Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2010 > Assamaou Adamou

Assamaou Adamou

Promo 2010-Assamaou Adamou
FICHE DE PRESENTATION
ASSAMAOU ADAMOU CHAIBOU Gouagourzou
Promotion 2010

A) Données générales
Age : 14 ans
Sexe : féminin
Village d’origine : Gwagourzo
Date d’arrivée à l’internat : 2010
Rattrapage 18/70 13ème
B) Composition de la famille et situation socioéconomique
Nom du père : Adamou Chaibou Age :
Nom de la mère : Mariama Adamou Age :
Profession du père : Agriculteur
Ménage : 11 membres
Patrimoine du ménage : 1 champ ,5 caprins
Revenus : Agriculture, petit commerce, exode
Enfants entrés en sixième
Une personne alphabé&tisée dans le ménage
C) Lien avec les personnes ressources
D) Lien avec d’autres enfants de l’internat : Cousine de Maria
E) Tuteur
F) Parrain français : Joëlle Sicamois depuis Février 2011 (V1 de 2009-2011)
G) Commentaires
Assamaou,un couisn,dans une école privée.

Mission de suivi 08/2014
s’est mariée à coté de son village mais le mari est en Lybie ;je l’ai pas vue.

octobre 2013 nous apprenons par le père de alia que assamaou a quitté le village quand elle a appris que son père téléphonait à mazika au sujet d’un éventuel retour à l’internat... c’est vraiment elle qui ne veut pas revenir.

RENTREE SEPT 2013 ASSAMAOU N EST PAS RENTREE NOUS NE TENTONS RIEN POUR LA FAIRE REVENIR.

MISSION ETE MAZIKA COMPLEMENT 09 2013
J’ai essayé et les parents aussi.
La mère me demande de ne pas envoyer cette réponse négative car pour elle
assamaou va venir à l’internat.
J’ai parlé de la 3eme pour l’obtention du BEPC qui lui permettra au mois d’enseigner et nous de ne pas avoir
l’impression d’avoir jeté de l’argent par la fenêtre.
Mazika

08/13 Entretien avec Assamaou et ses parents
- Quel métier pour votre fille ?
- Infirmière
- Vivra-t-il en ville ou au village ?
- En ville
- Allez-vous le laisser terminer ses études ?
- Nous, nous voulons qu’elle étudie et qu’elle cesse d’écouter les autres habitants de ce village.
- Assamaou veux-tu continuer les études ?
- Je ne retourne pas cette année.
Commentaire du Directeur : Malgré tous les arguments utilisés, la fille resta sur sa position ; les parents promirent de la raisonner.avant la rentrée
Des parents qui veulent la scolarisation de leur fille mais celle-ci est farouchement opposée d’année en année

070713
Nous avons eu un entretien ce matin avec le père de Assamaou en présence de Pascal.
Voici ce qu’on lui a dit :
1.Assamaou va redoubler cette année
2. sa fille doit être motivée
3. au Premier semestre si les résultats ne sont pas satisfaisants, on passe directement à la réorientation et elle quitte l’internat pour vivre chez son tuteur
4. les parents doivent parler à leur fille
5.Assamaou doit venir à la rentrée avec les autres enfants de son village
6.si elle arrive, elle doit comme tous les autres enfants être moins nostalgique.
En réponse Adamou nous a dit :< Assamaou n'a jamais dit du mal de l'internat mais nous pensons que c'est au village qu'elle est influencée mais nous faisons des pieds et des mains pour que cela ne porte pas préjudices à sa scolarité. Nous ,nous voulons que notre fille étudie et on ne peut que remercier l'internat>>
Mazika

Assamaou : Elle maitrise tout le déroulement de l’atelier. Elle est posée, attentionnée et comprend vite. Elle participe aux séances avec motivation. Bien qu’ayant des difficultés pour s’exprimer en français, elle réussi à expliquer le déroulement de l’atelier

Mise en dossier le 23 Mai 2013 : RE du 20/05/2013 :
Assamaou a subit une sanction pécuniaire de 50% de son argent de poche pour manque de motivations et refus de travailler

05 13 Dans une enquête au sein des enfants du coté des filles comme chez les garçons, il s’est dégagé que ceux qui sont plus respectés et aimés par leurs pairs sont du côté des filles :
de Assamaou : C’est une fille très posée, s‘entend parfaitement avec ses camarades. Elle aime aider les tous petits disent-ils.

ASSAMAOU EST SUIVIE EN COMIT2 DE SUIVI TH 2011-2012
Et par rabi 09 2012

Mise en dossier le 04 Mai 2013 : Infos venant de Mazika
J’ai profité de cette occasion pour parler avec le père de Assamaou ;je lui ai que sa fille peut redoubler ou exclue de l’école. l’internat proposera une formation mais il faut qu’il soit là dans 2 mois pour qu’on décide de son avenir.

Entretien individuel pc maz mars 2013
• Assamaou : elle a eu 6,75 et risque de redoubler ; on lui explique les règles de passages et de redoublement.
Elle a promis de revenir même en cas de redoublement.

Pc 03 13 ASSAMAOU en informatique : Ses résultats sont relativement bon et contredisent ses résultats scolaires. ASSAMAOU aime bien l’informatique et réussi assez bien. Elle a une bonne maîtrise de l’accord du participe passé avec le verbe être, ce qui montre qu’elle a des potentialités

Rapport de mazika dec 2012
Le 15, je me suis entretenu avec les parents de Assamaou :
< Je crois que cette histoire est finie car c’était la tante de Maria qui voulait la donner à son enfant.>>
Après l’entretien, j’ai compris que Assamaou aurait dû être au lycée car elle a été rétrogradée au moins 3 fois ; le père partait avec elle pendant la période de soudure et quand il revient, la petite est rétrogradée.
Les parents sont très favorables à la scolarité de leur fille et devant moi, ils lui avaient parlé calmement mais avec fermeté.

Mise en dossier le 24/10/2012
Le 23 Octobre 2012 : Entretien avec Assamaou par Nana Fassouma : J’ai demandé à Assamaou ce qu’elle a fait pendant les vacances. Elle me répond ainsi : « j’ai fait la culture de gombo. » Q : Comment tu as laissé ta famille ? Comment allait ta famille ? R : Tout le monde se porte bien. Q : Comment tu vas à l’internat et à l’école ? R : Je suis bien à l’internat et à l’école aussi ça va. Lui parlant de son désir de retourner au village, Assamaou me rassure que cela est fini, elle ne pense plus à ça. Elle s’est ressaisie et a décider de continuer ses études. Elle me confirme qu’elle n’a pas été influencée par ses parents mais c’est elle-même qui avait le désir de rester au village comme ses amies (et j’ai compris pour se marier elle aussi). Mais c’est fini tantie me dit-elle une fois de plus ; je vais rester à l’internat pour poursuivre mes études jusqu’à devenir infirmière. J’ai conclu en lui donnant des conseils sur l’importance du travail de la femme pour son foyer, sa famille et même son village en s’appuyant sur des exemples de femmes qui on réussie dans la vie.

PC 7 10 12
Assamaou participe maintenant au cour de soutien. Elle semble appréciée. Je tente une médiation pour qu’elle se change un peu la tête et qu’elle pense un peu moins au village et au mariage. Sans garantie de résultat !

R apport samba 300912
Cas : Toujours pour Assamaou, Mazika a réussi a entré en contact par téléphone avec le père de la fille. Il a fait le point par apport aux comportements de sa fille et en conclusion lui fait comprendre que dû faite qu’elle ne veut plus restée à l’internat, qu’il vient la prendre et qu’il se prépare au remboursement des frais dépensés depuis trois ans sur elle. Le père a parlé avec sa fille et finalement il est retenu que comme il est très occupé par les travaux champêtres, que sa fille reste à l’internat jusqu’à ce qu’il vient pour la prendre. La fille à acceptée la proposition de son père. A signalé aussi qu’au paravent un ami d’enfance de son père est venu pour la résonné mais en vain. (En tout cas, tous ce qu’on a distribué aux enfants, elle l’a pris sac, tenues etc

Assamaou : Elle est à l’internat depuis 2010 mais a chaque rentrée des classes elle a le même comportement. L’année dernière, elle avait tentée une fugue mais quand on c’est entretenu avec elle, elle avait acceptée de continuer ses études et finalement il y’avait un développement sur sa situation ce qui l’avait même permis de prendre un engagement morale devant l’équipe pour son retour à l’internat. Depuis son arrivée, elle dit qu’elle ne veut plus rester mais participe à toutes les activités et a reçu tout ce dont les autres enfants ont reçu pour les préparatifs de la rentrée scolaire. Mazika a eu son père au téléphone et lui a fait l’exposé de la situation et lui a demandé de venir lui-même la récupéré tout en se préparant a un éventuel remboursement des frais dépensées pour sa fille. Il a parlé avec sa fille et en conclusion il lui a demandé de l’attendre parce qu’il est pris par les travaux champêtres. La fille a acceptée et se comporte comme si rein ne sais passé.

2709 samba
Re salut Anne c’est pour informé qu’Assamaou a refuser hier de se faire photographier au moment ou toute sa promotion était entrain de prendre des photos. Puis elle a acceptée de se faire tressée et tatouée comme ses amies. En tout cas c’est vraiment contradictoire a mon avis. Car si elle accepte les tresses et autres, c’est pour préparé la rentrée scolaire où je me trompe ?

25 09 12 mazika
Assamaou est déterminée à rentrer au village.

Mazika Pour Assamaou,il faut gagner du temps car je lui ai dit que je vais appeler son père ;elle continue à faire toutes les activités et aucune crise. J’espère que rabi aura le temps avant son départ à la mecque de faire les entretiens

bonjour Rabi
je vois que vous allez avoir beaucoup de travail avec les jeunes filles, yagana, assamaou etc...
je suppose que vous allez avoir en entretien ces deux dernières comme vous avez achi.
et c’est urgent. commencer aujourd’hui et deuxième séance vendredi par exemple..
mais vous avez peut-être déjà commencé ??
une demi heure par patiente, et quand la demi heure est finie vous arrêtez même si elles sont en train de parler : c’"est vous qui dirigez l’entretien, pas elles. vous travaillez devant une montre ou un réveil.
je vous demanderai vraiment, après leur avoir posé la question de ce qui ne va pas, de leur laisser la parole, même si un silence s’installe. la gestion du temps fait partie du traitement . il faut les laisser s’exprimer, rebondir sur ce qu’elle disent par une question, mais pour l’instant ne donnez surtout pas de conseils ni de conduite à tenir.
si assamou ne veut pas parler et dit qu’elle va bien, alors vous pouvez lui parler de sa contradiction, entre le sms et son attitude.
le but de l’entretien est qu’elles s’expriment, car ces filles, globalement, sont victimes de tensions très fortes, très contradictoires et leur seul moyen de laisser s’échapper cette tension est d’accomplir des actes violents et qui sont un cri d’alarme et/ou de manipulation de l’entourage. elle ne savent pas s’exprimer autrement.
il faut arriver à leur faire verbaliser ces tensions internes et seulement à partir de ce moment là on pourra orienter leur réflexion, mais on n’en est pas là.
j’aime bien cette image : si vous mettez un couvercle bien fermé sur une casserole d’eau bouillante, le couvercle va sauter. si vous laissez un petit espace la vapeur va sortir et le couvercle reste...
j’espère que ce mail vous aidera et je mets les membres du comité de suivi thérapeutique en copie.

par ailleurs je réponds aussi à samba qui remarque avec justesse qu’assamaou envoie un texto morbide à ses parents et joue et rit avec les autres . enfin j’essaie de répondre : le propre de l’ado est l’ambivalence. et ce qu’on voit n’est pas forcément la réalité que vit l’adolescent loin de là. c’est troublant mais c’est bien connu. je viens d’interroger liliane à ce sujet et les ado qui parfois commettent un acte suicidaire suprennent souvent leur entourage qui n’a strictement rien vu venir. c’est compliqué l’adolescence ! donc pour en revenir à assamaou, je pense qu’il faut travailler beaucoup avec elle.
amitiés anne

Rapport samba 23 09 12
Pour le cas Assamaou, J’invite l’équipe a mené une réflexion plus approfondi. Parce que les dires de cette fille ne reflètent en rien son comportement. Comment on peut comprendre quelqu’une qui dit ne pas vouloir rester à l’internat alors qu’elle est tout le temps avec ses amis entrain de chanter et danser et participer activement à toutes les activités qui sont menées ?

PC 24 09 12
Hassamaou : Elle a des velléités de départ…ce n’est pas nouveau. Personnellement je pense qu’elle peut jouer avec nous et surtout avec Mazika. Elle pourrait attirer notre attention pour que nous (Mazika surtout) s’occupe d’elle. C’est une stratégie assez classique des adolescentes en mal d’affection. Bon je peux aussi me tromper.

bonsoir mazika
quelle tristesse !
voici nos propositions :
1 il faut absolument qu’elle donne les raisons de son désir de partir. mariage ? autre ?
2 convoquer les parents et faire un conseil entre vous gambo les parents et assamaou.
Notre souhait : que vous parveniez à la convaincre de rester jusqu’aux vacances de noel , cela sera moins dur à supporter pour elle si elle a une limite dans le temps. Et puis si elle désire toujours partir à ce moment là, elle part.
Elle part et sans retour. L’exemple de nana n’est pas bon, ...
Vos avis ???
Et si elle reste, elle est suivie dans le comité de suivi thérapeutique et par rabi et liliane ...
bon courage anne et luc

Le 23 septembre 2012 16:34, IbrahimSofo Maman a écrit :

Bonsoir
<>.
Voici la teneur du message que Assamaou a envoyé à la personne ressource de leur village(Maman) ;ce dernier qui allait prendre le vehicule renonça et vint me voir à l’internat.On appela Assamaou ;elle reconnut avoir écrit ce message.
On lui demanda pourquoi voulait-elle mettre sa vie en danger ?Je lui explique que si jamais elle se tue,elle ira tout droit en enfer et si elle se hasarde à aller à l’aventure,elle va le regreter toute sa vie.
La seule raison qu’elle nous a donné:elle ne veut pas rester à l’internat.
Pour clore le debat je lui ai dit d’aller reflechir pour me donner une réponse demain et la personne ressource de leur village repartit.
Mazika

Mise en dossier le 02 Septembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)
Village Gouagourzo
1.Nom de l’enfant :
Assamaou
2. Nom du père :
Adamou
3.Nom de la mère :
Maraima
4. Evolution de la famille :
8 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Un coup de fièvre traitement moderne
6. Description ante de l’enfant :
Jeune fille respectueuse et polie
7. Changements observés Elle est devenue encore plus sage et moins timide
8. Réaction de l’enfant Elle était contente de me voir et m’accompagna chez tous les autres enfants.
9. Motivation Nous, nous voulons que notre fille étudie ;Assamaou me dit qu’elle n’attend que le jour de la rentrée
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers et champêtres
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15.Transfert des règles d’hygiène fait
17.Utilisation de la moustiquaire fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : <>
20. Commentaire de la mère : La mère était souffrante
21Commentaire du directeur : Cette fille a peut être compris tout l’intérêt d’étudier à l’internat

Mise en dossier le 16 Mai 2012 :
Le 07 Mai 2012 : Entretien avec Assamaou par Mazika : -1 : Quelles sont les raisons pour les quelles l’année passée tu ne voulais pas rester étudier ? –Je n’avais pas compris ce qu’on attendait de moi. -2 : Pendant les vacances qui te parlent de ne pas revenir à l’internat ? –La tante de Maria ; elle est la grande sœur de mon père. C’était son neveu qui allait me prendre comme femme. -3 : As-tu des amies mariées au village ? –Oui elles sont nombreuses, même au cour de cette semaine une a rejoint son domicile conjugal. -4 : Penses-tu que la femme doit travailler ? –Oui elle doit travailler pour son épanouissement. -5 : Aimerais tu vivre en ville ? Pourquoi ? – Oui. Pour une meilleure condition de vie. -6 : Est-ce que tu veux aider tes parents ? Comment ? –Oui. En travaillant. -7 : Quel métier aimerais-tu faire ? –Infirmière. -8 : Te plais-tu à l’internat ? –Oui énormément.

Mise en dossier le 18 Avril 2012
Le 15 Avril 2012 : Entretien avec Assamaou par Mazika : Un ressortissant de son village qui vie à Abouja lui a fait un message dans lequel il lui faisait comprendre qu’il a peur qu’elle l’oublie surtout maintenant qu’elle est en ville. -Tu le connais ? –Oui il est de mon village. -Qu’est ce qu’il y’a entre vous ? –Il m’aime. –Va-t-il te doter ? –Je ne l’accepterai pas. Elle dit que maintenant, elle a compris. Elle veut réellement étudier.

Compte rendu du comité de suivi du 26/03/2012

ASSAMAOU :
Problématique de l’enfant : Elle a eu de gros problèmes d’adaptation à l’internat dès la première année. Elle a souvent pleuré et souhaitait alors retourner au village. Elle est arrivée en retard à la rentrée de septembre et a fait une tentative de fugue en décembre. Depuis elle semble prendre conscience de l’importance de l’école. Risque d’abandon pendant les prochaines vacances.
Vie scolaire : Elle est en difficulté, l’an passé elle avait 7,64 et 10,17 en composition. Cette année elle a eu 8,15. Elle n’apprend pas ses leçons. Tout récemment, elle a dit à Mazika qu’elle voulait aller jusqu’au BEPC et faire l’ENSP. Peut-on la croire ?
Concernant sa fugue, elle dit qu’elle ne recommencera plus et qu’elle reviendra en septembre. Quand on lui demande pourquoi ce changement d’attitude, elle répond « je n’avais pas compris ».
Vie sociale : Elue représentante des élèves en octobre. Elle est très appréciée des filles du primaire pour qui Assamaou semble être un modèle. Elle est appréciait aussi des adultes, toujours prête à rendre service. Elle est très serviable. Très copine avec ACHI.
Hygiène : très propre et coquette.
Santé : RAS
Contexte familial : Parents qui manquent d’autorité sur leur fille mais qui sont favorables à l’école. Tous les enfants de la famille sont scolarisés. Assamaou est perturbé par une histoire de dote…elle était promise au neveu de la tante de Maria !
Stratégies éducatives :
-  Remédiation scolaire avec Mazika
-  Sensibilisation, prévention mariage précoce
-  Entretien individuel régulier avec Mazika

13 02 12 Bonjour
hier Assamaou m’avait dit qu’elle était dotée avant qu’elle ne soit à l’internat ;c’est le neveu de la tante de Maria.Elle m’informa que son fiancé a pris une autre jeune fille comme femme et qu’elle va revenir l’année prochaine à l’internat.
c’est auprès des autres filles du village qu’elle avait appris qu’elle a été dotée.
Mazika

dessin de liliane mais non interprété voir dossier 11 2012
rabi 27012012
bonjour, je profite de ce moment pour vous raconter ce que j’ai pu avoir comme info au prés des fille et particulièrement Achi et Aichatou. d’abord Achi me disais que c’est l’image de sa soeur qui apparaît (l’âme) en lui disant de venir la suivre et elle s’évanouie sachant qu’elle est morte. mois je lui est fait savoir que les morts ne reviennent jamais c’est des illusions seulement. quant à Aichatou, elle me dit que c’est une petite personne qui est venu et lui dit au niveau de son oreille que son père est mort. je lui est demandé si elle la vu et elle m’a dit oui elle est tout petit comme un enfant de 2ans environ. Je lui est fait savoir que son père est belle et bien vivant mais le problème de communication ne nous a pas permis de le joindre. En réalité ça existe c’est génie, c’est ce que les autres filles m’ont fait savoir. alors le débat est ouvert et Ousseina me dit dans leur village, elles ont l’habitude de le voir tard dans la nuit. Assamaou aussi dit que dans son village il ya des mangeurs d’âme(ganbaltou) qui se transforment en hyène, chien ou âne en soufflant des feu à des personnes sans defence tard dans la nuit. Et ici à l’internat aussi les génies peuvent apparaître. voilà un aperçu de ce que j’ai pu collecté.
Rabi

Echange maz av 240112
Assamaou,je ne parle pas de peur de remuer le couteau dans la plaie ;je sais que nous sommes partis pour un an avec elle mais je ne suis pas sûr si elle utilise toutes ses capacités.
pouir assamaou, on pourra en parler lors de la prochaine mission. j’ai cru comprendre que tu étais un de ses interlocuteurs privilégiés, et c super.
Je m’entends très bien avec elle et quand je lui parle même si la crise de départ est amorcée,cet enfant m’écoute.
J’ai peur de l’aborder et qu’elle me dise que pendant les vacances elle ne va pas revenir

28122011 maz
J’ai discuté avec Assamaou et j’ai obtenu un sursis d’une année ;elle a accepté de ne plus tenter de s’enfuir de l’internat ;j’ai commencé à lui expliquer qu’il ne lui reste que deux ans pour devenir une maîtresse ;elle doit faire un effort pour aller jusqu’au bout ;cela rejoint l’idée de Lilliane qui parle de projet à court terme.
…..
ASsamaou a posé des difficultés dès son arrivée à l’internat ;des parents souple et une fille qui est interessée par le mariage avec une tante qui l’encourage ;il paraît que celui qui devrait la prendre en mariage à doter une autre fille.

Explications de mazika sur la femme du quartier qui connait assamaou
En fait la femme de notre quartier n’a pas de lien direct avec assamaou ;c’est son enfant qui a travaillé à Gouagourzo et du coup,elle a noué des bons rapports avec tous les habitants du village.
Son vrai tuteur est son cousin qui est un père de famille ;Assamaou n’a jamais demandé à aller chez lui.
Pendant ces congés,elle a manifesté le désir d’y aller.
Bonjour Anne et Luc 23122011 mmazika mail no2
Je ne suis pas sûr si cette fille bénéficiera de cette manne qu’est l’internat et c’est dommage.
J’ai discuté avec elle en lui faisant comprendre qu’en tentant de retourner au village à pied,elle met sa vie en danger et nous ,nous serons dans des problèmes ;je lui ai demandé si c’est cela qu’elle veut ;elle a repondu par la negation.
J’ai lui ai suggeré de rester jusqu’aux vacances ;elle a accepté et je crois qu’elle est sincère.
Si vous êtes d’accord on peut attendre les vacances pour discuter à nouveau avec ses parents ;elle n’est pas seule dans cette situation:il y a Nana Aicha et Hanao qui poseront certainement des difficultés lors de la rentrée 2012.
C’est une femme (la femme chez qui s’est réfugiée assamaou) dont le fils est resté comme infirmier à Gouagourzo ;c’est ainsi qu’elle sympathisée avec les parents de nos enfants ;elle a dit à Assamaou qu’elle a 4 filles qui continuent à aller à l’école malgré toutes les difficultés qui sont liées à notre vie ;toi,tu es prise en charge et tu veux pas étudier ;elle me suggera de ne même pas les laisser aller en vacances ;d’après elle tout tourne autour du mariage et les mères sont complices.
Pendant la sortie chez le tuteur,je vais la conduire car c’est un père de famille ;il n’est pas le fils de la tutrice.
Donnez-moi cette année pour voir si je peux réussir à lui faire changer d’avis.( Nous avons répondu ok bien sur)
J’ai été tourmenté quand j’ai appris la nouvelle .
Je vais lui lire la lettre.
Mazika
Réponse de avlb 2212
bonjour mazika
consternation en lisant ton mail au sujet d’assamaou, mais pas de grande surprise...
il a fallu aller la chercher l’année dernière en janvier, elle n’est pas rentrée en septembre et a posé des problèmes par la suite..
nous aimerions bien savoir ce que tu comptes faire, et nous te remercions de nous avoir informés rapidement.
après en avoir discuté, luc et moi, nous pensons qu’il faut essayer de la garder encore à l’internat pendant les vacances de noel pour ne pas trop perturber les autres enfants et que un conseil de discipline s’impose après la rentrée, en présence de son père ; soit pour l’exclure, soit lui proposer un marché:rester jusqu’à la fin de l’année scolaire puis décider à cemoment. dans les 2 cas, il faut qu’elle explique bien ses raisons.
quel rôle peut jouer le tuteur chez qui elle s’est réfugiée ? assamaou a un cousin dans une école privée de zinder, est ce que vous le connaissez et si oui, est ce qu’il pourrait aussi venir la voir ? est ce que ce cousin est le fils du tuteur ?
faut-il la garder envers et contre tout à l’internat ?
quel stress cela a dû être pour toi !
si tu es ok j’aimerais que lui donne cette lettre de ma part

bonjour assamaou
j’apprends une nouvelle fois que tu souhaites retourner au village.
je ne sais pas si tu es consciente du stress que tu imposes à l’équipe de l’internat en partant sans prévenir. j’espère que tu sauras en parler à l’internat quand tu voudras absolument rentrer et que tu ne disparaîtras plus ainsi.
cela étant dit, j’aimerais que tu m’expliques avec tes mots ce qui rend la vie du village si chère à ton coeur.
tu es grande maintenant, tu dois pouvoir dire ce qui te manque le plus et pourquoi tu ne veux plus étudier.
tu sais mieux que moi quel est le type de vie qui t’attend en brousse,
que veux tu faire de ta vie au village ? comment vas tu expliquer à ton père que ses rêves de te voir avoir un métier sont brisés ?
tu as un amoureux ?
réfléchis encore, rien n’est irréversible. mais essaie à l’occasion de cette lettre d’expliquer pourquoi tu veux rentrer. exprime les raisons le plus clairement que tu pourras.
nous sommes là pour écouter.
tantie anne

221211 mail de mazika
Bonjour
ce matin en partant pour l’école,Assamaou avait donné son sac à Salamatou et lui dit qu’elle va retourner à l’internat prendre son bic ;à un moment quand elles ont vu que cette dernière n’est pas venue,les 4 filles de la 4eme sont revenues à l’internat.
Samba m’appela car j’étais à Matassa et de je me suis précipité à la gare mais aucune trace de la petite.
Quelques temps après,on m’appelle pour me dire qu’elle chez sa tutrice qui habite à côté de l’internat.
Lorsqu’elle revint,elle me dit qu’elle veut rentrer au village.
Je lui donne des conseils pour la dissuader de prendre le chemein de son village comme les autres l’ont fait car cela est très dangereux surtout ces derniers avec l’insécurité qu’il y a.
Elle accepta de retourner à l’école avec les garndes filles ,Zanguina et Yaou qui sont venus eux aussi nous informer de la fugue de Assamaou.

Le 22 Décembre 2011 samba : Assamaou a reboursser chemin alors qu’elle était sur le chemin de l’école avec ces amies de l’internat pretexant qu’elle revenait pour chercher un bic. Puis elle est allé chez une dame habitant dans le quartier.Cette dernière est venue informer que la fille est chez elle au moment ou les élèves de la 4ème étaient venus eux aussi pour nous donner l’information. Dans l’entretien qu’elle a eu avec la direction, elle dit ne se pleindre de rien quand au niveau de l’internat ni de son école. Des conseils lui sont donner et elle est retourné a l’école avec ces amies

Le 26 09 11

Elections d’un délégué parmi les enfants
Résultat Garçons

Maman Abdou 34 voix soit 51,51 % élu
Sariou 26 voix soit 39,39 %
Yaou 4 voix soit 6,06 %
Hassan 2 voix soit 3,04 %

Résultat Filles

Assamaou 29 voix soit 43,93 % élue
Dayaba 20 voix soit 30,31 %
Hadiza 17 voix soit 25,76 %

Le scrutin était à un tour. Maman Abdou et Assamaou seront donc les représentants des élèves pour l’année 2011/2012.

Rapport de maz 09 2011
Assamaou ne revint pas elle aussi avec les autres enfants de Gouagourzo ;c’est après que la personne ressource de son village l’a ramenée à l’internat ;le jour de son départ, elle l’accompagna et refusa de revenir à l’internat ;ils revinrent tous les deux et comme j’ai vu qu’il est trop tendre avec la petite, je lui ai dit de partir et de nous la laisser ;j’explique à Assamaou qu’elle peut rentrer chez elle mais qu’elle sache que ses parents vont payer jusqu’au dernier centime qu’on a dépensé pour elle.

Rapport de pascal 4 10 2011.
Nana Aïcha a de nouveau marqué son opposition à son retour à l’internat. En fin de semaine les choses se sont arrangées et elle a demandé pour qu’on lui ramène ses affaires des villages (elle est arrivée sans rien !). Assamaou a suivi l’exemple de Nana Aicha en montrant elle aussi de l’opposition et en refusant de s’alimenter. La rentrée des classes devrait permettre d’arranger un peu les choses, elles vont pouvoir retrouver leur copine de classe. Mazika m’a faire part de l’intervention du marabout pour Nana Aïcha

• Rentrée 09 11
• AV assamaou a refusé de rentrer on ne sait pas exaectement ce qui s’est passé.
• Finalement elle est revenue le 24 09 accompagnée par ? et bien après le retour des autres enfants.






• 2 Août 2011
Mission Eté MAZIKA

1. Village :Gouagourzo
2. Nom de l’enfant :Assamaou
3. Nom du père :Adamou
4. Nom de la mère :Mariama
5. Constitution de la famille : 7 enfants (3 filles) un des enfants va l’ècole
6. Etat de l’enfant : ras
7. Description ante de l’enfant : trop calme ; même quand elle désir quelque chose elle ne peut pas le demander.
8. Les changements observés
- positifs :
- Négatifs :
9. Observations particulières des parents
Motivation des parents le père :<>
10. Activités de l’enfant au village : travaux champêtres
11. Utilisation des règles d’hygiène :
Hygiène corporelle : ok
- lavage des mains : fait
- Brossage : fait
- Bain : fait
12. transfert des règles d’hygiène : fait
13. Prévention santé :
- Utilisation de la moustiquaire : fixée
- Prise des médicaments : ok
14. description de cadre de vie et de l’organisation interne de l’internat
15. Commentaire du directeur : La jeune fille me dit de sa propre bouche qu’elle reviendra à l’internat.
Son père est un homme qui utilise la carotte pour conduire ses enfants là ou il veut qu’ils arrivent.

• Juillet 2011
Carnet de Notes, classe de 6ème, année 2010-2011 : CT Parrainages

C’est la 1ère année qu’Assamaou passe à l’internat. Son année de 6ème s’est relativement bien déroulée puisqu’elle a atteint la moyenne de 10,17 au 2nd semestre. Elle a beaucoup profité de la relation privilégiée qu’elle a entretenue avec sa marraine et de la mise en place des cours de soutien individualisé pendant plusieurs mois. Assamaou sera en 5ème l’année prochaine.

Assamamou est une jeune fille calme, très souriante et épanouie. Elle participe à fond aux activités périscolaires. Elle est très amie avec Zoulaha, Soueba et Achi.

Assamamou est rentrée dans son village fin juin pour les vacances d’été qui durent trois mois. Au moment du départ de l’internat, elle a promis à Mazika en partant de revenir à la rentrée.

Disciplines Barème sur Coef Semestre 1 Semestre 2
Note/20 Note Coef Note/20 Note Coef
Français 80 4 5 20 9 36
Mathématiques 60 3 7.75 23.25 4,25 12,75
Physique-Chimie 20 1 0 0 13 13
SVT 40 2 11 22 15,5 31
Anglais 40 2 3 6 9,5 19
Histoire 20 1 10.25 10.25 12 12
Géographie 20 1 09.50 09.50 6 6
EPS 20 1 13 13 15 15
Economie familiale 20 1 15 15 / /
Conduite 20 1 18 18 18 18
Total 340 17 130 162,75
Moyenne semestrielle 07,64 10,17
Moyenne annuelle 8,91 /20
Rang sur 80 58ème 46ème
Appréciations CONDUITE Bien Bien
Appréciations TRAVAIL Insuffisant Insuffisant
Tableau d’honneur / / / /

• 23 Mai 2011
Assamaou

Respectueuse, serviable et toujours souriante.
Elle s’entend avec les autres filles et en particulier avec les 3 grandes filles Achi,Souéba et Zoulaha.
A l’égard du personnel, Assamou est irréprochable.
Cette fille s’applique pendant les activités et sans complexe malgré sa grande taille.
Elle a fait du progrès en suivant les cours des enfants en difficultés.
Avant de partir, elle écrit une lettre à sa marraine dans laquelle, elle lui promet de revenir à l’entrée en lui promettant de mieux travailler l’année prochaine.

• 19 Janvier 2011
Réponse de Joëlle

Bonjour,

Pour vous tenir au courant. Assamaou a l’air d’aller très bien ; elle a déjà rattrapé toutes ses leçons et hier soir, quand je leur ai posé des questions, elle a répondu très bien. Ca m’a vraiment étonné mais quand j’en ai parlé à Mazika, il m’a dit que sa mère la voyait tous les matins relire ses cahiers...Alors du coup, c’est super car elle n’est pas en retard dans l’apprentissage.
Elle est souriante et semble s’être ré-adaptée très très vite ici.
Je suis vraiment contente qu’elle soit de retour, c’est une belle victoire pour l’internat.
Joelle 19 01 11

• 19 Janvier 2011
Mail de Moctar

Bonjour,
je penses plutôt à une caprice d’enfants, c’est n’est pas tous qui aiment l’école. On le remarque même dans nos famille. Ca va lui passer avec le temps.
Moctar

• 17 Janvier 2011
CR de la Mission de Mazika et Moktar qui sont allés la chercher au village

Dernier nous suggéra de partir avec le représentant du chef de canton.
On prit la direction de Gouagourzo ou on arriva très tôt grâce au raccourci que nous indiqua le représentant du chef de canton ; on s’arrêta au niveau de l’école primaire de ce village, où le directeur nous expliqua que les parents veulent bien que leur fille fréquente l’école, mais celle-ci refuse et ne donne aucune raison. L’ancien maître de Assamaou nous dit qu’il a discuté avec Assamaou mais qu’il n’a rien obtenu ;la jeune fille était restée muette.
B.Gouagourzo
On rentra au village et directement, Mazika se rendis au domicile de Assamaou tandis que Moctar essaie de rassembler la population pour une assemblée générale.
Récit de Mazika :
En arrivant chez Assamaou, la porte de la maison était fermée ;les voisines me font savoir que le père est parti chercher de l’eau, la mère au champ et Assamaou est brousse avec un groupe de filles pour chercher du bois.
Avec son cousin, on partit à sa recherche ; on la trouva après un long trajet ; dès qu’elle nous apercut,les filles se cachèrent derrière des buissons ;je sortis du véhicule et j’interpelle Assamaou ;elle sortit, s’avança et me salua avec respect ;les autres filles lui firent leurs adieux car Assamaou leur fit savoir qu’elle rentre à Zinder.
Quand on arriva chez elle, Assamaou changea d’avis et de la tête me fit savoir qu’elle ne veut pas revenir à l’internat ; je fus obligé d’utiliser plusieurs stratégies pour que cette fille accepte de revenir. Durant notre causerie, plusieurs femmes étaient venues pour lui demander de partir avec nous ;sa grand-mère qui marche difficilement et qui tient à peine debout est elle aussi pour que sa fille revienne à l’internat.
Entre temps, le père de la fille arrive ;ses propos sont ceux d’un homme posé, qui discute avec ses enfants et qui tentent de convaincre ;il me dit qu’i a tout fait, tout tenté mais Assamou n’a donné aucune raison ;ce qui lui a fiait peur ,un jour qu’il décida de venir avec elle, la jeune fille menace de suicider ;la mère arriva et son souhait et de voir sa fille revenir à l’internat ;elle lui rappela qu’à cause d’elle son père a pleuré.
Ayant pris la température, je décide de mettre fin à la palabre et d’un ton péremptoire, je donne l’ordre à Assamaou d’aller prendre ses bagages ; elle rentra dans leur chambre suivie de sa mère et de son père ; quelques minutes après, ils sortirent et sans larme ni cris, Assamaou prit place dans le véhicule.

• 9 Janvier 2011
Mail de Mazika à Anne et Joëlle

De : ibrahim maman [mailto:ibrahimsofo@live.fr]
Envoyé : dimanche 9 janvier 2011 09:24
À : Joelle ; annevilaseca@gmail.com
Cc : luc barbier
Objet : Retour Assamaou

Bonjour
J’ai appelé le père de Assamaou ce matin ;ce dernier me dit qu’ils vont quitter Gouagourzo aujourd’hui.
Il m’a dit que jusqu’à présent la fille n’a pas cessé de pleurer et elle ne veut pas revevir à l’internat ; il n’arrive pas à comprendre.
Mais comme il ne peut pas utilisé la violence,il est en train de la sensibiliser et qu’il fera tout pour la ramener.
Comme quoi le feuilleton Assamaou n’est pas encore terminé.
Mazika
• 6 Janvier 2011
Mail de Joëlle à AV

Date : Thu, 6 Jan 2011 11:51:24 +0000
From : joellesicamois@yahoo.fr
Subject : CR réunion direction
To : annevilaseca@gmail.com ; association.esafro@orange.fr
CC : mohamedmoc@yahoo.fr ; ibrahimSofo@live.fr

Bonjour
Comme convenu après notre rencontre avec Moctar et Joéllé,je devrais appeler les parents de Assamaou.
En appelant,on discuta avec le père qui est fortement affligé par cette situation ;la personne ressource du village me confia que le père de la fille a même pleuré à cause du refus de sa fille de revenir car il savait qu’il y aura des conséquences.
J’égrène les chapelets des sanctions qui vont tomber.
Je lui donne au début l’ultimatum du lundi.
Je lui demande de me passer Assamaou et je lui dis qu’elle est la seule à ne pas rentrer,que sa chambre est restée vide et que Joélle était attristée parce qu’elle, Assamaou, n’est pas revenue à l’internat ; un long silence au bout du fil.

• 3 Janvier 2010
Mail de Moctar à AV + Mazika

De : mashoul mohamed [mailto:mohamedmoc@yahoo.fr]
Envoyé : lundi 3 janvier 2011 13:06
À : Anne VILASECA
Cc : Luc Barbier ; joelle sicamois ; ibrahim sofo
Objet : Re : Assamaou

Bonjour,
Nous allons attendre l’arriver de Joelle pour discuter pour organiser la mission.
Bonnée à tous.
Moctar

J’arrive tonton ;
Je leur dit de venir le samedi car les cours ont commencé et je mets Assamou en contact avec Joélle et celle-ci lui confirma qu’elle revient le samedi.
Mazika

• 2 Janvier 2011
Mail de Moctar + Réponse de AV et Joëlle

Le 2 janvier 2011 15:05, mashoul mohamed a écrit :
Bonjour,
le père de Assamaou , m’a téléphoné ce matin pour m’informer qu’il n’a pas pu la faire venir car elle a complètement refusé. Il nous demande de voir à notre niveau si nous pouvons prendre des mesures.
je lui ai quand même rappelé que c’est à lui d’abord de convaincre sa fille de fréquenter l’école.
Nous proposons d’informer le chef de canton de Gangara et de leur demander de rembourser les frais engagés pour leur fille et de la faire fréquenter le collège de Gangara. Car il nous sera très difficile de continuer avec une aussi grande méprise venant de la fille et en étant grande.
On attend vos réactions.
Moctar


De : Anne VILASECA
À : mashoul mohamed
Cc : association matassa  ; joelle Sicamois  ; ibrahim maman  ; Association ESAFRO

<association.esafro@orange.fr>

Envoyé le : Dim 2 janvier 2011, 17h 13min 16s
Objet : Re : Assamaou
bonjour
quelle triste nouvelle !
nous nous demandons si c’est vraiment assamaou qui refuse de venir où si c’est la tante de maria qui en a décidé ainsi. car assamaou avait l’air de s’être acclimatée à l’internat assez vite.
alors oui, nous sommes tout à fait ok pour informer le chef de canton de gangara ou autre autorité que vous souhaiteriez informer (l’inspecteur de la zone ?) pour inciter la famille d’Assamaou à faire poursuivre ses études au collège de Gangara. Par ailleurs, oui il faut réclamer le remboursement des frais engagés pour leur fille ( au moins les frais de scolarité) ; il y a rupture de contrat et d’engagement. Il faudrait aussi impliquer tout le village ( si les parents ne peuvent payer seuls) et indiquer que nous allons re-considérer notre position vis à vis du soutien scolaire dans ce village. La participation de tout le village est nécessaire, s’ilse divise trop, nous ne pourrions continuer à travailler avec un tel village
Amitiés Anne & Luc

REPONSE DE JOELLE

Bonjour à tous,

Je suis assez étonnée car nous la trouvions très bien intégrée, elle avait l’air de se sentir bien...Est-on sûr que c’est elle ? Perso, je me pose la question...

• 31 Décembre 2010
Mail de Mazika + Réponse de Joëlle

Bonjour
Les enfants de Gouagourzo sont arrivés mais Assamaou non.
Il paraît qu’elle a quitté le village .
On a donné de l’argent au père de Alia pour que son père l’amène à l’internat.
Mazika

Est-ce que cela vaudrait le coup que nous allions la voir ? Pour essayer de comprendre ?
Elle me paraissait pourtant épanouie...quel dommage !
On en reparle très vite
Ca risque de créer une ambiance un peu étrange pour les grandes filles...à gérer.

Merci pour l’information,
A très bientôt
Joëlle

• 28 Décembre 2010
Extrait mail de Mazika

Les enfants nous manquent car la maison est trop calme ;au retour,ils ont été super sympa(Achi,Souéba,Zoulaha,Salamatou,bahajatou) ;beaucoup m’ont appelé de leur village.
Une seule fille avait laissé entender qu’elle ne revenait pas après les congés:Assamaou ;
lors de la mission,j’ai discuté avec ses parents qui étaient contents de la métamorphose de leur fille ;le père me dit que lui personnelement il est pour que sa fille étudie.
J’ai pas senti en lui,un homme determiné et je ne sais pas s’il aura la force nécessaire de tenir tête à la tante de Maria

• 23 Novembre 2010
RE 23 11 2010-12-10

Assamaou : les crises de larmes passées, on découvre une fille gentille qui se bat pour combler ses lacunes ; elle est respectueuse et participe activement aux activités sans complexe.

• Septembre 2010
Réunion de direction : Moctar Maz JS

Cas de Bichara et Assamaou
Difficultés à s’intégrer. Mazika a haussé le ton mercredi. Ca va mieux depuis mercredi. Mais nous allons utiliser même solution que Nana.
On va attendre, observer.
Si pb perdurent, on va faire venir les parents.
Assamaou n’avait jamais quitté le village + pb de l’influence de sa tante.
Axer les débats sur éducation filles dans les villages – pendant la réunion des prs ressources, faire venir les femmes pour un débat sur ce thème ?
Js rapport 11 10 2010
Assamaou semble métamorphosée, épanouie, elle sourit beaucoup, parle, participe en classe, semble curieuse.
On ne parle plus de son mariage …