Internat guidan raya yaran karkara

Accueil > Dossier enfants > Promotion 2010 > Salamatou Sadi

Salamatou Sadi

Le 30/04/2017 Mahamane Sani
Mail d’ Ali
Le Mardi, Avril 18, 2017 11:38 CEST, directeurzinder_gryk_lnc_fr a écrit :
> Bonjour,
> Salmey et Salamatou ont rédigé des lettres dans lesquelles elles souhaiteraient reprendre leurs téléphones. Après un moment d’observation, leurs notes se sont améliorées, constat fait au niveau de leurs bulletins scolaires. Salamatou a eu 12,89 et salmey, 12,04. Conformément aux décisions du conseil de discipline, je propose qu’elles rentrent en possession de leurs téléphones avec bien évidemment un encouragement pour le travail et une mise en garde pour d’éventuels mauvais comportements.
> Merci de me répondre
> Cordialement
FICHE DE PRESENTATION

SALAMATOU SADI
Gamdou 2

Promotion 2010

A) Données générales
Age : 13 ans
Sexe : Féminin
Village d’origine : Gamdou
Date d’arrivée à l’internat : 2010
4ème 45.5/70

B) Composition de la famille et situation socioéconomique
Nom de
Nom du père : Sadi Mamoudou Age :
Nom de la mère : Halima Abdo Age :
Profession du père : Agriculteur
Ménage : 10
Patrimoine du ménage : 2 champs ,1 bovin ,3 caprins, une charrette
Revenus : Agriculture, élevage, exode
Un enfant entré en sixième
3 personnes alphabétisées

C) Lien avec les personnes ressources

D) Lien avec d’autres enfants de l’internat :cousine à Zanguina
Salamatou : a une cousine ( Aicha Moustapha) en classe de 3eme à Dan Bassa

E) Tuteur

F) Parrain français : Mlle Joëlle Sicamois depuis Octobre 2010 (V1 de 2009 à 2011)

RE du 26/10/2015
selon les infirmières, cette fille est de plus en plus difficile à gérer. Elle ne fait que ce qui lui convient. Même si elle est malade, elle refuse de prendre le traitement que le docteur lui prescrit si elle est malade. Les surveillants qui sont chargés d’administrer les traitements le matin ont confirmé cet état de fait. Par ailleurs, lors de la dernière fouille des chambres les infirmières ont trouvé des médicaments dans son sac. Ce qui laisse supposer qu’elle fait de l’automédication.

Hamady 09/2015
Après son admission au BEPC de cette année, Salamatou souhaite faire une formation de comptable. Elle a passé le concours public d’entrée au CFPA.

Ali : Mission de suivi 08/2015
Village Gamdou
1. Nom de l’enfant :
Salamatou
2. Nom du père :
Saddi
3. Nom de la mère :
Halima
4. Evolution de la famille :
10 enfants
5. Etat de santé de l’enfant En forme
6. Description ante de l’enfant :
Caractère un peu rude
7. Changements observés Pas très ouverte
8. Réaction de l’enfant Elle est venu nous saluer mais sans sourire.
9. Motivation L’instruction est très importante
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers et champêtres.
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15. Transfert des règles d’hygiène effectué
17. Utilisation de la moustiquaire Non accrochée
18. Prise des médicaments Respectée
19. réponse du père :
Quel métier pour votre fille ? On se fie au choix de la fille.
Quand je lui ai dit que sa fille entrera en formation professionnelle pour 3 ans à la rentrée d’octobre et qu’elle restera en ville pour servir après formation, il a répondu que c’est Dieu qui l’aura voulu. Pourvu qu’elle pense à la famille.
Vivra-t-il en ville ou au village ? en ville
Allez-vous la laisser terminer ses études ? et le mariage ? Elle ira au bout de ses études et elle n’a aucun prétendant pour le moment.
De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ? Aucune inquiétude.
Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat ? Elle est très attachée à l’internat.
Commentaire du père : Nous tirons une grande fierté des nobles efforts de l’internat à l’endroit de nos enfants. Ma fille se mariera quand elle aura son diplôme. Merci à vous !!!

21Commentaire du directeur pédagogique : Un père qui veut fonder l’avenir de sa fille à travers l’éducation.

Hamady 18/11/2015
Avec Ali nous venons d’interpeler Salamatou suite à une plainte de son répétiteur de mathématiques. En fait Salamatou est toujours distraite à son cours. Elle ne veut pas suivre parce qu’elle pense qu’elle n’y comprend rien. Nous avons attiré son attention sur la place des mathématiques dans le système éducatif et fait le fait qu’elle est entrain de jouer sa dernière chance. En effet, un prochain de Salamatou est synonyme de sotie du système éducatif. Là il lui restera deux options : retourner au village ou faire une formation en couture.
Comme à son habitude, elle a versé des larmes avant de nous répondre par sa tête qu’elle avait compris le message.

PC 21/09/2014
En présence de son père.
Salamatou redouble sa 3ème, elle ne fait pas tous les efforts nécessaires pour réussir. Le risque d’échec et de sortie du système scolaire est réel pour cette jeune fille.
Nous sommes donc revenus sur son manque d’investissement dans sa scolarité et surtout l’absence de révision et de compréhension des leçons malgré l’appui pédagogique de l’internat. Elle peut réussir si elle en a l’envie. Ce qu’elle nous montre peu ou pas du tout. Nous lui disons que nous ferons à nouveau le point après les compositions de février. Que nous allions suivre de prêt ses résultats scolaires et les notes de devoirs d’ici cette composition.
Salamatou s’est engagé verbalement à faire des efforts pour réussir. Elle accepte son redoublement. Elle a su sourire un peu ce qui est assez bon signe.
Le père souhaite voir sa fille continuer à étudier. Pour le moment il n’y a pas de prétendant pour le mariage d’après lui.
Le père a une seule femme et 10 enfants. Salamatou est la troisième de la fratrie.
Nous validons le redoublement de Salamatou.

Mission de suivi 08/2014
Village : gamdou
1.Nom de l’enfant :
salamatou
2. Nom du père :
saddi
3.Nom de la mère :
Halima

4. Evolution de la famille :
11 enfants
5. Etat de santé de l’enfant ras
6. Description ante de l’enfant :
Elle est un peu repliée sur elle-même)
7. Changements observés Comportement amélioré
8. Réaction de l’enfant Très contente de nous voir
9. Motivation Notre plus grand souhait est qu’elle étudie
10. Activité de l’enfant au village Travaux ménagers
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive Fait
15. Transfert des règles d’hygiène Fait
16. Utilisation de la moustiquaire Non fixée
17.Prise des médicaments effectuée
18. quels sont vos sentiments à l’égard de l’internat ? Nous sommes très favorable à cet endroit
19. Quelle est l’intégration de votre enfant de retour de l’internat ? Elle est bien intégrée et s’entend avec les autres filles du village
20. Quelles sont leur réflexion de retour de l’internat ?
Elle en parle avec sa mère
21. Allez-vous la laisser finir ses études ?
Notre vœux est que cette fille continue à étudier .aucun homme ne nous a approchés ;et pas de mariage avant la fin de sa scolarité.
22. Commentaire du père :
Je veux qu’elle attache son pagne pour étudier ; c’est ce qui fera mon bonheur
23. Commentaire du directeur : Le père et la mère sont des gens formidables qui veulent que leur fille réussisse.

Hamady 30/06/2014
Par rapport à Salamatou, en début d’année, tous le répétiteurs se sont au moins une fois plaint d’elle. Tous disaient qu’elle était désinvestie dans les répétitions. Quelques recadrages, elle s’était remise au travail même si le niveau n’a pas suivi. Après la proclamation des résultats du premier semestre je l’ai appelée au bureau pour interpréter ces notes. Elle s’est rendu compte par elle même qu’il lui manquait un peu de rigueur pour avoir la moyenne surtout dans les matières de leçon. Quelques jours après, elle m’a demandé de lui faire changer de salle d’études surveillées. Parce que là où elle était, elle n’arrivait pas à se concentrer. Ce qui se confirmait par les notes des enfants de cette salle. S’en est suivi sa bonne (mais insuffisante) performance au BEPC blanc de son école : elle avait obtenu 114 points et était huitième de l’internat. A la veille de l’examen, elle faisait partir des enfants les plus anxieux.
Elle a toujours le visage hostile. Mais je crois c’est à cause de son complexe. en fait elle nourrit le complexe d’avoir une corpulence comme la sienne. On a une fois parlé de ça. Elle me qu’elle se trouve trop ronde. Et partout où elle passent les la regardent de trop.
Pour sa formation post brevet, elle souhaitait devenir infirmière. Mais elle n’a pas les capacités requises. Je propose une formation en comptabilité ou enseignement du primaire ou encore de secrétariat. Elle peut aussi redoubler en cas d’échec au BEPC. Mais on doit lui faire signer un engagement d’obligation de résultat dès le premier semestre.
Elle fait la même chambre que ses amies : Soueba (surtout), Zoulaha, Salmey et Achi.

Hamady 20/03/2014
Elle est venue me demander de lui faire changer de salle d’étude surveillée. Parce qu’elle n’arrive pas à se concentrer dans la sienne. Ce qui se confirme à travers les notes qu’elle a obtenue dans les matières de leçons au cours du premier semestre. Je l’ai désormais mis avec le groupe d’Ali, Aboubacar, Assan et autres.

Hamady 19/03/2014
Le risque de désinvestissement de Salamatou est persistante. Le lundi après midi elle n’est pas partie au cours de rattrapage de son école. Quand je l’ai interpellé pour connaitre les raisons de son absence, elle n’en avait pratiquement pas. Je lui ai demandé si elle souhaite arrêter les études pour rentrer au village, elle a dit non de la tête. Je pense que cette fille ne croit plus en ses capacités à réussir son BEPC. Elle a besoin d’une mise en confiance à travers par exemple des entretiens individuels.

pc 22 02 14
Une remarque éducative :
Bichara, c’est intéressant sont positionnement....elle voulait quitter l’internat, nous avons tout fait pour l’obliger à rester en faisant une médiation avec son village. Elle n’est peut-être pas si bête qu’on le croit. Elle a pu se servir de ce prétexte religieux (rappeler vous bichara en tenue moulante à l’internat et sans hijab pendant des semaines) pour nous rappeler son opposition à l’école.
Salamatou, je l’ai vu pendant l’activité "élégance", elle était parmi les premières à danser et à se dandiner malgré son complexe de poids. J’ai même fait la réflexion comme quoi elle ne semblait pas si complexé que cela. A ce moment là, elle ne pensait pas que c’était interdit par la religion. Les résultats scolaires de Salamatou ne sont pas encourageant, là aussi il peut y avoir un lien entre l’opposition à l’école et le comportement.
Pour les 2 autres je n’ai pas assez d’éléments, il faudrait fouiller.
Ce qui est clair ces que Bichara et Salamatou sont peut-être celles qui sont allés au front pour dissuader les petites filles de continuer mais ce ne sont pas les commanditaires. Nous sommes, pour ces 2 jeunes filles, semble t-il en face de comportement d’opposition au cadre éducatif et peut-être que symboliquement elles ont voulu se venger que nous fassions tout pour les maintenir à l’école alors qu’elles n’ont qu’une idée, celle de rentrer au village. Il sera intéressant de faire un rapprochement entre les filles qui se sont mises en opposition face à l’activité et leur résultat scolaire qui ne devrait pas tarder. A suivre....ce n’est qu’une idée

Hamady 22/02/2014
Toutes les filles qui s’étaient retirée de l’atelier élégance dont Salamatou, ont envoyé une lettre à la direction de l’internat pour présenter des excuses et annoncer leur engagement à reprendre les répétition.

Ibrahim Adamou : 04/01/2014
Elle a rappelé qu’elle avait l’idée du mariage en tête l’année dernière. Mais qu’elle a changé d’avis cette année grâce aux différentes sensibilisations de l’équipe éducative. Ces entretiens lui ont permis de comprendre que c’était une mauvaise idée de se marier tout de suite. Son ambition est de réussir son BEPC et de sortir infirmière. Par ailleurs elle affirme avoir des difficultés dans les matières fondamentales. Malgré les efforts entreprises, elle n’y arrive toujours pas. Cette situation l’inquiète aussi.
Par rapport à son comportement souvent désagréable avec son entourage, elle faire des efforts pour s’améliorer. Pour sa résistance aux activités sportives, elle dit avoir le complexe avec sa corpulence.

MISSION ASSAN 12/2013
La maman de Salamatou à accouché un Garçon, je lui ai rendu visite et la félicité.

Hamady : 17/12/2013
Mazika et moi avons interpellé Salamatou sur son comportement irrespectueux vis-à-vis de deux répétiteurs. Elle a refusé de rester au tableau pour corriger un exercice d’anglais. Parce que les autres élèves se sont moqués de sa réponse. Bien que le répétiteur ait insisté, elle n’est pas revenue sur sa décision. Bien avant cet acte, une évaluation de l’enseignant en informatique avait ressorti qu’elle avait une motivation faible pour les cours d’informatique.
Ces attitudes sont un manque de respect à l’équipe éducative ce qui n’est pas permis à l’internat. Nous lui avons aussi rappelé son insouciance et son manque de motivation pour les études.

Hamady : 29/11/2013
J’ai parlé à Salamatou hier soir.
J’ai commencé par lui rappelée ses notes depuis le début de l’année. Elle était d’accord avec moi qu’elles ne sont pas bonnes. Je lui ai dite qu’elle a bien fait de fournir beaucoup d’efforts au dernier semestre de l’année dernière pour passer en classe de 3éme . Mais que cela ne marche pas pour une classe d’examen. Un examen se prépare depuis le premier jour de la rentrée scolaire. A la question du pourquoi de ce relâchement, elle a baissé la tête et ne m’a pas répondu. Y a-t-il un problème ? Elle me dit "non". Là, je lui ai dit qu’elle a du potentiel pour s’améliorer et qu’elle l’a prouvé l’année dernière. Il ne suffit pas d’être le plus intelligent de la classe pour passer à son examen, mais, il faut être un grand travailleur. Le cas de Soueba est un exemple concret. A ces mots, elle m’a promis de travailler d’avantage pour améliorer ses notes.
En dehors de cet entretien, il va falloir demander aux répétiteurs de l’impliquer davantage dans les cours en l’a faisant participer activement (répondre aux questions, passer très souvent au tableau, donner des exercices...). Cette stratégie a bien marché avec les enfants toubous.

Salamatou est sous suivi thérapeutique depuis le mois de février 2012

08/13 Entretien avec la mère de Salamatou
- Quel métier pour votre fille ?
- Infirmière
- Vivra-t-il en ville ou au village ?
- En ville
- Allez-vous la laisser terminer ses études ? et le mariage ?
- Nous allons la laisser terminer ses études et pour le moment aucun garçon ne s’est manifesté pour le mariage
- De retour de l’internat, vos enfants sont ils bien intégrés dans leur famille, dans le village ?
- Aucun problème d’intégration
- Quelles sont les réflexions faites par votre enfant du retour de l’internat.
- aucun
Commentaire du Directeur:Des parents formidables qui ne demandent rien d’autre que leur fille étudie

Mise en dossier le 23 Mai 2013 : RE du 20/05/2013 :
Salamatou a subit une sanction pécuniaire de 50% de son argent de poche pour manque de motivations et refus de travailler

Mise en dossier le 02 Mai 2013 : Par Mazika ce jour 02/05/2013 :
Avant que le père de Salamatou ne renter au village,nous avons discuté
du travail de sa fille ;je lui ai dit qu’elle ne fournit aucun effort et elle ne montre aucune
volonté dans le cadre du travail.
En conclusion,il adit à la fille qu’elle n’a pas pitié d’eux et il sait que sa mère sera triste d’apprendre que sa fille ne travaille pas.
Mazika

Mazika 29 03 Avant hier,un problème avait éclaté entre Amsatou 11 et Salamatou.
Tout était parti d’une aiguille que Amsa a emprunté auprès de Salamatou ;quand cette dernière
avait demandé son aiguille,Amsa a dit qu’elle la lui rendra après.
Elles commencérent à se chamailler et la bagarre éclata.
Malgré l’arbitrage que j’ai fait,elles continuèrent le soir et le matin.à se chamailler.
Une fois au bureau,je les ai mises à genoux pendant longtemps avant de les écouter à nouveau.
Pour la première fois Salamatou ouvrit sa bouche pour parler.
<>.
Après mon jugement,je les ai renvoyées mais on vint me dire que Salamatou est en train de pleurer à chaudes larmes.
Je l’ai appelée dans le bureau et il a fallu beaucoup de tact et de diplomatie pour qu’elle se calme.
Amsa avait peur de cette tigresse

Mise en dossier le 30/10/2012 RE :
Salamatou Saadi : C’est une fille respectueuse, propre aime chanter et danser. Elle s’entend bien avec ses camarades. Sur le plan académique, elle sait lire et écrire mais travaille en dessous de ses capacités. Elle a des difficultés avec son corps et pour les activités sportives. Elle est aussi une fille qui a beaucoup de complexes et ne veut pas que sa mère la rend visite à l’internat. Elle a été demandée en mariage mais ses parents veulent qu’elle continue ses études. (Elle est dans le groupe suivi par Mazika)

Mise en dossier le 02 Sptembre 2012 : CR Mission du directeur (vacances 2012)
Village Gamdou
1.Nom de l’enfant :
Salamatou
2. Nom du père :
Saddi
3.Nom de la mère :
Halima
4. Evolution de la famille :
10 enfants
5. Etat de santé de l’enfant Fièvre et surtout diarrhée car ils consomment l’eau de la rivière
6. Description ante de l’enfant :
Respecte les gens mais le plus souvent elle affiche une certaine indifférence
7. Changements observés De plus en plus soumise et docile
8. Réaction de l’enfant Très heureuse de nous voir
9. Motivation Des parents qui ne pensent qu’à l’avenir de leur fille
10. Activité de l’enfant au village Travaux domestiques
11. lavage des mains : fait
12. brossage : fait
13. Bain : fait
14. Lessive fait
15.Transfert des règles d’hygiène Non fait
17.Utilisation de la moustiquaire Non fixée
18.Prise des médicaments effective
19. Commentaire du père : <>
20. Commentaire de la mère : <>
21Commentaire du directeur : Un couple très sympathique qui demande à leur fille de réviser les leçons pendant les vacances

Mise en dossier le 16 Mai 2012 :
Le 08 Mai 2012 : Entretien avec Salamatou par Nana Fassouma : Cette fille affiche par fois une tristesse, ce qui m’a motivée de faire un travail de terrain avant l’entretien proprement dit pour gagner sa confiance. Lors de l’entretien je lui ai posé plusieurs questions concernant son attitude mais elle m’a rassurée qu’elle n’a aucun problème. Elle me garantit qu’elle sera parmi les premiers à regagner l’internat après les vacances car elle opte pour ses études.

Le 23 Avril 2012 : RE ; 04. 2012 :
Malam a fait le compte rendu de son entretien avec Salamatou qui dit qu’elle n’a pas bien travaillée et elle est consciente de cela. Elle dit aussi qu’elle ne veut pas que son père en souffre. L’année dernière elle avait 12 de moyenne mais elle n’avait pas été encouragée par son père dit-elle. Et puis l’histoire de la lettre qu’elle continue toujours de nier qu’elle n’est pas l’expéditrice. Après discutions, il est demander à Nana et Malam de continuer à s’entretenir avec elle parce qu’il y’a pas mal de pistes qu’ils peuvent exploiter pour approfondir leurs discutions.

Le 02 Avril 2012 : RE : 04. 2012 :
Salamatou Saadi : Elle est gentille, respectueuse, serviable et parfois timide. Elle s’entend bien avec ces camarades. Participe activement aux activités surtout au jeu des numéros. Sur le plan académique, il est constaté qu’elle a des potentialités qu’elle n’a pas encore utilisées. Le développement de son corps le gène mais à son âge c’est normale. Aime la music. Plan santé elle se porte bien.

Mise en dossier le 30/03/2012 :
Le 13 Mars 2012 : Entretien avec Salamatou Saadi 2010 par Nana Fassouma : En effet j’ai vu la nécessité de voir en exclusif cette fille suite a un constat d’inquiètude qui se lisait sur son visage. Je l’ai surprise même entrain de pleurée. Mes deux premières approches ont échouées car elle avait refusée de parler. La troisième fois, elle est venu d’elle-même pour me dire que ce qui l’a rend malheureuse c’est ; quand elle pense à la fameuse lettre qu’on a dit qu’elle a écrit à Zouladeini alors que ce n’est pas elle. Je l’ai consolée en lui disant que personne n’a dit avec certitude que c’est elle et que c’est une affaire déjà classée. Elle m’a parlé de sa famille à Gamdou. Son projet d’avenir c’est de devenir infirmière. Pour cela je lui ai donné de conseils pour se met d’avantage au travail qui est toute première condition de réussite.


Compte rendu du comité de suivi du 26/03/2012

SALAMATOU
Problématique de l’enfant : Des difficultés scolaires, des capacités non exploitées. Risque de décrochage scolaire.
Vie scolaire : Elle a eu 9,34 lors de la première composition. Les leçons sont moyennement apprises. Elle est en difficulté en mathématiques et anglais. Elle ne travaille pas assez.
Vie sociale : Elle est sociable et s’entend bien avec Assamaou, Zoulaha et Souéba. Toujours souriante, elle taquine souvent ses camarades. Elle est complexée par la transformation physiologique de son corps. Elle se trouve grosse.
Hygiène : elle est propre.
Santé : RAS
Contexte familial : Les parents sont très motivés par la scolarité de leur fille. Ils ont refusé de la marier et souhaite que SALAMATOU continue ses études. Elle a une sœur qui a le BEPC.
Stratégies éducatives :
-  Responsabiliser les répétiteurs pour la garder avec les élèves en difficulté et suivre ses leçons
-  L’impliquer dans le théâtre ou des sketches pour travailler l’acceptation de son image (Mazika et Samba).






• Août 2011
Mazika mission

Village : Gamdou
Nom de l’enfant :SAlamatou
Nom du père :El SAddi
Nom de la mère :Halima
Constitution de la famille : 8 enfants-(4 filles) ceux qui ont l’âge y vont à l’école
Etant de santé de l’enfant : ras.
Description ante de l’enfant : bon caractère
Changements observés :
Réaction de l’enfant : elle sauta de joie en apercevant le véhicule de l’internat
Motivation : On veut qu’elle termine ses études
Activité de l’enfant au village : Travaux domestiques
Utilisation des règles d’hygiène :
- lavage des mains : fait
- brossage : fait
Bain : fait
Transfert des règles d’hygiène : fait
Prévention santé :
Utilisation de la moustiquaire : utilisée
Prise des médicaments : fansidar pris.
Les parents m’informa que rien que ces vacances, un homme du village avait proposé à Salamatou de laisser tomber les études pour qu’elle devienne sa femme ;celle-ci avait refusé.
Ils souhaitent que leur fille aille loin dans ses études pour qua sa vie soit meilleure ;ils citèrent l’exemple d’un ressortissant du village qui fut gouverneur et qui vint récemment passer ses vacances au village.

• Juillet 2011
Carnet de notes, classe de 6ème, année 2010-2011 : CT Parrainages

C’est la 1ère année que Salamatou passe à l’internat. Son année de 6ème s’est bien déroulée puisqu’elle a atteint la moyenne de 12,78 au second semestre. Elle a encore des lacunes que les cours de soutien devraient effacer petit à petit. Il faut qu’elle fasse surtout un effort de concentration. Elle sera en 5ème l’année prochaine.

Salamatou est une jeune fille calme et respectueuse, qui a une forte personnalité. Elle sait ce qu’elle veut : Yagana et Awa ne l’impressionnent nullement. Les semaines passant, elle s’ouvre davantage et elle devient plus aimable. Salamatou est rentrée dans son village fin juin pour les vacances d’été qui durent trois mois.

Disciplines Barème sur Coef. Semestre 1 Semestre 2
Note/20 Notes Coef. Note/20 Notes Coef.
Français 80 4 6 24 11 44
Mathématiques 60 3 09.25 27.50 8,5 25,5
Physique-Chimie 20 1 09.50 09.50 17 17
SVT 40 2 14.5 29 18 36
Anglais 40 2 7 14 9,5 19
Histoire 20 1 10 10 20 20
Géographie 20 1 12 12 14 14
EPS 20 1 13 13 11 11
Economie familiale 20 1 14.5 14.50 /
Conduite 20 1 18 18 18 18
Total 340 17 161.75 204,5
Moyenne semestrielle 09,15 12,78
Moyenne annuelle 10,96
Rang sur 80 49e 36e
Appréciations CONDUITE Bien Bien
Appréciations TRAVAIL Passable Passable
Tableau d’honneur / /

• 25 Octobre 2010
Re

Salamatou a un sacré caractère, Yagana et Awa ne l’impressionnent nullement. Elle a l’air de savoir ce qu’elle veut. Elle peut avoir le regard très dure mais néanmoins, semble se détendre depuis quelques semaines, elle s’ouvre davantage.
Elle se sent à l’aise à l’internat.
Son travail est correct même si elle a des lacunes, il faudrait travailler sa concentration.
Elle est calme, respectueuse.
Chez elle, elle ne participait pas du tout aux tâches ménagères, elle ne sait pas trop comment faire. Ne pas hésiter à la faire participer.

• 11 Octobre 2010
Commentaires de JS

Salamatou semble avoir un caractère bien trempée, elle n’est pas très commode.
Mahamane Sani le 20/03/2017
Mardi, 7 février 2017
10- Salamatou Saddi010
Historique Familial :
A) Données générales
Age : 13 ans
Sexe : Féminin
Village d’origine : Gamdou
Date d’arrivée à l’internat : 2010
4ème 45.5/70
B) Composition de la famille et situation socioéconomique
Nom de
Nom du père : Sadi Mamoudou Age :
Nom de la mère : Halima Abdo Age :
Profession du père : Agriculteur
Ménage : 10
Patrimoine du ménage : 2 champs ,1 bovin ,3 caprins, une charrette
Revenus : Agriculture, élevage, exode
Un enfant entré en sixième
3 personnes alphabétisées
C) Lien avec les personnes ressources
D) Lien avec d’autres enfants de l’internat :cousine à Zanguina
Salamatou : a une cousine ( Aicha Moustapha) en classe de 3eme à Dan Bassa
E) Tuteur
F) Parrain français : Mlle Joëlle Sicamois depuis Octobre 2010 (V1 de 2009 à 2011)
RE du 26/10/2015
selon les infirmières, cette fille est de plus en plus difficile à gérer. Elle ne fait que ce qui lui convient. Même si elle est malade, elle refuse de prendre le traitement que le docteur lui prescrit si elle est malade. Les surveillants qui sont chargés d’administrer les traitements le matin ont confirmé cet état de fait. Par ailleurs, lors de la dernière fouille des chambres les infirmières ont trouvé des médicaments dans son sac. Ce qui laisse supposer qu’elle fait de l’automédication.
Hamady 09/2015
Après son admission au BEPC de cette année, Salamatou souhaite faire une formation de comptable. Elle a passé le concours public d’entrée au CFPA.
1. Nom de l’enfant :
Salamatou
2. Nom du père :
Saddi
3. Nom de la mère :
Halima
4. Evolution de la famille :
10 enfants
Vie sociale : à surveiller, veut avoir de l’autorité sur les autres.
Vie scolaire : travail en baisse.
Santé : RAS
Hygiène : RAS
Problématique : résultat scolaire en baisse ; comportement sentimental préoccupant.
Stratégie éducative :
- Informer les parents.
- Prendre des mesures disciplinaires (conseil de discipline)
- Le directeur va se renseigner sur ses performances à l’école.
- Éviter l’humiliation.
- Suivi assidu des études surveillées par le surveillant général.
- Sensibilisation sur la santé de la reproduction.