa jumelle et je lui explique les différences qu’il y a entre les jumeaux ( même monozygote), qu’elle est de toute façon différente de sa sœur, chaque individu est différent, nous sommes tous différents les uns des autres donc unique. Il faudrait quelques entretiens pour qu’elle puisse me parler plus ouvertement de ce qui l’a préoccupe.
Car, il est difficile pour un individu de voir son double comme dans un miroir, psychiquement cela peut devenir insupportable et attribuer à l’autre, particulièrement dans une société où cette croyance est en vigueur, les difficultés que l’on peut avoir… Et Achi ou plutôt son entourage familial et sociétal attribut ses problèmes scolaires à la responsabilité de sa sœur jumelle avec des pratiques que nous définissons de magiques.
Et en lui demandant de se dessiner, Achi est surprise, elle va s’y reprendre à plusieurs fois pour donner de « bonnes » proportions.
En même temps je lui demande de m’expliquer sa fratrie pour que je puisse établir le génogramme, ce qu’elle est capable de faire, sans en connaître les âges exacts.

Quelques remarques sur sa façon de dessiner le personnage qui la représente : Achi a des représentations mentales actives, l’évidence semble être un manque de confiance en soi, elle rectifie les proportions de son dessin, et jongle avec ses représentations mentales particulièrement avec le dessin de la voiture qui est soit un 4X4 ou un petit bus ce qu’elle n’a pas su exprimer… Par contre, elle commencera par le bas pour arriver au toit (l’assemblage d’une voiture se passe ainsi) ce qui démontre une certaine logique d’organisation.
Mais les trois dessins marquent les fonctions perceptives impliquées dans le graphisme non seulement, elles sont visuelles (reproduire un objet ou un personnage humain), mais aussi kinesthésiques (le mouvement) comme dans son personnage qui semble bouger et l’imagination dans le dessin de son arbre où ses émotions enrichissent le dessin.
Les trois dessins contiennent donc des constituant idéatoires, par un agencement graphique qui témoigne d’une certaine adaptation cognitive et de son intelligence.
Le dessin du personnage :
L’élaboration du dessin est riche surtout au niveau de la coiffure, la femme, il n’y a pas d’ambiguïté sur le sexe, à l’air joyeuse (elle sourie) et semble danser (mouvement), Achi s’est représentée très élégante avec des chaussures à talons. Son imagination et sa projection prouvent sa capacité, non seulement à se projeter dans le futur, mais aussi à symboliser
L’arbre :
Achi va prendre toute la séance pour réaliser son arbre (2ème séance d’une heure), son arbre sort de son imaginaire à la fois arbre et plante fleurie, il est très détaillé surtout au niveau de la frondaison où les deux branches principales se scindent en deux : gauche/droite, avec plus d’importance à droite qui est une zone de besoins, d’obstination et d’entêtement. Mais aussi de l’ambivalence, des incertitudes.
L’arbre est bien inséré dans la feuille ce qui montre un bon cadrage social.
Il est grand ce qui montre un besoin pour Achi d’importance, d’idéalisme.
L’arbre présente une certaine extravagance qui démontre l’envie de fuir la réalité, sa frondaison est très exagérée qui montre un besoin d’exaltation imaginative avec feuillage abondant qui donne l’importance à cette imagination et aussi un besoin de contact.
Les branches tubes montre la présence d’impulsivité, une capacité à l’emportement avec une certaine violence (refoulée).
Les fleurs exagérément importantes montrent un désir d’épanouissement affectif (ce qui peut se comprendre, non seulement parce qu’elle est loin de sa famille, mais aussi libidinal par rapport à la période d’adolescence dans laquelle elle se trouve).
Du coup le tronc se trouve scindé en deux qui montre bien cet période d’adolescence dans laquelle la personnalité de l’individu se trouve divisé qui n’est pas, me semble t-il, une dissociation de la personnalité, je ne vois rien de pathologique pour le moment.
La base du tronc vient confirmer ce que je viens de dire. Elle est élargie et les racines sont importantes et plongeantes, ce qui démontre une inhibition où les pulsions, et entre autre sexuelles, sont envahissantes, ce qui fait que Achi cherche des appuis auprès des adultes de l’internat. Les traits fin et plutôt spasmodiques rendent compte d’une certaine nervosité liée justement à la sexualité.
Achi a donc besoin d’être entendu car elle est certainement perturbée par des angoisses qui l’envahissent par rapport à ce qui se passe en elle, qui sont à la fois conscientes et inconscientes.
Les difficultés scolaires viennent probablement de ce « chamboulement pubertaire » et d’un futur qu’elle connaît d’avance, c’est à dire : mariage, enfants… Achi, non seulement s’interdit, mais n’a pas la possibilité de rêver autre chose.
De plus, la problématique gémellaire qui la conduit à rendre responsable « son double » donc sa sœur jumelle est sans fondement réel. Uniquement basé sur une croyance ancestrale qui perdure.
Mais aussi, Achi a des préoccupations par rapport au mariage pour lequel, elle se trouve dans le paradoxe de vouloir (faire comme tout le monde (les filles de son âge au village) et pas vouloir et penser autre chose, un autre destin qui paradoxalement ne peut être élaboré cognitivement.


• Aout 2011 :
2011 08 mission maz

Village : Gamdou
Nom de l’enfant :Achi
Nom du père :Abdou
Nom de la mère :Rabi
Constitution de la famille : 7 enfants-(5 filles) les deux jumelles vont à l’école
Etant de santé de l’enfant : ras
Description ante de l’enfant : brès bon comportement
Changements observés :
Réaction de l’enfant : Elle explosa de joie en arrivant nous voir et c’est elle qui nous aida à préparer avec tous les autres enfants de Gamdou ;on mangea ensemble et on les ramena un à un à la maison.
Motivation : < Activité de l’enfant au village : Travaux champêtres et domestiques
Utilisation des règles d’hygiène :
- lavage des mains : fait
- brossage : fait
Bain : fait
Transfert des règles d’hygiène : fait
Prévention santé :
Utilisation de la moustiquaire : utilisée
Prise des médicaments : fansidar pris.
On aborda avec le père de Achi l’aspect du travail de sa fille ;concernant sa sœur jumelle, il lui avait dit de laisser Achi travailler mais celle-ci avait dit qu’elle n’est pour rien.
Les parents de cette fille sont fières de la présence de leur au niveau de l’internat.

• Juillet 2011 :
Carnet de notes, classe de 5ème , année 2010-2011 : CT Parrainages

L’année de 5ème d’Achi s’est bien passée mais malheureusement les résultats ne sont pas au rendez-vous puisqu’elle n’a pas réussi à atteindre la moyenne de 10. Achi fait réellement de son mieux.. Malgré sa force psychologique qui est indéniable car elle veut réussir, ceci est source de souffrance pour elle et fait certainement partie de son blocage

Achi est une jeune fille toujours gentille, serviable et respectueuse. Achi est rentrée dans son village fin mai pour les vacances d’été qui durent trois mois. Nous espérons que ses problèmes avec sa sœur jumelle s’estamperont afin de la libérer pleinement pour son année de 4ème.

Disciplines Coef. Barème sur Semestre 1 Semestre 2
Ortho-Grammaire 2 40 2,00 0,00
Composition française 2 40 5,00 4,00
Lecture expliquée 1 20 4,00 3,00
Histoire 1 20 10,50 18,00
Géographie 1 20 11,50 10,00
Anglais 2 40 4,00 4,50
Mathématique 3 60 36,00 45,00
SVT 2 40 12,00 16,00
Physique-Chimie 2 40 4,00 13,00
EPS 1 20 15,00 11,00
Economie familiale 1 20 13,00 12,00
Conduite 1 20 18,00 16,00
Moyenne semestrielle 8,94 9,44
Moyenne annuelle 9,19
Rang sur 60 52e 49e
Appréciations CONDUITE Bien Bien
Appréciations TRAVAIL Passable Passable
Appréciations du Directeur Assez-bien Assez-bien
Tableau d’honneur / /

• 18 Mars 2011 :
Echanges maz anne 18 03 11

Achi : si elle est persuadée que sa sœur jumelle s’oppose de manière occulte à ses études, ne faut-il pas faire venir son père, voire sa sœur à l’internat pour aborder le problème au cours d’une visite ??? et la rassurer ? ou faut-il l’intervention d’un marabout ?
Par ailleurs je ne pense pas qu’achi ait de réelles possibilités intellectuelles, elle a d’autres qualités, a nous de lui en faire prendre conscience.
Réponse maz
Elle croit dur comme fer que c’est sa soeur jumelle qui l’empêche de progresser dans les études ;c’est des pistes à explorer(la rencontre avec le père et la visite de la soeur jumelle à l’internat) ;pour le maraboutage,il faut qu’on le fasse et pour Achi . la soeur jumelle de Achi est retournée à l’école(CM2) ;la dernière fois quand le père est venue à l’internat,j’ai donné quelques cahiers pour elle.

• 3 Mars 2011 :
Maz mail

Un cas qui me tracasse, c’est celui de Achi qui est la seule à ne pas avoir obtenu de moyenne de toutes les filles de 5eme.
ce matin,ses camarades m’ont dit qu’elle était malade avant de partir à l’école ;en jetant un coup d’oeil,je la trouve à plat ventreen train de pleurer ;je lui demande les raisons pour lesquelles elle pleure ;elle me dit que rien ne marche sur le plan étude et qu’elle a la certitude que c’est sa jumelle qui l’empêche d’étudier ;elle a l’impression qu’elle n’a rien dans la tête ;ila fallu que je la calme pour qu’elle accepte d’enfiler ses habits pour l’école.
Les gens sont convaincus que cela est possible.

• Juillet 2010 :
Carnet de Notes, classe de 6ème, année 2009-2010 : CT Parrainages

Achi vient de Gamdou, près du canton de Gangara (Tanout) à un centaine de kilomètres au nord de Zinder.
Achi est une jeune fille serviable et respectueuse. Elle a connu des difficultés pour la sixième au début d’année mais elle s’est battue jusqu’à la fin de l’année, remontant progressivement son niveau. L’année prochaine, elle sera en 5ième. Achi aime les études et les jeux. Elle est sociable et très forte psychologiquement.
Achi est rentrée dans son village fin mai pour les vacances d’été qui durent trois mois. Cette date coïncide avec l’arrivée des pluies et l’activité agricole devient très intense à cette période dans les villages où Achi contribuera aux travaux des champs. Du travail attend les enfants au village : corvée d’eau, semis… mais aussi des moments de liberté et de jeux avec les amis quand les « corvées » sont finies.

Matières Barème sur 1ère
composition 2ème
composition
Orthographe-grammaire 40 26,2 21,25
Rédaction 40
Lecture expliquée 20
Histoire 20 7,75 4,5
Géographie 20 8,75 13
Anglais 40 15,5 10,5
Mathématiques 60 30,5 35,5
Svt 40 25 25
Pc 20 5 5,75
Eps 20 15 13
Economie familiale 20 11 7
Conduite 20 12 18
Total 360 156,7 153,5
Moyennes 20 9,21 9,02
Moyenne annuelle 20 9,115
Rang 38 35ème 37ème
Rang annuel 38 31ème
Appréciation Travail insuffisant. Conduite passable Travail insuffisant

• Juin 2010 :
RE 1810/2010

Achi : respectueuse, polie et serviable.
Sur le plan travail, elle d’énormes difficultés et semble avoir des problèmes de concentrations.
Elle commence à se libérer de plus en plus au cours des activités sportives.
Sur le plan santé, elle souffre souvent d’un mal de tête

• 24 Juin 2010 :
Entretien avec la mère d’Achi retour missions enfant 24 06 10
La mère d’Achi nous reçut avec joie ; le père est parti vendre sa force de travail à une entreprise qui travaille dans le coin.
En dehors de sa sœur jumelle, Achi à d’autres frères et sœurs (Hawaou, Souéba, Ousman) qui ne vont pas à l’école.
La mère me confirma qu’ils se sont déplacés à Abalbal pour fuir la famine qui sévissait dans leur village.
Par rapport au manque de travail de sa fille, elle me dit qu’elle sait ce qu’elle va faire ; à la question de savoir si sa sœur jumelle ne peut pas influencer ses études, la mère de Achi n’est pas catégorique ; elle me dit dommage qu’elle ne soit pas là pour que tu causes avec elle et elle me demanda si on pouvait la prendre à l’internat ; je lui rappelle que pour être un pensionnaire de l’internat, il faut passer par l’épreuve du recrutement.
Elle fut contente d’apprendre tout de même que sa fille a un bon comportement à l’internat.
NB : Pour le retour à l’internat, il a été notifié aux parents que cela sera fait par le village du fait du nombre d’enfants de plus en plus grandissant.

• 16 Juin 2010
Mail rv av 16 06 10

Achi est restée car lorsque les enfants ont été ramenés dans les villages, ses parents étaient partis en exode (quelqu’un est passé à l’internat pour nous dire que ce n’était pas la peine de la ramener au village). Elle a de la famille à Zinder mais elle a préféré de rester à l’internat avec le groupe des filles de CM2.
Commentaires av c’est la première fois qu’un enfant préfère rester à l’internat … à aller dans sa famille

• 10 Mai 2010 :
Réunion Educative 10 mai, 2010

Elle est timide, sérieuse et serviable. Elle est souriante et polie. Elle est respecte les adultes. Elle est calme. Elle a des gestes lourds.
Elle a la volonté de travailler mais elle a du mal à retenir les choses. Il est parfois décourageant de travailler avec elle.

15 Mars 2010 :
Réunion Educative. Lundi, le 15 mars, 2010

Pour Achi sa moyenne est de 9,21, elle est la 35ième de la classe.
Joëlle affirme avoir l’impression que Soueba commence à travailler un peu plus et que par contre, Achi semble plus distraite. Elle a des mauvaises notes dans les leçons à apprendre car elle n’arrive pas à se concentrer. Elle trouve que l’écart des notes entre Achi et Zoulaha n’est pas énorme mais en ce qui concerne le niveau, il y a réellement un grand fossé entre les deux. A son avis, il faut se réjouir de ces résultats, mais il ne faut pas oublier le niveau qu’on sait tous de ces filles.
Mazika affirme que les notes montrent aussi que les lacunes sont bien là. Il a donné comme exemple les résultats en lecture expliquée ou en composition. Mazika a exprimé également sont intention d’aller discuter à Dan Bassa pour comprendre pourquoi tous les élèves de la classe ont eu une conduite passable.
Abdou manifeste que nous ne pouvons pas être complètement satisfaits. Le professeur de mathématiques lui a dit qu’à l’école ce n’est que Zoulaha qui s’intègre au reste de la classe. Achi et Soueba restent souvent écartées. Le professeur pense qu’une partie de leurs résultats se justifient par cet excès de timidité et de repli sur soi.
Limana pense que leur problème par toujours de leurs difficultés en lecture et que de ce fait elles n’arrivent pas à comprendre les instructions et à répondre correctement.
Il a été dit aussi qu’Achi est extrêmement lente et qu’elle n’arrive pas à finir les compositions. Elle a aussi des problèmes d’écriture même lorsqu’elle recopie, elle fait des fautes. Elle a aussi des problèmes en éducation physique.

• Février 2010

Achi a reçu un prix pour son bon comportement au sein de l’internat.

• 4 Janvier 2010
Réunion Educative. Lundi, le 4 Janvier, 2010

Comportement

C’est une fille sage et gentille. Elle est rêveuse. Elle est sérieuse. Elle collabore beaucoup dans la cuisine. C’est une fille intéressante.

Scolarité

Elle s’améliore peu à peu.
Il est important de faire des activités avec elle pour qu’elle se décrispe. A l’école, elle est toujours avec Zoulaha et Soueba. Elle n’a pas d’autres amis. Joëlle a été chargée de discuter et de la conseiller à ce sujet.

Santé

Elle est en bonne santé.

• 16 Décembre 2009 :
Compte Rendu de la mission du 16/12/2009 : Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

Nous avons rencontré l’oncle d’Achi puisque le père étant malade des yeux (problème des yeux d’après la mère lié au comportement des jumelles), la jumelle Achia était très contente. On a discuté sur le travail d’Achi à l’école ; jusqu’à présent elle a des difficultés sur le plan académique. Elle a un bon comportement à l’internat, elle s’est bien intégrée. L’oncle était très content de l’information, ils vont la conseiller et l’aider à travailler par les versets coraniques et révision des cours pendant les congés.

• 7 Décembre 2009
Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

Mazika s’est rendu à l’école Dan Bassa le jeudi dernier. Il s’est entretenu avec le professeur de français qui lui a confirmé le classement fait à l’internat par rapport au niveau des filles de sixième. Celle qui travaille le mieux est donc Zoulaha, puis Achi et en dernier Soueba. Le professeur de mathématiques lui a confié que Zoulaha fait des progrès. Achi et Soueba ont plus de difficultés. Le point positif est que ces filles commencent à se libérer et à participer en classe contrairement au début de l’année.

• 16 Novembre 2009
Réunion Educative. Lundi, le 16 novembre, 2009

Cette réunion était consacrée uniquement à des questions liées à la scolarité des enfants. Nous avons commencé par étudier le cas des filles du sixième.
La parole a été donnée ensuite à Mazika. Il affirme qu’il s’inquiète énormément du cas de ces filles. Il semblerait qu’elles ont des mauvaises notes en SVT et en mathématiques. Il dit qu’en histoire/géographie Zoulaha a obtenu un 3 lors d’une composition, Soueba et Achi, toutes les deux 0. Il nous a aussi expliqué qu’en français, elles ont eu aussi des mauvais résultats du fait que leur professeur a ajouté dans son évaluation, des contenus qui n’ont pas été vus en classe. Il insiste que si cela se reproduit, il faudra attirer l’attention auprès de l’administration.
Selon les propos recueillis par Mazika auprès de leurs professeurs, il semblerait que ces filles sont crispées en classe.
En ce qui concerne les cours d’anglais, Joëlle affirme qu’en général ces filles manquent de méthode de travail et qu’elles ne savent pas travailler toutes seules.

• Lundi 2 novembre 2009
Réunion Educative

A propos de son travail scolaire, Mazika affirme : « Achi s’accroche et elle peut bien s’en sortir avec beaucoup de travail ».

• Du vendredi 25 septembre au vendredi 02 octobre, 2009
Rapport Hebdomadaire : Rebeca VEGA / Achi, Zoueba et Zoulaha

Les filles de sixième semblent s’être bien intégrées à l’internat. Awa, Hadiza, Yagana, Dayaba Ali et Nana Aicha les accompagnent tout le temps. Elles sont souvent les unes dans les chambres des autres.

Par rapport au fonctionnement de l’internat, elles s’adaptent très bien. Elles suivent les consignes, participent à toutes les activités et se montrent obéissantes. Pour le moment, elles ne sont pas très expansives envers les adultes mais leur attitude en général est positive.

• 15 Aout 2009
Mission 15/08/09 : Rencontre individuelle avec les parents : visite des enfants pendant les grandes vacances.

Gamdou : Dans ce village, c’est une jeune fille, Aichi Abdou qui a été recrutée ; elle était contente et nous répondit en français. Devant tout le village, le directeur présenta l’internat en face d’une population intéressée ; avant notre départ, on apprit que Aichi a une sœur jumelle et on demanda si celle-ci ne va pas s’opposer au départ de sa sœur en utilisant le pouvoir qu’elles ont ; les parents nous ont rassuré sur ce point.