Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2009 > Zoulaha Maman

Zoulaha Maman

A) Données générales
Age : 13 ans
Sexe : Féminin
Village d’origine : Tchigada

B) Composition de la Famille et situation socioéconomique
Nom du père : Mamane Alassan Age :
Nom de la mère : Nana Maman Age :
Profession du père : Cultivateur
Ménage : L’effectif total des membres du ménage est de 9 personnes.
1 hommes, 1 femme et 7 enfants dont 1 primaire et 1 en secondaire (Collège à Gangara).
Patrimoine du ménage : 3 champs
Revenus : Agriculture et commerce

C) Lien avec les personnes ressources

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat

E) Tuteur

F) Parrain français : Françoise Taillard et Anne Vilaseca (en écrivant) depuis décembre 2009

G) Commentaires

Ali : Mission de suivi 08/2015
Village Tchigada
1. Nom de l’enfant :
Zoulaha
2. Nom du père :
Maman
3. Nom de la mère :
Nana
4. Evolution de la famille :
8 enfants
5. Etat de santé de l’enfant En pleine forme
6. Description ante de l’enfant :
Très douce et respectueuse
7. Changements observés Très épanouie et sérieuse
8. Réaction de l’enfant Très accueillante
9. Motivation L’avenir de notre fille est à l’internat.
10. Activité de l’enfant au village Tâches ménagères
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène A ses frères et amies
17. Utilisation de la moustiquaire Accrochée
18. Prise des médicaments Respectée
19 .Quel métier pour votre fille ? Elle sera institutrice
Vivra-t-elle au village ou en ville ? quel que soit le lieu.
Allez-vous la laisser finir ses études ? pourquoi pas on est près du but. Et le mariage ? on respectera notre pacte ; donc après son diplôme même si la dot a été déposée.
Vos enfants sont-ils bien intégrés en famille au village ? Sans souci
Quelles sont leurs réflexions de retour de l’internat ? Elle est très attachée à l’internat.
Commentaire du père : Nous encourageons beaucoup les enfants à travailler et que Dieu nous appuie tous. Merci infiniment.

21Commentaire du directeur pédagogique : Des parents rassurés de l’avenir de leur fille et donc la poussant jusqu’à la fin des études.

Hamady Zoulaha 09 : 20/03/2015
Zoulaha a effectué un stage d’observation de deux semaines du 9 au 20 mars 2015 à l’école privée ESPERENCE de Zinder.

mission de janvier 2015 av
zoulaha est venue me voir plusieurs fois, elle est souriante et détendue.

PC 21/09/2014
Présence du père de Zoulaha.
Sur son état civil, Zoulaha est né le 2/07/1995.
Je suis revenu sur les 2 dernières années de tristesse exprimée par cette adolescente. Son mutisme parfois si pesant et une souffrance sans doute non exprimée.
Zoulaha semble apaisée par l’obtention de son BEPC. Elle s’est exprimée clairement en disant "je veux aller à l’école normale et devenir institutrice". Le père a validé ce choix et s’engage à ne pas marier sa fille dans les 2 prochaines années. Zoulaha a un prétendant qui serait instituteur actuellement et qui serait déjà passé la voir à l’internat l’an dernier. J’ai dit au père que nous n’avions rien contre le mariage et que cet enseignant pouvait verser la dote. Ce qui n’est pas envisageable c’est que Zoulaha ne puisse terminer sa formation à cause d’une grossesse.
J’ai réussi à la faire rire plusieurs fois et j’ai l’impression que les choses sont claires pour elle. Les parents nous appuient. Le père est souvent venu à l’internat accompagner sa fille, le lien parental fonctionne bien.
Je pense que Zoulaha regrette profondément d’avoir blessé anne par son attitude.

Mission de suivi 08/2014
Village : tchigada
1.Nom de l’enfant :
Zoulaha
2. Nom du père :
Maman Alassan
3.Nom de la mère :
Nana
4. Evolution de la famille :
8 enfants
5. Etat de santé de l’enfant ras
6. Description ante de l’enfant :
Sérieuse et calme
7. Changements observés Renforcement de son bon comportement
8. Réaction de l’enfant Absente ;elle est partie dans le village de Ousseina pour s’enquérir de son état de santé
9. Motivation En témoigne toutes les années qu’elle a passées avec vous
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive Fait
15. Transfert des règles d’hygiène Fait
16. Utilisation de la moustiquaire fixée
17.Prise des médicaments effectuée
18. quels sont vos sentiments à l’égard de l’internat ? Nous connaissons cet endroit et nous sommes rassurés en voyant tout ce que l’on fait à nos filles
19. Quelle est l’intégration de votre enfant de retour de l’internat ? Elle est aimable avec les autres files du village qui n’ont pas eu la chance d’aller en ville pour étudier
20. Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
Elle n’est pas trop communicative
21. Allez-vous la laisser finir ses études ?
Nous sommes déterminés à la laisser finir ses études ;un homme a approché cette famille pour demander la main de Zoulaha mais, ils lui ont dit d’attendre.
22. Commentaire du père :
On ne peut que remercier Dieu pour la chance qu’on a eue
23. Commentaire du directeur : Des parents qui font des pied et des mains pour que leur fille termine ses études avant toute idée du mariage

15/09/2014 PC :

Nous avons rencontré Zoulaha en présence de son papa. Sur son état civil, Zoulaha est né le 2/07/1995.

Je suis revenu sur les 2 dernières années de tristesse exprimée par cette adolescente. Son mutisme parfois si pesant et une souffrance sans doute non exprimée.
Zoulaha semble apaisée par l’obtention de son BEPC. Elle s’est exprimée clairement en disant "je veux aller à l’école normale et devenir institutrice". Le père a validé ce choix et s’engage à ne pas marier sa fille dans les 2 prochaines années. Zoulaha a un prétendant qui serait instituteur actuellement et qui serait déjà passé la voir à l’internat l’an dernier. J’ai dit au père que nous n’avions rien contre le mariage et que cet enseignant pouvait verser la dote. Ce qui n’est pas envisageable c’est que Zoulaha ne puisse terminer sa formation à cause d’une grossesse.
J’ai réussi à la faire rire plusieurs fois et j’ai l’impression que les choses sont claires pour elle. Les parents nous appuient. Le père est souvent venu à l’internat accompagner sa fille, le lien parental fonctionne bien.
Je pense que Zoulaha regrette profondément d’avoir blessé anne par son attitude.

Hamady 22/02/2014
Toutes les filles qui s’étaient retirée de l’atelier élégance dont Zoulaha, ont envoyé une lettre à la direction de l’internat pour présenter des excuses et annoncer leur engagement à reprendre les répétition.

Ibrahim Adamou 04/01/2014
Redoublante de la 3è, elle est toujours en difficulté. Ses difficultés ont commencé à apparaître à la veille des examens de l’année dernière. Elle dit ignorer les raisons de cette chute. Elle regrette son échec et s’engage de travailler mieux cette année. Mais jusque-là le résultat ne suit pas.

Bonjour Zoulaha
J’ai appris que tu avais renoncé à l’activité péri scolaire à laquelle tu t’étais engagée.
Aux noms de principes religieux venus de prêcheurs dont j’ignore la formation. Et toi, connais tu leur formation ? Quelles études religieuses ont-ils faites ?
Je constate que lors de la mission de septembre tu es venue me rendre visite une seule fois, tu as simplement répondu par oui ou non à ce que je pouvais dire et que tu regardais surtout par terre me donnant l’impression que tu souhaitais en finir au plus vite.
Au moment du nouvel an, tu n’as pas jugé utile de m’envoyer une petite lettre pour me donner de tes nouvelles et me souhaiter une bonne année. Tu ne m’écris jamais d’ailleurs spontanément ni ne demande à skyper.
Quant aux skypes que nous avons faits ensemble l’année dernière, tu n’en as jamais dit un mot.
J’espère que tu as finalement compris que le Sahel était en Afrique et non pas en Amérique, et que tu vivais dans le Sahel. Et j’espère aussi que tu as compris que le fleuve Niger mesurait plus que 4 kms de long. Je ne suis pas certaine que l’école t’intéresse.
bref, Zoulaha, je crois que nos visions du monde divergent trop pour que je puisse continuer à être ta marraine. De plus une relation humaine s’entretient au fil du temps et depuis longtemps je suis la seule à aller vers toi.
Je te souhaite bonne route. Au revoir Zoulaha.
Tantie Anne
23/12/2013
Zoulaha 09 a été très déçue que hassan ne rapporte pas de contributions sous forme de mil de la part de ses parents

08/13 Entretien avec le père et la mère de Zoulaha
- Quel métier pour votre fille ?
- Infirmière
- Vivra-t-elle au village ou en ville ?
- Dieu décidera
- Allez-vous la laisser finir ses études ?
- S’il plaît à Dieu.
- Vos enfants sont-ils bien intégrés en famille au village ?
- Elle n’a pas changé
- Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
- Aucun commentaire
Commentaire du Directeur : Des parents qui sont déterminés à laisser leur fille finir ses études.

Relevé de notes du test de recrutement juillet 2009
N° Noms et Prénoms Villages Maths Français/30 Total/50 Rang
/20
1 Salamatou Alji Zani II 0 0 0
2 Amsatou Ousmane Zani II 0 0 0
3 Halima Oumara Zani II 0 1 1 39ème
4 Nana Ousmane Karawaski 0 0 0
5 Fassouma Oumarou Tchigada 5 5 10 6ème
6 Saoudé Yacouba Tchigada 5 3 8 9ème ex
7 Ousseïna Ado Tchigada 0 1 1 39èmeex
8 Mariama Ibla Tchigada 0 4 4 18ème
9 Aïcha Habou Guidan Tanko 0 1 1 39ème ex
10 Rachida Adamou Guidan Tanko 0 0 0
11 Mariama Abdou Gamdou 0 1 1 39ème ex
12 Saâdia Harouna Harna 0 2 2 25ème
13 Baraâtou Issa Harna 0 5 5 13ème
14 Nana Chafaâtou Maman Doutchi 0 2 2 25ème ex
15 Rachida Oumarou Doutchi 0 3 3 19ème
16 Saratou Salamou Guidan Kaoura 2,5 2 4,5 17ème
17 Zeïnabou Issaka Gamdou 0 2 2 25èmeex
18 Souéba Malam Abdou Guidan Goula 20 22 42 1ère
19 Fouréra Moussa Doutchi 0 2 2 25ème ex
20 Aïchatou Adam Gamdou 0 3 3 19ème ex
21 Maïmouna Abdou Gamdou 0 0 0
22 Maria Ada Doutchi 0 2 2 25ème ex
23 Zoulaha Issa Doutchi 0 2 2 25ème ex
24 Halissa Hamissou Harna 0 0 0
25 Balki Issaka Harna 0 2 2 25ème ex
26 Nana Hamadou Karawaski 0 0 0
27 Amsatou Boukar Zani II 0 0 0
28 Mariama Yacouba Karawaski 0 0 0
29 Salamatou Aboubacar Karawaski 0 3 3 19èmeex
30 Ramatou habou Guidan Tanko 5 5 10 6ème ex
31 Hadjara Souley Guidan Tanko 5 0 5 13ème ex
32 Koubra Lawan Guidan Tanko 0 0 0
33 Nana Fatima Boubacar Guidan Tanko 0 0 0
34 Balki Malam Bayyo Gamdou 0 1 1 37ème ex
35 Fassouma Sani Doutchi 0 2 2 25ème ex
36 Mariama Harou Gamdou 0 0 0
37 Alia Abdoullahi Harna 0 2,5 2,5 22ème
38 Koubra rabé Doutchi 0 0 0
39 Louba Doutchi 0 2 2 25ème ex
40 Achi Abdou Gamdou 18 23,5 41,5 2ème
41 Ouma Bassirou Doutchi 0 2 2 25ème ex
42 Roukayya Moussa Gamdou 0 1 1 37ème ex
43 Maria issa Harna 0 0 0
44 Adama Boukari Gamdou 0 2 2 25ème ex
45 Saliba Ibo Guidan Goula 0 2 2 25ème ex
46 Lawissa Idi Harna 0 0 0
47 Balki Harouna Harna 0 5 5 13ème ex
48 Nana Fassouma Mamane Zani II 0 6,5 6,5 11ème
49 Absatou Ibreima Karawaski 0 0 0
50 Fanata Maman Zani II 0 0 0
51 Amina Alssan Karawaski 0 0 0
52 Nafissa Moussa Guidan Tanko 0 5 5 13ème ex
53 Sahoura Habou Guidan Tanko 0 2 2 25ème ex
54 Zoulaha Maman Tchigada 0 20 20 3ème
55 Rayya habou Guidan Tanko 0 0 0
56 Salamatou Sidi Gamdou 0 0 0
57 Binta rabé Doutchi 0 2 2 25ème ex
58 Hassia Ibo Guidan Goula 2,5 8 10,5 5ème
59 Haouaou Malam Lawali Harna 0 6,5 6,5 11ème ex
60 Mariama Issa harna 0 0 0
61 Amsatou Lawan Gamdou 0 13 13 4ème
62 Hadiza Issa Guidan Goula 0 0 0
63 Dayaba Yahaya Gamdou 0 8 8 9ème
64 Sahoura Lawan Gamdou 0 0 0
65 Safaraou Badama Saley Guidan Kaoura 2,5 7 9,5 8ème
66 Nahiba Issa Doutchi 0 3 3 19ème ex
67 Balkissa Malam Habou Harna 0 0 0
68 Ouméra Souley Doutchi 0 0 0

7 07 13
Zoulaha était là et je peux affirmer qu’elle est sincère car elle
a reconnu qu’elles ont mieux travailler en fin d’année.
Selon elle ,la classe de 3eme est une classe difficile.
Maz
Entretien mazika père de zoulaha ok pour un redoublement.
Bonjour
je me suis entretenu hier avec le père de Zoulaha.
J’ai commencé par l’échec au BEPC.
Il me dit que cela est déjà arrivé car Zoulaha avait échoué son CFEPD ; ;il y a eu beaucoup de bruit
mais le père a tranché en disant que c’est Dieu qui donne.
il me dit qu’il comprend que sa fille ait échoué et qu’il accepte qu’elle redouble.
Pour la motivation,il va la conseiller avec l’appui de sa femme.
Avant que je ne vienne,le directeur de gangara m’a appelé pour me dire qu’elle n’est pas admise et il m’a demandé de la laisser
tenter sa chance une deuxième fois me confia t il.
Ensemble,nous avons demandé à Zoulaha son avis et elle nous a repondu positvement ;elle a promis de travailler avec beaucoup plus de rigueur l’année prochaine sans
se laisser affecter par l’echec.
Pour le mariage,il pense que c’est à nous de leur dire à partir de quand ils peuvent marier leur fille.
Mazika

Pc mmaz 06 2013
Ensuite nous recevons Zoulaha et Souéba. Leur cas est différent puisqu’elles peuvent redoubler en cas d’échec. Nous leur reposons la question si elle accepte de redoubler et de faire des efforts en cas d’échec au brevet. Soueba dit oui mais Zoulaha ne semble plus adhérer à l’idée de redoubler. Nous abordons leur orientation en cas de succès au brevet...elles ne disent rien...c’est compliqué...elles doivent elles aussi nous donner des réponses avant leur départ.
Achi ne peut redoubler mais Les deux autres filles ont elles, la possibilité de reprendre la 3eme ; quand on leur demanda si elles accepteraient de redoubler en cas d’echec, seule souéba a répondu par l’affirmative sur le champ ;
Après Zoulaha m’avait dit il faut qu’elle en parle avec son père.

maz
Bonne soirée

1 0 06 13 Entretien maz pc et les troisièmes SOUEBA et ZOULAHA n’ont pas ouvert la bouche pendant 30mn ! Même en leur parlant HAOUSSA elles ne répondaient pas. ZOULAHA avait une attitude méprisante à notre égard. Là franchement, arrivé à ce stade je ne sais quoi faire ! Il y a parfois des situations où l’on doit accepter l’échec et nous y sommes presque.

…La pédagogie a peut-être une part de responsabilité et les adultes qui encadrent ces jeunes filles aussi. Mais comment lutter contre le manque de volonté. La compréhension est une chose mais sur des matières qui ne demandent qu’à mémoriser et réciter, elles n’ont pas la moyenne ou tout juste la moyenne. Par exemple Zoulaha auraient eu la moyenne à la seconde composition si elle avait appris ses leçons. L’indicateur qui nous fait penser que ces jeunes filles manquent de volonté est qu’elles n’apprennent pas leur leçons

Mise en dossier le 06 Juin 2013 : Evaluation théâtre
Zoulaha :elle trébuche toujours sur les mots même après avoir appris le texte.
Elle est un peu timide et elle manque de confiance.

Mise en dossier le 06juin 2013 : Evaluation basket
• Zoulaha : des capacités défensives qu’elle n’exploite pas ; elle se fatigue vite.
Commentaires perso de av zoulaha n’est pas une gagnante,…

mazika
j’ai réussi à ouvrir la pj .
les notes ont baissé dans toutes les matières ! mais bon, ça, toi et moi, on le sait qu’elles ne savent pas leur leçons !! on n’a pas besoin des notes !!!
oui les notes ont baissé dans toutes les matières et elles ont fait une chute presqu’en escalier.

elles ont dit qu’elles apprenaient mais qu’elles oubliaient tout de suite et elles ont su dire qu’elles ne comprenaient pas les questions.
elles ont reconnu qu’elles ne demandaient pas quand elles ne comprenaient pas.
leur prof sont unanimes, elles ont l’air démotivé.
je ne suis pas sûr si ces filles apprennent leur leçon ;presque tous les enfants ont des difficultés de compréhension,mais à force de travailler,ils arrivent à répondre
aux questions posées sur les leçons

mais est ce que chaque prof vérifie leur niveau de compréhension ? en posant les questions en haoussa également ?
elles sont nulles en maths, mais si elles ne comprennent même pas de quoi on parle, c’est normal.
pourquoi n’y a-t-il pas eu un conseil pédagogique pour elle en cours d’année alors que ce constat était déjà visible ? en mettant au point des stratégies de compréhension de langue française au autre technique pédagogique ? les prof disent qu’elles sont démotivées, mais quelles ont été les stratégies mises en place ?
je ne pense si les profs s’attardent à expliquer en haoussa mais ils le font en français.
Il n’ y a pas eu de conseil pédagogique mais tous les éducateurs ont reflechi sur le cas de ces 3 filles ;il en est sorti,le terme démotivation et nous avons demandé à chaque professeur de tenir compte de cet aspect en travaillant avec elles ;je me rappelle à un moment,le prof de math avait dit quelles commencent à apprendre les formules de math.
je ne sais pas combien de fois,je me suis entretenu avec elles pour les inciter à mieux travailler..
d’ailleurs Achi a trvaillé durant toute l’année avec moi mais le résultat est mitigé

je sais qu’elles vont passer en conseil pédagogique.
j’espère que zoulaha va poursuivre ses études et redoubler s’il le faut car elle travaillait très bien au début. soueba a le droit de redoubler, mais achi, le peut-elle ?
et maintenant qu’allez vous proposer si elles poursuivent leurs études ce que je souhaite profondément ? un retour plus tôt en septembre et des causeries en français tous les jours ? avec la télé en français ? ou internet ?
les deux filles peuvent admettre au bepc et elles peuvent améliorer leur résultant en redoublant.
Pour Achi,elle est d’office renvoyée de Dan Bassa ;le conseil déterminera la formation qui lui conviendra.

plus de skype pour faire réciter les leçons ?oui

les skypes (mars à juin). d’une part ils m’ont permis de voir la profondeur de leur ignorance, de leur incompréhension, et de leur résistance au dialogue. mais en même temps j’ai eu l’impression au fil de ces trois mois qu’elles commençaient à s’investir, elles répondaient sans que je répète trois fois la question et les leçons commençaient à être sues. et la dernière fois elles ont dit ne pas avoir compris la SOMAïR et ont posé deux questions.
j’étais un peu surpris de leur prestation ;on sent une évolution à travers cet échange par le skype

mazika pour la semaine prochaine, je souhaiterai vraiment voir une de leur copie de français, soit composition fr soit orthographe et grammaire. avec elles.. et en plus elles répondront à la question posée jeudi dernier..ok

Mise en dossier le 04 Juin 2013 : RE du 20/05/2013 :
Zoulaha a subit une sanction pécuniaire de 50% de son argent de poche pour manque de motivation dans sa scolarité.

25 05 13 skype av
Achi dit apprendre mais se plaint d’ oublier très vite et reconnaît qu’elle ne comprend pas toujours. Surtout l’histoire. Physique chimie aussi. Elle dit qu’il faut qu’elle demande au prof.. mais elles ont honte de demander.

Zoulaha apprend mais a des difficultés pour répondre aux questions oui j’apprends par cœur et du coup je ne comprends pas

Soueba ce n’est pas pour toutes les disciplines souvent elle ne comprend pas les questions posées.
Elles travaillent dans la bibliothèque . seules.
On fait les unités industrielles. On explique somair, et les initiales « société mines de l’aïr » et autre société….
Mais au bout d’un mois et demi de skype on a l’impression qu’elles apprennent leurs leçons.

05 13 Dans une enquête au sein des enfants du coté des filles comme chez les garçons, il s’est dégagé que ceux qui sont plus respectés et aimés par leurs pairs sont du côté des filles :

de Zoulaha ses camarades ont dit qu’elle est sérieuse, respectueuse et solidaire envers eux.

Cr re 13 05

. Moutari a rapporté que dans une de leurs discutions elle, Achi et Zoulaha lui ont dit qu’elles n’ont de pensées qu’à leurs amies et sœurs qui sont aux villages chez leurs maris. A réfléchir sur une éventuelle formation en cas d’échec l’examen du brevet.

Mail pc suite aux résultats de l’examen blanc des troisièmes 05 2013
déprimant...je reste persuadé que les résultats de Zoulaha ne sont pas normaux et j’en ai discuté avec Marina, elle ne comprend pas comment on peu avoir une telle baisse entre la 4ème et la 3ème. Zoulaha avait 11,92 de moyenne annuelle en 4ème. Ses résultats en 3ème ne sont donc pas logiques. Mais comme elle refuse de parler et de se confier je ne vois pas trop ce que l’on peu faire. Nous devons commencer à anticiper des orientations professionnelles pour ces jeunes filles car même si Zoulaha avait son brevet (par miracle) elle ne serait pas forcément orienté au lycée avec des notes aussi basses. Mais l’orientation professionnelle est une chose et les états d’âmes de ces adolescentes une autre chose...les coûts des formation professionnelles doivent aussi nous montrer prudent. Pour résumer ces jeunes filles ne nous le diront pas mais elles sont obnubilés par le mariage....
Marina proposait de leur dire que nous pourrions accepter qu’elle se marie en formation post brevet, ainsi elles arrêteraient de "s’amuser"....bien sûr le mari reste au village et si possible ne l’a met pas enceinte...sinon on fait une pouponnière dans l’appartement de Mazika !
Pas simple....
Bonne journée

Mazika reconnait que ces filles n’apprennent pas leur leçons…

1 05 voir dossier skype, les filles sont en progrès et reconnaissent avoir pour la première fois fait quelque chose de bien ! (c’est maz qui a entendu zoul le dire à soueba et achi en sortant de la séance)

Rapport du mois d’avril mazika
Au cours de ce mois, nous avons continué les séances de Skye avec Anne qui travaille avec les filles de la 3eme ;elle voit avec Zoulaha,Achi et Souéba les leçons d’histoire et de géographie ;il ressort de ce travail que ces 3 files n’apprennent pas correctement leur leçon.
Souvent, elle tente des converser avec les filles mais ces dernières ne sont pas loquaces.

Boubakar kalilou anglais Pour les filles de 3eme, il pense que ces dernières ont non seulement un problème de niveau mais aussi elles manquent de volonté.
Bachir souley Le seul problème ce sont les enfants de la 3eme qui ont un faible niveau et on ne sent pas chez elle une grande ardeur au travail.

04 20213
Zoulaha est sur skype avec av et maz tous les jeudis. C’est laborieux voir dossier skype, mais elle s’exprime de plus en plus. Si elle a le bepc elle souhaite aller à l’école normale et être enseignante dans son village.

26 12 12
Ce matin Aïchatou Moussa m’a informé qu’on a appelé Zoulaa de son village pour l’informer du décès de sa grand mère. Paie à son âme. Si non tout va bien à l’internat. les enfants continuent leurs activités de vacances.

Entretien skype zoulaha av 22 12 12

Zoulaha dans sa dernière lt du 13 12 12 se plaignait « d’apprendre ses leçons mais ça reste pas ».
L’entretien a duré environ 10 minutes et s’est bien passé zoulaha comprenant très bien les questions. Elle a eu 3/10 en anglais, 5/20 en mathématiques, 7/20 en svt (mais au premier devoir elle avait 16/20) histoire géo 6/20 et en français 26/40.
Donc effectivement elle est consciente que les notes ne sont pas bonnes.
Elle dit se lever tôt mais dormir souvent pendant la sieste. Elle ne trouve pas une matière plus difficile qu’une autre sauf les maths. Elle demande souvent qu’on lui explique pour qu’elle puisse comprendre ce qu’elle apprend. Elle ne se plaint pas de penser à quelque chose de particulier qui l’empêcherait de travailler. Av lui demande de prendre son temps quand elle se met à son travail et de faire attention à ce qu’elle lit. Et toujours demander quand elle ne comprend pas. A suivre..

Mise en dossier le 23/11/2012 :
Le 22 Novembre 2012 : Entretien avec Zoulaha par Aichatou Moussa : Pendant les vacances j’ai beaucoup aidé mes parents dans les travaux champêtres, j’ai pilé le mil, j’ai préparé le repas au retour des camps. Le grand problème dans notre village c’est qu’on n’a pas de case de santé. C’est pour cela que je veux rester à l’internat pour étudié jusqu’à devenir infirmière pour aider les gens de mon village.

Mise en dossier le 03 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)

Village Tchigada
1.Nom de l’enfant :
Zoulaha
2. Nom du père :
Maman
3.Nom de la mère :
Nana
4. Evolution de la famille :
8 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Maux de ventre (eau non potable)
6. Description ante de l’enfant :
Enfant sérieux et sans histoires
7. Changements observés Elle est devenue plus mure
8. Réaction de l’enfant Très contente ,elle nous accueilli avec un large sourire
9. Motivation <>
10. Activité de l’enfant au village Travaux champêtres et ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène A ses frères et amies
17.Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : <>
20. Commentaire de la mère :
21Commentaire du directeur : Une des rares grandes filles sans histoires

04 06 2012
Pour ce qui est des mariages,j’ia discuté avec le père de Zoulaha qui me confia qiue la petite soeur de Zoulaha a divorcé d’avec son mari.
Je lui ai posé la question si Zoulaha a un prétendant au village ;il me dit qu’il y a quelqu’un qui l’aime et qui est pressé de la doter mais le père lui a dit que contrairement aux autres filles, Zoulaha appartient à l’internat ;s’il a la patience d’attendre ok mais dans le cas contraire,il peut chercher une autre fille.
Zoulaha me confirma les dires de son père avec une certaine gêne mais elle m’affirma qu’elle entend poursuivre ses études aussi loin que possible.
Mazika
Nb La soeur de Zoulaha devrait avoir 12ans ou 13 lors de son 1er mariage ;j’ai oublié de vous dire qu’elle est actuellement chez un autre mari polygame.
Je pense que Zoulaha et son père sont trop attachés aux études

Re 13 02 2012

Zoulaha : fille ayant un bon comportement, respectueuse et propre. Elle vient demander ce qu’elle ne connaît pas aux adultes.
Elle participe activement à toutes les activités et s’illustre au basket et au théâtre.
Zoulaha s’entend à merveille avec les autres enfants.
Sur le plan académique, elle travaille assez bien mais on estime qu’elle peut mieux progresser.
elle est un modèle pour l’internat et les adultes.

Rapport pc 7 02 12
Atelier informatique samedi 16/17H : Zoulaha est venue me voir dans la semaine pour avoir informatique. J’ai commencé à initier le 4ème au traitement de texte. Mais je ne peux pas les prendre toutes les semaines sinon elles auraient plus les autres activités. Je ne peux pas non plus prendre trop d’enfants car sinon j’aurai du mal à m’occuper de Mamane qui nécessite un soutien individualisé. Zoulaha et Souéba sont donc venues le samedi (Achi était sortie chez son tuteur), nous avons travaillé sur la mise en forme sous Word d’un texte (alignement de texte, les couleurs et les polices de caractère). Elles se débrouillent bien. De futures secrétaires de direction ?

Rapport samba 3 02 12

4ème : Des séances d’éxercices avaient eu lieu ; mais seule Zoulaha participe de façon active. A la dernière semaine, il est constaté que ces élèves n’arrivaient pas à corriger des exercices ayant été déjà corrigés et se trouvant dans leurs cahiers. Cela veut dire qu’elles ne révisent ou n’apprennent pas leurs leçons. Il est aussi constaté qu’Achi recopie les exercices sur une feuille de brouillon et quand à Souéba c’est dans un cahier qui ressemble à un brouillon. Les séances d’exercices sont toujours animées par Zoulaha qui se débrouille bien.

Pc 10 au 16 2012
Les filles de 4ème se sont jointes à Mamane et elles ont travaillé sur le logiciel de conjugaison en autonomie. A part Zouhala qui est à l’aise, Achi et Souéba ont eu quelques difficultés notamment sur les auxiliaires. Au moment de mon départ, les filles voulaient continuer les

Mazika aout 2011

Village : Tchigada
Nom de l’enfant :Zoulaha
Nom du père :Maman
Nom de la mère :Nana
Constitution de la famille : 8 enfants-(4 filles)
Etant de santé de l’enfant : maux de ventre
Description ante de l’enfant : très bon comportement
Changements observés :
Réaction de l’enfant : Quand elle me trouva assise chez elle ,elle ne put cacher sa joie
Motivation : <>
Activité de l’enfant au village : travaux champêtres
Utilisation des règles d’hygiène :
- lavage des mains : fait
- brossage : fait
Bain : fait
Transfert des règles d’hygiène : fait(ses amies et frères)
Prévention santé :
Utilisation de la moustiquaire : utilisée
Prise des médicaments : fansidar pris.
Commentaire du directeur :des parents qui sont motivés et qui ne tarissent pas d’éloge en parlant de l’internat

Re du 25 10 2010

Zoulaha
Elle sait très bien pourquoi elle est là, ce qu’elle veut. Elle a de l’ambition, elle veut réussir. Elle est en plus très gentille et agréable, serviable.
Elle travaille bien et comprend très vite.
Il semble qu’elle se soit intégrée très bien à la vie à la ville et à l’internat.
A noter que certaines activités la bloquent, comme certains exercices de théâtre, il faudrait l’aider à se libérer, se lâcher.

Cr retour des enfants 04 05 10

 Tchigada
10h 22, c’était l’escale dans le village de Zoulaha ; les parents sont contents du travail de leur enfant ; à l’absence du père, la mère(Nana) lança des remerciements à l’endroit de l’internat.

REUNION EDUCATIVE DU 19 Avril 2010

Propre, respectueuse et serviable ; cet enfant apprend et comprend vite ; elle n’hésite pas à s’exprimer en français et demander aux adultes de venir travailler ; elle s’est intégrée et à l’internat mais aussi à l’école.

Réunion Educative. Lundi, le 15 mars, 2010

Zoulaha est la seule qui est arrivée à avoir sa moyenne, elle s’est classée 13ième sur 51 enfants. On a évoqué le fait que toutes les trois ont eu 12 sur 20 en comportement.
Joëlle affirme que l’écart des notes entre Achi et Zoulaha n’est pas énorme mais en ce qui concerne le niveau, il y a réellement un grand fossé entre les deux. A son avis, il faut se réjouir de ces résultats, mais il ne faut pas oublier le niveau qu’on sait tous de ces filles.
Mazika affirme que les notes montrent aussi que les lacunes sont bien là. Il a donné comme exemple les résultats en lecture expliquée ou en composition. Mazika a exprimé également sont intention d’aller discuter à Dan Bassa pour comprendre pourquoi tous les élèves de la classe ont eu une conduite passable.
Abdou manifeste que nous ne pouvons pas être complètement satisfaits. Le professeur de mathématiques lui a dit qu’à l’école ce n’est que Zoulaha qui s’intègre au reste de la classe. Achi et Soueba restent souvent écartées. Le professeur pense qu’une partie de leurs résultats se justifient par cet excès de timidité et de repli sur soi.
Limana pense que leur problème par toujours de leurs difficultés en lecture et que de ce fait elles n’arrivent pas à comprendre les instructions et à répondre correctement.

Février 2010

Zoulaha a reçu un prix pour son bon comportement au sein de l’internat et un prix d’encouragement pour sa ténacité dans le travail scolaire.

Compte Rendu de la Réunion Educative du 15/02/2010

Comportement

C’est une fille modèle, sage et gentille. Elle est serviable, respectueuse. Elle est sérieuse. Elle collabore beaucoup dans la cuisine. C’est une fille intéressante. Manque d’ouverture, grandeur d’âme.

Santé

Elle est en bonne santé.

Compte Rendu de la mission du 16/12/2009
Ramener les enfants au village pour les vacances de fin d’année

On informa le père du bon comportement de sa fille (Zoulaha) et de son ardeur au travail ; il nous confia que lors de son passage, il a dit à sa fille de mettre en avant le travail et de respecter tous ceux qui travaillent avec elle.
Les parents se sont acquittés de leurs contributions, 9 Tia de mil (27 Kg) remis à la mission de Joëlle et 3 complets cousus pour leur fille…

Réunion Educative. Lundi, le 7 décembre, 2009

Mazika s’est rendu à l’école Dan Bassa le jeudi dernier. Il s’est entretenu avec le professeur de français qui lui a confirmé le classement fait à l’internat par rapport au niveau des filles de sixième. Celle qui travaille le mieux est donc Zoulaha, puis Achi et en dernier Soueba. Le professeur de mathématiques lui a confié que Zoulaha fait des progrès. Achi et Soueba ont plus de difficultés. Le point positif est que ces filles commencent à se libérer et à participer en classe contrairement au début de l’année.

Réunion Educative. Lundi, le 16 novembre, 2009

Cette réunion était consacrée uniquement à des questions liées à la scolarité des enfants. Nous avons commencé par étudier le cas des filles du sixième.

Le professeur manifeste que les filles s’intéressent de plus en plus. Il affirme qu’avant le début de cours, les filles mettent toujours en place le matériel nécessaire pour la séance de travail. Ce qui est signe d’une bonne motivation. Il affirme que Zoulaha dans sa réflexion va plus loin que les autres filles.

La parole a été donnée ensuite à Mazika. Il affirme qu’il s’inquiète énormément du cas de ces filles. Il semblerait qu’elles ont des mauvaises notes en SVT et en mathématiques. Il dit qu’en histoire/géographie Zoulaha a obtenu un 3 lors d’une composition, Soueba et Achi, toutes les deux 0. Il nous a aussi expliqué qu’en français, elles ont eu aussi des mauvais résultats du fait que leur professeur a ajouté dans son évaluation, des contenus qui n’ont pas été vus en classe.

Selon les propos recueillis par Mazika auprès de leurs professeurs, il semblerait que ces filles sont crispées en classe.

En ce qui concerne les cours d’anglais, Joëlle affirme qu’en général ces filles manquent de méthode de travail et qu’elles ne savent pas travailler toutes seules. Elle explique que Zoulaha une fois qu’elle a compris la consigne se lance rapidement dans la résolution des exercices mais avant il faut la lui expliquer.

Réunion Educative Lundi, le 2 novembre, 2009

Mazika affirme que parmi les trois filles une seule à toutes les aptitudes pour réussir sans qu’il y ait trop de soutien à l’internat. C’est Zoulaha qui selon Mazika pourrait finir parmi les dix premières de sa classe, si elle continue à travailler comme elle le fait actuellement.

Compte-rendu mission conjointe pour suivi des AGR et soutien scolaire dans la zone de GANGARA
31 octobre2009 et 1er novembre 2009

La responsable LNC/Zinder a donné des informations sur l’élève ( Zoulaha ) qui affiche un comportement exemplaire à l Internat et qui travaille bien . Une photo de la mère de l élève a été tiré pour sa fille.

Pour le représentant de MATASSA, il a axé son intervention sur la contribution des parents notamment l habillement de l élève, l alimentation et la visite a l internat.

A cet effet les parents de Zoulaha ont remis une contribution en nature ( mil ) qui peut-être estimer a environ 20 kg.

Rapport hebdomadaire : JS le 9/10/09

Hier, j’ai travaillé avec les filles du collège. Une se démarque énormément par sa curiosité, sa vivacité et également son niveau. Il s’agit de Zoulaha

Rapport Hebdomadaire : Rebeca VEGA
Du vendredi 25 septembre au vendredi 02 octobre, 2009
Achi, Zoueba et Zoulaha

Les filles de sixième semblent s’être bien intégrées à l’internat. Awa, Hadiza, Yagana, Dayaba Ali et Nana Aicha les accompagnent tout le temps. Elles sont souvent les unes dans les chambres des autres.

Par rapport au fonctionnement de l’internat, elles s’adaptent très bien. Elles suivent les consignes, participent à toutes les activités et se montrent obéissantes. Pour le moment, elles ne sont pas très expansives envers les adultes mais leur attitude en général est positive.

Rapport de Mission pour le ramassage des enfants de l’internat
Zone Sud Gangara et Nord, et Zone Tanout (Septembre, 2005)

Vers 12h30 la mission était à Tchigada, le chef du village était absent, la mission a rencontré le père et la mère de la fille (Zalaha Maman) en présence du président du COGES très actif et des villageois venus pour la circonstance. Comme la famille de la fille était déjà au courant de notre passage pour ramener la fille à l’internat ils ont procédé directement au préparatif de la fille. La copie de l’engagement parental nous a été remis et la fille accompagnée par son père, sa mère, ses proches et les villageois jusqu’au pied du véhicule.

Mission 15/08/09
Rencontre individuelle avec les parents : visite des enfants pendant les grandes vacances.

Tchigada :
Zoulaha Maman était devant nous et écoutait religieusement la description du cadre de vie de l’internat ; deux autres filles ayant fait le test était là, très malheureuses, ne cachant pas leur envie d’être à la place de l’heureuse élue.

Carnet de Notes Juin 2009 : Fin de 6ème : Zoulaha est la meilleure de nos élèves parmi les filles de 6ème alors qu’elle n’est là que depuis début septembre. Elle a tous les caractéristiques recherchées chez une bonne élève et une enfant sage. Elle n’a manifesté aucun signe de dépaysement. Ses progrès scolaires sont spectaculaires à tel point qu’elle fait partie des meilleurs élèves de sa classe à l’école. L’année prochaine, elle sera en 5ème.
Cette jeune fille aime le sport et les jeux de société, elle participe activement à toutes les activités et aide volontiers les nounous et le cuisinier dans leurs tâches. Zoulaha vient du village de Tchigada situé à une quarantaine de kilomètres du canton de Gangara de la zone de Tanout, département au nord de Zinder.
Zoulaha est rentrée dans son village fin mai pour les vacances d’été qui durent trois mois. Cette date coïncide avec l’arrivée des pluies et l’activité agricole devient très intense à cette période dans les villages où elle contribuera aux travaux des champs. Du travail attend les enfants au village : corvée d’eau, semis… mais aussi des moments de liberté et de jeux avec les amis quand les « corvées » sont finies